Croix de Chaurionde Depuis Fond de France

Situation

Décollage coté sud
  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 2025
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Nord
  • Balisage : rouge et jaune puis plus rien
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Allevard > Fond de France > Parking à la cote 1100 m


Proposé le Michel Pila
-->

Itinéraire accès

Du parking, prendre le sentier plein sud, il traverse rapidement le ruisseau du Pleynet et passe devant l'école d'escalade des Biassus. Laisser un sentier à main gauche et poursuivre sur ce beau sentier. Vers 1350 la pente s'assagit pendant que le sentier, jusqu'ici de qualité suisse perd son label, il est bien français: ça part dans toutes les directions dans une joyeuse pagaille. La ligne principale est cependant sud-ouest pleine pente dans la forêt. A 1550m vous trouverez une bifurcation où la moitié des panneaux a disparue, c'est à gauche qu'il faut prendre.

On fini par sortir de la forêt pour s'engager dans un couloir encombré de pierres par un sentier équipé de quelques marches d'escalier, jusqu'à un plateau à 1770 m – l'année de naissance de Beethoven. Deux solutions :
1)Prendre à gauche pour passer sous la croix et l'atteindre par un couloir plutôt raide sur la fin. Il existait jadis un sentier, mais il ne reste vraiment plus grand chose, la nature a repris ses droits. Le couloir est à éviter par temps humide aussi il peut être préférable de passer ailleurs.
2)Il faut pour cela continuer sur le sentier principal pour traverser le plateau et monter en lacets jusqu'à l'altitude 1970. C'est la prairie des anciennes cabanes, il ne reste que des murets. Prendre alors à gauche et par une traversée ascendante à gauche et sortir sur l'épaule du Mouchillon à l'altitude 2070. De ce point, vous verrez la croix en contrebas, que l'on rejoint à travers deux pierriers instables.

Itinéraire vol

Décollages : Idéal en Nord. Il existe aussi la possibilité de décoller en sud. Attention cependant, deux recommandations, la première concerne le vent, le sud ne doit pas être fort, pas plus d'une quinzaine de Km/h, nous sommes ici sous le vent des lacs, le vent du sud est turbulent. Ensuite il faut noter la présence d'un câble de monte-charge, il est bas mais il convient cependant de ne pas perdre trop d'altitude sous la croix avant de dégager vers la vallée. Vol RAS en Nord, en sud voir ci dessus Atterrissage : Juste en aval du lac, une seule et belle prairie bordée par une belle grange. Retour en 15 mn à la voiture.

Précautions

Prendre des chaussures assez rigides car le couloir d’accès direct au sommet est raide et en terre, le sentier dessiné sur la carte a pratiquement disparu. L'envol coté Sud est plus délicat du fait de la présence de câbles porteurs en contrebas et de la situation du sommet sous le vent des lacs.

Difficultés

Sommet à ne pas confondre avec son homonyme des Bauges, bien qu'il s'agisse ici d'une croix plutôt que d'une pointe.

Commentaires itinéraire

Sortie : Le sauvetage de la grenouille 

Je n'épiloguerai pas sur le vol rando du jour qui fut superbe. Les 1000 mètres de dénivelation qui me séparent du sommet ont été vite envoyés en passant par les raccourcis, les conditions de vol parfaites par dessus le magnifique vallon du Haut Breda. 

C'est en arrivant au dessus du terrain d'atterrissage que ça s'est un peu compliqué... Ma flamme installée ce matin au bord de la route a été sauvagement cassée... Mais plus grave encore, le tiers supérieur du champ est maintenant occupé par plusieurs centaines de moutons, les deux tiers restants sont couverts de foin arrivé à maturité. Si la surface du terrain reste suffisante pour se poser, il y a quand même deux soucis. Comme le terrain est en pente, je suis obligé de faire une approche en rase-motte au dessus des moutons qui risquent de paniquer. Par ailleurs je ne tarde pas à voir le berger et ses deux patous féroces au milieu du foin. Ils sont en train de me regarder venir et les deux molosses sont tous crocs dehors... 

Fuyons ! Cap au nord vers des terres plus hospitalières. C'est en bordure d'un autre champ en aval que je trouverai refuge. J'atterris comme une fleur et sans piétiner l'herbe puisque je suis sur la route ! A peine suis-je posé qu'arrive en face de moi une bagnole conduite par un petit couple de vieux qui, à eux deux, doivent avoir 180 ans de labeur. Je me range sur le côté et lève le pouce avec la voile en corrolle sur mon dos. Ils s'arrêtent et disent habiter à 100 mètres de là. Toutefois ils se proposent de m'emmener à ma caisse. En voiture Simone ! 

Je bourre à grand peine la voile sur le siège arrière de la vieille R18 collector et m'assois comme je peux dans l'espace restant qui est très exiguë. Le petit couple, charmant au demeurant, me dépose sur le grand parking à côté de ma voiture. Et la grenouille ? 

C'est en étalant ma voile pour la plier que je découvre un énorme batracien avachi sur le goudron brûlant. Je vous rappelle que c'est actuellement la canicule et qu'il fait déjà 27° sous un soleil cuisant. La pauvre bête est si molle qu'elle parait crevée. Mais non, en la touchant, ses yeux glauques se tournent vers moi ! J'entreprends alors de sauver l'animal d'une agonie probablement désagréable. Je la pousse inerte sur le dos de mon téléphone sans difficulté pour la porter jusqu'au Breda qui coule 100 mètres plus loin.  Hélas la rivière à cet endroit est furieuse avec une prise d'eau qui risque d'engloutir le batracien amorphe. Heureusement plus en amont se trouve une petite plage idéale, mais elle se trouve dans une propriété privée. Comme elle ne semble pas occupée, je pénètre dans le jardin et descends sur le rivage. A peine ai-je posé la grenouille dans l'eau qu'elle a subitement repris vie. La voilà qui nage vivement vers une cachette, comme ressuscitée ! 

Satisfait de mon action je remonte dans le jardin, et c'est là que je suis tombé sur le propriétaire...
Qu'est-ce que vous foutez chez moi ? qu'il me gueule dessus. 
Sans me démonter je lui réponds fièrement que je viens de sauver une grenouille. 
Est-ce que je pénètre dans votre propriété monsieur ? Qu'il m'aboie dessus. 
Mais je vous dis que je viens de sauver un batracien d'une mort certaine. Le xénophobe n'en a manifestement rien à foutre. Dans ces cas là il n'y a qu'une chose à faire, mépriser. Je suis parti comme un prince finir de plier ma voile laissée au soleil sur le parking.

Je suis rentré à la maison doublement satisfait de cette journée, un vol magnifique et un batracien sauvé.


Le sauvetage de la grenouille 
  • Date : 16-06-2022
  • Durée : 03:00
  • Dénivelé : 1000 m
  • Distance : 6 km
  • Temps de vol : 15' m
  • Plafond max : 2100 m

Le sauvetage de la grenouille 
Le sauvetage de la grenouille 
Le sauvetage de la grenouille 
Le sauvetage de la grenouille 
Le sauvetage de la grenouille 
Le sauvetage de la grenouille 

Autres sorties

Date Titre Auteur
12-06-2021

Savoureux vol dans le Haut-Breda

Michel Pila
23-11-2020

 

Ce matin donc, devant les merveilleuses conditions a...

Michel Pila
20-06-2020

Cumulus partie

Michel Pila
14-07-2019

Un plan sans accroc

Michel Pila
01-10-2017

Patience vient à bout de la brume...

Anny
25-10-2014

bon, je me suis dégonflé pour partir avec la Bivouak team ce matin (...

Bipbip
02-10-2011

Fond de France, c'est vraiment l'ambiance Pyrénées, beaucoup d'eau,...

Michel Pila
Identification

Social Media