Pointe de l'aiguille En boucle par le Treuil


Pointe de l'aiguille En boucle par le Treuil

  • Altitude départ : 680
  • Altitude sommet : 2293
  • Dénivelé : 1700
  • Distance : 14 km
  • Temps de montée : 4h00
  • Temps de descente : 3h30
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Balisage : Blanc et Vert pour descendre
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Dec Clots prendre le chemin de la barrière, suivre le sentier qui monte régulierement et rentablement. Passer à la cabane de queue de chien. Continuer à monter par le sentier toujours en lacets raides et arriver aux cabanes de la barrière. Ici le sommet est à vu. Commencer par prendre le chemin du lac canard et à la première combe à gauche, prendre plein est vers le sommet. Monter sur un chemin en travers de la pente jusqu'a un col. Ici deux options, soit le chemin tracé, soit à toute crête. Avec la deuxième solution vous ne manquerez pas le sommet. Il y a une erreur sur la carte, le point haut (2293) est bien la Pointe de l'Aiguille et non pas l'antécime ouest. Poursuivre sur la crête et descendre au col du treuil.
A partir de ce point, itinéraire sauvage et inconnu. Commencer par descendre dans le beau vallon suspendu direction Nord Est (facile). Restez plutôt sur la rive gauche. Quand vous arrivez à des ruines et un enclot de pierre, revenez au centre du vallon par un chemin équipé de vielles traces. Enregistrer bien les couleurs, il ne faut pas les perdre sous peine de galère. En effet il y a une rupture de pente à 2000m. Ne ratez pas le début du chemin car la suite est raide et pleine de vernes infranchissables. Le chemin existe constament mais il est peu visible par moment. Une fois dessus restez-y, quitte à perdre un peu de temps au moment des hésitations. Le chemin descend sur 450 mètres de dénivelé. Il passe devant une ruine (sous la ruine c'est au milieu des framboisiers). ATTENTION à 1550 m on quitte le vallon par une traversée à gauche. le chemin devient un peu dangereux de part la raideur des pentes traversées. Rejoindre la cabane de Coupoupier en passant par un 1er embranchement à gauche évident, puis un deuxième, signalé par un panneau où il faut encore prendre à gauche (faut chercher un peu). Il n'y a pas de grandes séries de lacets, s'il y en a, c'est que vous vous êtes gouré au 2eme carrefour. Mais ce n'est pas grave, il y a un chemin de secours qui démarre plus bas dans un petit col tout plat vers la gauche. C'est le chemin de Coupoupier (c'est ecrit sur un panneau plus loin), il remonte sur 60 mètres. A la cabane, grande traversée vers l'ouest, il y a des ravines à traverser raides et dangereuses car la plateforme à été emportée (piolet recommandé). La suite est facile mais le chemin descend très peu, ça fini par être un peu long. A la cabane des Sollilauts préférez les lacets à droite plutôt que le long aller retour qui me semble beaucoup plus long et plat que le sentier dessiné sur la carte.

Précautions

Des Ravines ont emporté le chemin de descente en plusieurs endroits, un piolet peut-être utile pour retailler des marches. Dans la forêt, c'est encaissé et couvert, le GPS perd souvent les pédales, gardez la carte à la main.


Commentaires difficultés

Belle boucle à l'ecart des circuits touristiques

Commentaires

éric vb
24-09-2006 19:03:14

Dans le genre itinéraire galère et paumatoire, je vois que c'est difficile de faire mieux (en tout cas pour la descente). J'ai donc hâte d'y faire un tour ces prochains jours. :D

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Vizille > A la sortie de Rioupéroux, avant Loux XVI tournez à droite > Les Clots


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 10.802
  • Dénivelé - : 1700
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 13 kB
  • Description : C'est la trace relevée sur la carte car sur le terrain, le GPS s'y perd et ce qu'il enregistre ne ressemble à rien. C'est trop encaissé et trop couvert de verdure. Ce tracé est toujours sur un chemin (sauf le crochet pour passer par le sommet).
  • Téléchargement


Sortie du 23-09-2006

Belle boucle, du vent du sud sur l'arête sommitale. J'ai à peine perdu le chemin à la descente mais j'ai vite compris qu'il fallait le retrouvé sans tarder sous peine de galère. Je n'ai croisé qu'un randonneur dans la journée, c'était au sommet.

Le matin au petit jour aux Clôts, alors que je marchais dans la pénombre des sous-bois, j'ai entendu des chasseurs planqués dans l'obscurité d'un recoin, c'est quand ils se sont mis à gueuler qu'ils entendaient un cochon passer que j'ai commencé à prendre peur. M'auraient-ils confondu avec un sanglier ?! Heureusement les clebs ne sont pas dupes, ils m'ont reniflé en jappant et en remuant la queue. J'aurais pas aimé finir avec une pomme dans la bouche!
Sinon c'est un beau parcours long et sauvage.

Suite aux éboulements c'est plutôt R4 dans la descente.

Photos de la sortie


  • Horaire : 4h00
  • Dénivelé : 1700 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media