Arêtes du Gerbier et Agnelons, le tour par
le pas de l'Œille / col Vert

Arêtes du Gerbier et Agnelons, le tour par
le pas de l'Œille / col Vert

  • Altitude départ : 1080
  • Altitude sommet : 2107
  • Dénivelé : 1250
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 3h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, suivre pistes et chemins balisés en direction du col Vert, en passant notamment par la fontaine Magdelen, la prairie aux moraines des Plâtres et le refuge de Roybon.
A une source un peu au-dessus de la cabane, suivre au Sud une sente qui rejoint rapidement une croupe dominant le Clos du Four. Après l'avoir remonté et une belle traversée parmi de gros blocs épars, on rejoint le sentier Peronnard qu'il faut suivre plein Sud. Traversant la combe Charbonnière, il finit par trouver les lapiaz de la Grande Combe. A une intersection, laisser la trace balisée jaune/vert descendre dans le fond du vallon pour une sente raccourcie à gauche (cairns). On retrouve assez rapidement l'itinéraire classique montant au pas de l'Œille dans un décor très minéral.
Du pas, histoire de profiter d'un panorama plus étendu, il est conseillé de rejoindre un petit bastion rocheux sans nom (2105 m). Ainsi, gagner un col vers l'Ouest puis grimper une pente herbeuse soutenue jusqu'au pied du belvédère, facilement accessible par son versant Nord.
De retour au pas de l'Œille, descendre versant Trièves un sentier tracé dans des pentes escarpées (marques rouges) *. Débouchant au sentier du Balcon Est balisé jaune/vert près de la baraque des Clos, le suivre longuement au Nord jusqu'au col Vert.
Descendre côté Villard en laissant vers 1640 m le sentier Péronnard filer au Sud.
Peu après, à 1610 m , pour les randonneurs voulant bousculer un peu les habitudes, quitter le chemin classique pour un autre partant à droite. Il se termine au sentier Gobert (GR 91) au niveau d'un coude. Le suivre à droite jusqu'au lieu-dit "les Côtes" (1486 m). Dévaler alors plein Ouest une belle sente aboutissant à la Croix des Plâtres. De là une piste permet de retourner aux Cochettes.

* Après quelques mètres de descente de ce sentier, on découvre à gauche le couloir des Sultanes, se dessinant entre les belles barres rocheuses du même nom.
Il rejoint également le Balcon Est sans difficultés techniques particulières. Mais il est peu recommandé de le dévaler à cause d'une pente herbeuse très raide puis la traversée d'un éboulis instable.

Commentaires difficultés

Le sentier de descente du pas de l'Œille nécessite par endroit un peu d'attention.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Du centre de Villard-de-Lans, suivre la direction "les Cochettes". Se garer à un parking aménagé à la sortie du hameau.


Situation




Sortie du 26-09-2010

J'ai fait la boucle en partant de Prélenfrey > Pas de l'Oeille > Col Vert


Y a des jours où il faut vraiment se forcer, je redoute le jour où je ferai demi-tour peu après le départ, las de cette perpétuelle quête. Néanmoins il faut se forcer, en principe la motivation revient avec la beauté du paysage. Eh bien aujourd'hui elle est revenue ! Pourtant c'était mal barré...

Ce n'est certes pas grâce au soleil, je ne l'ai vu que 15 minutes, en sortant de la voiture. Le Pas de l'œil a bien changé, de grandes dalles lisses sont apparues, le sentier s'est déplacé, il passe plus a gauche dans le raidillon. Vers 1800 on rentre dans le brouillard et le vent. La neige glacée recouvre tout, c'est plutôt glissant. Au Pas de l'œil c'est le congélateur et aucune visibilité, cependant, le motivex ayant fait son effet, je pars pour la grande boucle par le Col Vert.

La traversée vers le nord est longue mais le brouillard offre un avantage, on ne voit pas la longueur du parcours, le monde se limite à un périmètre de 50 mètres autour du sentier. Des ombres fantomatiques apparaissent de temps en temps, ici un sapin rabougri couvert de givre, là un gendarme de pierre, fièrement dressé dans la brume. C'est parfois cocasse, parfois inquiétant.

Au col vert, bonne surprise, on est à la limite du plafond nuageux, le contraste est saisissant, alors que l'ambiance dans la brume était oppressante, du coté oriental, l'espace s'élargit brutalement. Au loin Grenoble, par endroit brillamment illuminé par des taches de soleil, en contrebas les avant-reliefs de Prélenfrey, encore bien vert. Le retour est agréable sur ce large sentier. Peu avant de rejoindre la route, un petit sentier horizontal permet d'éviter le goudron, il est parfaitement entretenu, on avance sous une petite arche de verdure, splendide !

Pas de photo, j'ai oublié l'appareil, mais entre nous, y avait rien à photographier !


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1250 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
06-09-2014

Circuit effectué au départ de Prélenfrey, parking sur la route fore...

grospapa
10-09-2013

Circuit effectué au départ de Prélenfrey, parking sur la route fore...

7 grospapa
03-10-2010

Boucle effectuée en passant d'abord au col vert puis en remontant par...

Nico38
27-08-2010

Parti de la piste du col Vert au point coté 1309 exactement, un (PI)...

9 patrice.v
25-06-2010

Je suis partis au dessus de Prélenfrey,direction le Pas de l'Oeille....

TOMTOM PSIG 38
24-06-2007

Une classique du coin, avec en bonus l'ascension d'un sommet anonyme o...

4 éric vb
06-08-1998

Du col de l'arzelier, gagner le refuge la soldanelle puis au dessus pr...

patrice.v

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media