Rocher du Playnet par Carette,le grand pot,
pas Ernadant

Rocher du Playnet par Carette,le grand pot,
pas Ernadant

  • Altitude départ : 1125
  • Altitude sommet : 1994
  • Dénivelé : 870
  • Distance : 14.5km km
  • Temps de montée : 4h00
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Nord-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Au départ suivre GR91 direction des hauts plateaux ( balisage régulier).A la cabane de carette (1355m) emprunter la sente qui part derrière dans la barre rocheuse. Arrivée au Grand Pot , le Rocher du playnet nous fait face au Sud Est. Le chemin qui grimpe sur la droite est bien marqué même aprés le pas Ernadant ensuite on navigue à vue à travers les paturages pour rejoindre le sommet (cairn). Le retour même itinéraire jusqu'au Grand Pot .
Prendre à droite (nord) vers Ranc de l'Abbé. Descendre sur les Pissots et on rejoint le golf de Corrençon par des pistes forestières. (chemin bien marqué tout le long)

Précautions

Avec la neige,le retour est plus périlleux et le chemin disparait complétement.S'il ya des traces le problème est réglé sinon bien suivre à vue les crêtes (Direction Nord) sans trop s'en éloigner.


Commentaires difficultés

avec neige de printemps partir tôt car grosses difficultés pour avancer
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Villard de Lans - Corrençon- stationnment parking du golf


Situation




Sortie du 15-12-2013

Pas Ernadant

Il fait très beau ces derniers temps, donc la neige fond... Ca permet de faire plus de sorties, mais avec une neige moche, presque aussi moche qu'au printemps... Histoire de changer, j'opte cette fois pour le Vercors. J'aurais bien accompagné MAV au Rocher de Chalves, mais ce dernier est bien trop matinal pour l'exilé de l'Isère que je suis. Et puis par ailleurs, c'est peut-être pas idéal de faire un premier R4 dans ces conditions.

Départ de Lyon vers 11h00 en direction de Saint-Nizier du Moucherotte. J'envisage le sommet presque éponyme, mais je l'ai déjà trop fait. Idem pour le Col Vert, bien que je ressente l'envie de reprendre quelques images de la Cascade de la Fauge en hiver. Le dernier CR de Ced au Rocher du Playnet m'incite à découvrir ce secteur. Eventuellement, je me dit que je pourrais en profiter pour chercher la Goupette qu'il me semble avoir repérée sur Google Earth.

Globalement, entre l'habillement, l'ingurgitation d'un repas frugal et les modalités logistiques diverses, je quitte l'Hôtel du Golf vers 13h20. C'est chiant à mourir jusqu'au 45ème parallèle. Forcément, il y a beaucoup de monde entre les piétons, les skieurs de fond et les luges (mais ça, je m'y attendais), la zone de tir pour biathlètes n'apporte rien à l'élégance globale du site (mais bon, si on veut des médailles olympiques, il faut consentir à quelques sacrifices) et on évolue sur des autoroutes damées au ratrack... C'est presque la ville à la montagne et d'ailleurs avec les raquettes, je me sens comme un propriétaire de SUV dans un hypercentre... tout ça pour dire que la première heure n'a strictement aucun intérêt.

Une fois à la cabane de la Carette, la rando commence vraiment. C'est dommage parce que si cette marche d'approche est interminable à l'aller, elle le sera encore plus au retour. Il y a encore un peu de monde à la Carette, mais derrière, plus personne. J'attaque donc la montée vers le Grand Pot. Il n'y a pas vraiment de trace : la neige est printanière, lourde et collante, en quantité si peu abondante par endroits que les pierriers apparaissent. La première partie à travers la forêt est même terreuse. Au moins, je me dis que je n'ai pas pris les raquettes pour rien. Moyennant quelques circonvolutions, en suivant la progression sur le GPS de mon téléphone, je rejoins finalement une trace plus marquée. Tellement marquée qu'à certains endroits, elle ressemble plutôt à une tranchée. C'est 14-18 sur les sites emblématiques de 39-45..

Arrivé au Grand Pot, je me dis que le plus gros de l'effort est derrière, mais en fait, il en reste encore pas mal. Je n'aurai pas le temps de chercher la goupette et je continue donc en direction du sommet que l'on aperçoit bien. Le chemin est bien tracé, il serpente agréablement entre les pentes douces et les sapins. Le seul défaut, c'est qu'il est déjà presque 16h00 et qu'il y a pas mal d'ombre. J'arrive au Pas Ernandant sous lequel je commence à prendre des images. La neige est une croute. A certains endroits, ça ressemble à des plaques à vent, mais sans épaisseur...

Je poursuis ma progression vers le Rocher du Playnet que j'atteins après 3h20. Je m'arrête à l'antécime (1931 m?) pour profiter de mon coucher de soleil. Il y a un peu de vent, mais rien d'insurmontable non plus. Il fait cependant bien frisquet et je ne m'éternise pas, le retour entre Grand Pot et Carette demeurant un peu délicat en matière d'orientation (même s'il me suffit de remonter mes traces à l'envers). Je pourrais tenter un retour par le Ranc de l'Abbé, mais je n'ai plus assez de batterie : de nuit, sans GPS/téléphone, sans certitude qu'il y aura une trace continue même si le départ le laisse présager, ce n'est pas très prudent.

Je lève les voiles vers 17h30. Il faut globalement 1h10 pour rejoindre la Carette. Je pensais que cette dernière serait occupée, mais rien ne sort de la cheminée. Elle est effectivement vide. Je m'y installe pour me sustenter, prendre un thé et m'asseoir quelques temps. La lune s'est lévée et elle est pleine. Si le neige n'avait pas été aussi crade et altérée, j'auais bien fait quelques images, mais ça me donnera une occasion de revenir.

Je reprends donc ma marche en direction du Golf. Elle est encore plus chiante au retour qu'à l'aller parce qu'il y a la fatigue. Pour compenser, il n'y a plus la foule. Sous la lune, il n'est même pas nécessaire d'allumer la frontale. Ca aurait un charme fou si la dernière portion ne se faisait pas sur une piste fraichement re-damée, avec en fond sonore le vrombissement des moteurs et les sirènes des marches arrière qui animent tout le secteur..

Retour à la voiture vers 20h30, thermomètre à -5°. Départ vers 20h45 et retour à Lyon sans encombre. Au final, je suis assez ambivalent. C'est une sortie assez loin de Lyon, assez longue (15 km A/R - 850 m de D+) avec 8 km dans une zone pas sauvage du tout. Je ne sais pas si ça se justifie vraiment. La vue depuis le Playnet serait est probablement plus appréciable le matin. Il faut peut-être que j'aille chercher la Goupette et que je fasse comme Ced un bivouac là-haut pour profiter pleinement du lieu. Au final, je me dis que la Vercors, ça me plait moins que la Chartreuse. Si la géologie avait fait des balcons Est des balcons Ouest, il en serait sans doute autrement.

Photos de la sortie

Commentaires

ced
17-12-2013 22:23:46

Un peu des deux en fait, et ça vaut aussi pour moi : en 2005 j'imaginais rester parisien et ce genre de balade était un rêve inaccessible... D'ailleurs je me suis amusé à me rebalader dans les récits de ton site ; il y a pas mal de trucs qui m'avaient vraiment fait rêver, et je me dis que j'ai pu en faire pas mal finalement. Resterait la Dent de Crolles et les vallons perdus du Dévoluy (même si j'en connais un peu quelques uns).

GLaG
17-12-2013 21:28:20

ced
En tout cas j'aime bien retrouver le côté désuet de la sortie ; je me dis que la pratique a quand même sacrément évolué en 8 ans...
Bah, pas tant que ça je trouve. Tu parles de pratique photo, ou de l'ensemble rando + photo ? À titre personnel je me suis pas mal allegé (sac de ~10 kilos tout compris, raquettes, matos photo et eau en particulier) pour une sortie hivernale à la journée ce qui fait que je fais plus de dénivelé (les Rochers du Playnet ça me paraissait une grosse sortie à l'époque, ça ne serait plus le cas aujourd'hui). Mais ce n'est pas spécialement "le monde" qui a changé, surtout moi (et le GPS existait en 2005 :-)). Pour la partie photo, idem. Pour le trépied c'est plutôt une "originalité" de ma part : trépied léger pour la nuit ou l'autoportrait, pas de trépied pour les paysages en journée, et c'était pareil il y a 8 ou 15 ans, alors que je croise quand même souvent aujourd'hui comme hier des photographes qui sortent le gros trépied pour des vues en journée. Les deux seules différences notables que je vois sont les poses "courtes" de nuit avec voie lactée, et les possibilités d'assemblages panoramiques sur des photos à main lever (je ne crois pas que qui que ce soit regrette les appareil spécifiques pour le panorama...). Le bleu à l'ombre, c'est vrai que c'est un peu corrigé par les règlages de l'appareil mais on peut le retrouver si on veut.


GLaG
17-12-2013 18:31:27

K-lys
GLaG
Ah non ça en revanche, pour le trépied j'ai vraiment très rarement dépassé les 800 grammes (et quand j'en ai un !).
Objection votre honneur ! 2ème paragraphe : http://www.tetras.org/Recits/05_02_Carette.html
ah ben oui, tiens... ça devrait être le vieux Manfrotto que j'ai pas gardé longtemps...


ced
17-12-2013 16:51:09

En tout cas j'aime bien retrouver le côté désuet de la sortie ; je me dis que la pratique a quand même sacrément évolué en 8 ans... Alors oui il y a le trépied de 3 kgs (je ne sais pas si randonner léger existait à l'époque) ; l'aventure pour monter au Gd Pot et Pas Ernadant depuis Carette (avec heureusement le secours possible du gps) ; les poses longues à l'argentique (donc vraiment longues, sans la voie lactée qui est devenue habituelle maintenant) ; les ombres de la crête au levant qui ressortent vraiment très bleues (je trouve aussi que la tendance photo est plus à neutraliser les scènes maintenant, et c'est un peu dommage). Cette photo d'ailleurs était longtemps restée mon fond d'écran : et je la retrouve vraiment avec plaisir !


K-lys
17-12-2013 16:29:35

GLaG
Ah non ça en revanche, pour le trépied j'ai vraiment très rarement dépassé les 800 grammes (et quand j'en ai un !).
Objection votre honneur ! 2ème paragraphe : http://www.tetras.org/Recits/05_02_Carette.html


GLaG
17-12-2013 16:22:14

ced
Tu étais encore en argentique à l'époque ? (avec tes fameuses pellicules velvia ou qqchose comme ça ?)
Oui : je suis passé au numérique fin 2007 seulement...
K-lys
Et il avait encore un trépied de 3kg...
Ah non ça en revanche, pour le trépied j'ai vraiment très rarement dépassé les 800 grammes (et quand j'en ai un !).


montagne-a-vaches
17-12-2013 16:13:33

Et des chaussures à ailes de mouches et un pull jacquard ??


K-lys
17-12-2013 15:34:05

ced
Tu étais encore en argentique à l'époque ? (avec tes fameuses pellicules velvia ou qqchose comme ça ?)
Et il avait encore un trépied de 3kg...


ced
17-12-2013 12:51:08

Tenez en parlant du Playnet justement, tout ça m'a rappelé un vieille photo de Guillaume qui m'avait énormément plus quand je l'ai découvert vers 2006. C'était une photo d'une sortie au Playnet justement (8 ans déjà...) : http://www.tetras.org/Recits/Playnet_25_02_05.html Tu étais encore en argentique à l'époque ? (avec tes fameuses pellicules velvia ou qqchose comme ça ?)


François LANNES
16-12-2013 21:59:30

Un compte-rendu sur le Rocher du Playnet, ça attire forcement mon œil. Quand, de plus, la lecture s'y fait agréable, c'est tout bénéfice. Et si, pour finir, une belle photo des crêtes nous emmène dans l'ambiance aérienne des sommets, aux lueurs d'un jour finissant, alors c'est parfait... Donc merci aussi.



  • Horaire : 4h00
  • Dénivelé : 870 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
28-02

 Journée encore idéale mais cela ne va pas durer...

j2m
23-08-2018

 Bonne rando malgré une météo péss...

j2m
25-05-2018

Partis tôt avec une météo sans faille pour la j...

j2m
15-07-2017

Au départ tôt personne sur le parking du golf de Corre...

j2m
27-08-2016

Grosse chaleur dans la cuvette grenobloise, il faut monter. Départ du...

j2m
03-12-2015

partis du golf à Correncon avec un petit -5°. On s'est vite réchauf...

j2m
06-03-2014

Perdu l'habitude du grand beau donc partis plus tard ce matin. Les nu...

8 j2m
28-11-2013

Mon dernier bivouac remontait à la mi-septembre, autant dire que j’...

4 ced
16-09-2012

Une sortie sans histoire par cette belle journée. Nous somme montés...

11 6beryeti
11-11-2011

Itinéraire en aller-retour en passant par Carette (c'est vrai que c'e...

1 tit38
10-11-2011

Après le gros morceau d'hier, une sortie plus courte et en papotant s...

10 Véronique
21-07-2011

Départ ce matin sans conviction avec un ciel trés gris. Arrivés à...

j2m
06-04-2011

Ce matin grand beau et j'ai choisi un décor de rêves . Direction Cor...

j2m

Identification

( ) bivouak.net

Social Media