La Croix du Lautaret par la Plaine de la
Longue Fissolle

La Croix du Lautaret par la Plaine de la
Longue Fissolle

  • Altitude départ : 1200
  • Altitude sommet : 1951
  • Dénivelé : 1000
  • Distance : 15km km
  • Temps de montée : 4h
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : jaune pour le Pas de l'Aiguille puis quelques cairns
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

...1 Suivre le sentier classique qui remonte la Combe de l'Aiguille pour atteindre le Refuge de Chaumailloux.

...2 Derrière le Refuge de Chaumailloux, remonter par une bonne trace la combe vers le sud, on passe à l’ouest de la Tête des Baumiers et la Tête des Chanaux dans de belles prairies.

.Quelques cairns nous dirigent vers la sortie, on sort ainsi vers la droite dans l’immensité sauvage de la Plaine de la Longue Fissolle.

Suivre quelques cairns sur une vague trace vers le sud, en restant à niveau autour de l’altitude de 1700m. On arrive bientôt sur une petite plate forme herbeuse au pied d’une dalle inclinée où se trouve un cairn.

.Je devine à l’ouest le Col des Bachassons.

Poursuivre vers le sud, descendre jusqu’à une combe transversale montant de la droite de la Fontaine Pourrie, une trace cairnée monte à gauche nord-est un instant.

Elle aboutit dans une grande prairie ondulée sous la ruine de la Jasse de l’Echelle. Partir alors sud, en traversant les ondulations, cairns. Choisir un petit vallon herbeux sur la droite et continuer sud-est.

…La cime de La Croix du Lautaret apparaît au-dessus des arbres, on distingue sans jumelle sa croix. Plus au nord, je remarque le grand cairn de la butte cotée 1935m.

Poursuivre ainsi sud-est, le sommet disparaît, garder le cap, à travers lapiaz et pins, on débouche bientôt sur les pentes rocailleuses orientées nord-ouest de La Croix du Lautaret.

. Rejoindre sa croix par une dernière montée, la croix se trouve sur la droite.

... En gros, sous les ruines de la Jasse de l’Echelle, partir vers le sud pour passé à l’est de la cote 1751m. Après avoir remonté le petit vallon herbeux, partir sud-est, et garder le cap, on passe entre les cotes 1787m et 1848m où on trouve une trace montante de la Bergerie du Jardin du Roi. Passé au nord de la cote 1822m, on se trouve sous les pentes orientées nord-ouest de La Croix du Lautaret.

...3 Partir vers le nord en légère descente, rejoindre la butte cotée 1935m. Dévaler la pente nord-est, et continuer vers le nord dans les vallonnements des Hauts Plateaux.

On fait alors la jonction avec le sentier reliant le Col du Creuson à l’est, et le Pas de la Chèvrerie à l’ouest au niveau du collet dominant la Bergerie de Chamousset.

Le suivre, doté d’un bon cairnage, il franchi le Pas de la Chèvrerie. Il contourne les pentes nord de la Tête des Baumiers et redescend sur le Refuge de Chaumailloux visible en contre bas.

Il ne vous reste plus qu’à dévaler le Pas de l’Aiguille par le même chemin.


Précautions

Brouillard et pluie interdits


Commentaires difficultés

Une grande partie hors sentier
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble>Monestier de Clermont>Clelles>Richardière


Situation




Sortie du 05-06-2012

La Croix du Lautaret

Lors de ma sortie sur La Croix du Lautaret, je regarde depuis le sommet, en direction du nord-ouest la Tête des Chanaux et la Tête des Baumiers.

Cela me donne une idée, surtout quand mon frangin me demande ou se trouve le Refuge de Chaumailloux, et combien de temps il faut pour monter sur La Croix du Lautaret.

N'ayant pas encore parcouru ce coté ci du plateau, mis à part le GR sur la Montagne du Glandasse.

Donc comme la météo à l'air d'annoncer du beau je me lance.

La nappe de brouillard arrive sur le Refuge de Chaumailloux, il est 9h je m'arrête pour une petite pause après 45minutes d'effort.

Je dérange une randonneuse qui a passé la nuit et qui s’affaire à ses occupations de rangement pour quitter les lieux. Elle est passée par là, effectuant une traversée de quelques nuits sur le plateau avec une cousine randonneuse de Voiron partie momentanément faire des photos, elle, est Parisienne.

Après une bonne causette d'une heure, déjà 10h, je pars pour la longue traversée qui m'attend.

Derrière le refuge, je remonte la bonne trace dans la combe, elle donne accès à de superbe prairies, au bout de celle ci, quelques cairns me dirigent vers la sortie, pour découvrir l'immensité de la Plaine de la Longue Fissolle.

Je regarde derrière moi, le vilain nuage qui me court après, plus au sud, le Glandasse, lui est découvert.

Je file vers le sud en gardant la courbe de niveau 1700 en suivant quelques cairns. La trace disparait, j'arrive sur une petite plate forme herbeuse avec un gros cairn au pied d'une dalle de calcaire.

Là il y a toujours moyen de faire demi tour, pas envie de renouveler mon aventure sur Le Sue.

Tans pis, je continue. Je poursuis l'aventure en gardant la direction sud. La petite arête me servant de repère sur ma gauche se termine, j'aperçois en contre bas une combe, quelque chose me dit que je suis au-dessus du sentier montant de la Fontaine Pourrie.

Je descend donc dans cette combe, et à partir d'ici, je me dis qu'il n'y a plus moyen de faire demi tour si je continue. Je trouve des traces, montant vers le nord-est, quelques vieux cairns dont je perfectionnerais, me dirige bientôt dans une grande plaine inclinée nord-est sud-ouest sous les ruines de la Jasse de l'Echelle.

Je traverse la plaine ondulée vers le sud cote 1751, puis grimpe sur la droite un petit vallon herbeux. Je vire sud-est et garde le cap, le temps est toujours incertain, d'un coup, je vois apparaitre la cime dégarnie de La Croix du Lautaret, puis plus au nord j'aperçois la butte et son grand cairn coté 1935.

Après le jeu de cache cache avec les ondulations du terrain,je coupe la trace peu visible montant de la Bergerie du Jardin du Roi, je me trouve sur les pentes orientées nord-ouest dans les lapiazs cote 1822 approximativement.

J'atteins la croix, il est 12h32. Il m'aura fallu 2h30 depuis le refuge.

Je pars aussitôt sur son arête est, je contourne la dépression cotée 1888, puis arrive au large col que nous voyons d'en bas quand nous étions dans Le Marichaume le 02 juin.

Je descend sur une pente herbeuse et tire à gauche sous la butte 1949, une vire inclinée dominant le Marichaume, me conduit le long de la paroi devant une belle source entourée de cailloux. Je fais demi tour peu après, après avoir passé une fausse grotte que je voyais d'en bas.

Je monte la butte 1949, et la traverse en restant sur sa crête est. Je passe une autre dépression qui doit donner vers les aiguilles et les vires plus à l'est dominant le vallon. Je tire dans des petites dépression en lapiaz vers l'est, et descend vers la Plaine du Tisserand.

Je remonte nord-est, puis nord les grandes plaine dominées par le Sommet de la Montagnette, j'atteins alors le petit col au-dessus de la Bergerie de Chamousset où je retrouve plusieurs groupes de randonneurs jusqu'au parking les Fourchaux.

Le plus marrant dans cette histoire, c'est que j'avais répondu 2h30 à mon frangin.

Les vires du Marichaume demande à être visité, j'ai quelques photos vues du bas et vues du haut, mais que je n'arrive pas à rentrer.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3
  • Dénivelé : 850 m
  • Participants : en solitaire

Autres sorties

Date Titre Auteur
07-11-2013

Au départ de Chichilianne . Une partie du parcours vu l&aacu...

2 yougs
06-06-2013

Parti de Chichilianne jusqu’au Pas de la Coche par le sentier classi...

1 patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media