Pointe des Rougnous par le lac du Distroit,
retour par le col des Tourettes

Pointe des Rougnous par le lac du Distroit,
retour par le col des Tourettes

  • Altitude départ : 1420
  • Altitude sommet : 2749
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 5 H
  • Temps de descente : 3 H
  • Orientation : Sud-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking de la RF du Rabioux, prendre le sentier bien indiqué sur la carte IGN jusqu'au replat coté 2076 m. Suivre alors, en direction générale NW, une sente bien cairnée qui, par une succession de montées et de replats, conduit au lac du Distroit.
Ce lac est dominé par un couloir limitant une pente herbeuse mêlée d'éboulis à gauche, et des rochers gris clair à droite. Monter au mieux dans la pente herbeuse, puis, quand celle ci se redresse, traverser pour rejoindre facilement le couloir à mi-pente, là où il devient moins raide. Le suivre jusqu'à la crête. Cette montée depuis le lac est soutenue et assez physique.
Suivre au Sud la crête sans difficulté jusqu'à la pointe des Rougnoux (ou Rougnous, sur IGN), d'où l'on voit l'intégralité de la crête à parcourir, jusqu'au col des Tourettes).
Continuer à descendre par la crête, large et facile, puis plus accidentée [descente possible sur le lac des Rougnoux et le sentier du col des Tourettes]. Contourner le sommet 2746 m par une traversée à droite, et rejoindre le départ d'une petite trace - bien visible de loin - grimpant raide dans un pierrier. Arrivé aux rochers, dans un terrain toujours raide, prendre pied en tirant un peu à droite sur une vire assez confortable. La suivre à gauche sur une dizaine de mètres (exposé mais facile, vue spectaculaire sur le lac du Distroit): on débouche ainsi sur le fil de l'arête. Suivre sans problème quasi intégralement cette dernière jusqu'au sommet 2757 m, point culminant du parcours.

Descente
Jusqu'au Col des Tourettes, il faut suivre quasi intégralement le fil de l'arête, raide mais facile, à l'exception d'un ressaut qu'il faut éviter par la droite, ainsi que les deux "tourettes" caractéristiques. Du col, suivre le sentier bien tracé jusqu'au parking.

A voir sur le web

Commentaires difficultés

Hors sentier entre le lac du Distroit et le col des Tourettes. Une vire facile mais exposée sur 15 m. D'un développement de près de 3 km, le parcours de crête est assez engagé, car, entre le passage de la vire exposée et le col des Tourettes, il n'y a pas d'échappatoire possible.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Parking des Muandes (vallée du Rabioux). De Montdauphin, prendre la N94 en direction de Gap jusqu’à Châteauroux. Prendre la D463, puis la D863 jusqu’à son terminus.


Situation




Sortie du 29-07

Valaoute

Nous avons fait ce circuit en sens inverse, mais ce n'était pas une bonne idée pour découvrir cet itinéraire que nous ne connaissions pas, comme la suite va le prouver.
Nous stationnons au parking du gite des Charançons et nous montons au col des Tourettes.
La première montée après le col sur la crête nous fait grimper dans des éboulis pentus et pas très stables où il nous faut mettre les mains, mais ça se fait.
Nous arrivons ainsi au sommet à 2758m.
La partie de crête suivante se parcourt sans problème particulier. Nous y voyons un chamois en versant ouest.
Nous passons au col à 2675m. Peu après, nous voyons un deuxième chamois.
À l'approche du sommet du milieu à 2746m, je crois voir à droite la "vire assez confortable" dont parle le topo de Bernard Mazas et nous nous y engageons. Elle est effectivement "exposée", mais guère "facile" et sans la "vue spectaculaire sur le lac du Distroit". Ça ne devait donc pas être celle-là!
Nous passons le sommet 2746 et nous commençons à redescendre de l'autre côté.
Mais nous arrivons sur des falaises qui semblent infranchissables. Il faut trouver un passage, sans doute la fameuse "petite trace - bien visible de loin - grimpant raide dans un pierrier". Oui, mais si elle est bien visible quand on arrive par en face, elle ne l'est guère quand on arrive par au-dessus
.
Nous revenons en arrière en cherchant vainement, de notre point de vue, cette petite trace descendant dans un pierrier.
Nous convenons qu'il faudra revenir une autre fois en sens inverse.
En attendant, si nous pouvions trouver un échappatoire, cela nous éviterait de refaire toute la crête jusqu'au col des Tourettes.
Et nous en trouvons un: une bande herbeuse, un peu au sud du sommet 2746, qui descend vers l'est.
Nous arrivons ainsi dans le Vallon.
Nous déjeunons près du ruisseau, puis nous descendons par le sentier dans le Vallon et dans Piebrun.
Arrivé en bas de Piebrun, vers 1870m, comme il nous reste du temps, nous nous proposons de chercher la "petite sente difficile à suivre" dont parle Pacou-Rando et qui nous permettrait de descendre directement sur les chalets du Serre.
Nous trouvons bien au tout début ce qui pourrait être une sente, mais, ensuite, plus rien.
Nous continuons donc la descente hors sentier, en essayant de passer par les quelques bandes herbeuses que nous trouvons.
Cela nous vaut de voir, vers 1790m sur le torrent issu de Piebrun, une  jolie petite cascade avec une vasque, bien cachée dans le sous-bois. Il n'y a sans doute pas beaucoup de randonneurs à l'avoir vue !
Nous arrivons ainsi au-dessus des chalets du Serre.
La carte IGN semblait indiquer à cet endroit une passerelle sur le Rabioux. De passerelle nous n'en trouvons pas, mais nous traversons le torrent sans problème sur de grosses pierres.
Nous contournons les chalets, nous rejoignons le sentier du col des Tourettes et nous arrivons enfin au gite des Charançons.
Nous ne sommes pas arrivés à la pointe des Rougnous, mais nous avons bien dégrossi la question. Et nous reviendrons... en sens inverse... et en stationnant au pont sur le Rabiou à 1480m au départ du sentier de Piebrun, puisque ça ne sert à rien d'aller stationner aux Charançons.

Photos de la sortie


  • Horaire : 6h45
  • Dénivelé : 1280 m
  • Participants : Virginie

Autres sorties

Date Titre Auteur
00-00-2000

Très beau et très long circuit, hors sentier entre le lac du Distroi...

Bernard MAZAS

Identification

( ) bivouak.net

Social Media