Grand Charnier d'Allevard par l'arête Nord
depuis Super-Collet

Grand Charnier d'Allevard par l'arête Nord
depuis Super-Collet

  • Altitude départ : 1630
  • Altitude sommet : 2561
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 20mn
  • Orientation : Nord
  • Balisage : jaune au début puis des cairns
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Remonter les pistes sur le faux plat jusqu’au lac rempli au trois quart de Sphaignes, alors se diriger à droite vers le petit collu sur le haut de l’arête de l’évêque. Juste derrière ce col, une sente s’élève en traversée sur le flan ouest. On joue les montagnes russes sur une bonne distance avant de rejoindre le chemin qui vient du refuge de Pierre Carre et qui va vous mener au joli col de Claran. Remonter l’arête nord du petit charnier sur 200 mètres avant de la quitter pour une longue traversée sous le Petit Charnier. On accède ainsi au col du Gollet, tout aussi joli que le précédent. Tout est vert et moussu.
La suite est simple, un chemin monte toujours en travers sur le flanc Ouest avant de piquer sur une arête secondaire. Il monte raide jusqu’à l’arête principale que l’on ne lâchera plus jusqu’au sommet. Il y a un pilier bien raide où les mains sont de précieuses alliées à la marche. La fin est beaucoup moins raide et débonnaire.

Itinéraire vol

Décollage de Ouest à Est en passant par le Nord : on ne décolle pas du sommet mais en contrebas sur l’arête Nord. De belles prairies permettent un décollage optimum si le vent est laminaire D3-D2. En Ouest comme en Est, c’est raide D3 Vol : 2000 m de deniv vous laisseront le temps d’apprécier le paysage. Attention au vallon du Veyton, quand les brises se mettent en place, vaut mieux pas s’y enfoncer sous peine de ne plus pouvoir s’en extraire et il n’y a pas d’attéro de secours. Attéro : 2 classiques FFVL de part et d’autre du lac, ou alors chez Loïc…. reste plus qu'a aller chercher la voiture à Super-Collet (a moins d'atterrir la-haut mais on rate un beau vol)

Précautions

Décollage réservé aux pilotes chevronnés. (dans des bonnes conditions qui plus est)


Commentaires difficultés

Le Grand Charnier et les Grands Moulins ont exactement la même configuration : une longue arête nord qui se termine par une station de ski. des faces identiques, l'hiver des couloirs similaires et pour finir une marche d'approche rébarbative, étonnant ! Il y a un sentier tout le long, mais il passe parfois dans des rochers raides et aériens

Commentaires

claude bertholet
02-08-2010 21:15:44

La descente à pied, même pour Syrah, était nettement plus casse-pattes! La croix au sommet semble être récente, je ne la vois pas sur la photo de 2008 de Loïc. Claude


Topo créé le :

Allevard > Collet d'allevard > Super Collet


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.291
  • Dénivelé - : 1058
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 15 kB
  • Description : Beau Parcours au dessus de la station sur un sentier toujours bien tracé mais parfois raide, très raide.
  • Téléchargement


Sortie du 05-07-2008

le sommet depuis l'Aronef

Hier soir, les indicateurs ne sont pas favorables au vol de haute montagne, du vent doit souffler au dessus de 2500. Bien que Philippe me propose une sortie intéressante vu les conditions, je la décline car j’ai déjà posé une option sur le Grand Charnier avec Loic. Je ne saurais lui faire faux bond d’autant plus que cela fait un bail que nous avons pas fait de sorties ensemble.

Heureusement que le sac n’est pas trop lourd, car partir pour un sommet quand les conditions s’annoncent pernicieuses, c’est démoralisant. Pourtant ce matin, j’ai traversé intégralement la ville sans avoir le moindre feux rouge, je ne suis pas superstitieux mais quand même, c’est un signe.
En tout cas, à la moindre rafale de vent durant l’ascension, je planquerai la voile dans un fourré et je terminerai le pied léger! Nous croisons un randonneur matinal qui remarque mon sac et me prévient que le vent au Petit Charnier est fort. Je ne laisse pourtant pas mon sac au col de Claran car le vent est faible, pas plus qu’au col suivant d'ailleurs. L’arête terminale est raide et toujours pas trop ventée. Finalement on arrive Loic et moi à l’antécime dans une ambiance calme et agréable. Même pas besoin de mettre les pieds dans la neige, le chemin passe à coté.

Trop heureux de voir ainsi les conditions propices au décollage, je déplie la voile 10 mètres sous le sommet sans même y accéder. Loïc fait l’aller retour en vitesse pendant que je commence à démêler les suspentes. De là-haut il me confirme l’excellence des conditions. Il revient pour peaufiner la disposition de la voile car en fait je suis placé juste au dessus du superbe couloir Ouest, celui qui plonge sur 1000 m dans le vallon du Veyton. Je me rends compte de la raideur de la pente une fois prêt à partir. En baskets de trail, j’ai pas droit à l’erreur. Je descends prudemment jusqu'à tendre les ficelles, il faut gonfler sur place, je ne peux par courir dans une pente pareille. Le vent est parfait avec 15 km/h de face bien laminaire. Une impulsion et la voile me tire, faisant disparaître instantanément le vertige que me causait cette pente fuyant vers la nuit.

J’entre dans le décor, et quelle décor ! Les faces nord enneigées de Comberousse, du Charmet de l’Aiguille et de l’Eglise, d’un coté, et le massif de la Belle Etoile de l’autre. Toute cette neige au milieu des roches multiplie les contrastes. Je me trouve bien petit au milieu de ces grandes montagnes. La suite est une interminable glissade vers Allevard. Je n’aurai pas touché les freins de toute la descente tant les conditions sont calmes, je me retrouve à la verticale d’Allevard avec presque 1000m de gaz ! J’aurais sans doute pu pousser jusqu’à Détrier et atterrir chez Loïc mais je m'en tiens à mon plan de vol initial, manque d’initiative en ce moment !

Quoi qu’il en soit je savoure au sol ce vol qui ne devait pas être possible et me bénis d’avoir eu tous les feux verts ce matin !

Ps: il y a des pentes plus faciles pour décoller juste un peu plus bas.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 2550 m
  • Participants :
    Loïc GAUDRY

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-08-2010

A 7h30, le parking du super collet est déjà bien fourni, pourtant no...

10 Renaud B

Identification

( ) bivouak.net

Social Media