Grand Galibier : la grande couronne.

Grand Galibier : la grande couronne.

  • Altitude départ : 1700
  • Altitude sommet : 3228
  • Dénivelé : 2100
  • Temps de montée : 8 heures 30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du Pont de l'Alpe, se rendre au hameau de l'Alpe du Lauzet, puis remonter le vallon du Rif jusqu'au lac à 2394 m. De là, prendre nord-est en direction du Col des Béraudes pour gravir la pente sud-est du Pic de la Moulinière. La pente est raide et nécéssite un cramponage; L'énorme corniche qui bouche le haut du couloir (et qui est déja descendue en partie...) se franchit par la droite par un ressaut trés raide où le piolet est bien utile. Du Collu atteint, on peut gravir un ressaut de 30 m raide qui vous emméne au sommet où un paysage inoubliable vous attend...

Du Sommet du PIC DE LA MOULINIERE 3073 m, redescendre au collu pour aborder le couloir nord du pic de la moulinière versant Maurienne qui se fait "à vue" d'où nécessité de conditions stables. Au dessus du replat à l'altitude 2573, traverser plein ouest sous les pentes de la crête de la Ponsonnière entre 2700 et 2500 (on passe sur une épaule cotée 2664 sur l'IGN), pour arriver 100 m au dessous et au nord du Col de la Ponsonnière.

Là, remettre les peaux pour rejoindre le col 2613 m et se diriger plein ouest versant sud de la crête de la Ponsonnière partie ouest pour aller au Grand Galibier par sa combe sud-est. On passe au point 2898, à droite du col Termier et à gauche du col de la Clapière pour arriver au pied de l'arête terminale du GRAND GALIBIER 3228 m.

Là, on laisse les skis et on gravit l'arête en mixte (PD) pour rejoindre le sommet (ou on fait comme Etienne: on prend à gauche dans des pentes exposées au dessus du couloir ouest pour déboucher 20 m sous le sommet et pour redescendre à skis le début de la face)

Du point choisi pour entamer la descente, rejoindre le sommet du couloir ouest(immanquable car il s'agit du collu entre les 2 falaises), et commencer la descente "à vue" dans ce couloir trés encaissé, trés exposé, et où la neige était plutôt dure en cette fin Mars n'en déplaise à E. Cabau (dont les topos sont par ailleurs admirables). Du bas du couloir, rejoindre la route au tunnel du Rif Blanc où un coup d'auto-stop vous raméne au Pont de L'Alpe.
Hébergement : A la Ville (1h15 de route à ces heures) ou dans un gîte à proximité.

Précautions

Cette course est trés exigante. Pour le matériel, on prendra selon son niveau technique mais les crampons et les couteaux sont indispensables, le piolet est bien utile et la corde agréable notamment pour aller aux sommets. Ce parcours exige une bonne condition physique, une bonne hydratation et des haltes alimentaires régulières, une météo stable et un sens de l'itinéraire rodé.


Commentaires difficultés

Cette traversée qui compte 2100 m de dénivellé est compléte et présente des paysages variés sur les massif des Cerces et des Ecrins. Elle présente cependant des échapatoires en cas de mauvais temps ou autres problémes mais l'intégrale vaut vraiment la peine Il s'agit d'une course réalisée intégralement en traversée et on ne repasse pas à la descente sur les traces de montée. Il faut donc des conditions de neige stabilisée, un sens de l'itinéraire infaillible, une technique sûre, et la "caisse"...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble -> Bourg d'Oisans -> Col du Lautaret -> Le Pont de l'Alpe (ou de Briançon par Monétier les Bains)


Hébergement(s) associé

Situation




© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media