Crêt de la Perdrix : tous les crêts, grande
boucle depuis Doizieux par le Chaux de Toureyre

Crêt de la Perdrix : tous les crêts, grande
boucle depuis Doizieux par le Chaux de Toureyre

  • Altitude départ : 580
  • Altitude sommet : 1432
  • Dénivelé : 1050
  • Distance : 18 Km km
  • Temps de montée : 2h20
  • Temps de descente : 3h00
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Du départ à la Jasserie : marron/blanc. - La Route des Crêtes est évidente. - Du Crêt de l’Œillon au Collet de Doizieux : balisage blanc/jaune - Du Collet de Doizieux au village :balisage blanc/jaune et poteaux indicateurs.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

DOIZIEUX >>>> CRET DE LA PERDRIX
Du parking, se diriger vers le centre du village. Une petite rue, la rue de la Tour, se dirige vers... la Tour.
Un panneau est apposé sur un mur et indique la Jasserie à 6,5 Km, en fait 5,5 Km.
On passe sous l’église et peu après, on tourne à gauche. Un chemin permet de rejoindre une petite route. Prendre à droite, et suivre la petite route sur quelques mètres.
Prendre à gauche, un chemin qui va rejoindre la même petite route à la cote 700. Prendre à droite et remonter cette petite route, qui fait un virage, sur 150m. Prendre à droite un chemin qui va de nouveau rejoindre cette petite route vers 755m d’altitude.
Suivre la petite route sur 200m, et prendre à droite le chemin qui va rejoindre une autre petite route, et atteindre le hameau de la Roche. On dépasse les habitations, pour arriver à la cote 942.
A la cote 942, prendre à gauche, sur 125m. Quitter la petite route, en prenant à droite un chemin qui atteint la Jasserie.
Traverser le parking de la Jasserie, direction sud, et prendre le chemin qui traverse les prairies. Il traverse la route de la Jasserie, monte dans les prairies et atteint la grande coursière, la "Route des Crêtes".
Traverser la coursière et prendre le chemin évident qui se dirige vers le Crêt de la Perdrix et sa table d’orientation.

CRET DE LA PERDRIX >>>> CRET DE L'ŒILLON
Revenir sur la coursière, par le chemin direct ou par le chemin balisé, qui part plein est, puis qui tourne au nord, pour ramener sur la coursière
Suivre la coursière vers l’est, jusqu’au Collet de l’Œillon. On peut aussi passer par tous les crêts ou seulement quelques-uns. Si le temps est lumineux, il faut absolument passer par les Crêts.
Du Collet de l’Œillon, prendre le chemin évident qui monte au Crêt de l’Œillon.

CRET DE L'ŒILLON >>>> COLLET DE DOIZIEUX
Descendre au nord, puis le sentier traverse le chirat sommital vers l’est, avant de reprendre une direction plein nord.
On va suivre la ligne de crête, alternant les passages en forêt et les passages à découvert. Par endroits, souches et troncs couchés, nous rappellent la grande tempête de décembre 1999.
On traverse le Chaux d’Egallet, une éminence peu individualisée, on descend à la Tréve du Loup à 1219m, avant de remonter au Chaux de Toureyre à 1292m.
Pour la descente finale, on peut suivre le balisage blanc/jaune, un parcours assez sinueux, ou rester sur la crête, parcourue par une sente raide et étroite. Celle-ci, très directe, arrive sur une piste. Prendre à droite, sur quelques mètres, puis à gauche, un raide chemin caillouteux jusqu’au Collet de Doizieux.

COLLET DE DOIZIEUX >>>> DOIZIEUX
Traverser la route, passer devant l’auberge et prendre la piste de gauche, panneaux "Doizieux" (photo). Descendre le large chemin qui arrive sur une petite route, à la cote 761.
Prendre à gauche, suivre la petite route sur 115m, puis prendre à droite (photo), un chemin qui va rejoindre la route reliant la Terrasse-sur-Dorlay au Collet de Doizieux.
Traverser cette route assez fréquentée, pour prendre un chemin qui regagne le village.
A voir sur le web

Commentaires difficultés

Aucune, simplement la longueur.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De la Grand-Croix, village de la Vallée du Gier, on remonte la petite vallée du Dorlay. On passe à St-Paul-en-Jarez et on continue jusqu’à la Terrasse-sur-Dorlay. Dans le village, prendre une route droite en direction de Doizieux et de la Croix du Collet (panneau). On passe sous la digue du Barrage du Dorlay. Au niveau du barrage, prendre tout droit, la direction de Doizieux. A l’entrée du village, prendre à gauche une rue qui descend vers le Dorlay. Un pont sur la rivière donne accès au parking.


Situation




Sortie du 22-05-2015

Crts de l'Oeillon, de Botte et du Rachat

Après l’échappée alsacienne, un petit retour rando au 'pays' s’impose : va donc pour un nouveau tour intégral des crêts du Pilat au départ de Doizieux. Une très belle classique du massif côté Loire, mais je ne l’ai pas faite souvent, c’est quand même relativement long (6h pour moi aujourd'hui) et je privilégie en général les mini-randos d’entraînement, brefs mais plus intenses, en marche ou en course, de 2h á 2H30 environ... Aujourd’hui, par manque de temps pour élaborer un nouveau circuit inédit du côté des Monts de la Madeleine ou des Bois Noirs, je reste dans le coin.
Jusqu’á Doizieux, j’ai hésité sur le sens giratoire de la boucle. Et une fois sur place, alors que tout m’invitait á partir vers la Jasserie (comme toujours pour mes sorties brèves dans ce secteur), et parce que sur les crêtes on progresse alors d’ouest en est, donc face aux Alpes, je me suis décidé in extremis pour le sens inverse (plus fait depuis très longtemps…). En tout cas, j’ai commencé par me planter magistralement. Sûr de moi, j’ai continué sur la route, et… je n’ai pas trouvé le départ du sentier ! J’ai fini par sortir la carte (que je n’emmène plus en général dans le Pilat ou dans le Forez, c’est chez moi, je connais…) : ben oui, c’était pas DU TOUT par lá ! Retour au village, ben oui, c’est en face de la boulangerie qu’il faut monter, dans la rue á gauche, puis passer sous l’école du village, puis derrière. Ensuite, c’est balisé marron/blanc (sentiers du PNR), suffit de bien faire attention. Résultat : j’étais déjá parti très tard, eh bien maintenant c’est encore pire : redépart á 11H15 !
La suite sera heureusement moins stressante. Il fait beau mais frais, le Collet de Doizieux est assez vite atteint, et de lá je découvre quasiment la belle et parfois raide montée en zigzags, sur des chemins tantôt très caillasseux tantôt bien herbeux, sur la première crête qui mène au pied du Crêt de l’Oeillon via le Chaux de Toureyre. C’est lá-haut que je vais faire ma première photo du jour, qui sera aussi la dernière vu que mon appareil refuse de se rouvrir (sans doute déchargé, j’aurais dû y penser avant !). C’est lá aussi, un peu plus loin, dans le grand chirat sous l’Oeillon, que je vais pique-niquer vite fait (á presque 14h…), vaguement protégé du vent très froid qui souffle lá-haut en rafales par un amas de ces mêmes blocs rocheux, avant de repartir pour aborder la succession des crêts qui va de l’Oeillon á l’est vers la Perdrix á l’ouest.
Et pour la première fois je fais la totale, toboggan intégral, de crêt en crêt (et donc de col en col) je n’en louperai aucun, pas même le minuscule et ridicule crêt dit 'de l’Arnica', généralement ignoré de tous vu qu’il se limite á un poteau á côté du sentier du déjá excentré (mais très remarquable, lui) crêt de la Chèvre. Très peu de monde sur ce parcours, la plupart se réfugient bêtement sur le chemin parallèle de la coursière en contrebas, versant nord, où ils sont peut-être plus á l’abri du vent mais ne voient que dalle de la superbe vallée du Rhône que je surplombe en permanence á ma gauche pendant toute la traversée (par contre au-delá, c’est trop brumeux, et les Alpes sont hélas invisibles aujourd’hui). A la Perdrix, je ne m’attarde pas, il me reste á redescendre á la Jasserie et de lá á Doizieux, par mon itinéraire de prédilection : le secret et raide (au départ) vallon du Bois du Bœuf, infiniment plus agréable que le pénible chemin balisé du PNR emprunté par la plupart. Un dernier petit régal, qui clôt ainsi mon périple du jour commencé dans les affres de l’erreur d’itinéraire : ça va, je me suis rattrapé !


  • Horaire : 6h
  • Dénivelé : 1050 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-12-2015

le cercle de crêts pilatien

5 Geoffroy Rémi
17-02-2013

On avait prévu d'aller à raquettes au Grand Manti dans la Chartreuse...

11 Geoffroy Rémi
29-04-2012

C’est peut-être la randonnée la plus variée du Pilat. On part...

Alain Bellon

Identification

( ) bivouak.net

Social Media