Rocca BLANCA (Roche Blanche) par la face
ouest

Rocca BLANCA (Roche Blanche) par la face
ouest

  • Altitude départ : 1900
  • Altitude sommet : 3193
  • Dénivelé : 1300
  • Distance : 12 km
  • Temps de montée : 4H
  • Temps de descente : 3H30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : GRP (rouge et jaune) au départ et GR (5/56) pour s’approcher du lac du Vallonet inférieur.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

1/ Départ normal : St Ours 1775m. Une piste carrossable permet, SE puis E, de gagner 125 m (1H à pied AR). Pkg 1901m avant la traversée du torrent Riou Pinet.
Revenir 150m en arrière pour récupérer le GRP (rouge/jaune) qui vient de St Ours en suivant la piste empruntée en voiture. Un panneau mentionne le Col du Vallonet: direction à suivre via une nouvelle piste (devait desservir la batterie de Viraysse), presque carrossable (avec raccourcis), en RD du Riou Pinet. On débouche dans une combe dominée à G. par la Tête des Bréquets (3079m) et à D. par la Meyna (3067m, "le sommet de Larche") ; face à nous Rocca Blanca et son impressionnante face O coupée en son milieu par un couloir peu marqué et inclinée à 35/40°.

2/Vers 2215m, il faut négliger la piste qui continue SE et traverse le Riou Pinet pour suivre le GRP au NE. Le sentier s’écarte progressivement du ruisseau par la gauche. Passage près d’une bergerie et bientôt jonction avec le GR5-56 qui mène au Col du Vallonet. Suivre un court moment le GR (à gauche) et avant d’arriver à la dépression du Lac du Vallonet Inférieur, le quitter pour se diriger à vue (pas de traces ni marques ou cairns) vers la face Ouest de Rocca Blanca. Cote 2475m env. et 2H de marche.

2/ Montée – à vue - à l’aplomb du sommet par une pente herbeuse raide qui permet d’atteindre d’abord le bas d’un ressaut rocheux (blocs, petites barres) ceinturant une grande partie de la face ouest et qu’il faut savoir négocier. Escalade (au plus facile) de quelques gradins rocheux, léger écart sur la droite (cairn, herbe) et arrivée au début du réel développement du plan incliné que constitue la face ouest de Rocca Blanca.

3/ La voie de montée se situe désormais dans la partie gauche de la face, partie flanquée de 3 mamelons rocheux caractéristiques dans le tiers supérieur. Eboulis et quelques touffes d’herbe de + en + rares jusqu’à 2800m. On trouve une discrète ligne de cairns franchement à gauche de la face et qu’il est préférable de suivre. Ils font passer à gauche du mamelon le plus à gauche des trois, puis au dessus et ramènent vers le centre de la face avec aboutissement à la ligne de crête : environ 3120m entre le sommet NO (3.163m) et le sommet principal SE 3193m. Petite sente à droite d’abord facile puis un peu plus exposée (rester versant français) et davantage encore avant le sommet : cairn, petite croix métallique. 4H.

Vue splendide : Massour, Brec et Aig. de Chambeyron, Brec de l’Homme, Mortice, Houerts, Font Sancte, Panestrel, VISO et nombreux sommets en Italie, Massif de l’Argentera, Montagnes de Tinée, Enchastraye, Séolanes, Siguret, Courbe, Meyna, Sautron, Montagne de Stroppia, massif des Ecrins, etc.

Retour par le même itinéraire.


Précautions

Etre très attentif sur le parcours de la fin de l'arête sommitale pas bien difficile mais exposée


Commentaires difficultés

pentes raides sur plus de 500 mètres de dénivelé.

Commentaires

Geoffroy Rémi
09-09-2008 18:02:16

Merci pour cet excellent topo sur ce sommet unique en son genre (à ne pas confondre avec Rocca Bianca dans le Queyras, entre la Tête des Toillies et le Pic de Caramentran, et encore un autre Rocca Bianca en Italie, juste à l’est de Rocca Blanca !!!). J’avais gravi (seul) ce superbe sommet en août 2002, et je me souviens de la petite panique que j’avais ressentie à la redescente du grand plan incliné lorsque je n’avais pas retrouvé le haut du petit couloir par lequel j’y avais accédé dans la barre qui le ceinture tout en bas. J’avais en effet oublié de repérer le passage, apparemment marqué par un cairn que je n’ai jamais trouvé ! J’ai donc essayé un premier passage, très raide, puis un deuxième, tout aussi exposé, et à chaque fois je me suis retrouvé bloqué au-dessus du vide… J’ai fini par abandonner et voir s’il existait un autre point faible ailleurs dans la barre. J’ai fini par en trouver un, un seul, à l’autre extrémité, côté Meyna, sous la forme du lit à sec d’un torrent, raide mais praticable… Je me souviens encore de mon soulagement… Comme quoi il faut parfois penser, dès la montée, aux problèmes d’itinéraire que l’on peut trouver à la redescente, même par très beau temps !

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Route du Col de Larche, Meyronnes puis montée au hameau de Saint Ours, et piste à droite dès l’entrée de ce dernier hameau


Situation




Sortie du 15-07-2008

Mont Viso vu de Roche Blanche (Ubaye)

Randonnée d'envergure dans laquelle l'isolement est quasi assuré.
La montée de l'immense plan incliné de la face ouest (environ 600m) est assez régulière mais exigeante et éprouvante avec pour récompense un panorama époustoufflant du sommet.

Photos de la sortie


  • Horaire : 4H
  • Dénivelé : 1300 m
  • Participants : Un ami des Ardennes parapentiste

Identification

( ) bivouak.net

Social Media