Tête de l'Aupet par l'arête est et la face
sud-est

Tête de l'Aupet par l'arête est et la face
sud-est

  • Altitude départ : 1207
  • Altitude sommet : 2627
  • Dénivelé : 1420
  • Distance : 15 km km
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 3h
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Aucun
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Remonter au mieux du point de départ jusqu'à la cabane pastorale (sentes, pistes ou hors-sentier; on peut suivre l'itinéraire de ski de rando en bleu sur la carte; on peut aussi suivre le sentier balisé PR qui longe en rive droite le Torrent des Pertusets puis rejoint la piste pastorale).
De là rentrer dans le Vallon des Narrites à droite.
Vers 2050m obliquer à droite vers le nord pour prendre en haut d'un pierrier un passage avec escalier dévoluards menant au col à 2246m. De loin ce passage peut sembler impraticable.
Remonter l'arête menant au sommet, d'abord herbeuse, puis rocheuse mais assez aplatie. Possibilité de bivouac inconfortable sur l'arête (quelques replats pour 1 personne).
Du sommet descendre le long de l'arête sud jusqu'à un collet, puis descendre le pierrier vers le sud-est (sans doute pénible à remonter en été), puis obliquer à droite pour contourner les Prêtres par l'ouest.
Rejoindre le Vallon de Truchière qui se descend sans difficulté.
Obliquer vers la gauche en bas du vallon pour rejoindre la cabane pastorale par un sentier.
A lire
  • Du Mont Aiguille à l'Obiou, alpinisme et randonnée en Trièves et Dévoluy par Pascal Sombardier. Référence : topos 27 et 28, p104-107. proposé par GLaG

Commentaires difficultés

Pas de difficulté notable sauf l'accès du Vallon des Narrites au replat côté 2246 : un passage sur des "escaliers" lisses et déversant peut poser problème si le sol est humide. Aucun balisage, aucun sentier.

Topo créé le :

Depuis St Disdier en Dévoluy, prendre la D217 vers Truchière / Villard Joly qui monte, et s'arrêter dans un virage marqué (quelques places sur les bords, attention à ne pas bloquer les deux pistes qui partent de là) entre Truchières et le Grand Villard.


Parcours



  • Nb points : 856
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 18.537
  • Dénivelé - : 1938
  • Dénivelé + : 1927
  • Taille fichier : 1 kB
  • Téléchargement


Sortie du 19-09-2010

On était partis samedi de Saint-Etienne pour faire l'Obiou le lendemain, mais la pluie persistante de ce samedi nous en a dissuadés (encore humide donc trop dangereux ?). Donc on s'est rabattus sur la Tête de l'Aupet... C'est la 2e fois que l'Obiou nous fait ce coup-là (il y a 2 ans on s'était rabattus sur le Nid...).
Ce dimanche matin donc, on est partis du virage dans un épais brouillard. On ne voyait RIEN ! Le moral des troupes n'était pas non plus au beau fixe, mais Gérard qui ouvrait la voie (et qui ne la connaissait pas plus que nous) à la boussole avançait imperturbablement... Après la cabane pastorale (ouf), dans les pentes de caillasses, l'absence persistante de toute visibilité n'a pas arrangé le moral... Le miracle s'est produit vers 1800-1850 m. D'un coup, le voile gris s'est déchiré au-dessus de nos têtes, et ce qu'on a découvert alors était féérique : droit devant et de chaque côté, d'immenses parois éblouissantes au-dessus de nous, sous un ciel d'un bleu intense sans le moindre nuage ! Et quand on a compris, très vite, qu'on était bien au fond du vallon des Narrites, le moral des troupes a explosé ! La suite n'a été qu'un enchantement permanent : la remontée du vallon, puis l'accès à la crête par une belle vire dans le rocher à droite , et l'ascension jusqu'à l'antécime (où la faim nous a fait sortir les provisions du sac), puis un dernier coup de cul dans les derniers "escaliers" jusqu'au sommet. Paysage magique : de tous côtés, la mer de nuages, dont seuls émergeaient les hauts sommets, étincelants, du Dévoluy bien sûr, mais aussi des Ecrins, du Vercors, etc., jusqu'au Mont Blanc ou au Queyras... On en a presque oublié qu'on était partis de Saint-Etienne pour monter à l'Obiou... Le gardien du gîte (impeccable) de Saint-Disdier nous a suggéré le moyen de briser ce mauvais sort pour une 3e tentative l'an prochain... mais on ne vous le dira pas ici, sinon ça va encore rater !

Commentaires

JeunouKiKrak
24-09-2010 12:58:19

Pour l'avoir faite en juin, c'est effectivement une randonnée superbe, sauvage au possible et bien moins exposée et avec bien mois de monde que l'Obiou. Tu peux y aller seul sans soucis. Il y a "la route (ou plutôt le chemin empierré)" qui est peu scabreuse si tu veux vraiment gagner du dénivelé, faut pas y aller avec une voiture basse. Recommandé :D

ced
24-09-2010 12:49:06

Bonjour, Voilà aussi une sortie qui semble avoir été superbe !



  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1420 m
  • Participants : Gérard, Jean-François (nos "guides") et 9 autres randonneurs Stéphanois

Autres sorties

Date Titre Auteur
22-10-2016

Une longue boucle qui permet de visiter 2 beaux vallons.
La p...

7 yougs
25-07-2016

Partis du parking à 7h40, nous trouvons une piste de 4x4 sur laquelle...

2 Christian Delale
12-06-2014

Par le col 2246 m et les gradins

Quelle solitude... pas...

Alan G
23-06-2012

Monté par le passage indiqué, j'essaye de monté par la gauche derri...

patrice.v
24-06-2010

Monté par la crête de Clape et descendu par le vallon des Narittes (...

7 JeunouKiKrak
04-10-2009

Ne sachant pas si je pourrais passer seule les gradins déversants qui...

10 Véronique
02-06-2006

Je suis monté par la crête de la Clape : beau parcours dominant le v...

7 Bernard MAZAS
14-10-2005

Sortie facile techniquement, mais belle ambiance de solitude : seul,...

1 GLaG

Identification

( ) bivouak.net

Social Media