Sommet de la Chinarde en circuit depuis le
Villard

Sommet de la Chinarde en circuit depuis le
Villard

  • Altitude départ : 1183
  • Altitude sommet : 1905
  • Dénivelé : 850
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Est
  • Balisage : Vieux balisage GR 549 pour monter au col de la Chinarde. Pas de balisage sur l'alpage. Traces de peinture orange à la descente.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Marcher à plat sur la route forestière jusqu'à un embranchement avant la traversée du torrent du Serriou où l'on prend une piste caillouteuse, qui monte un peu. Après un kilomètre, on arrive à une fourche avec une branche montante et une branche descendante en rejoingnant le GR 549. La piste traverse ensuite un torrent puis un peu plus petit.

Juste après la traversée de ce second torrent, à 1300m d'altitude environ, il est alors possible (mais pas obligatoire) de quitter la piste pour une sente sur la droite, plus confortable mais peu visible, dont le départ est signalé par un cairn. Au lieu de la piste caillouteuse et raide qui fait une épingle au torrent des Béalaires, on suit une sente douce, qui retombe sur le GR 549 vers l'altitude 1400m. À cet embranchement, nous avons mis aussi un cairn pour les marcheurs qui descendraient par là.

On reprend le GR 549 qui se transforme rapidement en sentier. Vers l'altitude 1500m, il commence à sortir de la forêt pour aborder un pierrier et à être moins bien tracé. Il mène au « col de la Chinarde » (altitude 1730) où l'on rejoint l'alpage. L'ambiance change du tout au tout.

Des deux torrents qui se rejoingnent près du col de la Chinarde, remonter de près ou de loin celui de droite (vers le nord-ouest donc) pour rejoindre le haut du téléski de la Chinarde. Puis tirer encore à droite en suivant la croupe vers l'est pour atteindre le sommet proprement dit.

Le terrain étant dégagé et relativement doux, on peut redescendre au jugé la face nord pour passer près du sommet du Mathieu et rejoindre une zone très plate et marécageuse. On traverse le torrent en aval du marécage (altitude 1720 mètres environ), juste avant qu'il ne se mette à dégringoler la pente.

On retrouve alors un terrain escarpé. On continue à traverser un peu la pente sur la gauche en guettant des vagues sentes, des marques oranges et des cairns pouvant rassurer. Le chemin, en pointillé sur la carte est raide et mal tracé. Il descend en traversée vers la gauche, traverse des pierriers puis entre dans les bois de hêtre. Il faut être vigilant pour rester sur la bonne trace. Finalement, le sentier débouche sur la piste caillouteuse empruntée à la montée, tout près de son embranchement avec la route forestière du début.

Des photos se trouvent sur
http://picasaweb.google.fr/Krissvalles/AlpeDuGdSerrePrintemps09?authkey=Gv1sRgCIn9mvL3xKXRvgE#

Précautions

Sortie à faire par temps sec, une fois qu'il n'a plus de neige.


Commentaires difficultés

Chemin souvent raide et pas toujours bien tracé ni évident à trouver. Cette boucle nécessite de bien observer le terrain et d'avoir un certain sens de l'itinéraire et de l'orientation. Après la fonte des dernières neiges et avant les premières neiges, il y a peu de risque sur le chemin proprement dit, mais le hors sentier est déconseillé en dehors de l'alpage. La face est de la crète Grand Serre - Chinarde - Oreille du Loup - Tabor - Piquet de Nantes est vraiment escarpée. J'ai décrit l'itinéraire dans le sens où je l'ai parcouru, mais je pense que l'autre sens est probablement un peu plus facile.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De Séchilienne, monter la route de l'Alpe du Grand Serre. Dépasser le col de la Morte et descendre de 3 kilomètres environ. Un kilomètre après le hameau de Chabotte, prendre une route forestière horizontale dans le prolongement d'un virage en épingle (point côté 1183m) et se garer dès que possible. Cette route forestière est interdite en hiver jusqu'au 15 mai (risque de chutes de pierre), et de toutes façons, il vaut mieux ne pas faire cette randonnée trop tôt ou trop tard en saison.


Situation




Sortie du 19-06-2009

Beau tour, assez varié. Nous avons rencontré des animaux sauvages (mouflons ? bouquetins ?) près du sommet de Mathieu.


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 750 m
  • Participants : Sortie faite le 16 mai 2009 avec le CAF Grenoble Oisans

Autres sorties

Date Titre Auteur
16-05-2009

Beau tour, assez varié. Nous avons rencontré des animaux sauvages (m...

7 Christophe Leuridan

Identification

( ) bivouak.net

Social Media