La Grande Moucherolle par le Pas de la Balme
et les Deux soeurs.

La Grande Moucherolle par le Pas de la Balme
et les Deux soeurs.

  • Altitude départ : 1310
  • Altitude sommet : 2285
  • Dénivelé : 980
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, rejoindre la baraque des Clos, par le sentier du Balcon Est, qu'on laisse pour le sentier de droite qui monte au col des Deux Soeurs (1960m). Plein Ouest ensuite pour rejoindre l'arête de la Grande Moucherolle.

Traversée E-W . . . passage aérien . . .

On suit ensuite les traces de peintures, les cairns et l'on rejoint ainsi le Pas de la Balme. Attention, ce n'est pas sur un sentier débonnaires. Y'aura à poser ses mains sur les rochers.

Du Pas de la Balme, descente E en zig-zag jusq'au sentier du Balcon Est, puis la baraque des Clos, la même qu'au début de ce descriptif.
A lire
  • Chartreuse, Vercors Les randonnées du vertige par Pascal Sombardier. Référence : Topo 23, pp.94/97. proposé par Luc
  • Chartreuse-Vercors Les randonnées du vertige 2009 par Pascal Sombardier. Référence : Topo 21 proposé par Luc

Commentaires difficultés


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grrrenoble > Prélenfrey > puis aller jusqu'au lieu dit 'Les Bordeaux' (1310m).


Situation




Sortie du 29-07-2017

Vire sous Sophie 1

Quelques compléments à cette sortie, que j'ai pu réaliser dans son intégralité dans l'ordre Les Bordeaux - Les Clos - Col des Deux Soeurs - Agathe - Grande Moucherolle - Petite Moucherolle - Pas de la Balme - Retour par le balcon Est.

Départ matinal des Bordeaux, pour éviter l'instabilité prévue en fin d'après-midi ; mais en fait, l'instabilité d'étage moyen se lève dès le matin, avec de nombreux virgas et une averse chopée à la descente du col de la Balme, pas dans les parties exposées heureusement... car cette sortie ne manque pas d'exposition. Montée tranquille jusqu'à la petite baraque des Clos, ouverte et propre, où on peut bivouquer. On poursuit 200 m, on prend à droite le sentier du pas de l'Oeille, et après quatre-cinq lacets, on prend le sentier à gauche sans panneau ni balisage, mais évident, qui monte sur la croupe herbeuse en lacets pour venir littéralement buter sur Sophie. On s'en échappe par une rampe herbeuse à gauche, qui se poursuit par une vire assez étroite, avec un sentier dans l'ensemble confortable, mais vertigineux et exposé. Juste avant le départ du couloir, il y a notamment un court passage bien expo sur un petit banc rocheux "protégé" par du fil de fer avec des points d'attache décrochés, qui m'a valu quelques sueurs froides... À noter une entrée de grotte sur la vire, qui donne envie d'être visitée.

Au départ du couloir, bien suivre la courte portion câblée qui part à droite. Je l'ai ratée, et suis monté quelques mètres dans l'axe du couloir, ce qui est une mauvaise idée : le terrain est très raide et couvert de pierrailles instables, il est délicat d'en descendre... La suite du couloir est finalement facile et pas exposée.

Du col des Deux Soeurs, d'où il est facile de monter à vue à Agathe pour profiter du vide insondable, la Grande Moucherolle vue de face paraît d'une raideur effrayante. De fait, après une approche facile dans les prairies, on monte des cheminées faciles mais par endroits exposées, et on arrive au sommet par un bout d'arête très aérien. La descente vers le col des Moucherolles n'est pas complètement donnée non plus, après 40 m de descente sur une pente herbeuse suspendue, on s'en échappe à gauche par une courte désescalade facile un peu exposée, puis une courte vire, un couloir, et une dernière désescalade un peu plus dure mais pas exposée, puis des pierrailles raides.

La suite est facile, mais longuette... Montée par une courte rampe rocheuse à la Petite Moucherolle, descente au haut de la station (laid) par un lapiaz parsemé de pierres dressées, puis à vue dans les prés près de l'arête vers le pas de la Balme. Celui-ci est facile et joli, avec une large vire herbeuse pas exposée qui amène sous une balme, puis une descente en lacets, jusqu'aux Poules (1501 m) où on rattrape le balcon Est. Il reste encore plus d'une heure et demi de traversée, d'abord ascendante jusqu'au Pré Achard, à plat puis descendante jusqu'aux Clos. Au total, il faut bien 6h30 pour tout ce parcours, un peu moins si on zappe Agathe.

Cependant, c'est une balade avec beaucoup d'ambiance, à recommander si on n'a pas peur d'un peu de vide !

Photos de la sortie


  • Horaire : 0
  • Dénivelé : 980 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
05-07-2013

De l’hiver et du printemps derniers, je ressors sans avoir fait une...

13 Geoffroy Rémi
14-06-2011

Trilogie vertacomicorienne depuis le col de l'Arzelier: col des 2 soeu...

20 Véronique

Identification

( ) bivouak.net

Social Media