Grand Serre depuis Cholonge par l'arête
Nord ouest

Grand Serre depuis Cholonge par l'arête
Nord ouest

  • Altitude départ : 1050
  • Altitude sommet : 2141
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Jaune en bas Orange au dessus de la forêt.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre le chemin de droite qui monte droit dans la pente jusqu'à buter sur un petit replat équiper pour les bêtes. Ici il faut faire une grande montée en diagonale vers le nord (à gauche) il y a des marques jaunes mais elles se perdent. Alors a la faveur d’une trouée pénétrer dans la forêt et monter toujours en diagonale sur la gauche jusqu'à sortir du grand bois. On retrouve un chemin horizontal (balisé orange). Le suivre toujours vers le nord. Il devient peu visible au bout de 400 m, quand la traverser s’avère trop délicate, le chemin monte alors en lacets jusqu'à l’épaule au niveau de la petite Cuche tout au nord de l’arête qui descend du sommet. La suite est des plus simples, il suffit de suivre la crête par une succession de croupes plus ou moins raides. Un premier faux sommet bien décourageant sera la Grande Cuche (1890m ). Entre celle ci et le sommet, c’est plus facile, il y a une piste toute récente !
A lire
  • Parapente en Dauphiné par Martin Jezierski. Référence : Topo N° 17 Page 64 proposé par Michel Pila

Itinéraire vol

Décollage : Du sommet , c’est Sud à Ouest le plus facile. En cas de vent du sud, se déplacer un peu vers le sud pour trouver un minimum de pente car c’est bien plat. Par vent de nord décoller vers la grande Cuche, quitte à faire le tour de l’arête. Est : tout faux Vol : RAS Attéro : Au nord de Cholonge c’est immense, y a pas un obstacle, néanmoins il y a des cultures alors attention. Choisir un terrain en friche ou fauché sinon il reste la route, bien droite et bien orientée aux vents dominants, dont le trafic est pratiquement nul car c’est une impasse.

Précautions

Long parcours direct mais dans les herbes épaisses... On rame ! Attention, L'attéro est dans la vallée des Lacs, Justement réputée pour la brise thermique puissante qui fait le bonheur des véliplanchistes, donc méfiance à partir de midi !


Commentaires difficultés

Sentier tracé sur la carte uniquement, mais malgré tout balisé ! Une petite [url=http://vimeo.com/51424759]Vidéo[/url] de ce vol depuis le Grand Serre.

Commentaires

Grand Fayard
05-09-2007 21:04:37

Pour ce vol il est possible de se poser sur un nouvel atterrissage négocié récemment par l'Envol Matheysin (club de vol libre du Sud Isere) au lieu dit l'Ile Falcon (accès: a prtir de la RD 1091 première route à droite après la sortie du Péage de Vizille, juste avant de passer sous les ruines de Séchilienne) Possible également de décoler à partir du Lac Mort, (prendre le chemin à gauche avant de passer sur la retenu Nord du lac) prendre le chemin sur 300m sous le transformateur Très bon site de vol en dynamique par régime de vent du Nord et/ou de brise. 700m de dénivelé, on peut donc laisser la voiture en bas et monter à pied. A partir du Grand Serre, 1800 m de dénivelée...

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Vizille > Montée de Laffrey > A gauche à Laffrey > Cholonge > traverser Cholonge vers le nord, se garer a la patte d’oie 200 m après la sortie du village


Situation




Sortie du 29-06-2007

Pente Finale

La Montée infernale

Cette montée au sommet, c’est un peu comme ces compétitions de véhicules exotiques dont l’objectif est de remonter une pente de plus en plus raide. Ici c’est la même chose, le chemin part droit dans la pente et il est judicieux de partir en diagonale pour retrouver des traces d’un ancien chemin moins pénible, sous peine de couler une bielle tellement c’est raide et lisse. Une fois sur la croupe de la Cuche, c’est plus facile mais l’épaisseur moelleuse de la végétation consomme une énergie considérable comme dans la neige fraîche. Bien qu’il y ait un marquage constant en orange, le sentier est totalement invisible et il faut avancer dans un champ de buissons qui cachent toutes les aspérités du relief. Bref, on en chie des rondelles. Le vent de sud est de plus en plus présent pendant la montée et je commence sérieusement à doute du retour par les airs, l’idée de redescendre par ces pentes herbeuses ne m’emballe pas plus que ça.

Au sommet le vent est à peine trop fort, ce qui m’agace, j’aurais préféré des bonnes rafales qui n’auraient appelé aucune hésitation. Alors je prends mon temps, la vue est superbe, j’en profite. Cependant, une idée me trotte dans la tête, puisque le vent est Sud Ouest, allons donc voir dans cette direction. Au bout de 400m de faux plat indécollable, je m’allonge dans les herbes, pas du tout décidé à décoller. Mais doucement la brise se calme alors je fini par sauter sur l’opportunité : déballage de la voile, préparation sommaire et on y va. C’est agréable ces départs peu raides, la voile monte au dessus, on trottine... rien ne se passe, on accélère... et bientôt il n’y a plus que la pointe des pieds qui effleurent le sol comme des ballerines à l’opéra ! Plus bas une cassure de pente met un terme à ce raz-motte amusant, ce ballet improvisé. Malgré la présence indéniable d’un vent de sud, le vol est remarquablement calme. Du coup j’ai le temps de prendre des photos.

Au dessus de Chollonge, il m’est arrivé une chose curieuse. Face au vent, je n’avançais pas beaucoup mais je ne descendais pas non plus ! je suis resté une quinzaine de minutes entre 1550 et 1510 pareil à un lépidoptère épinglé dans le ciel par un chasseur de papillons géant ! ça m’a bien fait rigoler au début mais au bout d’un moment, je me suis quand même posé des questions, alors j’ai envoyé une série de 360 qui m’ont tassé le pique-nique au fond de l’estomac. Ce devait être un phénomène ondulatoire local, sans la moindre turbulence ! Atterrissage au bord de la route pour cause de foins sur pied.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h10
  • Dénivelé : 1100 m
  • Temps de vol : 25 m
  • Plafond max : 2141 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
13-05-2017

Courte fenêtre météo pour aller voler...

5 Michel Pila
16-07-2009

Chronique d'un but annoncé Pourtant le créneau météo est formel...

2 Michel Pila
29-06-2005

belle journée...

Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media