Tabor Par la source de la Truie sous l'Oreille
du Loup

Tabor Par la source de la Truie sous l'Oreille
du Loup

  • Altitude départ : 1118
  • Altitude sommet : 2389
  • Dénivelé : 1350
  • Temps de montée : 3h
  • Orientation : Est
  • Balisage : Rien
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre le large chemin qui part plein sud sur 200 mètres, quand vous verrez un champ, longez-le et tourner à droite pour monter dans la pente puis en traversée à droite encore. Le chemin fini par faire une épingle et abouti à une autre piste encore plus belle. Laisser sur la droite le chemin qui mène au col de la Chinarde (inscription manuscrite qui indique également l’O du loup) et poursuivre la belle piste horizontale.

Surveiller bien à droite car après trois combes, un cairn indique le départ de la vrai sente, elle est misérable au début et manifestement peu usitée. La Plateforme de cette sente est cependant très belle. Armez vous d’un bâton car à deux endroits les orties sont légions et virulents, bonjour les cuisses en feu. Laisser vous bercer par ce vieux chemin il vous mènera au plateau dit de la Cote de Lau (attention les derniers lacets sont raides et sans ombres).

Sur ce plat isolé de tout, le chemin se perd, il vous faut partir en traversée ascendante vers la source de la truie et monter à flanc de montagne direction plein sud, il y a toujours des pistes à chamois. Continuer la traversée ascendante jusqu'à la derniere combe, la principale entre le Tabor et l’oreille du loup. Dans cette combe c’est très simple : monter tout droit. A un moment ça devient encaissé entre muraille à droite et dalles à gauche, ça passe au fond malgré une grosse pierre qui obstrue le fond mais qui s’évite très bien par la gauche.
On arrive à une dépression sur l’arête Nord du tabor. Prendre la sente balisée vers le sud très facilement jusqu’au sommet.

Itinéraire vol

Décollage : C’est un sommet qui se prête au vent du nord. De plus l’exposition Est favorise les thermiques du matin De nord à est : facile Ouest : facile mais on est pas du coté de la voiture : ( Secteur Sud : rien ou alors j’ai pas vu. Vol : Traverser ou enrouler (c’est selon) le méga thermique juste après le décollage. Le gaz est vite là. Attéro : Vastes champs en aval de Moulin Vieux. Présence d’une petite ligne électrique dans l’axe de la vallée mais pas gênante. Il ne reste plus qu’à chercher la caisse garée 450 metres plus loin, on y va à travers champs puis en diagonale vers le sud dans une belle forêt (10 mn).

Précautions

Balade peu usitée des randonneurs, ce qui implique des chemins anciens et précaires, voir inexitant sur le haut du parcours.


Commentaires difficultés

Plus de vrai sentier au dessus de 1950 m : Evolution dans un terrain a chamois

Commentaires

frédo
20-05-2012 17:11:07

Un peu de précision pour ce bel itinéraire: Il y a deux options pour s'engager sur la sente après les 3 talwegs évoqués par Michel. - au niveau de la jonction grosse piste- croupe, un gros cairn invite à monter raide sur qq mètres et ainsi retrouver la sente. - qq mètres après la jonction ci-dessus, on découvre la sente (cairn démoli) qui part à "5heures" et récupère l'option 1 une vingtaine de mètres plus haut. Le reste du parcours jusqu'au plateau 1958m s'effectue sur un agréable sentier.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Séchilienne > La Morte > Moulin Vieux > aux Mazoirs à droite > s’arrêter au carrefour des Arcelles point 1118m


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.441
  • Dénivelé - : 1299
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 21 kB
  • Description : Le Tabor par la face Est Attention le bas n'est pas évident a suivre mais la trace GPS est bonne et vérifiée
  • Téléchargement


Sortie du 26-10-2014

Le fameux cairn?

Sur une idée d'Eric, direction le Tabor, par le versant Est. Un itinéraire somptueux avec descente en parapente comme cerise sur le gâteau! C'était pas gagné avec toute cette chantilly en vallée.

On s'est garé sagement au Mazoirs puis on a suivi les instructions de Michel qu'on a perdu au bout de deux cent mètres. Revois ta copie michel! Bon, au lieu de virer à droite on a poursuivi tout droit. Étrange quand même de ne mettre qu'un panneau, non mais! Bref, les sentes ma foi ne manquent pas dans le secteur! Au-dessus des Mazoirs, on a suivi celle qui montait dans la combe de la Vigne. De conversion en conversions et en conversations aussi on est tombé sur le joli cairn, et le seul, que michel évoquait. On arrivera tranquillement à la côte de Lau : Sortie de forêt magnifique, des paysages superbes, une Jolie pelouse et malheureusement une énorme chantilly en vallée malgré l'heure bien avancée. On pose ici une biroute au cas où ça ne se lèverait pas afin d'avoir un atterro de fortune. Ça vole bien nord ici.

On poursuit avec les chamois dans un joli versant où Éric donne de bien belles idées de virées en ski. À la fontaine de la truie la sente se redresse furieusement et la petite étroiture entre dales et falaises apporte une jolie touche à cette rando. On sort pénards sur la crête d'où l'on rejoint le sommet en quelques minutes ainsi que quelques randonneurs. Et et et la vallée des Mazoirds est toute belle. La chantilly a été grignotée! De l'autre côté en ouest, ça baigne dans les nuages. Une biroute déjà en place indique un joli sud. Ah zut?!!!! Un peu plus bas, de l'ouest, de l'Est... Et en sud, la marche est haute...

Après avoir foutu le doute dans la tête d'Eric (j'étais prêt à décoller en Est sous le sommet), je m'en remets sagement aux conseils d'un vieux sage, à savoir qu'on va descendre un peu plus bas vers une jolie pente herbeuse en Est, à côté des Oreilles du loup. Les biroutes y tournent dans tous les sens mais le thermique prend le dessus, sans doute un problème de réglage avec l'heure d'hiver?

Allez Action please! L'ultra light monte comme il faut et éric quitte la belle herbe dorée en quelques pas. Et bam le voilà secoué, je me dis même qu'il ne va pas réussir à passer la côte de Lau et et et.... tout se rétablit et nick'aile pour la suite. Je m'installe à mon tour et attends une jolie bouffée qui m'aide ainsi à vite quitter le plancher des mouflons (éric a vu une jolie harde sous les Oreilles). Je passe à mon tour dans la gentille lessiveuse et file dans la vallée. Vol calme avec un joli dénivelés sous nos pieds et un sacré beau panorama. On se pose ensemble aux Mazoirs. La class quoi! Vive le parapente dans de jolies conditions et aussi bien accompagné icon_wink.gif

Photos de la sortie

Commentaires

Luc
26-10-2014 18:12:31

Profite donc! Tu vas pas me dire que les vautours te manquent ;-)

Bipbip
26-10-2014 17:49:19

Luc a déjà (joliment) tout dit : pas mal de temps à grenouiller au départ : on avait 2 topos : un qui indiquait de partir au Sud au départ après le pont ,l'autre de partir au Nord , ça commençait bien : finalement ,on a laissé les topos dans le sac & pris un petit sentier vraiment sympa qui nous a monté direct jusqu'à la Cote de Lau . Le cheminement ensuite dans un terrain à chamois (ou plutot à moufflons) est vraiment de toute beauté . Ca fait un moment que j'avais ce vol dans ma "to do list" & je n'ai pas été déçu . Avec en plus le petit questionnement pour savoir si ça allait voler (Chantilly puis le Sud au sommet ,seul versant ou ça ne décolle pas) qui rajouter un peu de piment à la sortie :wink: Jamais vu autant de mouflons pendant le vol : il y en avait partout :ça me rappelait un vol rando vers Super-Besse il y a quelques années ou les nombreux mouflons (pas sauvages) venaient brouter ma voile 8)



  • Horaire : Deco vers midi
  • Dénivelé : 1350 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 2300 m
  • Participants :
    Bipbip

Autres sorties

Date Titre Auteur
21-07-2006

J’avais déjà tenté le sommet de ce coté il y a bien longtemps av...

3 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media