Grand Galbert en boucle depuis le poursollet
par le Lac Fourchu

Grand Galbert en boucle depuis le poursollet
par le Lac Fourchu

  • Altitude départ : 1650
  • Altitude sommet : 2561
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 4
  • Temps de descente : 3
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : En partie sur le GR 50
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, rejoindre le lac Poursollet, puis prendre le GR50 qui passe par les chalets. Continuer vers l'Est à travers une zone dégagée puis monter dans la forêt. On gagne assez facilement le plateau du Lac Fourchu.
De là, on voit très bien le Grand Galbert vers le N-E.
Longer le Lac Fourchu par l'Ouest en faisant attention à toutes les zones (éventuellement très) humides qui le bordent.
Arrivé au Nord du Lac, quitter le GR et suivre une trace qui part N / N-E. Au moment où on descend dans une zone plate en bordure d'une pente (O) plus forte, tirer N/E avec le sommet du Grand Galbert en point de mire. Remonter tranquillement dans des pentes faciles. On arrive de nouveau sur une zone plate (et humide) à suivre en gardant le cap pour arriver à la bergerie qui se situe à l'Est du Lac du Grand Pré.
Viser maintenant l'arête Ouest du Grand Galbert à l'endroit où la pente s'accentue. Une trace puis un thalweg vous y amène en rejoignant un chemin qui monte du Col du Treuil. Suivre l'arête jusqu'au sommet.
La descente s'effectue d'abord par l'arête Est, en passant à proximité du couloir de l'Infernet puis Sud par le lac de l'Infernet et un vallon évident qu'il convient de suivre en rive gauche dès lors qu'il commence à devenir plus encaissé.
On trouve une trace qui rejoint le refuge du Taillefer et le GR 50 qu'il suffit de prendre vers l'O pour rejoindre le Lac Fourchu par le Pas de l'Envious.

Précautions

Ne pas trainer au Lac Poursollet à cause des moustique ! Le terrain peut être partout très humide, toujours viser les petites buttes si la progression se fait hors trace. Ne pas s'engager là dedans par temps de brouillard, surtout si on ne sait pas utiliser la boussole... il y a vraiment moyen de tourner en rond !


Commentaires difficultés

Pas de vraies difficultés par beau temps. Peut devenir très délicat en cas de brouillard / nuages.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Depuis Grenoble, prendre la direction de Briançon. En arrivant sur Séchilienne, se diriger vers L'Alpe du Grand Serre. Arrivé à La Morte, Chalets du Taillefer, faire attention aux panneaux Lac Poursollet / Lac Fourchu. Suivre cette route jusqu'au parking final.


Parcours


  • Nb points : 139
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 0
  • Dénivelé - : 1050
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 4 kB
  • Description : On pourrait appeler ça la boucle de l'eau, tellement elle est omniprésente sur le parcours, et sert même de guide. Pas de difficultés majeures, malgré des secteurs hors sentier. Ne pas trop s'approcher quand même du bord de l'arête sommitale, surtout si elle est enneigée... La vallée de la Romanche est 1500m en dessous et en direct !
  • Téléchargement


Sortie du 27-06-2010

Dpart du Poursollet

Je voulais éviter la foule, et j'ai été servi.
A part quelques pécheurs et quelques tentes autour du Lac Fourchu, je n'ai pas croisé grand monde, même au sommet.
La montée au Lac Fourchu est sans histoire, avec juste 2 névés courts et pas trop délicats à passer.
Je ne connaissais pas ce site, et c'est vraiment magnifique ! Rien que pour le lac, ça vaut le coup, avec le Rocher Culasson et le Taillefer qui se reflètent dedans.
Faire attention de ne pas suivre les balises GR qui contournent le Lac par l'Ouest, il était interrompu par 2 ou 3 mètres de lac à traversé. Pas très envie de me mouiller les pieds... Petit détour, donc.
Au Nord du lac, j'ai suivi une trace qui m'a amenée à la hauteur du lac Canard. Ce sentier risquait de me faire descendre, j'ai donc obliqué N/N-E en visant le Grand Galbert. Cheminement évident, guidé par le relief, de thalweg en buttes sèches, d'orchidées en grassettes...
J'arrive droit sur la bergerie du Grand Galbert, gardée par quelques tritons dans le lac tout proche. Suivre le flanc d'une pente à l'est de la bergerie qui file N. Quelques traces, sans doute des drayes. Un petit vallon quelques centaines de mètres plus loin invite à monter tranquillement vers la crête du Grand Galbert. Là, ça rigole moins. Ne pas s'approcher du bord. La Romanche en direct 1500m en dessous !
Je croise 4 personnes qui redescendent de là haut, bonnet sur la tête. Doit pas faire chaud !
Bon, faut attaquer la pente. 150m un peu raides... faut dire que j'ai été mal habitué jusque là. La trace est un peu trop violente à mon goût. Ne pas brutaliser la montagne pour garder le plaisir du sommet. Quelques lacets plus haut, on commence à voir des caïrns un peu plus loin.
Pique nique au pied d'un beau caïrn très pointu. En plein ciel. Dommage qu'il soit un peu grognon. Le panorama doit être magnifique :
Grande Lance d'Allemont, Pics de Belledonne, Grandes Rousses (pas vu grand chose, mais que de neige ... encore moyen de skier), Meije (ah bon ?), pas vu le dôme de la Girose, Au loin, à peine pu distinguer les Aiguilles d'Arve et le Grand Galibier. En face, au Nord, Chamrousse et le Grand Van. Au sud, le Taillefer... encore très enneigé lui aussi.
Juste ce qu'il faut de vent léger pour ne pas avoir trop chaud, même pas besoin de rajouter une couche... sauf de crème solaire ! Serait bien resté là haut, mais il fallait songer à descendre. Direction le mythique couloir de l'Infernet histoire de voir... Ben en fait, on ne voit que le départ ... moi j'irai pas y mettre mes skis...
Le Lac de l'Infernet est encore en partie gelée, avec pas mal de traces rouges... je me demande bien ce que ça peut être ? Ensuite, je rejoins le grand vallon que l'on voit très bien du sommet et sur la carte. Cheminement facile, jusqu'à une très jolie zone humide. A l'entrée du ravin, il faut rejoindre la rive gauche pour trouver une trace confortable, contrairement à celle de la rive droite, évidente mais ravinée et un peu plus exposée.
Elle mamène directement au refuge. Comme j'ai beaucoup traîné, pas le temps de s'y arrêter. Reste à traverser l'alpage jusqu'au Pas de l'Envious. Lumière magnifique, mais nuages inquiétants à l'Est.
Je contourne le Lac par sa rive S/E, tout près de l'eau, avant de rejoindre le chemin de montée.
Arrivé au parking, pas du tout envie de traîner... moustiques très agressifs !

Photos de la sortie


  • Horaire : 8
  • Dénivelé : 1050 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
21-09-2013

Alan G

21-05-2011

Initialement je devais y aller vendredi ... Pas de patous, ni de név...

10 JeunouKiKrak

Identification

( ) bivouak.net

Social Media