Plateau du Cornafion par la combe Chaulange


Plateau du Cornafion par la combe Chaulange

  • Altitude départ : 1180
  • Altitude sommet : 1906
  • Dénivelé : 730
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Des Espinasses, suivre une piste direction "col de l'Arc". Au carrefour de la Ya (panneau), prendre à droite un chemin balisé jaune/vert qui nous amène à la combe Chaulange. Arrivé au sentier Gobert (panneau), le suivre 1 mn à droite puis continuer à grimper la combe par une sente. Elle part ensuite vers le sud pour atteindre le point haut du plateau.
Descendre au sud la crête située à l'ouest de la combe de Pissevache. Une sente parfois mal tracée s'y dessine, passant par un replat (1636 m). Elle contourne ensuite une butte par la droite, passant devant la source protégée de Pissevache. Elle finit par rejoindre un sentier que l'on suit à droite.
De retour au sentier Gobert (GR 91) au niveau d'un virage, suivre en face une sente qui suit la crête du Mont Chillon (moraines). Après avoir coupé un chemin, descendre une pente raide pour rejoindre le GTV (balisage jaune/vert) à proximité de la bergerie des Plâtres et de la fontaine Magdelen.
Suivre au nord ce bon chemin pour retrouver la Conversarie puis les Espinasses.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Du village de Villard de Lans, prendre la direction des Cochettes puis de la Conversarie. Se garer au parking des Espinasses.


Hébergement(s) associé

Situation




Sortie du 12-07-2012

Dpart de la Conversarie

Projet initial : rochers de l'Ours et Crête des Crocs ...
Oui mais :
Entre la perturbation qui vient de passer et celle qui arrive, l'humidité accumulée depuis bientôt 3 mois et demie de météo instable, toutes les crêtes sont noyées dans une brume qui ne déparerait pas si on était fin octobre.
Bref, je pars de la Conversarie et monte jusqu'à croiser le sentier Gobert au bas de la combe Chaulange.
Arrivé là et préférant me garder une porte de sortie, je monte dans le sentier du fond de la combe (et pas celui sur l'épaule)
La végétation est luxuriante (forcément avec l'humidité ambiante et la relative douceur, ça pousse !), tout est trempé et très rapidement le bas du pantalon (enfin jusqu'au bas des cuisses) est à tordre.
J'arrive sous les falaises au bout de la combe, quitte le bas du pantalon et attend 1/4 d'heure pour voir si des fois la brume ne ferait pas mine de s'évacuer.
Heureusement il y a plein de chamois partout et ça occupe.
Comme cela ne bouge pas, j'applique le plan B, à savoir de continuer vers le plateau et en redescendre par la combe de Pissevache.
A part quelques errements (le plateau est noyé dans la brume) pour trouver le sentier descendant dans la combe de Pissevache, tout se passe assez bien.
Après avoir passé l’espèce de chaos casse-pattes en bas de Pissevache, m'être fait consciencieusement bouffer les jambes par les orties (parait que c'est bon à la santé ...), je retrouve "l'autoroute", ou plutôt le sentier du Col Vert.
Comme il n'est pas encore midi, je remonte au Col Vert pour aller casser la croûte.
Là haut toutes les tables sont prises et ça braille ... je fuis en direction de la crête du Rang des Agnelons pour avoir un peu de paix.
Ça caille un peu là haut, légerement moins quand le soleil arrive à vaguement percer cette brouillasse.
J'aperçois fugitivement le Dévoluy entre deux nuées, observe la brume aller et venir sur le sommet du Cornafion (je me dis que peut-être je pourrais y aller ...) et de guerre lasse finit par redescendre.
Arrivé au refuge de Roybon, je suis le sentier Gobert jusqu'à Font Froide tout du long dans une ambiance forestière plus sympa et avec tout de même bien moins de monde.
Bon, j'arrête de râler parce que malgré tout cette sortie m'a permis d'aller au plateau du Cornafion, à la combe de Pissevache et de faire tout le sentier Gobert. Lieux que je connaissais pas auparavant et qui resplendissent de verdure et de fleurs.
Il reste vrai que dans la configuration météo actuelle, les alpes du sud sont bien souvent beaucoup plus sèches et évitent souvent ce genre de désagrément somme toute assez courant dans le Vercors.
Et même chez moi, il fait tout juste chaud ...

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1070 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
19-01-2012

Deux groupes ce matin ,les uns en ski rando et les autres en raquettes...

j2m
08-11-2009

Il y avait de la neige, plus que prévu, et même de plus en plus en h...

nicovm
06-10-2008

Nous sommes montés jusqu'au point 1906, on a suivis le topo de Philip...

4 patrice.v
25-11-2007

Sympathique. 2 ambiances : La montée de la combe Chaulange, plutôt h...

8 babas38
21-08-2006

Jolie sortie dans un coin très peu fréquenté...à 2 pas de Villard...

4 Philippe Mahieu
24-05-2005

Randonnée en bonne partie sur des sentiers non balisés par le parc d...

1 éric vb

© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media