Tête du Colonney par Flaine

  • Altitude départ : 1572
  • Altitude sommet : 2692
  • Dénivelé : 1100
  • Distance : 6.3 km km
  • Temps de montée : 3
  • Temps de descente : 2
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Détaillé ci-aprés
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Départ par un bout de route sous les remontées mécaniques. Puis l’abandonner dans une courbe signalée par un panneau. A la plate-forme d’un départ de télésiège partir sur la gauche, des marques rouge et blanc guide vers la gare d’arrivée de la télécabine l’aulp de Véran. Suivre les repères vert a partir du second pylône pour arriver au lapiaz. Arrivé a la crête faîtière a gauche de la tête de Monthieu suivre les marques bleues. L’arrivée d’un télésiège indique la crête des Lindars. Au col de Tré L’épaule traverser la cuvette, et remonter de l’autre côté. Des marques rouges ou bleues et des lettres « P » facilitent l’orientation jusqu’au sommet. Retour par le même itinéraire.

Commentaires difficultés

Passage au col de Tré l'Epaule un peu aérien.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Cluses, Flaine


Situation




Sortie du 07-09-2014

Tte Pelouse

Flaine - col Pelouse - col de Platé - AR à Tête pelouse - Grandes Plattières - Col du Colonney - Tête des Lidars et Tré l'Epaule - col du Colonney- descente par le GR.

J'ai horreur des stations et ça se confirme! Tout est fait pour les sports d'hiver mais le randonneur estival il a qu'à se débrouiller....j'ai du volatiliser du gasoil pendant presque 1h à tourner en rond et chercher le point de départ. Tout est fermé, personne...enfin un anglais me renseigne! Le point de départ n'est pas accessible pour ause de travaux, mais je suis au bon endroit....il suffit de laisser la voiture où on peut et rejoindre les sentiers, comme on peut!! eh bien voilà!!

Heureusement c'est dimanche, je traverse la zone interdite des travaux et voilà le télésiège des Grands Vans qui était caché par les matériaux et engins e travaux! En route!

C'est une piste...c'est pas folichon normalement, mais c'est juste ce qu'i me faut pour tester si j'ai récupéré de la très longue journée d'hier....eh bien oui! je récupère bien cette semaine! Montée tranquille donc sur la piste jusqu'au col Pelouse, puis re-piste jusqu'au col de Platé.

Ensuite ascension de la Tête Pelouse sur une petite sente e l'Arête sud. Je pose mon sac avant des passages escarpés, mais ça se fait bien finalement. Super petite grimpette avec juste ce qu'il faut d'aérien et d'escarpé!

Retour au col et à la piste jusqu'aux Grandes Platières. Ensuite tout change. C'est le domaine du lapiaz. C'est un jeu de piste géant où on suit des traits jaunes dans ce grand labyrinthe. Je préfère attendre un peu de verdure pour manger....du coup je file jusqu'au col du Colonney.
Il y a des troupeaux entiers de bouquetins...

D'ailleurs le balisage change de couleur en cours de traversée, c'est un peu stressant...suis-je toujours dans la bonne direction?
Bon, oui puisque me voilà au col! Il est plus que temps de manger! Miam!

Ensuite je décide de prolonger un peu en grimpant en direction de la Tête du Colonney.

C'est encore dans les lapiaz, où cette fois il faut suivre les traits bleus, toujours avec beaucoup de bouquetins.

C'est d'abord le sommet de la tour verte, puis la Tête des Lindars, puis Tré l'Epaule...
Et la tête du Colonney est devant moi...Mais ce sera pour une prochaine fois. Il est déjà tard, je ne connais pas la descente, et je dois rentrer à une heure correcte pour payer le camping...
Et puis c'est déjà un très grand tour pour un lendemain de bambée et ce n'est pas un sommet qui se bâcle en fin d'aprèm. Il me faudrait du temps pour redescendre ces pentes caillouteuses....

Du coup je pause quand même sur le sommet ensoleillé de Tré l'Epaule et regarde grimper 2 jeunes pour voir comment on gère ce truc! Bon, je vais la laisser mijoter cette Tête!!

Retour au col du Colonney et attaque de la descente par le GR. Je ne savais pas du tout à quoi ça ressemblait....en bien après la descente sur une sente dans une pente caillouteuse, on retrouve du lapiaz....et du lapiaz géant!!

On serpente longuement entre grandes dalles et crevasses ou trous divers....en bien il vaut mieux que je ne tombe pas la-dedans, vu que personne ne sait que je suis là à jouer à saute-crevasse!!

Au bout du lapiaz, le GR rejoint une piste. Celle-ci est peu agréable, en roulements à billes, il vaut mieux cibler l'herbe latérale.

Et puis bien sûr, de piste en piste, je suis plus bas que mon dé^part et il faut remonter pour retrouver le télésiège des Grands Vans!

Encore une très belle et grande journée!

Photos de la sortie


  • Horaire : 3
  • Dénivelé : 1100 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
18-06-2005

Belle ballade malgré le début de la rando dans la zone skiable de Fl...

2 fred 38

Identification

( ) bivouak.net

Social Media