Grande Sure Boucle du portail de Chorolant
et du pas de la Miséricorde

Grande Sure Boucle du portail de Chorolant
et du pas de la Miséricorde

  • Altitude départ : 500
  • Altitude sommet : 1920
  • Dénivelé : 1500
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Bleu puis fluo puis jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

C’est une très belle boucle, qui traverse la grande Sure de part en part
Du parking, prendre le chemin de la cascade de la Pisserotte. A droite au bout de 50 mètres puis, au bout de 100 m, quitter le chemin de la cascade par un chemin raide encore à droite, quelques marques bleus. Le chemin commence par s’enfoncer dans un profond sillon puis monte raide en lacets. Il faut traverser plusieurs fois des ravins dont la particularité est d’être constitué d’un congloméra de galets (du pouding ?) une nouvelle bifurcation est signalée par un cairn, prendre a droite le chemin qui monte, malgré son apparence abandonnée. Il est encombré de vieux troncs morts. Persévérer dans ce sous bois jusqu'à atteindre un chemin forestier peu ou pas utilisé en ce moment. Il monte en larges lacets votre intuition sera mis a l’épreuve car il y a plusieurs chemins. A chaque croisement, un indice vous aide : branches en travers, cailloux en flèche, quelques marques fluos. On rejoint une nouvelle route forestière beaucoup plus belle. Elle est horizontale et c’est a gauche que vous trouverez le départ du sentier de Chorolant. Il est signalé par un panneau artisanal. Ce sentier pédestre monte en lacets. Il est bien tracé, mais sa pente n’est jamais constante, plat, raide, voir descendant, bref pas terrible pour garder le rythme. Ce chemin vous mènera au portail proprement dit. 1550 m. Il y a plusieurs passages mais le plus facile passe dans une petite combe ombragée et humide. Une fois sur la belle crête il faut poursuivre sud-est. On traverse des prairies qui, au printemps, sont couvertes de lis martagon.
A 1640, la sente est horizontale sur plus d’un kilomètre direction plein sud. Elle navigue entre deux barres et elle est parfois très proche du gaz. Les chamois sont nombreux dans ce secteur, notamment en contrebas. Il faut traverser deux combes avant de redescendre sur Jusson. (Il est possible de couper par une traversée ascendante pour rejoindre le chemin qui vient de Jusson mais c’est casse patte).
Dernière partie, la montée finale. De Jusson, le chemin monte en direction de la croix et se situe plutôt à droite de la croupe. Il est raide et passe devant une stèle. La suite est une succession de passages raides où il faut mettre les mains. (Vielles flèches bien visibles ça et là). On arrive à droite de la croix que l’on rejoint en deux minutes.
Descente. Rejoindre le col de la sure en commençant par une traversée sommitale plein nord. Quelques petites roches lisses et glissantes, et le col est à vous. Quelques mètres avant le col il est possible de couper plein sud dans la belle combe. C’est un grand entonnoir où toues les pentes aboutissent à un rétrécissement. Il permet de passer l’arête de la grande sure qui s’affaisse ici. Le chemin part plein ouest et descend raide pendant 10 minutes. Puis c’est une vire plus ou moins horizontale. On arrive au pas de la Miséricorde dont la physionomie a complètement changée cette année(2005) c’est beaucoup plus aérien qu’avant suite à un éboulement, mais le sentier à été refait et un câble permet aux personnes sujettes au vertige de négocier ce passage de 30 m sans encombre. Attention, pendant 300 mètres il est interdit de trébucher sous peine de superbe vol plané par-dessus le précipice. Le beau chemin poursuit encore en traversée avant un beau belvédère, un banc permet une halte méditative ou gastronomique, c’est selon. Une série de lacets vous descend au trois fontaines. 900m
Des trois fontaines prendre a droite sur belle piste forestière. Elle redescend dans la vallée mais n’est pas raide du tout. Un vieux chemin est donc conseillé environ 500 mètres plus loin a gauche au moment ou la piste fait un grand virage à droite. Il ne reste plus qu’à rejoindre la caisse par différents chemins au fond du vallon, plutôt rive droite.

Précautions

bien faire les lacets de ses chaussures car même si le chemin est beau, il longe parfois des a pics


Commentaires difficultés

Quelques passages aériens, quelques passages où les mains sont nécéssaires.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Voreppe > Col de la placette > A droite aux Grollets > parking au bout de la route


Situation




Sortie du 14-10-2012

Une Grande Sure en mode trail avec un terrain gras à souhait. Je me retrouve d'ailleurs par deux fois sur les fesses mais rien de méchant.
La météo n'était pas assez bonne pour envisager le sommet prévu initialement (Obiou). J'attendrai plus tard pour y traîner mes guêtres.


  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 1500 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
31-07-2005

Trés belle boucle variée, le pas de la Miséricode à complétement...

8 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media