L'Aiguille ou le Haut Bouffet depuis la Jarjatte
par le Col des Aiguilles

L'Aiguille ou le Haut Bouffet depuis la Jarjatte
par le Col des Aiguilles

  • Altitude départ : 1170
  • Altitude sommet : 2161
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 2H
  • Orientation : Ouest
  • Balisage : balisage rouge et blanc du GR94 puis bon sentier du col au sommet du Haut Bouffet
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking remonter les pistes de ski bien verdoyantes jusqu'à leur terminus (partie moyennement intéressante mais qui a le mérite d'être à découvert en période de chasse et cela peut être fort utile!). Au sommet des pistes une trouée dans les arbres permet de voir la très impressionnante "encoche du Chamousset".
Continuer par le GR94 jusqu'au col des Aiguilles qui domine ce havre de paix qu'est le vallon des Aiguilles.
Du col prendre à droite un sentier qui remonte un petit couloir lequel amène à une bréche. Apres un court passage coté Abéou, rejoindre la crête sommitale et dela en 5 minutes gagner le sommet (qui présente des similitudes avec le Mont Aiguille - prairie herbeuse bordée de parois rocheuses) .
Super vue sur la Crête des Vachères au Nord et au Sud sur le Roc et la Tête de Garnesier.

Itinéraire décrit dans le livre "Du Mont Aiguille a l'Obiou" de Pascal Sombarbier - topo - 34

Ced a mis des photos du Haut Bouffet dans le topo "La Rama arete, sens Sud -> Nord". Les miennes ne vont pas tarder!
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble => Col de Luz-la-Croix-Haute => La Jarjatte (parking des pistes de ski)


Situation




Sortie du 09-06-2014

monte

Col des Aiguilles seulement;

Chacun étant reparti vers d'autres horizons, à mon horizon immédiat perso ce sera une grimpette au col des Aiguilles, pour cet après-midi.

Il fait toujours aussi chaud sous le ciel bleu limpide et aucune quantité d'eau n'arrive à étancher ma soif. J'enlève juste le matos VF du sac, refais un super plein d'eau et repars avec un sac super léger pour une courte rando d'aprèm.

Le début est rien moins que folichon sur le GR. C'est une piste et avec un bon tronçon complètement envahi par des arbres et branchages qu'il faut enjamber...difficile à croire qu'un GR puisse être dans cet état (enfin, bon, à Quigouret c'est pire!!).

Heureusement la vue encore partielle sur les sommets embellit déjà la montée.
Et puis ça devient un joli sentier dans des paysages de rêve. On se croirait au paradis, ou du moins dans une carte postale.
Même si le sentier devient très pierreux dans la remontée de tout un pierrier, même s'il faut descendre des talus non stabilisés, puis traverser la grande langue de neige qui barre le passage, puis remonter le talus tout aussi instable, même si dans toutes ces pierres il faut bien chercher le balisage GR, et même si sous le col il faut passer dans l'herbe latérale, la fonte du névé du col transformant le sentier en ruisseau!!!

Un gros névé au col et sur l'autre versant des orages à l'horizon...heureusement que je suis du bon côté...hum, hum...Il fait un petit vent frais, presque froid, ça coupe un peu la soif!!!

Je ne vais peut-être pas attendre les orages, et il commence à être tard...je descends..

Descente à peine entamée que BOUMMMM...?????Aïe!!! un orage vient de surgir subrepticement de derrière ces hauts sommets. Je descends comme je peux tandis que l'orage approche rapidement. Je perds le GR dans les caillasses, le retrouve, ai du mal à refranchir ces talus instables, et lorgne sur les bois plus bas où je me sentirai plus en sécurité. Trop tard...l'orage me tombe dessus...juste le temps de sauver le portable et l'apn, et de mettre le sursac. Pour moi je n'ai rien! ni cape ni même une gore-tex...en short et Tshirt. En quelque secondes je suis archi-trempée glacée jusqu'aux os, et c'est en plus de la grêle...

Il n'y a aucun abri, je dois descendre..descendre, douloureusement fouettée par les grêlons. J'essaie de protéger au moins les oreilles avec les mains? Ca fait trop mal...

Ne plus penser....ni à ces vêtements trempés qui me collent à la peau, ni à la douleur des grêlons, ni que je suis couverte de boue, ni que le sentier est un torrent...juste descendre sans me prendre en plus une gamelle....de toute façon il n'y a aucune autre sokution que de supporter tout ça...;

Enfin le parking...les pires moments, tout comme les bons(!) ont toujours une fin...j'ai organisé dans ma tête ce que je dois faire rapidement...attraper les clés dans le sac, enlever les pare-soleils trempés et les fourrer dans un sac poubelle, me déshabiller(si, si..) et fourrer les vêtements aussi dans le sac poubelle, et enfin me jeter dans la voiture, enfiler des vêtements secs.

Au secours, je m'enfuis, je rentre à Voiron!!! Malgré les vêtements secs, il faudra 1/2h de chauffage à fond pour me décongeler les os!!!!

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1000 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
29-07

J3 de notre séjour: Le soleil est arrivé.

Les...

4 yougs
21-07-2018

Tour du Haut Bouffet depuis la Jarjatte

3 yougs
03-11-2016

Le Dévoluy a encore frappé ! Magnifique randonnée, avec une forte i...

3 Greg_
04-08-2014

Petite digression en Dévoluy coté Drôme. J'avais gardé un bon sou...

JeunouKiKrak
02-07-2010

Aller retour depuis ce cadre magnifique qu'est le cirque de la Jarjatt...

JeunouKiKrak
04-10-2009

Magnifique journée sur un sommet facile mais impressionnant vu d'en b...

7 nicovm
19-10-2008

Voila une randonnée modeste qui permet de découvrir des lieux souven...

1 7-laux

Identification

( ) bivouak.net

Social Media