Tête des Chétives Versant Est par le lac
Labarre

Tête des Chétives Versant Est par le lac
Labarre

  • Altitude départ : 1250
  • Altitude sommet : 2642
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 4h00
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du parking, traverser le village typique de Valsenestre *** un chemin démarre en face de la petite chapelle sans prendre le moindre mètre, il va chercher plein ouest la combe Guillon. Il fini par monter et prendre de l’altitude au détriment des mollets. Il restera jusqu’au lac en rive gauche, sauf à la hauteur de la cabane. Au dessus, le chemin fait un grand détour par la droite et c’est ainsi que l’on atteint le Lac Labarre. Superbe joyau dans son écrin. Le plus gros est fait, nous sommes à 2400 m d'altitude, il ne reste plus qu’à s’enfiler l’arête Nord-est de la Tête des Chétives, 250 m sur une arête débonnaire mais un peu longuette (hors sentier). Le sommet se nomme également la Tête de Rame

Itinéraire vol

Décollage de Nord a sud coté Est c’est facile, le mieux étant plein Est dans le thermique du matin le terrain y est herbu. On peu également envisager le décollage Ouest en fin d’apres midi ou par vent météo Ouest, c’est moins facile care les cailloux affleurent plus. [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3504&id_sport=2]Vue sur le sommet[/url] Vol Le survol de Valsenetre est interdit ainsi que le fond de vallée, il faut se tenir sur les faces Est jusqu'à la Chapelle Attéro : un et un seul terrain offrait à Valsenestre une véritable aire d’atterrissage, il est en aval du village et on notera la présence d’une ligne haute tension peu propice à l’accueil des débutants. En plus il est légèrement descendant. INTERDIT depuis avril 2010 Pour atterrir, allez plus bas, à la chapelle en Valjoufrey, nombreux champs

Précautions

ATTENTION Ce vol était interdit depuis 2002. Mais en Avril 2010, Changement de programme ! Le déco, le vol sont possibles mais pas l'attéro. Aussi vous pouvez vous dérouter sur la Chapelle en Valjoufrey.


Commentaires difficultés

C'est l'atterrissage qui peut poser des problèmes, il n'est pas bien grand et les solutions de replis sont rares . Attention au vent de vallée
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

La Mure > Valbonnais > Entreaigue > Terminus de la route au parking officiel de Valsenestre


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 5.646
  • Dénivelé - : 1328
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 3 kB
  • Description : Beau chemin jusqu'au lac,
  • Téléchargement


Sortie du 08-10-2006

Terrassement  l'ancienne

Sonate d’automne.

Départ au petit matin, dans la fraîcheur d’octobre. Nous montons tranquillement en devisant de choses et d’autres. Au fur et à mesure de la balade, les paroles se font plus rares. Nous apercevons un berger bien seul dans son alpage, mais où sont tous les moutons? Plus haut nous atteignons enfin le lac et le soleil, un vent descendant bien réel nous inquiète un peu. Mais alors que nous nous sustentons au lac, les vaguelettes en surface disparaissent petit à petit pour ne plus laisser qu’un miroir où se reflètent maintenant les montagnes. Roland fait honneur à ses origines germaniques en se baignant intégralement dans une eau fraîche mais pas encore gelée, Bravo! Je n’ai pas osé le suivre craignant l’hydrocution car comme le disait ma maman, pas de baignade dans les deux heures qui suivent le repas !

Après la baignade, le vol, direction la Tête des Chétives. Un vent bien présent souffle depuis l‘intérieur du massif. Au sommet, il est parfaitement orienté mais néanmoins décoiffant. Nous étalons nos voiles 50 mètres sous le sommet pour garder une marge de sécurité en cas de reculade. Etant certes de l’ancienne école, un décollage face à la voile s’impose. Cet exercice de style n’est pas mon fort, mais dans cette brise qui oscille doucement entre 20 et 25 c’est de rigueur. L’avantage c’est que l’on étale grossièrement la voile.

Pendant que Roland et Sylvie se préparent, je tente un décollage avec un sac de nouilles en guise de voile : c’est un échec, l’essai suivant sera le bon. En l’air c’est bien laminaire, mais comme maître Caplain annonce un renforcement du vent de sud, je préfère ne pas traîner devant le décollage.
Vol tranquille.

C’est au dessus de l’attero que j’ai compris où s'étaient cachés tous les moutons des Alpages : dans le seul terrain d’atterrissage existant ! Damned, il va falloir peaufiner l’atterrissage dans les autres champs du possible qui sont bien rares. J’en repère un bien biscornu mais en diagonal, ça devrait le faire. Je touche deux arbres dans les deux derniers virages et me pose comme une fleur au milieu du champ. C’est pas simple avec 8 de finesse dans ce genre de terrain. Les bergers, forts aimables, comprennent la situation et en deux ordres donnés aux chiens, le vrai terrain est dégagé en moins de 10 secondes, laissant une piste d’atterrissage parfaite pour Roland et Sylvie.

Finalement une belle sortie dans un cadre magnifique, avec comme spectateurs, un superbe glacier Courbe et une aiguille de Marme qui n'attendent que l’hiver tout proche pour se parer de blanc et accueillir de nombreux skieurs.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h15
  • Dénivelé : 1400 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 2650 m
  • Participants : Roland et Sylvie en Bi

Autres sorties

Date Titre Auteur
25-10-2012

...

8 Bipbip
21-06-2009

De jolis lys martagons pour agrémenter la sortie. J'ai pris le GR et...

ANJ
28-10-2006

Grand beau temps pour cette sortie d'automne. Hormis 2 chamois, nous n...

3 7-laux

Identification

( ) bivouak.net

Social Media