Rochers du Perthuis le tour depuis le Désert


Rochers du Perthuis le tour depuis le Désert

  • Altitude départ : 585
  • Altitude sommet : 1418
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 1h45
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Jaune. Panneaux indicateurs.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Rien à ajouter par-rapport au topo d'Antoine, à part qu'il est vivement conseillé depuis la prairie d'Arpison de rejoindre en 5mn au sud un belvédère. Belles vues sur la Grande Sure et la Chartreuse de Curière.
A voir sur le web

Commentaires difficultés

Le sentier des Rochers de Saint André comprend des portions exposés mais sans dangers si le terrain est sec. Par-contre, par temps humide, elles deviennent vite délicates voire dangereuses.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Se référer à [url=http://www.sentier-nature.com/paroles/images/topos-salvant/chartreuse/29-tour-rochers-perthuis.pdf]ce topo[/url]


Situation




Sortie du 28-04-2010

Sapin de Saint-Andr

Des pins sombres se dessinant parmi des falaises déchiquetées et inhospitalières, où le soleil est bien plus capricieux que dans les préalpes du sud… tel est cet univers bien présent dans cette partie de la Chartreuse, qui bien qu’il ne soit pas attrayant sur le papier, fait fantasmer le randonneur en quête de solitude. Car, malgré un balisage et une remarquable remise en état des sentiers dominant le Désert de Saint-Laurent-du-Pont, le sentiment d’isolement est vraiment bien présent.
Bien qu’exclusivement forestier, l’itinéraire de montée, de Tramolay au col de Sarriette, n’est jamais lassant. Il possède même de grands moments comme les passages en vire pour surmonter les rochers de Saint-André, l’imposant sapin du même nom, et l’arrivée lumineuse sur la crête du Perthuis. Bon après, la remontée de la piste des Riondettes n’est franchement pas transcendante, surtout quand on patauge dans 50 cm de neige. Mais ce tronçon est vite oublié en arrivant à la magnifique prairie d’Arpison où, en cette fin avril, les crocus sont de la fête (et bientôt les jonquilles).
Le chemin de descente rejoignant la route forestière du Perthuis a réduit ses stigmates depuis les importants travaux forestiers de 2001. D'ailleurs, je me suis retrouvé dans ce bourbier digne d’un mauvais remake de « Voyage au bout de l’Enfer » la fin août de cette année là, à la suite déjà d'une laborieuse remontée de la cheminée de Corde. A ce sujet, je ne peux que conseiller, avant de partir en randonnée, de se renseigner dans les OT de la région sur les éventuels chantiers sylvicoles estivaux pour éviter ce type de mésaventure. Ensuite, le pas du Perthuis incite à ne pas rester trop longtemps dans le coin vu l’instabilité (toute relative ?) de l’énorme masse rocheuse qui nous domine. Et enfin, la descente par un bien joli sentier écologique nous ramène avec ses moults lacets à notre point de départ près du monastère de Notre Dame du Saint Désert.

Photos de la sortie


  • Horaire : 5h
  • Dénivelé : 900 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
26-01-2011

Pas tout à fait suivi ce topo, mais pas de quoi faire un nouveau topo...

3 declicchartreuse

Identification

( ) bivouak.net

Social Media