Pic de Rochebrune au départ du col d'Izoard


Pic de Rochebrune au départ du col d'Izoard

  • Altitude départ : 2362
  • Altitude sommet : 3321
  • Dénivelé : 1160
  • Temps de montée : 3H30
  • Temps de descente : 2H55
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Pancarte "col des portes" au départ du col de l'Izoard. Cairn à partir du col des portes.

Itinéraire

Franchir le col perdu par un sentier facile qui ensuite traverse la casse des Oules et remonte raide au col des portes. De là suivre une sente cairnée pour remonter le pierrier en direction de la base d'un large couloir qui débouche à une brèche. A ce niveau, s'avancer de quelques mètres et remonter une cheminée sur la gauche obstruée par un gros bloc à la base. On aboutit dans le couloir terminal qui se remonte facilement par un système de vires. En un petit quart d'heure on débouche au sommet.


Précautions

A plusieurs, se suivre de très près et éviter de monter en ayant des personnes au dessus de soi dans les couloirs avant et après la brèche.


Commentaires difficultés

Sans être difficile, la partie au dessus du col des portes demande de l'attention pour ne pas déclencher de chutes de pierres. Se méfier de personnes qui évolueraient en amont dans les couloirs terminaux.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Accéder au col de l'Izoard depuis Briançon ou Guillestre. Stationner au col.


Sortie du 08-10

Pic de Rochebrune, début de la descente

Nous décidons de monter au pic de Rochebrune, alors que les conditions météo sont idéales : un grand beau temps sans vent.
Au col d'Izoard, nous prenons le sentier en direction du col des Portes. Nous y rencontrons une petite couche de neige à partir de 2600m dans ce versant nord.
Au dessus du col, nous trouvons une sente cairnée plus ou moins facile à suivre.
En arrivant à la brèche, nous prenons la sente qui commence par passer à droite des contreforts de la tour, puis qui revient passer à gauche juste sous la tour.
Une fois en haut de la brèche, nous descendons quatre mètres pour monter à gauche dans la cheminée. Les deux blocs qui s'y trouvent obligent à faire quelques contorsions pour passer le sac à dos.

En haut de la cheminée, nous suivons les vires successives et nous arrivons au sommet. Quel panorama ! Quelle récompense !
Il n'y a pas de vent ; nous déjeunons confortablement assis sur le socle en béton de l'antenne.
Nous redescendons au col des Portes et nous décidons de revenir par le lac de Souliers.
Nous dévalons en versant sud l'éboulis (il ne serait pas question de le monter !) et nous trouvons en bas une sente qui nous conduit par les alpages jusqu'au lac de Souliers.
Le sentier balisé nous amène ensuite au col de la Platrière à 2212m.
Il nous faut maintenant remonter au col d'Izoard. Nous essayons de faire du stop... et la première voiture qui passe s'arrête ! Le conducteur, qui revient d'une journée de pêche, accepte très gentiment de prendre dans sa voiture, non seulement une personne, mais tous les trois. Un très grand merci !

Photos de la sortie


  • Horaire : 6h
  • Dénivelé : 1090 m
  • Participants : Isabelle, Joël

Parcours



  • Nb points : 731
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 11.28
  • Dénivelé - : 1196
  • Dénivelé + : 1104
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


Autres sorties

Date Titre Auteur
24-08-2014

Cela faisait fort longtemps que je voulais gravir ce beau belvédère...

10 Nicolas CHAPPEL
04-08-2011

Conditions idéales pour ce must du randonneur. http://www.altitudera...

Alain Bellon
04-08-2011

Enfin un créneau météo en cet été un peu bizarre ! Départ 3...

GLaG
09-08-2008

Une rando mémorable, très originale, avec son excitant final rocheux...

Geoffroy Rémi
20-08-2005

Jolie sortie, un peu de brouillard le matin. Pas de difficulté majeur...

Dédette
20-07-2005

Itinéraire dolomitique depuis le col des portes qui fait oublier la t...

frédo

Identification

( ) bivouak.net

Social Media