Pic de Pouy Usclat depuis Sost

Pic de Pouy Usclat depuis Sost

  • Altitude départ : 750
  • Altitude sommet : 1755
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 3h00
  • Orientation : Est
  • Balisage : Rien
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Garer la voiture au delà du cap de la lane. Sur la route de la carrière, au départ du chemin dans le grand virage à droite. Prendre le chemin qui monte à flanc puis revient sur l’arête au point coté 916, il faudra rester sur cette arête jusqu’à 1250, là il faut quitter l’arête pour prendre plein sud et monter sur une belle sente antédiluvienne. Elle aboutie sur une prairie où siègent des granges, elles subissent le poids des ans. Dans la première, un mur s’est effondré laissant apparaître l’intérieur qui semble avoir été abandonné la veille, le calendrier date de 1977 et il reste un chapeau sur la table et des vestes sur le portemanteau. D’après un paysan du coin, les gens de ces granges sont tous morts depuis longtemps et le site est totalement abandonné.

Le chemin disparaît un moment, il faut monter droit au dessus des granges jusqu'au plus haut de la prairie au milieu des fougères (décollage possible). A la lisière, prendre en traversée a droite pour retourner sur l’arête. On retrouve alors un chemin, ne suivez pas la piste forestière mais prenez la petite prairie qui monte droit sur l’arête, on retrouve le chemin qui de nouveau part à droite dans la forêt. On débouche alors sur la crête sommitale, il reste un quart d’heure à monter dans une forêt constituée de sapins millénaires et bien usés pour enfin atteindre le sommet débonnaire et tout rond.

Itinéraire vol

Décollage : avec les voiles actuelles de tous les cotés! Vol : superbe sur la forêt de la Barousse Attéro : Beaux champs au sud du village de Sost, viser les prés fauchés bien évidemment.

Précautions

Que voila une bien belle balade, vous n’y verrez sans doute que des animaux, Nous sommes loin du tourisme à tout crin et des équipements excessifs. Bien sur, de nouvelles pistes forestières ont un peu dénaturé le coin mais on est loin du pilonnage pratiqué dans les Alpes.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Toulouse > Saint Gaudens > Mauléon Barousse > Sost


Parcours


  • Nb points : 5
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 9.788
  • Dénivelé - : 1000
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 9 kB
  • Description : itinéraire simple mais noyé parmi les pistes forestières (vol en prime)
  • Téléchargement


Sortie du 15-08-2006

Jean-Pierre au Sommet

Ce n'est pas de la haute montagne, certes, néanmoins, la grande sérénité qui habite les flancs de cette montagne et l'immense solitude du lieu en font une balade au charme incontesté. Je croyais faire découvrir à Jean-Pierre une nouvelle balade mais non, il l'a déjà faite ! Alors nous montons tout en devisant sur ce sentier typique des pyrénées.

Si j'avais la faculté de me téléporter au hasard des sentiers des montagnes d'Europe, au premier regard, je reconnaîtrais les Pyrénées tant les sous bois y sont caractéristiques. Pourtant la végétation n'a rien de spécifique, quelque chose d'indicible donne à la nature locale une beauté unique. Toute chose égale par ailleurs, il nous faut monter et la pente est comme partout ailleurs, difficile à gravir, ça c’est une certitude. Le sommet se rapproche et par une trajectoire hélicoïdale nous arrivons au point ultime.

Étant donné le ciel déjà chaotique à 10h, je préfère ne pas trop traîner au sommet, en effet les conditions changent vite ici et ce serait dommage d’avoir à descendre à pied alors que tous les éléments sont actuellement réunis pour un vol serein. Je me prépare sitôt au sommet sous les yeux effarés de Jean-Pierre qui comptait bien savourer longuement la solitude totale de l’endroit.

Le vol est somptueux sur des pitons rocheux où patientent des vautours, ils déploieront leurs ailes quand les thermiques seront puissants et capables de les satelliser, ils poursuivront leur route à la recherche de quelques charognes providentielles. J’en ai délogé 5 qui m'ont indiqué les premiers thermiques du matin, ils ont tenu, moi pas ! Je n’ai plus qu’à me laisser glisser tranquillement vers le village laissant les volatiles partir vers un périple autrement plus long.

Jean-Pierre est parti sans stressé beaucoup plus tard alors que je pliais déja ma voile. Je suis comme mon frère jumeau, toujours prêt à décoller sans attendre quand les conditions sont bonnes, inquiet d'imaginer voir les conditions de décollage se dégrader...

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 1750 m
  • Participants : Jean-Pierre

Autres sorties

Date Titre Auteur
29-10-2016

Retour aux sources

Michel Pila
16-08-2010

Enfin du beau temps ! et quel beau temps, pas un nuage ce matin alors...

10 Michel Pila
05-08-2008

Quel plaisir de revenir sur ces traces là, c’est une balade absolum...

5 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media