Tête Chevalière en boucle

Tête Chevalière en boucle

  • Altitude départ : 1000
  • Altitude sommet : 1951
  • Dénivelé : 1800
  • Distance : 42 km
  • Temps de montée : 22
  • Orientation : Sud
  • Balisage : peu de balisage mais les traces sont bonnes ; prudence en revanche en cas de brouillard
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Du centre de Chichilianne prendre une piste vers le sud est (profitez en pour repérer une belle arête rocheuse orientée est qui domine le ravin des Arches et que vous dominerez ensuite) puis suivre les indications pour monter jusqu'au Pas de l'Essaure (env. 1700m).

Le chemin est parfois raide mais il n'y a pas de difficultés notables. Du pas, le plus beau sentier longe la crête vers le nord en dominant de beau cirque rocheux du ravin des Arches (notamment peu avant la Tête Chevalière). Une source indiquée sur la carte peu après le col de Creuson n'est pas à négliger (on y est vite depuis la crête bordant les Hauts-Plateaux). Il arrive parfois qu'il y ait un petit écoulement d'eau juste au sud du sommet. Poursuivre jusqu'à la mare de la Tête Chevalière. Une dernière courte montée et on arrive au sommet de la Tête Chevalière (1951m) qui fera un lieu de bivouac inoubliable (face au Mont Aiguille, avec un lever de soleil sur le Dévoluy et les Ecrins).

Puis descendre un peu de l'autre côté jusqu'à une dépression (il faut prendre en direction du nord dès que possible avant une barre rocheuse) qui permet de parvenir au plateau de Tête Chevalière dont on fait le tour dans une ambiance agréable de pins (autre possibilité plus simple : descendre sur Chamousset puis récupérer le GR). Un petit vallon amène au pas de l'Aiguille (ne pas rater la source à côté du refuge de Chaumailloux). Prendre alors une bonne trace plein ouest qu'il faut quitter rapidement pour en suivre une autre vers le nord. La suivre en longeant Tourte Barreaux puis contourner la Jasse de Peyre Rouge (ambiance très minérale) et remonter le magnifique vallon de la Queyrie jusqu'au Pas des Bachassons (fontaine à ne pas rater). Suivre la crête jusqu'à proximité du Pas de Chattons et bivouaquer au mieux.

Le lendemain monter le Grand Veymont par son arête sud (pas de vraies difficultés mais de l'exposition par endroits : prudence avec des enfants) et parvenir au sommet (2341m). La vue est particulièrement marquante sur la crête du Vercors. Redescendre à côté du Pas de Chattons puis monter par une combe bien pourvue en traces jusqu'au sommet du Petit Veymont. Revenir alors au Pas des Bachassons puis bivouaquer peu après (en direction du Pas de la Selle ; les possiblités sont nombreuses : à vous de trouver la meilleure !).

Poursuivre jusqu'au Pas de la Selle qu'il faut descendre un bon moment avant de remonter un peu pour parvenir au Col de l'Aupet (vous pouvez y admirer la muraille du Mont Aiguille et les rochers du Parquet). Descendre par des chemins bien balisés jusqu'à une piste qui ramène jusqu'à la Richadière d'où vous suivez la route jusqu'à Chichilianne.
A lire
  • Du Mont Aiguille à l'Obiou, alpinisme et randonnée en Trièves et Dévoluy par Pascal Sombardier. Référence : première partie sur les Hauts Plateaux du Vercors proposé par ced
  • Vercors - lumières du balcon est par Guillaume Laget. Référence : dernières pages du livre proposé par ced
  • Vercors les plus belles randonnées par Bernard Jallifier-Ardent. Référence : itinéraires 33 à 35 assez proches de ce topo proposé par ced

Commentaires difficultés

pas de difficulté notable ; prudence avec des enfants sur le Grand Veymont
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

depuis Grenoble continuer en direction de Sisteron puis quitter la N75 pour aller se garer à Chichilianne


Parcours


  • Nb points : 263
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 12.318
  • Dénivelé - : 1364
  • Dénivelé + : 0
  • Taille fichier : 10 kB
  • Téléchargement


Sortie du 23-08-2013

Doline.

A LA RECHERCHE DE LA FONTAINE POURRIE

Beau temps pour la journée, je monte le Pas de l’Aiguille rapidement et me dirige vers la Bergerie de Chamousset. Sur la crête, au-dessus, je regarde vers le sud-ouest, et cherche une trace ou un cairn me signalant le départ d’une quelconque sente. Au-dessus de la Bergerie de Chamousset, j’entends la bergère poussée des cris sur un de ses patous. Un randonneur solitaire arrive derrière moi, il vient du parking de Combau. Il se prénomme Bernard, et vient du 42. Son bute est de descendre vers l’Ancienne Jasse de l’Echelle, la bifurcation et le sentier transversal, pour rejoindre la Croix du Lautaret et revenir à Combau. Moi mon bute, aujourd’hui, c’est de dénicher la Fontaine Pourrie. En faite, on va dans le même secteur. Je lui demande s’il serait gêner de faire un bout de chemin ensemble, aucun problème me répond t’il.

Nous voilà passant le gouffre 1818m, la trace est peu marquée mais on suit le vallonnement. A notre gauche, je distingue une ruine, ce doit être l’Ancienne Jasse de Chamousset. On arrive alors dans la prairie au ondulation, que je citée dans mon topo « La Croix du Lautaret par la Plaine de la Longue Fissolle. Je sais, qu’une bonne trace cairnée, se trouve vers le bas à droite. On la retrouve rapidement, je reconnais plus loin le décor. On arrive vite sur le sentier transversal. Sensé se séparer ici, je lui propose de chercher la Fontaine Pourrie avec moi. On suit donc son sentier vers le sud, se dirigeant vers l’Ancienne Jasse du Jardin du Roi. Je fouine, et mon intuition me dit que je suis proche de la fontaine. Et c’est à ce moment là, que je remarque cette trace. Nous la suivons un cours instant, jusqu’à un collu. Là, une fois de plus mon intuition me dit de suivre à droite. Je tombe pile poil sur une cuvette, et reconnais d’après une photo miniature de Mr. Gérard Barré le secteur. De l’eau sur 30 cm dans la petite cuvette sous la voûte pierreuses.

On se sépare une fois revenu sur la bonne sente cairnée. Je file vers le nord en sens inverse, repasse par la bifurc, et poursuit sur cette bonne trace. J’ai à peine vue la Jasse des Fourmis. Ma ligne de cairns, qui suit approximativement la courbe de niveau 1650m, remonte bientôt, et aboutit dans la Plaine de la Longue Fissolle. Mince alors, je redescends jusqu’au moment où elle commence sa montée. Je me dirige hors trace vers nord nord-ouest, à travers dolines et beaux vallons herbeux, et débouche dans la Plaine de la Gache dominant la Bergerie de Jas Neuf. Je récupère son sentier pour rejoindre le Refuge de Chaumailloux. Je laisserai une petite note dans son carnet, et dévale le Pas de l’Aiguille renseignant quelques randonneurs.

Belle journée, content, j’ai trouvé cette fontaine sans GPS avec quelques détails et une photo sur mon p-c de Mr. Gérard Barré que j’ai imprimé dans ma cervelle.

Merci à Gérard…


  • Horaire : 22
  • Dénivelé : 700 m
  • Participants : Bernard.

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-10-2015

D'autres photos ici : [url]https://cedricleclercq.wordpress.com/2015/...

4 ced
18-01-2015

Bon, à raquettes je sais toujours pas où il est préférable de pos...

1 GLaG
24-04-2013

Départ ce mardi matin du parking de Combeau (le parking estival est m...

14 ced
29-05-2012

Encore une sortie que je voulais refaire depuis bien longtemps... Dé...

2 ced
20-08-2005

Nous avions prévu de repartir en Oisans car, en plus des paysages gra...

19 ced

Identification

( ) bivouak.net

Social Media