Pic du Gar versant Sud depuis Bezins-Garraux


Pic du Gar versant Sud depuis Bezins-Garraux

  • Altitude départ : 700
  • Altitude sommet : 1785
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 3h30
  • Orientation : Sud
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Depuis la petite église de Bezins, prendre le chemin qui passe devant la cure et au premier carrefour prendre à gauche, on reste un moment sur la piste forestière avant d'atteindre la source captée à 883m. Un embranchement sur un petit chemin va vous monter doucement au sommet dans une grande variété de paysages.
1er acte : sous bois de noisetiers,
2eme acte : sous bois aux essences variées, au col du teiech, ne manquez pas la vue au bout de l’éperon à gauche du col (3 minutes).
3eme acte : Changement de décor, on entre dans la face Ouest, par un long travelling ascendant vers le nord. Forêt de frênes gigantesques en rangs serrés
Dernier acte : la prairie à droite direction SE.
Le sommet est bifide. A la dépression qui sépare les deux pointes vous avez sur la droite une croix, de trente mètres plus basse que son voisin de gauche qui la toise dédaigneusement. Beaucoup préfèrent la croix, non pas pour des convictions religieuses mais pour profiter d’une vue plus aérienne sur les hautes Pyrénées
A lire
  • Parapente sauvage par Manu Bonte. Référence : page 89 proposé par Luc

Précautions

L'influence de la plaine en cours de journée peut rend le vol turbulent. Autre bizarrerie : En été, la montagne est infestée de tiques, alors prévoir du répulsif et préférez le pantalon plutôt que court. Au sommet, virez les petites bêtes indésirables parfois microscopiques avant qu'elles ne s'installent!


Commentaires difficultés

Quelques passages sur les rochers mais bien tracés Il existe un [url=http://www.bivouak.net/topos/course-id_course-2316-id_sport-2.html]itinéraire plus long[/url] venant de Fronsac
5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Saint Gaudens > vers Saint Béat > Eup > Bezins Garraux, se garer à l'église


Hébergement(s) associé

Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.952
  • Dénivelé - : 1058
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 6 kB
  • Description : C'est le plus beau parcours pour accéder au Pic du Gar
  • Téléchargement


Sortie du 05-08-2011

Beurk, pas folichon l'volution du ciel !

Aujourd'hui c'est la course ! 

En effet il n'a pas fallu perdre de temps à la montée, le ciel complètement limpide de ce matin n'est plus qu'un souvenir, comme la météo l'a annoncé, grosse dégradation orageuse dés la mi-journée... 

Au départ l'air est déjà saturé d'humidité et l'ambiance bien moite et chaude. pour ce qui est du sentier rien n'a changé, il suffit de se mettre sur un filet de gaz et de progresser, non sans s'attarder à chaque point dégagé pour voir l'évolution du ciel. Déjà de lourds nuages roulent en marge du paysage vers le nord principalement, et puis des cirrus passent mais c'est pas plus mal car avec cette touffeur le soleil aurait fini de me cuire. 

Au col de teyech, c'est bon question vent, il est bien présent mais semble laminaire et bien orienté du nord, pourtant une première averse se met à tomber alors que le ciel est encore bien dégagé... phénomène étonnant. En règle générale ici la grosse dépression arrive en trois temps, une petite averse insignifiante dans un ciel presque limpide, retour au grand bleu et le gros de la troupe débarque dans les heures qui suivent. Cela ne me laisse pas loisir de contempler le paysage, la pause sera réduite au minimum. Il faut déjà repartir sur le flanc Ouest du sommet, durant la traversée, le vent est de plus en plus fort et vient maintenant de l'Est en ruisselant des sommets, j'y comprends rien ! 

Et puis, sur la dernière ligne droite, sur la belle et grande prairie sommitale, le vent est progressivement tombé. Au sommet les conditions sont les suivantes: Pas de vent, plein de vilains nuages au nord et surtout une inquiétante et envahissante barre de brouillards à très basse altitude, faudrait pas que la couche se soude et m’empêche de voir l'attéro... A la vitesse grand V j'étale la voile vers le nord. Je comprends maintenant le phénomène, une couche d'air froid est en train d'envahir les basses couches ce qui explique le vent rencontré plus bas et la forme des nuages bas qui dévalent littéralement de toutes les crêtes. 

Une fois dans la sellette, enfer et damnation, le vent vient de l'arrière, il faudrait vite décoller avant le mauvais temps! j'ai pas le temps de tout remballer, alors comme cette brise arrière n'est pas forte, je tente le décollage vent de cul. la voile monte sans donner le moindre signe de prise en charge, elle monte lentement, trop lentement dans le ciel, alors il faut courir à fond dans la pente, putain si la voile ne me porte pas mieux, je vais me prendre une sacré gamelle, la tronche dans les nombreuses bouses que le troupeau a laissé ce matin... Et puis, lentement, j'ai senti la voile me tirer, doucement et progressivement, jusqu'à finalement m'extraire de la pente où le train d’atterrissage était en course maximum. Ouf je suis en l'air. 

M'enfin en l'air c'est guère mieux, ça bouge dans tous les sens, le ciel est affreusement sombre, il s'agit d'écourter ce vol qui n'offre que le seul avantage de m’économiser la descente à pied. J'entame une série de 360 qui me tasse dans la sellette string, si elle pète je te raconte pas la catapulte ! évidemment rien d'anormal ne se passe... l'altitude est tout à coup bien moindre et il est temps de trouver un attérro. avec ce vent fort, hors de question de tenter le petit champ biscornu près du parking... non, à 500m il existe une belle prairie, celle de Boutx, les arbres autour sont furieusement secoués... mais il y a de l'espace. face au vent froid il a suffit d'attendre impatiemment que le sol soit à portée de mes pieds. Le poser fut - contre toute attente - léger comme une plume, non loin d'une énorme biroute ??? tient ça doit voler régulièrement ici. 

Autant hier c'était le panard de voler autant aujourd'hui ce fut juste le moyen de descendre. Pourquoi avoir décoller ? ben quand tout est calme au sommet c'est qu'en principe y a pas de vent plus bas !!!! un petit vol en forme de riffs furieux de guitare distordus à la Ramstein.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1100 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-12-2019

Au soleil des Pyrénées

19 Michel Pila
03-08-2018

L’opus 111

Michel Pila
29-07-2018

Cent dixième fois !

3 Michel Pila
30-10-2016

Du monde sur mon sommet

Michel Pila
12-08-2016

Au milieu des vautours

Michel Pila
08-08-2016

Un vol idyllique

11 Michel Pila
01-01-2016

ce coup ci [url=http://paragliding.rocktheoutdoor.com/vols-rando/la-ma...

Michel Pila
10-08-2014

Comme d'habitude, Les prévisions sont assez fantaisistes, alors allon...

2 Michel Pila
01-08-2014

Partis ce matin sans conviction avec l'aile sur le dos, nous montons p...

5 Michel Pila
30-07-2014

Nous voici de retour dans les Pyrénées. Arrivés hier à moto lourde...

Michel Pila
31-12-2013

Dernier vol de l'année, c'est la seule certitude du jour, mais un for...

5 Michel Pila
24-06-2012

Pic du Gar... 100ème Samedi, en débarquant dans les Pyrénées c'...

11 Michel Pila
22-04-2012

Un Pic du Gar délicat Dans la belle région toulousaine pour un re...

4 Michel Pila
10-08-2011

Impossible de ne pas montrer à Loïc les beautés du Pic du Gar. Greg...

5 Michel Pila
29-08-2010

Apres un episode calfornien retour dans les pyrennees et forcemment le...

jean pierre andreu
07-08-2010

Ah mon Pic du Gar... D'habitude je commence les vacances par mon p...

6 Michel Pila
05-08-2009

Tout excité par la cheville qui ne donne pas de signe de faiblesse (...

Michel Pila
26-07-2009

Eh bien voilà, pour l'ouverture du séjour en Pyrénées, un petit Pi...

2 Michel Pila
02-08-2008

Décidément la météo n’est pas parfaite, après une journée orag...

6 Michel Pila
27-07-2008

Encore un Pic du Gar et toujours un enchantement. Parfaites conditions...

3 Michel Pila
14-07-2008

Week end de 3 jours, direction Chaum avec l'intention d'optimiser les...

2 jean pierre andreu
03-08-2007

Partis en avance à Toulouse, cela me laisse une opportunité totaleme...

Michel Pila
22-06-2007

Plafond à 1800 m avec passage de brumes, vent nord nord-ouest 15 km...

3 Jean-Luc Vincent-franc
30-12-2006

Finalement, j’ai pas pu m’en empêcher. Nous sommes à Toulouse po...

2 Michel Pila
24-12-2006

Pas beaucoup de neige dans les pyrénées en ce début d'hiver 2006/20...

2 jean pierre andreu
23-08-2006

J'ai commencé une histoire d’Amour au pied du Pic du Gar, Mais Bivo...

4 Michel Pila
20-08-2004

Vrai sommet puis le saillant. Quelques nuages au sommet, je décolle p...

Michel Pila
15-08-2004

JLet JP sont de la partie, superbe cerf à dix cors à l'attéro non l...

Michel Pila
02-08-2004

Avec Jeannot en vacances chez nous , temps lourd et du vent sud en bas...

Michel Pila

© 2020 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media