Croix de Provence (Montagne Sainte-Victoire)
depuis saint Antonin

Croix de Provence (Montagne Sainte-Victoire)
depuis saint Antonin

  • Altitude départ : 440
  • Altitude sommet : 946
  • Dénivelé : 700
  • Temps de montée : 1h40
  • Temps de descente : 1h25
  • Orientation : Sud
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Emprunter le tracé jaune qui mène à l'oppidum. Rejoindre le tracé brun qui longe le pied de la paroi et le suivre à gauche (vers l'ouest) jusqu'au refuge Cézanne. Prendre à droite le tracé jaune qui remonte vers le pas de la Savonnette (chaîne) puis par des systèmes de couloirs raides rejoint l'extrémité ouest de la crête (quelques passages d'escalade facile mais aériens). Rejoindre de niveau vers l'est le sentier (balisage rouge et blanc du GR) qui mène au prieuré puis à la croix de Provence. Poursuivre quelques minutes jusqu'au trou du Garagaï. Descendre dans le trou (balisage vert et noir) par des dalles polies et exposées. Suivre ensuite la trace par quelques pas de désescalade facile jusqu'à l'éboulis. Le descendre sur son bord droit puis traverser à gauche au dessus d'une barre rocheuse à l'endroit où le tracé vert bifurque et franchit une petite crête rocheuse. Suivre la trace vers l'est (balisage noir). Cette trace rejoint le pied de la face sud par une longue traversée descendante (quelques passages de désescalade facile) puis rejoint le parking de départ

Précautions

dans la partie basse du tracé noir faire bien attention à ne pas faire tomber de pierres: site d'escalade des deux Aiguilles juste en dessous


Commentaires difficultés

quelques passages exposés
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Aix en Provence, le Tholonet, D17


Situation




Sortie du 28-11-2007

Croix de Provence

Superbe circuit qui comprend deux des plus beaux itinéraires de Sainte-Victoire.

Concernant le tracé jaune, on a du mal, vu du pont de l'Anchois, à imaginer son cheminement dans l'environnement minéral et vertical du baou Cézanne.
Le début des hostilités commence par ce mur lisse de 10 m qu'est le pas de la Savonnette. Heureusement pour le flagada du biceps que je suis, il existe une variante située plus à l'ouest, constituée de dalles assez inclinées mais faciles. D'ailleurs il est plus rapide de les rejoindre en suivant le tracé rouge depuis le refuge Cézanne. On le quitte ensuite par la droite un peu après l'intersection avec le sentier montant au pas de l'Escalette.
Mais bon, on a beau avoir feinté l'obstacle, il n'empêche que la suite du programme reste délicate (qui à mon humble avis est plus cotée R4 que R3), surtout au-dessus du pittoresque puits du Diable. Citons parmi les nombreux pas rocheux et aériens un dièdre vertical de 3 m, pouvant inquiéter les plus frileux mais finalement ne posant pas de problème si l'on découvre ses faiblesses. Au-dessus de celui-ci, la vue plongeante sur la vallée est impressionnante.

Le tracé noir commence en beauté avec le tunnel naturel et incliné du Garagaï (faire gaffe, ça glisse !).
Puis après une longue traversée en balcon de toute beauté, le franchissement de la dalle du pas de l'Eléphant m'a laissé de petites sueurs froides. Je me suis dit alors que j'ai peut-être eu la bonne présence d'esprit de ne pas descendre par le direct sentier Forcioli (tracé vert), car évoluant également sur ce type de terrain il est, selon la littérature, bien plus chaud.

A noter que depuis début novembre, des travaux sont réalisés durant 6 mois au refuge du Prieuré et à la brèche des Moines.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 700 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
16-04-2006

Beaucoup de monde sur toutes les faces et sur tous les parkings. Pour...

3 jpg

Identification

( ) bivouak.net

Social Media