Tête de la Draye et crête de la Roche
du Fraysse au départ d'Ailefroide

Tête de la Draye et crête de la Roche
du Fraysse au départ d'Ailefroide

  • Altitude départ : 1507
  • Altitude sommet : 2077
  • Dénivelé : 900
  • Distance : 7,5 km
  • Temps de montée : 2H45
  • Temps de descente : 2H
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Néant mais panneaux au départ puis cairns
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

1/ Passer le pont sur le torrent de St Pierre (sortie Ailefroide vers le Pré de Mad. Carle). Immédiatement après, dans le virage prendre à D. un chemin qui passe entre des maisons puis aller encore à D. et suivre le sentier qui revient sur la rive G. du torrent et la suit sur environ 500m. A une fourche un poteau du parc mentionne sur la G. (N) la direction de la Tête de la Draye.

2/ Le sentier s’élève en sous bois dans des rochers puis monte dans une zone de barres rocheuses. Il suit une vire en balcon où la prudence est de mise puis il remonte un couloir rocheux oblique caractéristique (cairns, ne pas suivre à G. la sente qui sert aux voies d’escalade proches).
Le sentier continue à monter obliquement sous d’autres barres en sous-bois (vue Glacier Blanc). Il mène près d’un petit torrent dont on suit un moment la rive G. Plus haut ne pas le traverser (à gauche sente menant vers le col de Coste Belle) mais aller désormais au SE (cote 1920 m environ). Sentier en forêt avec lacets et quelques rochers (faciles) qui mène à un vaste plateau herbeux : la Tête de la Draye, 2077 m – 1H40 d’Ailefroide.
La Tête de la Draye est un beau belvédère avec vue sur le Petit Pelvoux, le Glacier Blanc et les sommets qui le dominent, le vallon du Sélé, etc. Pause contemplation obligatoire.

3/ Poursuite de l’ascension au NE par la Crête dite de la Roche du Fraysse sous la cime du Paillon (2793m) afin de profiter d’un panorama plus important encore. Le sentier est bien marqué (cairns). Il s’élève dans plusieurs zones rocheuses successives (passages d’escalade faciles), passe près d’un grand cairn et mène à un autre plateau herbeux. Continuation de la sente avec de nouveaux passages rocheux jusqu’à un petit sommet sous la face sud du Paillon. 1H / 2H40.

Le panorama est plus grandiose encore : Font Sancte, Tête de Gaulent, Tête de Séguret (Ubaye), Colette de Rascrouset avec à sa droite la Pointe éponyme et à sa gauche la Pointe de Clapouse et la Blanche, Le Vallon du Sélé, la Tour Carrée de l’Agulier, très probablement le col et la Pointe du Réou Blanc, le Petit Pelvoux et le glacier des Violettes, la Barre des Ecrins (versant est), la Pointe de la Grande Sagne, le Glacier Blanc et les sommets qui le surplombent (Neige Cordier, Pic du Glacier Blanc, Pic d’Arsine, Pointe Cézanne) , plus près la Cime du Paillon,etc.…

Descente tranquille en 2H par la voie de montée.

Commentaires difficultés

Traversée aérienne pour la Tête de la Draye – Quelques passages rocheux pour la Crête de la Roche du Fraysse
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Vallée de la Vallouise, puis Pelvoux et enfin Ailefroide.


Situation




Sortie du 24-07-2008

Petit Pelvoux et Barre des Ecrins

Randonnée courte au départ d'Ailefroide.
Donne un premier aperçu du massif des Ecrins.
A éviter si risque de pluie.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2H45
  • Dénivelé : 900 m
  • Participants : mon épouse

Identification

( ) bivouak.net

Social Media