Mont Buet par l'arête nord

  • Altitude départ : 1360
  • Altitude sommet : 3096
  • Dénivelé : 1740
  • Temps de montée : 8
  • Temps de descente : 3
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : Assez net

Itinéraire

Depuis Valorcine, prendre le sentier balisé depuis l'OT qui monte en rive droite du ruisseau se déversant du Lac d'Emosson. Avant d'arriver au Lac, le sentier zig-zag dans un petit pierrier sans grosse difficulté.
Au lac suivre la piste goudronnée qui mène au lac du Vieux Emosson. On peut aussi laisser cette route sur la droite pour monter en longeant le ruisseau qui descend du lac.
Du refuge du Vieux Emosson (visble du Lac d'Emosson), suivre la piste puis longer le lac du Vieux Emosson par sa rive ouest puis le sentier net qui monte au col des corbeaux puis au col du Vieux, après avoir longé les traces de Dinosaure. Monter au cheval blanc par sa face ouest puis en contournant l'arète sud-ouest (cables au sommet).
Prendre ensuite plein sud en direction du Buet (cairns) sur l'épaule du cheval Blanc puis par l'arète du Buet (court passage équipé de cables et marches vers 2900m
Descendre par le vallon de berard (topo existante)

Précautions

Se méfier des passages équipés de cable en cas de neige et de glace: il sont très peu ensolleillés et donc vite glacés.


Commentaires difficultés

Passage délicat équipé de cable vers 2900 m, avant de monter sur l'arête du Buet proprement dite, et sur les dernier metres du Cheval Blanc
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Finhaut en hiver, Barrage d'Emosson le reste du temps. Gare SNCF de Vallorcine ou Finhaut à l'aller et Buet au retour


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 21-08-2013

barrage d'Emosson

YES-YES-YES !!! je l’ai fait !!!
Eh dis donc Nicolas…on n’avait pas RV au sommet ???!! D’accord je ne t’avais pas dit que j’y allais aujourd’hui…mais est-ce une excuse suffisante ??!!!

C’est pour tenter de grimper cette arête nord que je suis venue ici !! Et voilà le jour j est arrivé…c’est décidé je tente ! Je savais que ça devait être un gros morceau mais je n’avais pas creusé la question à fond pour ne pas me stresser ni renoncer avant d’avoir essayé !! Le topo disait 900m pour le cheval blanc, donc en rajoutant à peu près 300m pour le Buet ça devait rester raisonnable avec quand même un peu de kilométrage. De toute façon si je n’y arrive pas c’est que cet itinéraire n’est pas fait pour moi ! Et puis je n’ai jamais mis les pieds ici et donc si au moins je décroche le Chaval Blanc ce sera toujours ça !!!

Allez c’est parti ! Et ça commence par la descente du barrage. Ensuite il n’y a pas le choix d’itinéraire à cause des travaux, et c’est obligatoirement la montée par la gorge de la Veudale.
Ca se monte tranquillement et il faut en passer par un névé avant d’arriver sur la crête. Et comme ça arrive plus haut que par le lac du Vieux Emosson, il faut redescendre pour arriver aux traces de dinosaures, puis attaquer la montée au Cheval Blanc.

Pour le Cheval Blanc c’est d’abord la montée facile au col, puis un sentier en lacets dans le pierrier attaque plus sérieusement la montée. La deuxième moitié est beaucoup plus raide, et enfin les chaines pour le dernier passage sous le sommet.

Me voilà au sommet du Cheval Blanc, mais comme tout va bien, pas de pause, je continue !
Et ça redescend en suivant des cairns. S’ils sont bien marqués au début, ils se voient moins bien ensuite. Heureusement je m’aperçois assez rapidement que je vais en direction du lac, aussi je cherche d’autres cairns qui monteraient sans continuer à redescendre…trouvés !ils sont bien sur la crête, même si les nombreux névés me font douter de pouvoir passer…et si, ça passe très bien pour contourner le 1er sommet en face..
Ensuite le contournement continue par un sentier à flanc….très étroit dans une bonne pente. C’est un peu comme la traversée d’une ravine, mais au lieu de durer 3mn, ça dure toute une longue traversée ! pour moi c’est en crampons, comme ça je ne glisse pas et no stress !

Et puis je vois enfin le début de l’arête nord….bon, eh bien je crois que vu la verticalité de cette arête, pour moi ça va s’arrêter au col en dessous….

Et puis une fois au col, je me dis que je peux essayer !..et essayer c’est y arriver, car une fois au câble c’est en fait finalement assez ludique, même si quelques ressauts sont bien hauts à passer !! Aucune idée comment je vais descendre tout ça, mais chaque chose en son temps !!!
Pour le moment me voilà au gros cairn qui marque la fin des difficultés…la fin de la montée est un parcours de crête facile….mais encore long !! Heureusement je le grimpe très facilement emportée par l’euphorie de la victoire !!

Ca y est !! au sommet !! Gagné !!...et un picnic hautement mérité !! Un peu de bavardage avec un suisse qui a fait le même parcours que moi..on échange nos impressions….et le fait qu’il y aura 360m de remontée au retour, puisqu’on les a descendu à l’aller !!

Une fois les batteries rechargées, je crois bien qu’il faut repartir…..la descente va être longue….
Une fois la facile crête redescendue, il faut se lancer dans la verticalité câblée !! Bon eh bien il suffit de se mettre en marche arrière et de ne pas lâcher le câble !! Une bonne dose de concentration quand même ! Et j’en croise un qui monte, terrorisé et qui ne veut pas lâcher le câble ! C’est à moi de le faire…mais je m’accroche à lui !! croisement difficile !!!
Et puis il faut refaire l’étroit sentier à flanc, avant la 1ère remontée, celle du Cheval Blanc. Ca se fait ma foi assez bien !
Par contre la descente du Cheval Blanc demande une bonne dose d’énergie sur ce raide et étroit sentier pierreux et caillouteux…la fin de cette descente est plus facile.
Après repassage aux dinosaures vient la 2ème remontée, puisqu’on ne peut pas descendre par le lac du Vieux Emosson…celle là est plus dure !!
Et puis la longue descente de la gorge de la Veudale…ça commence par un névé….pour une fois que je ne remets pas mes crampons, je vais prendre 2 gamelles successives qui vont m’amener au bas du névé archi trempée et les doigts gelés ! ils vont mettre une dizaine de mn à dégeler….pfff…
La descente de cette gorge semble interminable après une telle journée….mais le pire ça sera les 50m de remontée au barrage !! ça c’est le bout en trop !! Dur Dur !!!
Au final un bon nombre de km (dommage je n’avais pas mis le gps pour le savoir), un dénivelé de 1860m, et beaucoup, beaucoup d’heures de marche ! Mais très fière d’y être arrivée !! Et tellement mieux que la voie « normale ».
Et merci à celui qui avait signalé le (presque) déneigement de l’itinéraire, autrement je n’aurais jamais osé me lancer cette année !!

Photos de la sortie

Commentaires

Véronique
22-08-2013 16:46:55

Partir du Buet fait quand même beaucoup plus de dénivelé.... Quand à la descente du vallon de Bérard....déjà fait et franchement j'ai préféré mon AR d'hier!

ste74
22-08-2013 13:40:30

Une alternative bien sympa pour éviter le barrage d'Emosson, c'est de monter par le vallon de Tré les Eaux avec un départ du hameau du Buet. Descente par la voie normale (vallon de Bérard). Toujours plus intéressant de faire une boucle.



  • Horaire : 8
  • Dénivelé : 1740 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
15-10-2005

Course magnifique. Le refuge du Vieux Emosson est toujours aussi accu...

Luc Clément-Colas

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media