La Palette par le Pas de l'Eyrard

La Palette par le Pas de l'Eyrard

  • Altitude départ : 250
  • Altitude sommet : 1350
  • Dénivelé : 1100
  • Distance : 10 km
  • Temps de montée : 2h45
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Est
  • Balisage : vieux jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Montée par le pas de l'Eyrard

De Noyarey, prendre le chemin du Poyet. Il monte raide jusqu'à un plateau en herbe. Passer entre une jolie maison et les restes d’une grande grange. L’endroit est magnifique bien que sous une ligne haute tension. Prendre le chemin qui monte et retrouver un large chemin qui serpente jusqu'à un croisement à 673 mètres. A partir d’ici c’est beaucoup moins évident. Au carrefour, un tout petit chemin débute juste en face il monte 50 mètres tout droit avant de faire des lacets. On arrive à un plateau dans la forêt. Le traverser et atteindre une ancienne et belle piste horizontale, faite sans doute par EDF. Prendre à droite et atteindre le pylône qui surplombe Ezy.

Ici c’est à gauche et puis à droite. On laisse le chemin des bœufs que nous rejoindrons plus haut (autre chemin possible mais moins intéressant). Ici commence le Pas de l’Eyrard. Ce n’est pas difficile mais entre deux barres, on peut le dire: c’est un sangle. Il faut le suivre jusqu'à une cascade. (dont la traversée est un peu délicate).Attention, juste après la cascade il faut quitter le sangle et monter très raide. Ne surtout pas continuer sur la banquette car c’est un cul de sac. On passera devant des prises d’eau et au bout de 200 mètres de dénivelé, on retrouve le chemin des bœufs, pratiquement horizontal. Les derniers 300 mètres se font sur ce sentier direction plein nord. On arrive à la palette. Ne pas se priver de pousser jusqu'à l’ancienne route du tunnel de mortier, aujourd’hui abandonnée suite à des éboulements colossaux. En arrivant à la route il est fréquent de déranger des hardes de chamois qui roupillent tranquillement sur la route au soleil.

Descente par l’Echalance.

Depuis la route abandonnée en descendant dans un virage très prononcé sur la gauche, une piste descend vers le nord. C’est celle-ci qu’il faut prendre. La suivre sur 300 mètres. On contourne ainsi la Palette par le nord. A 1250, changement de cap. Il faut quitter la piste forestière qui part à gauche et prendre un petit chemin raide et glissant qui démarre derrière un petit collu. C’est plein nord. Faites gaffe c’est glissant et exposé sur 200 mètres. On rejoint une autre piste forestière qui vous guidera tranquillement jusqu’au plateau de Ezy (plein sud).

Juste avant Ezy, il y a une belle grange en bon état, passer juste devant et prendre un chemin droit dans la pente. Il faut le suivre jusqu'à une belle fontaine moussue. Puis descendre à travers champs jusqu’ à Trucherelle. (400 derniers mètres obligés sur le goudron).A Trucherelle passer à droite d’une toute petite maison et descendre le chemin jusqu'à Noyarey et la voiture. La boucle est bouclée.

Précautions

Surveiller les falaises au dessus du Pas, elles sont sujettes aux chutes de pierres.


Commentaires difficultés

le Pas est exposé aux chutes de pierres (un arrété municipal en interdisait l'accès il y a quelques années) chemin parfois difficile à ne pas perdre, notamment apres la cascade.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Péage de Voreppe > Dauphiné Libéré > Noyarey > A la sortie du village (avant le panneau) prendre une voie sans issue à gauche et se garer au terminus


Situation




Sortie du 09-09-2012

Problème de voiture dimanche matin, hop hop imaginer un plan B en mobilité douce et me voici parti pour cette rando depuis Grenoble (45 minutes/1h00 en vélo jusqu'à Noyarey via les berges du Drac).

Très beau passage sur le sangle de l'Eyrard, dans un sous-bois tranquille, entre une falaise austère à gauche et le vide qui se laisse deviner à droite. À l'automne cela doit donner des couleurs magnifiques.
C'est l'été et il fait sec, donc aucune difficulté au passage de la cascade. Il faut juste avoir le sens du terrain puisqu'on progresse parfois sur des sentes raides et pas forcément balisées.


Quelques détails par rapport au topo.

Au point 673 où l'on quitte le sentier balisé, c'est vraiment juste en face du croisement mais on ne voit pas la sente qui monte sur le talus (prendre éventuellement 5 mètres à gauche sur le chemin forestier pour s'en convaincre). La progression se fait sans soucis en suivant de vieilles traces forestières, quelques points blancs, sente parfois peu visible dans la végétation mais le terrain ne laisse guère de doute quant à l'itinéraire.

Après le pylône, on arrive très vite sur l'extrémité de la large plate-forme forestière (sur la carte IGN il y a juste un sentier reliant deux chemins forestiers). Dans le virage de la plate-forme, le sentier repart tout de suite à droite de toute façon. Après 50m, on arrive à la patte d'oie et on commence à voir le balisage bleu (points bleus, quelques flèches et quelques "F" ?). Il y en partout maintenant ! Juste après la cascade, bien rester en haut où le balisage bleu continue. (note : la vraie descente par le pas de l'Eyrard commence à la cascade, voir la fin de ce topo http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=3818&id_sport=2 ). En suivant le balisage bleu refait à neuf, cela devient presque trop facile : il y en a un tous les mètres au niveau du passage de la petite barre rocheuse ! On remonte la combe raide en suivant les points bleus et les restes de rubalise pour aboutir à la vieille pancarte "La Palette" et au sentier des boeufs qui continue à l'horizontal. Traversée à flanc de combes et de pentes raides, dans une belle forêt, avec quelques vues sur des falaises qui se laissent deviner. On aboutit après une dernière remontée sur une crête boisée au sentier de l'Échalance et juste au dessous du grand virage de la route du Mortier.

Ici j'ai poussé jusqu'au tunnel du Mortier, traversé puis monté sur les crêtes --> Grande Brèche, la Buffe, la Sure, puis redescente et re-traversée du tunnel (je n'ai pas trop vu la descente par le Pas du Mortier - et sans topo sous les yeux je n'ai pas tenté ma chance). Redescente classique par le sentier de l'Échalance (près du point 1251, bifurcation à droite marquée EZY en bleu, juste après se trouvent les 200 mètres bien raides et qui doivent bien glisser quand c'est mouillé). Pour la descente par le sentier du Paillet, un peu de lecture topo ne fait pas de mal pour choisir la bonne combe. Sur les 100 derniers mètres (point bleu), on arrive dans un fossé puis un ruisseau et on aperçoit au fond de la combe le premier pré. Suivre le lit du ruisseau, c'est encore le plus simple pour tomber sur la clôture, suivre à droite et tomber sur un chemin balisé en jaune (comme dans le topo), qui aboutit à l'entrée de Noyarey. Ce sentier indique Ezy/Eyrard/etc et il n'est pas sur la carte. Je pense qu'il doit remonter la combe de l'Eyrard ou dePlachin pour tomber sur la piste de Carron pas très loin de Trucherelle (cf topo lié ci-dessus qui en parle aussi).

La descente m'a moins plus que la montée. Je me demande même si ça ne vaut pas le coup de faire le circuit en A/R.


  • Horaire : 7h00
  • Dénivelé : 1500 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
09-12-2009

Voilà plusieurs jours que je ne peux pas sortir, entre les sautes d'h...

4 Michel Pila
04-04-2009

Je descends la route d'Ezy, je laisse à droite un sentier qui s'en le...

18 patrice.v
03-12-2005

La Chagaupi !!!!! Belle balade avec finalement pas mal de neige lou...

4 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media