Vallée des Merveilles depuis le Lac des
Mesches.

Vallée des Merveilles depuis le Lac des
Mesches.

  • Altitude départ : 1400
  • Altitude sommet : 2549
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Suivre le sentier et les panneaux. Impossibl'eu de se tromper...

* * *

Bref historique sur la vallée des Merveilles...

P. de Montfort, en 1460, note que c’est « un lieu infernal avec des figures de diables et mille démons partout taillés sur les roches ».
Quatre siècles plus tard, en 1878, Emile Rivière réalise la première mission archéologique. Il inventorie 400 empreintes de gravures. Mais il faudra encore attendre une vingtaine d’années avant que l’on s’intéresse de très très près à ce site.

En effet, Clarence Bicknell, de 1897 à 1918, commence à inventorier les gravures. Il consacrera les dernières années de sa vie à étudier et à faire connaître les gravures dont il est, à juste titre, considéré comme le père spirituel. Ce marginal de génie ouvrit les portes de la Vallée des Merveilles au monde savant et à la recherche intelligente…

A Bicknell de dire : « Nous avons passé la meilleure partie de 12 étés à effectuer ces recherches ; nous avons consacré 181 journées au val Fontanalba, où nous avons recopié quelque 7000 figures ; 33 jours dans le val des Merveilles où nous avons recopié 4500 figures et 5 dans la Valaurette où 130 figures furent recopiées. On peut donc affirmer qu’il y a au moins 12000 figures dans toute cette région, probablement plus, car nous connaissons beaucoup de rochers qui, de toute évidence, ont été gravées, mais dont l’état n’est suffisamment bon pour permettre la copie. »

Après la seconde guerre mondiale, les recherches sont reprises et le site sera rendu plus familier au public. Depuis 1967, un nouvel élan est donné par un passionné : le professeur Henry de Lumley. Celui-ci déterminera cinq grandes familles de gravures : animaux, armes et outils, figures géométriques, figures anthropomorphes et figures non représentatives.

On dénombre aujourd’hui plus de 100 000 gravures. La zone archéologique couvre une superficie d’environ 12km2. Les concentrations de gravures les plus fournies et les plus caractéristiques se rencontrent essentiellement dans les vallées et petits vallons rayonnant autour du mont Bégo.

Sachez que H. de Lumley aurait envisagé de fermer le site au grand public suite aux nombreuses détériorations… Alors chers amis randonneurs, soyez respectueux, s’il vous plaît…

[Source ‘La vallée des merveilles, par Daniel Riba, Serre Editeur, 1982].

Précautions

Attention, dans la vallée des Merveilles, un reglement très particulier est à appliquer à partir du lac Long Supérieur. Celui-ci est très simple à résumer : « On reste sur le sentier, un point c’est tout! ». L’ensemble de la face sw, w, nw du Mont Bégo est interdite d’accès, idem dans les pentes d’en face sous le Mont des Merveilles. Il vous faudra attendre les premières neiges pour pouvoir aller dans ces pentes interdites… Les sorties hors sentiers sont envisageables uniquement avec un guide.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Nice. N204 jusqu’à Saint Dalmas-de-Tende puis D91 direction Castérino. On se gare dans le quatrième virage après le lac des Mesches. Le départ du sentier se trouve dans cette épingle.


Hébergement(s) associé

Situation




© 2018 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media