Pas de Pré Bourret Autour de Montchardon
et d'izeron depuis st pierre de cherenne

Pas de Pré Bourret Autour de Montchardon
et d'izeron depuis st pierre de cherenne

  • Altitude départ : 370
  • Altitude sommet : 1200
  • Dénivelé : 950
  • Temps de montée : 3
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : en partie balisé en jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Se garer à st pierre de Cherennes avant ou après l’église.
prendre la route quelques mètres en direction du faz, tourner en direction du Pizat, suivre le sentier balisé en direction du faz. Sentier large et assez raide au milieu des buis avec de temps en temps des points de vue sur la vallée de l’Isère et ses champs de noyers.
Le sentier longe ensuite le haut des falaises (l’ancienne version IGN est fausse). Quand le sentier arrive au dessus d’une combe prendre à droite à la prochaine intersection (non balisé) on débouche sur l’aire de parapente de l’allevoux. Poursuivre la montée par la piste 4 *4 et prendre une piste à gauche.
Au point 871m « l’allevoux » soit (variante1) descendre à gauche en directions des godarts puis monter à bellonnière (balisé).
soit (variante2 hors sentier balisé) continuer la piste jusqu’à la maison du garde (une barrière à passer) passer discrètement devant l’ancienne ferme, après la montée, descendre en direction de la rivière, à gauche. Passer la clôture et traverser la rivière à gué longer rive droite jusqu’au ruines des moulins des Godarts figé dans le temps depuis l’incendie pendant la guerre (plaque commémorative). (Ce court passage est apparemment interdit par des panneaux qui mentionnent « chasse privé, propriété privé entrée interdite »).
Remonter le pré puis le bois par la croupe évidente. Dans le bois longer la cloture barbelée par la droite pour trouver un passage étroit poursuivre toujours hors sentier sur la croupe jusqu'à déboucher sur une piste forestière. La prendre à gauche jusqu’à bellonnière. Où on retrouve l’itinéraire de la variante1.
poursuivre la piste forestière la plus large et après le ruisseau de neiron prendre la piste forestière qui monte à droite au milieu des pins puis des prés peu après une source tarie tourner à gauche et suivre la piste forestière envahi de pin, de genévrier, et d’églantier pour déboucher dans les prés de gontier. Traverser direction nord est à peu près à flanc. Au bout de l’alpage tourner à gauche direction izeron au prochain carrefour poursuivre direction izeron. Le sentier remonte puis dévale la forêt jusqu’à monchardon. De la petite route on aperçoit le centre d’étude tibétaine. Suivre clairière de cartelet (à gauche après plusieurs centaines de mètre sur une petite route) on passe plusieurs constructions inhabitées car isolées. Après un autre hameau prénommé aussi monchardon le sentier qui semble ancien, taillé par endroit dans la roche, passe un ruisseau, une jungle de buis immenses dont les troncs sont couverts de mousse, superbe !. A la clairière du cartelet on admire des châtaigniers greffés énormes pluri centenaires. Possibilité de faire un tour dans la direction du point 720 (ruine et point de vu sur la vallée). Descendre direction le réservoir. A la sortie de la forêt tourner à gauche et rejoindre la route. Le retour se fait sur une petite route non balisé (se munir de la carte) c’est un peu long mais joli. En plus on découvre une vue sur la cascade du ruisseau du ruzand. On devine également l’aire de décollage des parapentes.

Précautions

Eviter les périodes de chasse. Par endroit le sentier passe sur des terrains privés se faire discret.


Commentaires difficultés

Se munir impérativement de la carte. Eviter les alpages de gontier par brouillard

Topo créé le :

.


Situation




Sortie du 29-03-2009

plaque commrative

Un coin que je ne connaissais pas, des buis, des pins, des prés et des buis, une ambiance étrange en tombant par hasard sur les ruines du moulin des godarts, onze chamois couchés sur la neige au milieu des prés, encore pas mal de neige sur le haut, du brouillard, un chevreuil, un curieux goupil, une mare gelée pleine d’œuf de grenouille, des sentiers à priori ancien…aucun autre randonneur.
L'emplacement du moulin des godart est étonnant, au milieu d'une vallée perchée et isolée, on devine des restes d'engrenage et l'ancien étang qui servait à l'alimenter. Deux personnes y sont morte le 8 aout 1944 lors d'un incendie par les nazis d'après la plaque commémorative.

Photos de la sortie


  • Horaire : 6
  • Dénivelé : 950 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
05-05-2009

IIIIIUUUUUOOOOOOUUUUU (Psalmodie bouddhiste du 3ème Siècle avant JC)...

6 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media