Le Grand Coin depuis le col du Chaussy

Le Grand Coin depuis le col du Chaussy

  • Altitude départ : 1533
  • Altitude sommet : 2730
  • Dénivelé : 1200
  • Distance : ? km
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 20 min
  • Orientation : Sud-Ouest
  • Balisage : aucun
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

le chemin demarre à côté de la chapelle mais l'itinéraire n'ai pas trop indiqué. 10 après le panneau annonçant "Froide Fontaine" prendre la sente à droite montant bien raide. à une espèce de col repérer des rochers blanc, le chemin passe par là et rentre dans une forêt. A la sortie de celle la, prendre le chemin de gauche, il part à plat puis monte au dessus d'une prise d'eau pour rejoindre la crête. A partir de là le chemin devient évident. Sous le Crêt Lognan il faudra faire attention par temps humide. On rejoind la sommet par une belle crête.
A voir sur le web

Itinéraire vol

On peut décoller juste sous le sommet, un peu raide sinon au Crêt Lognan le déco est vraiment beau. L'attéro est au col du Chaussy, attention aux conditions aérologiques et la ligne haute tension mais elle est assez loin

Commentaires difficultés

j'ai côté D3 pour le déco sous le sommet, il est franchement facile sur le sommet à côté le Crêt Lognan pratiquement à la même altitude
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

sortir de l'autauroute de Maurienne et rejoindre Hermillon puis Montvernier, Montpascal et juste au dessus le col du Chaussy


Situation




Sortie du 01-11-2014

Sur les terres du canard

Le panorama ? De la dentelle de Calais aujourdhui

Décidément l'hiver tarde à venir... et l'automne semble laisser le pas à un temps que même l'été ne nous aura pas donné. Le vent tourne aujourd'hui, il passe du Nord au sud, aussi choisissons-nous un itinéraire bien exposé aux doux rayons solaires. De la neige nous n'en verrons que de maigres traces à l'approche du sommet.

Au détour d'une crête nous commençons à sentir la brise méditerranéenne... Si elle n'en a pas les odeurs salées, elle souffle cependant de douces températures qui tranchent avec les frigos que sont les parties ombragées. Plus haut encore le vent forci nous faisant même douter du retour par les airs... Montons, je ne connais pas la balade et la limpidité de l'air permet de scruter les montagnes au loin, elles paraissent étonnamment proches et précises, un régal des yeux. Un autre parapentiste nous précède mais nous ne verrons rien d'autre que son sac qui rapetisse à vue d'oeil tant la distance qui nous sépare augmente rapidement. Il disparaît derrière le sommet et jamais nous ne le reverrons ?

Arrivé au Cret de Lognan, la question est cornélienne, faut-il profiter des conditions encore fréquentables ou poursuivre jusqu'au sommet quitte à rater le créneau qui s'offre à nous ? Aller on tente le coup. Bonne pioche, au sommet le vent est parfaitement orienté ni trop fort. Fort aimablement Éric me propose l'opportunité de descendre jusque dans la vallée, j'accepte volontiers et prépare la voile pour partir en fusible.

La brise de face permet un envol rapide et je me mets en attente sur la crête le temps qu'Eric finisse de se préparer. Bientôt il me rejoint, nous laissons la crête pour fouiner du côté de Lognan... ouch, le vent est beaucoup plus fort de ce côté, Éric se régale au dessus du sommet, il balance la voile et jongle avec la brise tel un chocard facétieux. Je reste prudemment devant le relief et opte pour la sagesse, partir haut vers le sud pour avoir une réserve si jamais le vent me contre trop.

Le début de la longue descente est un peu laborieux, Éric pendant ce temps est scotché sur le sommet et semble s'amuser dans la brise, c'est superbe à voir, petit à petit le sommet s'éloigne et sa voile ne devient plus qu'un point de couleur dans le bleu du ciel éclatant. La suite de la descente est calme, le vent porte finalement très bien et je traverse la vallée avec bien 1000 m de gaz. Les hommes, minuscules fourmis, s'agitent en tous sens dans la vallée, de longs trains comme de serpents se croisent Sur les chemins de fer luisant, le jaune des arbres colorent les reliefs. En bas pas trop de vent.

Un dernier regard dans rétro me permet de voir un petit liseré de couleur sur le sommet tout à l'heure invisible. Il me semble qu'Eric vient de se reposer à la cime. Un sms de sa part me confirme la chose. Il ne me reste plus qu'à profiter de la douceur pendant qu'Eric en termine avec la descente qui pourrait durer toute la journée là-haut. Voilà une bien belle sortie dans un cadre somptueux.

Pour illustrer la sortie, une interprétation incroyablement aérienne de m.youtube.com/watch?v=AyUp1rnv7rY par Sophie Hunger la Suissesse enchanteresse.

Photos de la sortie

Commentaires

Marc Billat
01-11-2014 19:18:32

Oui c'est beau là bas Bon rétablissement Bipbip

Michel Pila
01-11-2014 18:46:24

Une sortie effectivement belle et agréable, c'est bien simple la montée fut une galéjade, tout en discutant à bâtons rompus. Et quelle lumière ! A refaire encore et encore. Bon vol à toi


Bipbip
01-11-2014 16:50:43

encore une magnifique sortie ,en bonne compagnie , surement la dernière de la saison ....sniff :cry: On a bien cru buter vu comme ça soufflait des le début de l'arete . En fait , plus on montait , plus le vent baissait ... Déco du sommet avec un vent impec ,régulier & pas trop fort . Petit soaring pendant 1 heure entre le sommet & Cret Lognan . petit touch tranquille au sommet de Cret Lognan ; un peut plus tard ,je décide de m'y poser ,histoire de me réchauffer & d'envoyer un SMS à Michel : en fait , au ras du sol ,il y a régulièrement des boulets de canons catapultés depuis la longue rampe de lancement en contrebas : à 5 mètres sol , je me fais décalquer en arrière , poser en vrac sur le bassin :shock: Après avoir résorbé toutes les étoiles qui clignotaient dans ma tete , je décide de décoller plus bas ( lors d'une rafale , ma voile à moitié en corolle a été projetée et je l'ai rattrapée avant qu'elle ne soit projetée de l'autre coté de l'arete ) : déco entre 2 rafales : la voile se cabre et je remonte vers le sommet en reculant : vraiment très malsain : ensuite , dégagé du relief , c'était à nouveau correct , mais vraiment de plus en plus toxique près du sol : on bien fait de décoller tot 8) Puis , je vais vers la caisse en étant bien contré , je m'attends au pire pour me poser au col ,vu la configuration des lieux bien pourrie ( ça doit etre sport de se poser dans le rouleau) , en fait , c'est bien calme et laminaire , puis plus de vent au sol . Attéro au milieu des (très nombreux) spectateurs : ça a été dur de plier ma voile avec toutes les questions , les gans qui voulaient toucher le tissu magique , ceux qui me racontaient leur service militaire sous un parachute rond ..... bref , un beau vol , mais je craints les nombreuses courbatures de bassin et dos ,demain pendant mon vol en cross de 10h00 :shock: :(



  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1200 m
  • Temps de vol : 40 m
  • Plafond max : 2800 m
  • Participants :
    Bipbip

Autres sorties

Date Titre Auteur
01-11-2017

Trois ans jour pour jour

13 Michel Pila
11-10-2015

Encore une superbe balade d'automne avec des couleurs flamboyantes. Po...

luc simonet
20-09-2010

Très beau vol, la montée un peu raide pour une reprise. mais quel p...

Marc Billat

Identification

( ) bivouak.net

Social Media