Pointe de Vorlaz Par le vallon des Drobounes


Pointe de Vorlaz Par le vallon des Drobounes

  • Altitude départ : 1870
  • Altitude sommet : 2342
  • Dénivelé : 660
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : Aucun

Itinéraire accès

Du parking d'Avoriaz, rejoindre le haut du télésiège de Proclou. Puis redescendre au captage de la source à 1771, afin de contourner l'aiguille d'Aix du Tour. Entrer dans le vallon  des Drobounes, rechercher une vague sente qui disparaît puis rejoindre un point côté à 2164 sur la carte. De la une sente permet de rejoindre le sommet


Itinéraire vol

Décollage, vaste prairie orienté Ouest, vol à vue en direction de Morzine, atterrissage FFVL Putheys


Précautions

Savoir lire le relief


Commentaires difficultés

Itinéraire non balisé et peu tracé

Topo créé le :

Tanninges, les Gets, Morzine, Avoriaz


Situation




Sortie du 06-09-2021

Des sioux à Vorlaz

Des sioux  Vorlaz

L'an passé nous étions venus faire les Hauts Forts, point culminant du Chablais, malheureusement un brouillard à couper au couteau nous avait contraints à redescendre plus bas pour décoller. 

Aujourd'hui, le ciel est limpide et aucun vent n'est annoncé. On part du parking d'Avoriaz, pas le coin le plus sauvage. Après une raide remontée sous un télé, on attaque la montée par une descente. On rejoint le vallon des Drobounes. La rosée et les herbes hautes nous mouillent copieusement les gambettes. On fouine tels des sioux à la recherche de traces de passage. On finit par trouver une vague sente que l'on essaie de ne pas perdre. Et vlan, nous voilà au milieu des blocs, de vagues cairns nous indiquent une direction. On retrouve le soleil au col sous le sommet. Une petite sente nous accompagne jusqu'au sommet. Une belle pente orientée Ouest nous attend. Comme prévu aucun vent météo. Le Mont Blanc nous fait de l'oeil. Le panorama est vraiment sympa. On déplie tranquillement nos chiffons et l'envol est une formalité. L'atterrissage est quand même loin, il ne va pas falloir traîner pour le rejoindre. On survole Avoriaz et on s'enfonce dans la vallée menant à Morzine. Patricia est un peu inquiète de la longueur du vol, par rapport à la finesse. On vole l'un à côté de l'autre. L'atterrissage des Putheys est rejoint sans encombre. Un coup d'auto-stop et on rejoint notre camping-car. Belle petite sortie

 


  • Horaire : 0
  • Dénivelé : 660 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 0 m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media