Grand Sorbier

  • Altitude départ : 1420
  • Altitude sommet : 2526
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Gagner la Croix de Chanrousse puis descendre sur les lacs Roberts puis poursuivre plein est pour remonter la pente assez raide puis la combe menant au col entre l'aiguille Mottin ( 2470) et le Grand Van. De là remonter le couloir exposé sud à pied. Pour le retour, rejoindre les lacs puis la croix de Chamrousse par la combe à droite du télésiège. Rejoindre Casserousse par les piste ou les couloirs sous le télécabine.
Hébergement : Il y a tout ce qu'il faut à la station

Précautions

APS + Piolet, Crampons voir corde en neige dure.


Commentaires difficultés

nombreuses variantes possibles, forfait randonneurs ... Les 50 derniers mètres sont à 45° et assez exposés compte tenu des rochers.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble -> Chamrousse -> Casserousse


Situation




Sortie du 17-04-2012

Quoi qu'on dise, on est quand même au mois d'avril, donc un départ un peu élevé s'impose. Et c'est d'autant plus vrai quand la mer de nuage est à 1800m sur les webcams.
Sur la route de Chamrousse l'ambiance est hivernale. Il y a même quelques zones bien blanches en arrivant à Casserousse.
Beaucoup de monde au parking, le brouillard, les sapins chargés de neige... on se croirait pendant un week end au mois de février !
La montée de la piste se fait dans la poisse : impossible de voir les deux bords de la piste en même temps ! Je me fie à la trace des nombreux prédecesseurs... J'ai trouvé qu'il y avait très peu d'herbes qui dépassaient mais en même temps comme on y voyait rien...Le passage des ruisseaux quand on quitte la piste se fait sans problème, ils sont bien recouverts, bien plus que l'année dernière. Idem pour la forêt où on ne touche pas de cailloux.
Enfin le soleil fait de timides apparitions aux pourettes mais finalement ça se rebouche avant la brèche. Passée celle-ci il vaut mieux engager le pilote automatique... Une zone plane qui m'a l'air suspecte, un coup d'oeil au GPS : ben oui, je suis au milieu du lac robert !!! Heureusement ça se dégage d'un seul coup vers le TS. Là on découvre du monde de tous les côtés : sur le grand eulier, vers la vaudaine, le sorbier et bien sûr les vans...
Je change le plan initial pour aller direction le Grand Sorbier, déjà bien tracé et que je n'avais pas terminé il y a 2 ans.
La trace est bonne et la neige aussi : 5cm de neige fraîche à Casserousse, 10 aux pourettes et une bonne quinzaine dans les combes avec des sous couches variables (avec les chutes précédentes il peut y avoir 30cm de neige "meuble"). Je cale un peu dans la montée au sorbier, ça fait un mois que je n'ai rien fait et le régime poisson-asperge n'a pas l'air d'être très énergétique !
En haut de la combe personne n'a sorti le sommet, peut être que la petite corniche et les cailloux on dissuadé de franchir le ressaut qui mène à l'arrête. Je ne serai pas plus téméraire que les autres et dépeauterai là, échouant donc une deuxième fois ici.
La descente de la combe est excellente même si les nuages remontent parfois. Les barres rocheuses du sorbier purgent des glaçons régulièrement.
Par contre sur le bas on arrive dans un brouillard à couper au couteau. Je fais le dernier bout de descente en traversée vers le télésiège à l'oreille dirigé par le bruit de celui-ci : il n'y a que du blanc et c'est gerbant.
Je bute presque sur le TS. La montée vers le croix se fait de la même manière au radar en allant de piquet en piquet au bord de la piste. Accessoirement je suis exténué et avec ce brouillard ça fatigue encore plus.
Tout se dégage comme par magie sous le col de la Botte... mais ça se rebouchera aussi vite avant que je n'ai atteint le départ de Casserousse. La piste est fermée, j'attends un moment en espérant une éclaircie et puis... faut bien y aller !
Bonne neige et peu de passage donc pas beaucoup de bosses. J'ai même eu droit à une belle éclaircie furtive avant le loooooong replat qui ramène au... col de la balme ! (il semblerait que je me soit trompé, jamais vue une piste noire aussi plate).
De là jusqu'en bas c'est un ski en dehors de toute réalité. Il n'y a aucun repère, tout est à nouveau blanc, on pourrait fermer les yeux. On ne sait même plus si ça monte ou ça descend. Tout aussi paumé que les autres personnes qui descendaient, j'ai fini par trouver le TK du haut et n'ai pas eu d'autre solution que de le suivre pour savoir où j'allais. A la visibilité nulle et la nausée qui va avec s'ajoute alors les "poumf" des câbles qui se délestent des paquets de neige. On a un peu l'impression d'évoluer dans un champs de mine sans savoir où ça va sauter.
Enfin le bas et la voiture... ouf ! J'aurais jamais mis autant de temps à descendre cette piste, dommage car l'enneigement et la qualité de la neige était globalement bon même sur le bas.

photos : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=150:grand-sorbier&catid=128:grand-sorbier&Itemid=3


  • Horaire : 3h30
  • Dénivelé : 1350 m
  • Altitude chaussage : 1420 m
  • Altitude déchaussage : 1420 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants : Du monde partout, on se serait cru un samedi de février !

Autres sorties

Date Titre Auteur
06-04-2014

J'avais bien quelques plans plus exotiques mais j'ai feint de ne pas c...

montagne-a-vaches
01-05-2012

départ du Recoin a 7h45 , ça chausse au parking , peu de monde au d...

8 Bipbip
02-03-2011

Enchainement Sorbier -> Petit Van (nous avons skier la face W). Bon po...

3 David
08-05-2010

Les webcams n'avaient rien d'engageant ce matin : plafond vissé à 15...

montagne-a-vaches
06-05-2006

Météo: nous avons eus un peu de tout, soleil et mer de nuages à la...

1 S. LAURENT
23-12-2005

Parti du parking de Casserouse (1420), piste de ski fermé en bas, j...

1 David
22-05-2005

pas vu un chat...

michel pasquet
20-03-2005

Belle course sympatique, Quelle chaleur!!!...

Guillaume Ozouf
12-05-2004

Pas mal d'orientations, j'espère ne rien avoir oublié. J'ai noté ç...

6 Pierre Traversaz
25-04-2004

Il a fait très très chaud. Je suis parti un peu tot pour avoir une b...

Guillaume Ozouf
22-03-2004

Sortie évolutive au vues de la météo du jour : nuages, brouillard e...

3 Pierre Traversaz
11-11-2003

ça commence à être très sec dans les faces sud, il est temps que ...

Hilaire Courau
06-04-2003

Dommage pour le brouillard à la descente. super à la montée surt...

Philippe Verkindt
20-03-2003

Nous nous sommes arrèté à l'aiguille du Mottin. Sinon, même en nei...

1 Pierre Traversaz

Identification

( ) bivouak.net

Social Media