Les Grangettes (site FFVL) depuis l'atterro
de Chamoux sur Gelon

Situation

Créneau météo
  • Altitude départ : 292
  • Altitude sommet : 1290
  • Dénivelé : 1000
  • Distance : ? km
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 20 min
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Jaune au dessus de Montendry
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Se rendre à Chamoux sur Gelon pas très loin de l'entrée de la Maurienne. L'atterro se trouve entre Chamoux et Bourgneuf


Proposé le Marc Billat

Trace GPS

  • Distance : 6.515 km
  • Dénivelé - : 17 m
  • Dénivelé + : 998 m
  • Téléch. : 224 fois
Proposé par Marc Billat

Itinéraire

Prendre la route menant à Chamoux, dans le village suivre la route menant à Champs Laurent sur 100m. Prendre une route sur la gauche, le chemin débute là.
Dans Montendry juste après l'église, sur une placette prendre le chemin bien raide, indiqué par un panneau "les Grangettes". Il est bien balisé en jaune, jusque vers le déco.

A voir sur le web

Itinéraire vol

Beau déco. le vol se fait dans le vallon de Montendry. atterro nickel

Précautions

Attention par vent de toute orientation, comme on est dans une grande combe, on se fait souvent bouger

Difficultés

V2: car on ne voit pas l'atterro tout de suite et c'est souvent turbulent

Commentaires itinéraire

Sortie : Le chemin des sept sources.

C'est par le versant entièrement boisé et dénué de toute habitation que j'entreprends ce matin l'ascension du Mont Solliet, plus connu des parapentistes sous le sobriquet de Montendry, nom du village éponyme niché au sud du sommet. La balade est une longue incursion dans la forêt en mode introspectif, la vue en effet n'est jamais dégagée, les quelques bribes de paysage qui filtrent parfois à travers les branches ne sont pas assez évocatrices pour détourner votre attention. La marche est résolument intérieure. Suis-je inconscient  de continuer ces activités sportives malgré les années qui s'accumulent, faut-il s'économiser pour vivre plus longtemps ? J'en doute, il convient surtout de faire ce qui vous plaît, en dehors de toute réserve, si ce n'est bien-sûr la contrainte morale, indispensable à la vie sociale. Alors je contemple le monde, fut-il réduit aux proches reliefs et aux petites bêtes qui fourmillent en sous-bois. Le chemin des sept sources est pour cela idéal. 

Salamandres, grenouilles et têtards peuplent ces vertes étendues marécageuses. Animal incongru dans cet étage forestier, un chamois sourd comme un pot ne m'entend pas venir, il tressaille à mon approche avant de détaler à toute vitesse vers le sommet. Ce n'est qu'une bonne heure après lui que j'arrive sur la proéminence arborée. La descente sur la prairie d'envol à travers l'épaisse sapinière ne me prendra pas plus de deux minutes, ce qui sera suffisant pour ressentir clairement la brise thermique déjà en place sur ces pentes ensoleillées. Il n'est que 10h30 mais une chose est sûre, les conditions sont déjà optimales pour décoller, et  peut-être suffisantes pour se maintenir suspendu dans la brise matinale.

 L'essor est d'une étonnante facilité, le brutal changement d'environnement est comme une métamorphose, à l'impression oppressante de la montée en sous-bois succède une intense sensation de liberté. Les premières minutes de vol sont jouissives, le paysage s'ouvre pendant que la voile me transporte vers la vallée. Toutefois la masse d'air ne semble pas encore décidée à me maintenir au dessus des têtes de sapins. C'est à l'instant de passer la crête que le vario se met à biper de manière significative. C'est le moment d'enrouler la colonne d'air chaud qui monte depuis la vallée. Quel régal de tourner dans cet air calme avant l'agitation méridienne, il suffit de tourner et retourner tranquillement dans le thermique naissant. Au bout d'un bon moment à jouer dans la douce brise avec un plaisir consommé, un petit bruit de froissement d'aile me signale qu'il est temps de quitter ces lieux et de m'offrir une dernière glissade tranquille vers la vaste vallée. C'est qu'elle est immense la plaine où l'Arc se jette dans l'Isère ! Je me poserai comme une plume solitaire, sur un large chemin entre deux prairies, juste à côté de la flamme et de la voiture déposées ce matin.

 
 


Le chemin des sept sources.
Le chemin des sept sources.
Le chemin des sept sources.
Le chemin des sept sources.
Le chemin des sept sources.
Le chemin des sept sources.
Le chemin des sept sources.
  • Date : 18-04-2022
  • Dénivelé : 1000 m
  • Distance : 6 km
  • Temps de vol : 31' m
  • Plafond max : 1300 m


Autres sorties

Date Titre Auteur
02-07-2022

Seul au monde ! 

Michel Pila
26-05-2022

Contrastes

Michel Pila
18-05-2022

Vol rando

Michel Pila
16-03-2022

Au cœur du nuage de sable

Michel Pila
03-06-2021

Créneau météo

Michel Pila
26-11-2020

 

Ce temps insolent est effectivement irrésisti...

Michel Pila
28-09-2019

Comment j'ai failli me faire bouffer par deux molosses

Michel Pila
14-05-2017

N'ayant pas pu voler hier, je me lève tôt ce matin... Les Bauges s...

Marc Billat
30-10-2013

Ce n'est pas un site de vol que j’apprécie. Je me suis fait souvent...

Marc Billat
Identification

Social Media