Brèche de l'Argentière par la combe de
la Croix ...

Brèche de l'Argentière par la combe de
la Croix ...

  • Altitude départ : 1500
  • Altitude sommet : 2699
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3H30
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

depuis le Col du Glandon , accéder à la Combe de la Croix que l'on quitte peu avant le plan des Trois Eaux pour franchir deux ressauts sur la gauche, assez raides, puis rejoindre le vallon qui longe les Aiguilles d'Argentières . La brèche permet d'accéder à La Combe Madame, de faire le rocher Blanc ou le tour par le col de la Croix, selon l'inspiration il y a encore d'autres possibilités !!

Commentaires difficultés

la partie raide pour accéder à la combe de la Croix peut être délicate selon les conditions de neige
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

depuis la maurienne, sortie de l'autoroute Col du Glandon et monter à ST Colomban, puis la route du Col selon le déneigement


Situation




Sortie du 02-06-2013

D'habitude je suis plutôt du genre pessimiste. Si la météo n'est pas sûre j'hésite. Alors ce coup ci je me dis que je vais tenter. C'est peut être bien la dernière de la saison avant un réchauffement durable et caplain laissait entrevoir la possibilité de passer au-dessus de la "mer de nuage". Je me motive donc pour un départ matinal malgré les incertitudes. D'ailleurs à 4h45 la webcam de chamrousse à l'air dégagée donc je suis optimiste. Au barrage de Grand'Maison il n'y a personne pour les aiguillettes, elles sont au soleil... je m'étais dit que ce serait mon itinéraire de secours. En passant à Rieu Claret cependant je vois bien que le sommet du rocher blanc et des aiguilles sont dans la poisse. Mais bon comme les versants sud sont tout de même ensoleillés et qu'il y a quelques coins de ciel bleu, je me force à croire pour une fois que le vent va chasser tout ça.
Au Glandon on y voit pas à 20m. Hum ! Il n'y aurait pas eu un flot de voiture arrivant au même moment je pense que je serais parti en courant (et j'aurais bien fait). Je pars seul dans la brume et la gadoue avec toujours l'espoir d'une amélioration. Je ne suis jamais monté au col de la combe et trouve une trace ténue qui part du chemin. Je la suis en plein brouillard en me demandant bien comment le traceur à fait pour s'orienter !! Parfois le soleil n'est pas loin, un lever de rideau vers 2400 me laisse voir un chamois et 2 personnes devant ainsi qu'un beau soleil sur les Rousses....... Je rattrape en effet deux jeunes sous le col de la combe. Le final se fait skis sur le sac, comme j'ai les crampons j'en profite mais ça passe sans. Du col direction la brèche du chien (évidente) qui joue à cache cache avec les nuages. Cette fois c'est moi qui suis à la trace mais dans les 10 derniers mètres les skis rippent sans cesse et les bâtons s'enfoncent. Alors final à pied en brassant dans 1 bon mètre de neige pourrie ce qui n'est pas super rassurant...
Descente versant Ouest sur neige dure (et suspicion de croûte !). Le but initial était de faire l'aiguille d'olle par son couloir NO dans lequel j'ai buté il y a maintenant 6 ans... et bien ça ne sera toujours pas pour cette année non plus ! Bien que deux gugus soient en train de remonter le couloir en faisant de belles marches dans une neige croûtée, le haut est toujours dans les nuages. Deux bonnes raisons pour laisser tomber...
Je file donc à la brèche de l'argentière où il y a pas mal de monde. La descente versant ouest passe plutôt pas mal après un petit dérapage sur le haut. La neige est dure et bien portante. En revanche plus bas dans la combe madame c'est la cata. Tout est bouché par les nuages, il n'y aucun repère et je ne sais plus distinguer le haut du bas, je tombe à l'arrêt sans m'en rendre compte !! J'attendrai un moment que la visibilité revienne pour continuer mais d'une elle ne reviendra pas, et deux c'est une neige lourde croûtée assez dégueu ! Moyennant quelques tirages de bord j'arrive au rechaussage pour le col de la croix. La trace est faite ce qui simplifie le boulot. Quelques purges se font entendre dans le bas de la combe Madame, dans le brouillard c'est glauque quand même ! Pas plus de visibilité au col de la croix et descente versant Est à tâtons dans une neige lourde qui se laisse skier dans un style luge à foin. Je passe sous les nuages dans la combe de la croix (sous le verrou du lac). Là il n'y a plus qu'à laisser filer, autant qu'une neige pourrie puisse le faire... De 2050 au col : pas vraiment de rechaussage possible en dehors de portions assez courtes finalement. Retour boueux au col...

J'ai rarement fait une sortie aussi pourrie, dommage car ça doit vraiment être un tour panoramique quand il fait beau et c'est probablement la dernière pour cette saison.

Attention à mon avis ça va bien purger avec le redoux annoncé pour la fin de semaine, tout est déjà détrempé.


  • Horaire : 3H30
  • Dénivelé : 1200 m
  • Altitude chaussage : 1500 m
  • Altitude déchaussage : 1500 m
  • Risque avalanche : 3/5
  • Participants : Du monde sur la boucle, plein de NL sur la route...

Autres sorties

Date Titre Auteur
12-04-2007

Regel correct et grand beau, le vent frisquet en altitude a permis de...

Anny

Identification

( ) bivouak.net

Social Media