Le Toit (rocher du lac du Cos) par l'arête
ouest depuis fond de France

Le Toit (rocher du lac du Cos) par l'arête
ouest depuis fond de France

  • Altitude départ : 1089
  • Altitude sommet : 2835
  • Dénivelé : 1771
  • Temps de montée : 5h15
  • Temps de descente : 4h10
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Direction refuge des 7 Laux. Ensuite plus rien.

Itinéraire

Suivre le bon sentier qui remonte le bois de la montagne du Gleyzin. Vers 1550m, deux direction sont possibles, soit par le chalet du Gleyzin de la Ferrière (fermé) ou par le chalet en ruine des 2 ruisseaux. Les 2 itinéraires se rejoignent au lac noir. Continuer jusqu'à l'embranchement du refuge que l'on laisse sur la droite. Poursuivre en longeant le lac de Cottepens jusqu'au torrent déversoir du lac blanc. Remonter les pentes herbeuses qui le bordent pour aboutir au lac. Traverser le déversoir du lac et remonter la croupe qui mène à 2432m. Suivre cette croupe qui revient orientée est jusqu'à venir buter contre le promontoire 2665m. Le contourner par le nord pour revenir à la base du couloir qui permet de prendre pied sur l'arête ouest qui se remonte facilement par de gros blocs. On débouche au sommet nord et le sommet sud est également facilement accessible par l'arête sommitale.
A lire
  • Belledonne pour tous par Pierre Pardon. Référence : Course n° 47 proposé par Stephane

Précautions

Celles à prendre sur névés.


Commentaires difficultés

Aucune jusqu'au lac blanc. Ensuite, la dureté du névé peut inciter à prendre un piolet. Le passage (court env 50m) pour rejoindre l'arête ouest est incliné à env 40° mais peut se franchir par de gros blocs rive gauche (à droite en montant). Un bout de corde peut néanmoins servir à rassurer une personne peu expérimentée.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Rejoindre Allevard puis Fond de France où l'on stationne sur la petite place.


Situation




Sortie du 24-09-2011

J'avais initialement prévu de faire un sommet en haute montagne et peut-être dans les Ecrins, mais la météo annonce plus de nuages dans ce secteur, aussi je préfère me rabattre sur le massif de Belledonne et ce magnifique sommet du Toit. Départ de Fond de France à 7h. Un autre randonneur vient m'accoster pour me demander l'itinéraire à suivre pour aller au Pic de la Belle Etoile. Je pars un peu avant lui d'un pas décidé mais il me rejoint peu après et là qu'elle n'est pas ma surprise de le voir en short et tee-shirt sans manches et puis c'est tout ? En me doublant, il me dit : "et encore, je dois porter ma clé de voiture et cela m'ennuie". Bien particulier le bonhomme ?

Me voilà donc en route vers le chalet du Gleyzin puis le lac Noir par la VN le tout à l'ombre du matin. Je ne verrai le soleil que vers le Lac Blanc. A ce dernier, je sors la carte pour faire un point sur l'itinéraire à suivre pour gagner le col sous l'arête finale qui mène au sommet Nord du Toit. Et bien malgré cete mise au point, je me trompe quand même car je prends la direction du Col de l'Amiante et à l'altitude 2500, je dois me rendre à l'évidence, j'ai commis une erreur de parcours et il me faut descendre 200 mètres de dénivelée. A l'altitude 2300, je reprends ma route vers le col sous l'arête ouest du Toit en faisant une traversée ludique dans des gros blocs pas trop gênants. Le soleil est désormais bien installé et cela me fait beaucoup de bien.

Cette fois-ci, me voilà sous le col mais attention la neige tombée le WE d'avant complique un peu l'ascension de ce col, d'autant que la pente se redresse sérieusement et que mes baskets ne me facilitent pas la tâche. Une fois arrivé au col, il reste l'ascension de l'arête ouest par son fil sur 160 mètres de dénivelée particulièrement esthétique. Si l'on reste bien sur son fil, les blocs tiennent bien avec 2 passages bien raides mais techniquement faciles. Me voilà campé au sommet Nord, le plus haut sous la Pyramide qui cache le Mont-Blanc et une partie des Aiguilles d'Argentières mais pour le reste la vue est saisissante. Bien évidemment, j'en profite pour faire le sommet Sud avec un final assez alpin (un pas d'escalade) qui permet de voir cette fois-ci l'intégralité des Aiguilles d'Argentières.

Pour la descente du sommet sud je prends tout droit dans la caillasse (attention à l'instabilité) pour rapidement rejoindre le col dont la descente se passe bien (concentration de mise). La suite, c'est tout droit en direction du Lac de Cottepens. Attention toutefois à quelques barres rocheuses qui viennent émailler cette descente. Arrivé au lac, c'est le sentier des 7 Laux et le retour sans problème vers Fond de France en suivant le chemin emprunté à la montée.

Une belle sortie avec une perte de temps à le montée mais au final une bambée quand même.


  • Horaire : 8h
  • Dénivelé : 2010 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-06-2004

Partis de Fond de France à 6h30, on a profité de la fraicheur matina...

frédo

Identification

( ) bivouak.net

Social Media