Moucherotte Grande boucle depuis Seyssins
le Haut

Moucherotte Grande boucle depuis Seyssins
le Haut

  • Altitude départ : 600
  • Altitude sommet : 1901
  • Dénivelé : 1350
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h00
  • Orientation : Est
  • Balisage : Jaunes en majorité mais aussi Bleu et Jaune/vert
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

De la voiture, suivre la chemin carrossable. Passez la barrière et continuez jusqu’au pied des pylônes des grandes lignes. Ici commence le balcon Est du Vercors. Nous ne suivrons pas ce chemin mais il faut plutôt prendre à droite par un sentier plus étroit et plus raide. Ce dernier est bien tracé et balisé de Jaune et de cairns. Il faut monter par de larges lacets pendant un bon moment. Le chemin reste à proximité d’une arête boisée. A l’altitude 1350 ça se corse, le chemin devient plus raide. La forêt devient rabougrie et se résume à de superbes pins (à crochets ?) . Nous approchons de château bouvier par l’arête Est. Le chemin est plein de gravillons mais ce n’est que le début. Nous contournons château Bouvier par le sud et on atteint ainsi un col où débouche un autre chemin qui vient de la grotte Vallier et de l’itinéraire décrit également sur ce site. Ici commencent les difficultés. Elles ne sont pas d’ordre technique même s’il faut impérativement mettre les mains par trois fois. En fait c’est une succession de vires, de sentiers et de petites barres à traverser. Le tout dans une ambiance étrange puisque la ville gronde en dessous pendant que les chamois pullulent sur les vires aériennes. Attentions aux gravillons dans les parties moins raides, c’est casse gueule. On arrive au sommet un peu comme un plongeur émerge de l’eau. Une petite vire aérienne, une petite barre et le sommet est là, brusquement, sans qu’on s’y attende.

Pour la descente, c'est compliqué (mais pas au début). Il faut suivre le GR sur une bonne distance sur environ deux bornes. Suivre l’ancienne piste de ski, c’est très joli. Quand vous quittez le versant Ouest pour le versant Est, il y a une épingle 100 mètres plus bas et un panneau. Deux Options s’offrent a vous.

- Le vallon des Forges.
Il faut suivre le sentier qui remonte à droite (50 mètres positifs) puis il commence à descendre tout en contournant par la droite un gigantesque trou de 300m de diamètre et 30 m de profondeur. A la lisière et à l’extrémité de cette dépression, le chemin descend plus raide, d’abord dans des gros cailloux désagréables. Puis plus raide encore, dans de petits cailloux. Ne vous privez pas du plaisir d’encaper directement dans le pierrier c’est payant. Mais attention de ne pas rater la sente. Il faut la suivre encore un moment. Elle passe dans une ravine délicate puis dans une autre plus facile. Vous prendrez la deuxième, mais pas tout de suite. Pour être sur de vous, continuez encore un peu le chemin il va en croiser un autre qui vient de St Nizier, puis va revenir sur cette ravine. C’est à ce moement là qu’il faut quitter le sentier. Suivre la ravine jusqu'à couper 300m plus bas un chemin horizontal. Gros cairn à gauche et à droite. Le chemin, qui s’élargi au fur et a mesure, fini par rejoindre l’itinéraire de montée en même temps que l’arête boisée, à la verticale de Château Bouvier.

- Le tremplin.
Il faut encore suivre la piste jusqu'à ce quelle retourne sur le flanc Ouest au roc de bataillon. Ici prendre un chemin en direction des Pucelles. Et n’oubliez pas que du haut des trois Pucelles ont voit Seyssins, Vif et Saillans !
Cela dit il faut tourner à gauche bien avant les Pucelles (ne pas rater l'embranchement). Sur le sentier Ecologique. Il descend en direction du tremplin par une série serrée d’épingles. Au parking du tremplin, il vous faut la carte car il y a plusieurs chemins à prendre. Je ne site que les lieux à traverser : Prendre l’origine du sentier Balcon Est jusqu'au trou de Poussebou, piquez à gauche et suivre un chemin plein Est. Au Arcelles reprendre un chemin qui part dans la sauvagerie, passez Ravaud, puis les Arthaud et enfin à travers champs, rejoindre les hauts de Seyssins.

Précautions

Attention aux gravillons sur les vires


Commentaires difficultés

Passages aériens sur petites vires étroites et quelques pas faciles d'escalade (II)
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > direction Saint Nizier > dans une épingle a droite à l'altitude 550, quitte la grande route pour Seyssins le haut > continuer jusqu'a la fin du goudron


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 16-04-2016

Qui écoute trop la météo reste au bistrot !

Pas ou peu de neige en face est


Que c'est agréable quand la météo se goure dans le bon sens ! Voila trois jours que la déprime me gagne à l'annonce du temps pourri du week-end, mais ce matin, décidé à en découdre, je remplace dans le sac le parapente par un kway, et en-avant pour une balade en montagne. Alors qu'elle s'annonçait pourrie, quelle n'a pas été ma surprise au lever du jour de voir le ciel taché de bleu dans un décor certes un peu chaotique mais pas du tout humide... En avant pour le grand tour.

La bonne surprise c'est le soleil, il fait des apparitions de plus en plus insistantes... Bientôt c'est le grand beau, le sentier traverse des prairies où l'herbe verte vient à peine de sortir. La montagne est entrain de changer et c'est d'une beauté incroyable. La solitude totale de ce parcours renforce, s'il en était besoin, cette sensation de liberté. La ville grouille derrière moi alors que devant, c'est un véritable jardin japonais géant d'une quiétude surprenante. Les rares plaques de neige ne sont plus des obstacles, il faut juste faire attention aux pierres, la fonte aura déposé des cailloux instables dans toutes les combes.... Il ne s'agirait pas d'en faire partir un. Il convient également de se méfier des parpaings qui risquent de débouler, entraînés par quelques cavalcades de bêtes à cornes.

Au sommet on retrouve la foule du sentier habituel... C'est celui-ci que je prendrai, contrairement à la face est, il est encore bien enneigé et cela facilite grandement la progression. Plus bas, alors que j'emprunte un chemin raide au dessus de Saint Nizier, un VTT me double en silence, la maîtrise de l'engin est totale, il était impensable pour moi de voir passer ici un vélo....

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1350 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
30-10-2010

Les feuilles mortes dansent sur la route, pendant que les arbres s'agi...

5 Michel Pila
08-07-2007

Passer entre les gouttes Ce matin c'est la douche froide, j'espéra...

2 Michel Pila
25-11-2006

Du Vent ! 21° à 7 heures du matin, qui dit mieux ? Le corollaire...

Michel Pila
10-09-2005

C'est une balade variée, à deux pas de Grenoble, pourtant peu de mon...

6 Michel Pila

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media