Charmet de l'Aiguille (2866 m)

Situation





Des Roches, un sentier démarre à coté du ruisseau en rive droite. Le suivre jusqu'à la sortie de la forêt et continuer au fond du vallon au mieux en fonction des coulées. A 1719 m le vallon se divise en deux, prendre à gauche vers Puy Gris. Rester plutôt rive gauche de ce vallon entre la rive et une belle moraine. Au sommet de cette moraine, se trouve un replat aux environs de l'atitude 2500 m. Il est temps de quitter le vallon principal pour vous engagez dans une combe SSE. Elle se redresse vers 2650 m. Contourner une petite barre par la droite. Il reste 100 m à 40° (ce passage est généralement en neige dure le matin) On abouti pile à l'entrée de la face Nord. A gauche, le sommet se gagne en quelques dizaines de mètres.Descendre la face et rejoindre le vallon du glacier de Clarant. Descendre plein Est pour rejoindre les traces de montée à 1719 m.Reste plus qu'a se laisser glisser

Saint Collomban les Villards
1700m F/S4 - 4.2/2Phys/Tech icone ski de rando

Depuis le refuge de l'Oule, monter juste au dessus, en contournant par la droite les barre rocheuses. Au dessus, traverser en direction des cols du Gleyzin. Emprunter l'un où l'autre, c'est à peu près les mêmes pentes de l'autre côté. Descente jusqu'a l'Orselle (1719 m), puis remontée par l'autre combe, en direction du col de Comberousse, en restant a droite de la combe.

la Gleyzin
1800m AD/S3 - 3.2/2Phys/Tech icone ski de rando

Au parking, suivre la direction du refuge de l'Oule. Sentier bien marqué et agréable en été (très avalancheux en hiver). Au refuge, le sentier est encore bien visible et cairné. Il remonte vers un replat vers 2150m. Des cairns balisent une trace moins marqué qui remonte vers le glacier du Gleyzin (en cette fin septembre 2014, un gros névé évitable par la droite), puis atteint le col de Comberousse. Au col prendre au mieux dans le pierrier (chaos de blocs de toutes tailles, il n'y a plus de ligne de cairns), en montant régulièrement vers le sommet (ne pas chercher à rejoindre la crête trop tôt, ne pas non plus trop descendre). 30 mètres plus raide (couloirs raide ne nécessitant pas l'usage des mains) pour atteindre le sommet. Revenir par le même chemin au col de Comberousse puis monter encore 100m vers le col de la Valloire. Du col, prendre l'arête qui monte vers la pointe de Comberousse. Peu après la traversée du débouché d'un petit couloir raide, partir en face Est dans les pierriers pour rejoindre, assez haut, l'arête venant du col de Comberousse. Il reste 30 mètres assez raides (2/3 courts passages avec les mains). Revenir par le même chemin. Descendre le vallon de la Grande Valloire jusque vers 2550m, pour remonter à droite dans un pierrier qui, après un replat, arrive au pied de la pointe 2812 de la Porte d'Église. Remonter dans un pierrier pas trop pénible ni trop raide. Sur l'arête quelques mètres avant le sommet, petit passage un peu plus vertigineux (dalle avec prise sur l'arête ou passage foireux immédiatement à gauche). Revenir par le même chemin. De là descendre le vallon en passant par le lac Glacé, le lac Noir, le lac Blanc. Possibilité avec 80m supplémentaire en AR d'aller voir le lac de la Folle. Redescendre encore (on retrouve un bon sentier) jusqu'à une passerelle puis au premier chalet de la Grande Valloire (un chalet ouvert et un chalet privé à 20m l'un de l'autre). Le sentier remonte, redescend, remonte, redescend, en traversant plusieurs vallons et en passant à proximité de plusieurs chalets, jusqu'à celui du lac du Léat. De là, passer par les sapins Henri IV, le chalet du Bout, et on retrouve le point de départ.

PINSOT
2800m R4Phys/Tech icone randonnee

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net