Pic de Cagire Versant nord

Situation

Vers l’infini
  • Altitude départ : 960
  • Altitude sommet : 1912
  • Dénivelé : 1250
  • Temps de montée : 2h45
  • Orientation : Nord
  • Balisage : jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Toulouse > Saint Gaudens > Aspet > Direction Juzet d'izaut >au col de Buret prendre la route forestiere jusqu'a son terminus à la Couage


Proposé le Michel Pila

Trace GPS

  • Distance : 3.81 km
  • Dénivelé - : 934 m
  • Dénivelé + : 0 m
  • Téléch. : 261 fois
  • Description: Montée Nord sur ce belvédère unique. La trace mène à Pique Poque, sommet un peu plus au sud. Non loin du sommet qui est à gauche en arrivant sur la crête.
Proposé par Michel Pila

Itinéraire accès

Du parking de la Couage, suivre le chemin qui monte raide dans la forêt en direction du sommet. Vers 1500 vous passerez devant la cabane de Juzet, un bijou dans son écrin de verdure, comme on en voit seulement dans les pyrénées. La suite est simple, suivre toujours en direction du sommet le beau chemin. Il monte en lacets sur les pentes nord du Cagire. On arrive sur la crête sommitale entre Cagire à droite et Pic Poc à gauche. Atteindre le sommet par la crête non sans avoir pris garde de ne pas choir dans le gouffre qui existe au beau milieu de la ligne de crête.

Itinéraire vol

Décollage. Pour les esthètes, on décolle du sommet vers le nord assez facilement sur un terrain pas très lisse. En est, c’est raide mais faisable avec la brise de pente du matin D2. Sinon de Pic-Poc ça décolle facilement vers le nord D1. Enfin au col entre les deux sommets sur un green de golf, le décollage Ouest ou Est est royal D1. Vol facile en cas de décollage nord. Sinon, il faut contourner le sommet en décollage Est. Thermique un peu partout si vous décollez tard, c’est presque du vol de plaine ! Attéro dans les champs au dessus de Juzet d’Izau, dans le cas d'un retour à la voiture à pied, emprunter un chemin qui monte à partir du haut des champs et chemine dans le fond du vallon (itinéraire fléché). Dans ce cas ajoutez 300 mètres de dénivelé.

Précautions

Le sommet est un avant poste du piémont. Il trône à 1900 mètres devant la plaine immense où rien ne vient accrocher le regard. Au nord donc la plaine à perte de vue, tandis qu’au sud l’Anéto barre la vue par-dessus les 3000 du Luchonnais. Le vol s’annonce somptueux.

Difficultés

Superbe belvédère bien connu des deltistes sur la plaine de Saint Gaudens [url=http://www.dailymotion.com/video/xbd7cd_film-vol-rando-au-pic-du-cagire_sport]Reportage[/url] complet sur le vol du Cagire trouvé sur le net. Petite manip de voiture pour revenir au parking.

Hébergement(s) associé

Commentaires itinéraire

Sortie : Pic de Cagire Versant nord

La météo locale annonçait: un soleil radieux brillera sur tous les massifs des le matin... C'est donc sans stress que je me lève et prends mon petit déjeuner face à un paysage effectivement sur fond bleu et lumineux. À force de traîner, l'heure tourne et c'est seulement à 9h que j'entame la balade. Peu après le départ une clairière permet de voir le sommet, peine perdue, il a disparu brutalement dans de sombres nuages.... Leur aspect gris et menaçant ne laisse planer aucun doute, ça ne volera pas. Est-ce une raison pour ne pas poursuivre ? La question mérite d'être posée, et réflexion faite, mon sac est certainement moins lourd que celui d'un randonneur au long cours. Poursuivons d'autant plus qu'il s'est déjà passé huit ans depuis ma dernière visite.

Il faut dire que la deuxième partie de la balade est superbe, une forêt de grands arbres, de belles prairies rases clairsemées de pierres, et une petite maison de berger ravissante. La dernière partie dans les prairies grasses est toujours dans un brouillard à couper au couteau. Sur la crête sommitale, il y a de l'animation, des vacanciers qui viennent du col de Menté, deux patous parfaitement civilisés et un accorte berger, le tout au milieu de centaines de moutons. Un vent d'est soutenu entretient une fraîcheur revigorante. C'est quand le berger m'a dit que les nuages ne se sont soudés qu'à dix heures que j'ai pris un coup au moral, si je n'avais pas glandé pendant deux heures ce matin, j'aurais certainement pu décoller, d'autant plus que le berger me précise que ce côté est, propice au décollage aujourd'hui, était particuliement dégagé.

Pour patienter, je me promène sur la crête entre Cagire et Pique-Poque, de fugaces éclaircies permettent de voir des morceaux de paysages mais également une dense mer de nuages, dont le niveau est approximativement à l'altitude du sommet, le reste du temps, c'est un brouillard épais et humide. Il faut bien se résigner, il faut redescendre à pied. Arrivé au parking après une descente un peu fastidieuse - le chemin est raide - je peux juger de l'importance de la mer de nuage, elle est dense sur les sommets mais en plaine c'est effectivement un beau ciel à la Magritte, du bleu cobalt avec de jolis petits cumulus inoffensifs.

La météo de demain annonce un tout petit peu plus nuageux, qu'est que ça va être!


Emmmmmnènnne mmmmoi
Alllleeerrrr emmmmmènnnnne mmmmmoi
Attention vla le patou
Finalement il est très pacifique
Des mignardises des près
Aller, tout le monde descend à pince
La ravissante cabane de Juzet
  • Date : 31-07-2014
  • Durée : 2h45
  • Dénivelé : 1250 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
30-05-2021

Vers l’infini

Michel Pila
28-06-2008

J'ai enfin reussi a trouver un creneau pour aller essayer ma re cente...

jean pierre andreu
09-09-2007

Dans les Pyrénées, ce début d'automne s'annonce somptueux ; j'en pr...

jean pierre andreu
14-08-2006

Après une montée passée à discuter puisque je retrouve Jean-Pierre...

Michel Pila
Identification

Social Media