Prairie de Charminelle Passières de Charminelle


Prairie de Charminelle Passières de Charminelle

  • Altitude départ : 592
  • Altitude sommet : 1503
  • Dénivelé : 850
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Montée:
De Préfanton 600m, suivre la piste. A 669m virer à gauche et suivre le sentier rive droite de la Roize.
Le sentier arrive sous les falaises et bifurque à gauche jusqu'à un point de vue (balisage "rectangle bleu" récent)

Continuer jusqu'aux 4 échelles (Bien vérifier l'amarrage des échelles, la 1ère est plus ou moins attachée, la dernière se trouve assez loin des autres après une traversée à flanc plein E).

On rejoint le sentier venant du monastère de Chalais vers 1150m. Traverser le Charminelle (passer rive gauche puis rive droite).

A 1250m, ne pas suivre juste après le sentier classique (balisé en jaune) mais continuer par les pistes non balisées vers l'Ouest (à une bifurquation vers 1300m, il faut prendre une piste qui monte à droite, bcp d'herbes).

Vers 1400m, on coupe le sentier du pas de l'Aronde bien balisé en jaune.

Descente:
Descendre le sentier du pas de l'Aronde (point de vue vers 1300m) expo à certains endroits.

Vers 850m, prendre une piste à gauche qui remonte un peu. On trouve un sentier qui descend à droite (complètement effacé au début causes arbres coupés, été 2005), puis rejoint une piste qui descend à Prélanton.
(Eté 2005: A 850m, essayer la descente normale du pas et rejoindre la voiture par la route semble plus facile)

Commentaires difficultés

Bien vérifier l'amarrage des échelles rouillées

Commentaires

Thierry38D
24-03-2011 18:43:04

Quelques remarques suite à mon passage le 23/3/2011 : Dans le versant très raide de la forêt jusqu'à la première échelle, attention aux chutes de pierres (une pratiquement de la taille d'un parpaing m'a croisé en roulant rebondissant à 10-15 m au milieu des arbres, ça ne s'arrête pas facilement, surtout avec les nombreux couloirs à 45-50° à traverser) : Donc bien écouter et lever la tête dans ce secteur où les chamois sont nombreux :roll: et avoir le pied léger aussi pour ne pas tout faire dévaler dessous ! On comprendra mieux ma mise en garde en atteignant la première échelle, complètement rouillée et tordue en forme de S, et quasiment plus accrochée à rien. Mais au besoin, une escalade facile à droite permet de l'éviter. De même pour la suivante (encore plus facile) et la troisième (en fait une triple échelle bout à bout) bien qu'elles soient bien arrimées. Entre les échelles, les passages sont faciles et moins raides que prévus. Attention au balisage entre les 3eme et 4eme échelles, plus délicat à suivre et demandant un minimum d'attention, dans une zone très raide et encombrée de bois mort. Seule la quatrième située à près de 200 m des autres serait plus difficile à éviter mais elle est en meilleur état bien que seulement accrochée qu'au pied d'un petit arbre qui a bien voulu pousser entre 2 barreaux. L'arrivée sur le plateau se produit environ 50 m plus loin. Enfin, juste après la traversée de la Roize, la sente étroite remontant vers la cabane du même nom est encore partiellement enneigée mais équipée (câble récent). Circuit un peu sportif mais très sympa :) avec le charmant ruisseau de Charminelle et son agréable cascade contre un gros bloc. A ne faire que par sol sec et sans neige et plutôt en après-midi vu l'orientation Ouest de la gorge.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Voreppe - route du col de la Placette


Situation




Sortie du 28-09-2008

De 2001 (lors de ma première visite) à 2008, rien n'a bien évolué sur ce parcours des plus sauvages. J'ai même trouvé que l'augmentation de la fréquentation a amélioré la trace au niveau des ravines du début.
En tout cas, mieux vaut plusieurs messages de prudence que l'abstinence : la concentration est vraiment de rigueur dans cet ascension hors du commun, déjà pour ne pas perdre en certains endroits le balisage présent, mais surtout pour éviter le faux pas sur des pentes et des vires qui peuvent donner le tournis. Mais l'aventure est vraiment grisante, prenante, stimulante... bref enivrante.
Pour le retour, on a préféré le pas de la Miséricorde à celui de l'Aronde, particulièrement vicelard à la descente car raide, souvent glissant et bien exposé par endroit. Sur la fin, pour retrouver Préfanton, on n'a pas eu de mal à descendre le sentier décrit comme effacé dans le topo, sans doute remis en état récemment par les locaux.



Autres sorties

Date Titre Auteur
25-04-2008

C'est une sortie surprenante. On est à rien de Voreppe, et pourtant t...

14 babas38
19-11-2006

Cet itinéraire réclame la plus grande prudence surtout en cette sais...

1 Michel Pila
03-08-2005

Très joli, quasi personne sauf sur la partie du sentier du monastère...

DavidL

Identification

( ) bivouak.net

Social Media