Lac des Cerces En boucle depuis Plan Lachat


Lac des Cerces En boucle depuis Plan Lachat

  • Altitude départ : 2050
  • Altitude sommet : 2574
  • Dénivelé : 615
  • Distance : 11 km
  • Temps de montée : 1 h 30
  • Temps de descente : 2 h 30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Balade 100% sur sentier. Itinéraire n° 9 Valloire
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Au départ, continuer la piste jusqu' aux Mottets, puis prendre dir SE le sentier montant au début, puis en balcon (n°9). Juste avant le lac, le sentier se redresse .
Lac des cerces (2410 m).
Retour : partir vers le nord direction col des Cerces, basculer vers les lacs des Rochilles rapidement en vue . Appuyer à droite (Est) dans la descente pour aller contourner le Lac Rond par le sud.
On atteint le seuil des Rochilles (Borne frontière Lombardo-savoyarde en pierre, vestiges de batteries), d' où on voit le haut de la vallée de la Clarée et le lac du même nom .
Revenir sur ses pas et longer tour à tour les 2 lacs (Rond et du Grand Ban) par le Nord cette fois ci.
Col des Rochilles, on descend alors vers le camp des Rochilles que l' on traverse avant de retrouver le sentier dans le premier virage à gauche de la piste .Il ramène directement à la voiture (ne pas prendre la piste) .

Précautions

RAS


Commentaires difficultés

Quelques névés en début de saison aux abords du col des Cerces ...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Quitter la route Dép 902 entre Valloire et le col du Galibier à Plan-Lachat .


Situation




Sortie du 01-08-2012

lac des Cerces

Itinéraire suivi : départ du Pont de l'Alpe, montée à l'Alpe du Lauzet puis au point 2209 en direction du col du Chardonnet. De là GR57 jusqu'au col de la Ponsonnière puis au lac des Cerces. Suite au col des Cerces, au col des Rochilles puis au collet de la Fourche d'où je redescends au lac des Cerces pour le bivouac.
Le lendemain : du lac, montée au col de la Ponsonnière puis au col des Béraudes, et descente au lac des Béraudes. remontée au col des Béraudes et retour par le col du Chardonnet puis l'Alpe du Lauzet.

En 2004 je randonnais exclusivement en itinérance avec un copain en profitant de week-ends prolongés, et j'avais acheté à cet effet le livre de JP Nicollet "circuits de randonnées dans les Ecrins". J'avais beaucoup hésité entre adapter le tour du plateau Emparis ou le tour des Cerces dont un paragraphe sur les emplacements de bivouac très sympas avait attiré mon attention "ce parcours est d'une telle sérénité avec ses lumières exceptionnelles que l'envie de faire un bivouac trotte dans la tête de tout randonneur ! Les sites ne manquent pas, l'eau y coule en abondance et le lever de soleil sur la pointe des Cerces est une splendeur".
Nous étions finalement partis sur le tour du plateau Emparis à l'approche routière plus courte, et le tour des Cerces avait été remis "pour une prochaine fois"...
8 ans après (et aucune balade dans les Cerces effectuée), je cherchais un bivouac dans le Dévoluy et, ne trouvant pas l'itinéraire adéquat, voilà que je lis sur Bivouak le récit de la rando de Greg... Ca fait tilt, voilà enfin le moment venu d'aller faire un tour là-bas.
Départ ce mardi, la route est longue et j'arrive au plan de l'Alpe à 9h, parking bien rempli avec des bus qui larguent des cargaisons de randonneurs...
Belle ambiance en effet : pointes rocheuses effilées, cours d'eau en abondance... mais tout ça quand même vraiment gâché par la fréquentation : je navigue en gros entre un groupe de 20 randonneurs devant et un de 50 derrière...
Arrivé au col de la Ponsonnière je fais ma pause déjeuner : jolie vue mais encore que de monde, il en vient de partout... Je regarde la carte mais ne trouve pas d'idée d'itinéraire qui permettrait d'être plus au calme. Comme souvent en fait, il faudrait connaître suffisamment le coin pour s'affranchir des sentiers marqués en rouge sur la carte IGN.
Je descends au lac des Cerces : foule là encore, plein de familles avec enfants qui font trempette, pêcheurs... J'ai encore du temps devant moi donc je continue dans l'idée de faire le tour de la pointe de la Fourche et du pic de la Ceinture, en passant par le col des Rochilles. Il y a effectivement diverses aiguilles qui sont dantesques (aiguille Noire, pic de l'Aigle) mais vraiment je reste contrarié de la fréquentation : décidément les préalpes sont vides en fait !
Au camp des Rochilles (étonnant : en ruines ; qu'est ce ?) ; ça fait tilt et plutôt que de suivre le sentier qui ramène au lac des Cerces et où je vois encore plein de monde s'engager, je m'évade dans un petit vallon désert qui mène au collet de la Fourche, avec une dénivelée raisonnable tout de même. Je suis tout de suite ravi d'être passé là, enfin l'impression d'être "en montagne". Au collet je furette un peu aux abords du pic de la Ceinture mais c'est vite d'un autre niveau que le mien (une sorte d'abri est creusé à côté du Collet ; étonnant). Je profite un peu de la vue et du calme avant de redescendre vers les lac des Cerces qui se vide d'un coup de la foule ; enfin la tranquilité.
Néanmoins je ne jouirai pas du site comme Greg, nous sommes 4 tentes à bivouaquer. La nuit est sans histoires, et pourtant j'attendais le renard chapardeur de pied ferme !
Une fois le lever de soleil saisi sur l'appareil photo, je fuis à nouveau car il est 7h et ça y est : la foule est de retour ! Un premier groupe d'une dizaine de personnes repart en même temps que moi et en montant au col de la Ponsonnière, je vois des dizaines de randonneurs en approche.
Du col je pars vers le lac des Béraudes qui semble un joli coin et cette fois je suis tranquille sur ce sentier (fort joli en plus, dominé par le pic remarquable de la Moulinière). Le passage du col des Béraudes est plus dur que le reste et j'avoue hésiter avant de redescendre jusqu'au lac mais la raison l'emporte : je ne reviendrai sans doute pas de si tôt et j'ai le temps...
Un petit tour donc au bord du lac et je remonte, avec la foule à nouveau.
Peu après le col des Béraudes une sente doit regagner le GR57 par lequel je suis monté mais je prends le bon sentier qui monte à flanc jusqu'au col du Chardonnet. Heureusement d'ailleurs : on passe à côté d'une entrée de galerie de mine, et du col on profite d'une vue superbe sur les pics enneigés des Ecrins.
Enfin je redescends alors que la chaleur devient écrasante ; et je rentre par la route fastidieuse Grenoble Briançon (peu après avoir franchi le col du Lautaret, je me suis retrouvé dans un train de train de voitures derrière un camping car qui faisait du 30 à l'heure, et des cyclistes nous ont dépassés tranquillement, comme les motos)...
Bref que retenir pour ma part : de beaux endroits en effet mais vraiment gâchés par la fréquentation ; à faire plutôt hors saison (et quel contraste avec le tour du Plateau Emparis du bouquin de JP Nicollet où pendant un jour entier nous n'avons croisé qu'une personne : un berger)...

Photos de la sortie

Commentaires

ced
14-09-2012 12:34:44

Merci pour les précisions et le lien qui sont intéressants !

denis69
13-09-2012 23:21:28

pour les traineaux utilisés jusqu'au changement de siecle On peut voir le dessin d'une "ramasse" pour descendre le minerai http://sgmb.fr/transport/index.html mais pour la 1ere guerre la demande augmentant ils ont posé un cable on peut voir encore aujourd'hui des bouts de ferrailles et de cables par ci par la entre la mine du chardonnet et la route du lautaret certaines exploitations de mines "concessions" etaient données aux paysans "mines paysans" qui pouvaient y travaillaient l'hiver


ced
13-09-2012 21:47:05

J'avais bien compris, et je m'étais justement demandé quelle était la nature de la mine en passant. :wink:


denis69
13-09-2012 17:40:25

Pour Ced Je ne voulais pas creer une rubrique supplementaire mais seulement reagir à la photo de la mine que l'on trouve sur le chemin du chardonnet Mon coté novice sur le forum me fait faire des erreurs En tout les cas les mines dans le brianconnais est un vrai sujet passionnant denis69


ced
12-09-2012 22:50:48

Merci pour les précisions.


denis69
11-09-2012 21:59:45

au col du chardonnet c'est la seule mine de graphite exploitée au plus fort en 14-18 puis abandonné ce sont les enfants qui descendaient les traineaux l'hiver en cas d'avalanche on preferait perdre un enfant plutot qu'un adulte


ced
02-08-2012 23:34:07

Merci, j'ai trouvé du coup aussi sur sentier nature le pic de l'Aigle. Bon fallait pas trop rêver donc ; mais cette Aiguille Noire a vraiment de la "geule" ! @ Greg : oui, c'est pour ça que le renard n'a pas osé sortir... :wink:

geba
02-08-2012 21:49:31

Bonsoir Cédric, L'Aiguille Noire est une course d'arête, coté AD ou AD+, sur C2C, je ne sais plus. Mais, tu peux te contenter du Pic de l'Aigle qui est superbe (voir aussi sentier-nature). Pour le Pic de la Moulinière, je n'ai pas d'info précise si ce ne sont les itinéraires à ski de C2C. J'aurai le topo, je pense par des amis valloirins quand je serai là haut. Mais il y a la Pointe des Cerces qui est plus cool et le magnifique Grand Galibier (sommet Ouest) que je te recommande (bivouac au Lac Blanc, par exemple).


Greg_
02-08-2012 21:42:15

Effectivement, à 4 tentes autour du lac, cela devait avoir nettement moins de charme... Ta photo de foule sur les abords du lac est impressionnante. Il y avait du monde la semaine passée mais c'était tout de même supportable.


ced
02-08-2012 21:24:28

Et voilà les photos sont mises. Gérard en voyant ton message il m'a semblé me rappeler avoir lu sur sentier nature des récits dans ce coin, et du coup je suis tombé sur ta rando au Galibier justement... Sais tu aussi si l'Aiguille Noire ou le pic de la Moulinière se gravissent ? (tu sembles indiquer que oui mais à les voir comme ça)...


geba
02-08-2012 08:25:17

On est bien d'accord ! Je compte faire le sommet Est du Galibier, pour reconnaître le couloir des Valloirins à la descente, la Pointe des Cerces et peut-être le Pic de la Moulinière. Au fait, la vire pour faire le tour du Pic de la Ceinture est praticable, un passage à l'Ouest est très exposé. Sinon, c'est court et amusant (Souvenir…).


ced
02-08-2012 08:14:33

@ Mav : du coup on n'a pas dû se croiser. De mon côté le ciel s'est bien voilé en redébouchant au col des Béraudes aux alentours de midi, et de là j'ai pris le sentier en balcon ("ex" GR57) qui ramène au col du Chardonnet où j'ai dû arriver aux alentours de 13h. Sur toute cette portion c'était très gris avec un bon voile nuageux. Du col après une pause (où le ciel bleu est revenu) je suis redescendu au point de jonction 2209, et j'étais à la voiture à 15h. @ Geba : j'imagine que dès la fin des vacances il y aura moins de monde. Ou il faut trouver des sentiers non indiqués sur IGN (par exemple du col de la Ponsonnière des bonnes sentes partaient vers la crête de la Ponsonnière et les monts au-delà et c'était quasi désert). Idem pour la pointe des Cerces dont le sentier semblait désert (mais à voir, faut aimer la caillasse)... Enfin en ayant le temps de chercher il y a sans doute moyen de se retrouver au calme (je ne suis pas un ours absolu d'ailleurs, mais des gens 50m devant, 50m derrière et croiser quelqu'un toutes les 20 secondes ça finit par être pénible)...


geba
02-08-2012 07:41:17

Bonjour à tous, Il y a des années, ce coin était désert ou presque. Le hors saison s'impose pour profiter pleinement de ces endroits magnifiques. Devant passer quelques jours à Valloire en septembre, ton compte-rendu me fait réfléchir à un séjour plus tardif. Bonne journée


montagne-a-vaches
01-08-2012 22:30:24

On s'est peut être croisé ! Je suis parti du Pont de l'Alp ce matin et j'ai également été frappé par le monde. En revanche passé l'alpe du lauzet je suis monté le long du torrent du rif en espérant trouvé de petits lacs. De ce côté personne jusqu'aux lacs de crouserocs où le mauvais temps m'a rejoint (passage bien gris en mi journée) et ne m'a plus lâché jusqu'au lac de la Ponsonnière (via le col du même nom) où j'ai retrouvé la foule. Photo et commentaire plus tard où vous savez... NB : j'avais fait le lac des cerces en octobre une année, pas grand monde et de belles couleurs mais ça date...



  • Horaire : 1 h 30
  • Dénivelé : 615 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
27-07-2012

Une très belle balade très fréquentée à raison. Bienheureusement...

10 Greg_
22-05-2008

Belle balade avec beaucoup de neige encore... raquettes obligatoires e...

Aurel Antoine
12-08-2007

Belle balade extrêmement fréquentée à cette époque de l'année pa...

Aurel Antoine
08-10-2006

Petite promenade avec beaucoup de route depuis grenoble ! Le temps n'...

1 montagne-a-vaches
12-08-2004

Célébrissimes points de vue immortalisés par bien des puzzles et au...

2 996carrera2

Identification

( ) bivouak.net

Social Media