Monte Pizzocolo et tour du Monte Zingla depuis
Toscolano-Maderno et en passant par Cecino puis Eno

Monte Pizzocolo et tour du Monte Zingla depuis
Toscolano-Maderno et en passant par Cecino puis Eno

  • Altitude départ : 875
  • Altitude sommet : 1581
  • Dénivelé : 3000
  • Distance : 39 km
  • Temps de montée : 12h environ pour la sortie complète, sans compter les pauses
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Rouge et blanc avec parfois des numéros qui correspondent plus ou moins aux numéros des tronçons sur la carte. Des pancartes indiquent les directions. Par contre le circuit VTT C noté sur la carte ne fait pas l'objet d'un balisage spécifique sur le terrai
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Jour 1 : De S. Urbano, prendre le chemin qui monte, fléché M. Pizzocolo. Vous allez passez devant une cabane sur votre droite qui n'est pas marquée sur la carte, et croiserez quelques chemins pas marqués non plus, mais ne vous en inquiétez pas. Entre 1200 et 1300m d'altitude il y a deux intersections avec des panneaux, suivre M. Pizzocolo. Peu avant le sommet se trouve un bivouac sympathique où vous passerez la nuit. Il y a une cheminée et on trouve du bois sec un peu plus bas au pied des arbres, par contre pas de matelas mais un plancher pouvant accueillir 6 à 8 personnes. Le bivouac est ouvert à tous.

Jour 2 : Du bivouac descendre sur le sentier 5 jusqu'au Passo so Spino, puis suivre le sentier dei ladroni 3-7 jusqu'au passo della Fobbiolla. Enchaînez à gauche sur le chemin 7 qui descend jusqu'au village de Cecino S. Martino. A ce moment là j'espère que vous aurez bien profité de la descente parcequ'une longue montée commence. Avant de l'attaquer vous pourrez remplir vos gourdes à l'une des fontaines du village et si vous avez la chance que le bar à la sortie du village direction Eno soit ouvert il vous fera des sandwich pas chers.
La montée se fait d'abord par la route jusqu'à Eno puis jusqu'au Passo del caballino della Fobbia, la route est raide, on prend vite de l'altitude. Ensuite Continuer à monter, la route se transforme en piste mais reste très roulante malgré l'inclinaison de la pente. Vers 1200m d'altitude prendre sur la droite (fléchage sentier 3). Continuez jusqu'à un carrefour en étoile après une petite descente. Ce carrefour est piège : deux gros chemins ne sont pas marqués sur la carte alors que le sentier qui est marqué est peu visible (c'est pourtant lui qu'il faut prendre). Les chemins à éviter sont celui qui descend plein Nord et celui qui part presque dans la direction du bon, mais un peu plus à droite. Le "bon" sentier descend presque dans l'axe d'où vous venez et passe tout près d'habitations. Si vous êtes dessus vous allez rapidement voir un balisage 3 au sol ou sur la maison ou bien un fléchage Campo di cima. Suivez cette direction sur un sentier très ludique, pas ou peu d'intersection, qui descend avec quelques remontées courtes. Arrivés au Campo di cima descendez direction Passo della Fobbiola. Vous venez de boucler la boucle, il ne vous reste plus que la remontée du sentier dei ladroni (en sens inverse par rapport à ce matin) puis au passo so spino reprenez le sentier n°5 du matin pour remontez au bivouac chercher vos duvets et tout ce que vous y aurez laissé. Ensuite libre à vous d'y passer une deuxième nuit ou de redescendre de suite à S. Urbano puis à la plage à Porto Portese par exemple pour profiter des joies de la baignade dans l'immense lac de Garda.

Précautions

La carte italienne citée en référence, au 1/50000ème, souffre quelques imprécisions, ayez toujours un oeil dessus. Après le carrefour en étoile qui pose un peu problème si vous êtes toujours sur une large pistes après 1 ou 2 km et qu'il y a plein d'intersections c'est que vous vous êtes trompé, l'itinéraire est au contraire sur sentier pratiquement jusqu'au campo di cima (noté -di cima sur la carte et qui est en fait une grande batisse où l'on peut se ravitailler en eau à la fontaine). Il est bien sûr possible de ne pas monter au Pizzocolo mais on se prive alors de la plus belle vue au sommet et du privilège d'attaquer la deuxième journée par une descente longue et technique. Dans ce cas autant partir de Cecino car la partie de S. Urbano à passo so spino n'est pas très roulante, et, reconaissons le, ce n'est pas le tronçon le plus intéressant du circuit.


Commentaires difficultés

La difficulté physique 5 vaut si vous faites la boucle à la journée, c'est un peu plus cool si, comme nous, vous montez au bivouac du M. Pizzocolo en soirée (2h de montée), que vous faites la grande boucle le lendemain et que vous dormez à nouveau au bivouac pour redescendre à la voiture le jour suivant. Par contre ça n'enlève rien à l'aspect technique de la chose : nombreux portages parfois long et parfois vivement conseillés, en particulier sur le sentier dei ladroni qui passe parfois près du ravin.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accès par la route qui, de Toscolano-maderno, rejoint S. Urbano en passant par Sanico. Laisser la voiture à S. Urbano Remarque : à la fin ce n'est plus goudronné mais ça passe très bien en voiture, par contre il n'ya pas beaucoup de place pour se garer à S. Urbano


Situation




Sortie du 06-05-2007

monte au bivouac, premier jour

plein les yeux et ... plein les pattes

Photos de la sortie


  • Horaire : 12h environ pour la sortie complète, sans compter les pauses
  • Dénivelé : 3000 m
  • Participants : Nous avons fait ce tour à 2, delphine et moi

Identification

( ) bivouak.net

Social Media