Dent du Pra par le Col de l'Aigleton (depuis
Prabert)

Situation

Ben et Yak
  • Altitude départ : 1336
  • Altitude sommet : 2623
  • Dénivelé : 1350
  • Temps de montée : 3h30
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : A Brignoud, prendre la D528 qui passe par Laval. Poursuivre jusqu’au hameau de Prabert où l’on prend la route du Pré de l’Arc. La remonter jusqu’à être bloqué par la neige ou les voitures… Si la route est déneigée, s’arrêter dans le virage (point coté 1336 m).


Proposé le Luc

Itinéraire

Dés le départ, après les ruines du Habert du Muret, se méfier des pentes Sud qui dévalent du Jas des Lièvres. De nombreux conifères sans dessus dessous on témoigné pendant plusieurs années de la violence de l’avalanche de l’hiver 1998. Aujourd'hui, en 2017, cela fait une belle éclaircie en forêt pour skier...

Remonter plein Est le vallon du Muret. A la sortie de la forêt, 1600 m, laissez sur votre gauche le Habert d’Aiguebelle et remonter les pentes et la combe qui mènent au Col de l’Aigleton (2266 m).

Peu après le col, prendre le couloir (35/40°) orienté SE sur une centaine de mètres, puis, après une traversée vers la droite et une second raidillon, vous débouchez sur un replat sous l’arête Sud de la Dent du Pra que l’on suit jusqu’au sommet.

( Variante si le couloir n'est pas en condition : au col, on peut se laisser glisser dans le vallon face à la Belle étoile dans la belle pente SE. On repeaute ensuite pour la Dent )

A lire

  • Toponeige Belledonne par V. Shahshahani. Référence : F.20 page 264. proposé par Luc
  • Toponeige Belledonne 2005 par Volodia Shahshahani. Référence : C16.1 page 109. proposé par Luc

Précautions

Crampons parfois utiles dans la pente raide après le Col de l'Aigleton et sous le sommet.

Difficultés

Pour rejoindre votre véhicule, descente au choix, selon les quatre points cardinaux et leurs difficultés…

Commentaires itinéraire

Sortie : Voyage d'Hiver à la Dent du Pra 

La mélancolie m'a saisi dès le début de la marche, la faute au ciel sans doute dont le bleu s'est totalement dissout dans une brume aux couleurs indéterminées. Comme hier le paysage disparaît dans un étrange brouillard, la lumière diffuse du soleil fantôme gomme tous les contrastes et désagrège les reliefs qui se diluent dans de vaporeuses volutes. 

Un temps qui fait penser au Voyage d'Hiver de Franz Schubert !  J'avance sur la gangue de glace qui recouvre le chemin contre la brise glaciale et descendante. Au miroir opaque et dur succède bientôt la lourde neige détrempée, il faut alors suivre les traces jaunies dans un univers sans contrastes ni couleurs. Cette lumière blafarde estompe toutes les formes, elle est d'une sinistre beauté. 

Un couple d'oiseaux noirs semble me suivre à distance, ils animent l'espace par de sombres trajectoires au gré de leurs ailes de jais. Enfermé dans la solitude de mes pas, les distances n'ont plus cours et, sans faire une pause, j'arrive bientôt au col de l'Aigleton. Toutefois je n'ai pas l'impression d'avoir atteint un but dans ce décor à moitié dessiné. Alors je poursuis vers la Dent du Pra par une pente étroite où la neige devient presque liquide. Les conversions s'enchaînent mais bientôt les roches sous-jacentes percent le manteau neigeux, ça devient délicat de faire la trace sans déchausser. Au prix d'une traversée douteuse sur un rocher que n'apprécient pas du tout les carres de mes planches, j'arrive enfin à sortir de la pente raide au milieu d'escargots de neige à moitié fondus qui ont dévalé le couloir ces derniers jours. A la faveur d'une éclaircie, une pâle ombre me suit maintenant, là-haut brille un halo lumineux à travers le nuage de sable. La progression est pénible, comme  dans un  sorbet  inconsistant sorti depuis trop longtemps du frigo. Je marche comme un prisonnier dans sa triste cour borgne et me surprend à entonner le chœur des esclaves tant la tâche est ingrate. Va pensiero sull'ali dorate...  Le cœur n'y est plus, tant pis pour la Dent du Pra. 

J'enlève alors les peaux gorgées d'eau et serre les pompes afin d'être au plus près de mes skis dans cette neige lourde et éprouvante, manquerait plus que je me fasse un genou dans cette daube. Les premiers virages sont délicats à envoyer mais ils s'enchainent ensuite sans interruption. 

Comme dirait Schubert

Les deux pieds me brûlent 
Alors que je foule neige et glace
Je ne voudrais pas reprendre haleine
Tant que j'ai les sommets en vue

Décidément Wintererise me fascine toujours autant, surtout quand il est chanté par Dietrich Fischer-Dieskau, celui par qui ma passion est arrivée

Engourdissement 

En vain je cherche dans la neige
La trace de ses pas,
Là où à mon bras,
Elle parcourut la verte campagne

Je veux baiser le sol,
Transpercer glace et neige 
De mes larmes brûlantes
Jusqu'à voir la terre.

Où trouverai-je une fleur,
Où trouverai-je de l'herbe,
Les fleurs ont disparu,
La neige est toute jaunie

N'est-il aucun souvenir
Que je puisse emporter d'ici ?
Quand les souffrances s'apaiseront
Qui donc me parlera d'elle ?

Mon cœur est comme pétrifié,
Son image y est figée :
Mais si mon cœur se réchauffe
Son image s'en échappera.

Ps : Que Wilhelm Muller me pardonne, j'ai changé un mot !


68648FAD-8045-445A-AC86-C54EDC44092B.
BD11D7A8-9CDC-4213-99A4-E178E2B3C673.
EE8FBB77-4F73-4055-97E4-281C478206F9.
E704D666-02B0-4A71-BEFD-C67F63A37AEF.
  • Date : 17-03-2022
  • Dénivelé : 1200 m
  • Altitude chaussage : 1300 m
  • Altitude déchaussage : 1300 m
  • Risque avalanche : 1/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
29-04-2016

Bien jolie sortie dans une tempête de ciel bleue! Parking en bout...

Luc
19-02-2015

Belle journée! Et globalement plutôt bonne neige. A l'Aigleton,...

Luc
13-05-2013

Super regel. Super soleil. Super petite poudre qui rend d'un coup hive...

Luc
08-05-2013

Comme hier. Excellent regel et printemps pour la descente. Le coulo...

Luc
04-03-2011

pas grand monde ce vendredi à la barrière, on croisera des raquetteu...

francky
05-03-2011

c'est la reprise pour Arnaud de Lacanau après sa multiple fracture de...

francky
05-02-2011

Portage de la barrière jusqu'au pont de la betta!!!à l'aller ça pas...

francky
23-01-2010

Ce matin encore j'hésitais sur la destination. En partant j'imagine m...

montagne-a-vaches
19-04-2009

Apres le pin c'etait le tour de le pra. Nous avons retrouve le soleil...

David
08-05-2008

Excellentissime! Montée par les vénetiers, et descente par l'aiglet...

Luc
26-04-2008

Nous sommes arrives un peut tot - vers 9h. Le couloir, ou plutot les c...

David
16-04-2008

Excellente neige mis à part sous le Vénetier à la descente où c'es...

Luc
29-03-2008

Belle sortie express samedi matin. Merci à Alexis de m'avoir accompag...

ben
15-03-2008

sur les traces de Loïc et sa bande d'hier, mais on a fait le tour cla...

Anny
13-03-2008

la Neige est étonante, pas de poudre meme à 2600 sur tous les versan...

S. LAURENT
28-12-2007

Sympa ce tour pour la dent du Pra par l'aigleton,la pente au-dessus...

francky
31-03-2007

J'ai pu me garer juste avant le parking de départ, ca montait correct...

ben
20-02-2007

Parti avec Anny, Guy et David, je bifurque sur la Dent du Pra à l'Aig...

Luc
12-04-2006

Peu du monde. Nous avons laissé Anny au col d’Aigleton (contraint d...

David
08-04-2006

Neige gelée dans toutes les orientations jusqu'a l'arrivée du soleil...

papaseb
25-03-2006

Du courage , du courage , reveil à 7h , départ à 9h10 du pont de la...

herve
07-02-2006

J'avais oublié mes chaussures, nous sommes allés en louer de piste ...

Didier Blanchard
05-04-2005

Moins de neige que Jeudi dernier. Pour la descente nous sommes restés...

David
04-02-2005

La route est toujours enneigée depuis Prabert mais ça monte jusqu'au...

herve
25-04-2004

Pas envie de rouler, pas envie de se lever bonheur, pas envie de porte...

christophe
21-03-2004

belle course dans une neige de printemps.La neige dans le Habert du Mu...

laetitia
23-02-2004

rencontré le goupe de Jacque C au col de l' aigleton...

michel pasquet
14-02-2004

On s'est garé comme des fleurs à 9h au pont de la Betta. Montée ju...

ben
30-03-2003

Je laisse Corinne au Col de l'Aigleton et je retrouve Franck et Laêti...

Luc
12-01-2003

Le passage par le col de l'aigleton permet de trouver le calme, loin d...

FRANCK BLANCHARD
06-03-2000

mieux vaut être seul que mal accompagné et c'est dur de trouver un c...

Bruno Geoffray
09-04-2000

Belle course d'orientation. 50 mètres sous le sommet, un rayon de sol...

Luc
Identification

Social Media