Pic de l'Agnelin (2740 m)

Situation





Sur la carte IGN "Bourg d'Oisans", le sentier de départ correspond au tireté noir. L'étroite sente, à ce niveau bien visible, monte à flanc avant de déboucher dans le Vallon du ruisseau de l'Ane. Traverser le ruisseau et aller jeter un oeil à la bergerie. A partir de là, le sentier ne sera plus visible en continu. Monter rive droite du ruisseau de l'Ane et le retraverser à l'endroit où la pente se raidit. La suite de l'itinéraire remonte, en fond à droite de vallon (évident), un raide mais large couloir parsemé d'éboulis et d'arbustes (quelques morceaux de sente) qui permet de franchir les barres rocheuses et de déboucher dans le cirque supérieur (vers 2250 m). De là, continuer hors-sentier dans les pentes dalles/herbes globalement vers le NW (suivre quelques cairns) et gagner le Lac de l'Ane (2417 m). A partir du Lac, la suite est visible: gravir au mieux les éboulis et dalles pour atteindre (par la droite) le bien visible Col de l'Agnelin (2638 m, 30 min depuis le Lac). L'accès au sommet du Pic est, finalement, assez facile. Seuls les premiers mètres peuvent rebuter. En restant face est de l'arrête, en mettant deux ou trois fois les mains, remonter en serpentant les vires herbeuses peu exposées qui donnent accès à la pente herbeuse terminale. Le sommet est large (gros cairn bien construit!) et permet pique-nique et sieste...

Allemond
8km 1000m R3Phys/Tech icone randonnee

Environ 500m après s'être engagé sur l'ancienne route du Glandon, remonter le raide sentier pour les lacs des Sept Laux. A partir de la rive Est du lac de la Sagne, au niveau de l'abri EDF, remonter la croupe puis le vallon jusqu'au collu 2356m. Descendre à flanc vers l'Est en perdant une trentaine de mètres de déniv, passer ainsi légèrement en dessous de la base d'un éperon rocheux et prendre pied par un affaissement rocheux dans le vallon de l'Agnelin. On est alors dans l'axe du couloir qui conduit au col des Eustaches. Poursuivre une traversée ascendante du vallon pour se trouver sous la col de l'Agnelin dans un pente qui se raidit (qq cairns). Se hisser au col de l'Agnelin. (Vraisemblablement piolet, crampons si encore en neige).Du col, saisir une vire ascendante herbeuse vers le nord qui s'élargit une douzaine de mètres plus haut. Remonter alors la face au mieux par une succession de ressauts faciles. Franchir une dalle de droite à gauche par une "sente" aisée pour accéder à la facile pente sommitale. On peut aussi après avoir contourné le gendarme de la base de l'arête, au niveau de l'élargissement de la vire, récupérer l'arête et en suivre le fil juqu'à la pente sous le sommet. (Aérien, passages de II).Descente par le même itinéraire. Itinéraire également décrit dans "Belledonne pour tous" de Pierre Pardon.

Le Rivier d'Allemont
1540m R3Phys/Tech icone randonnee

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net