Traversée de Belledonne (2928 m)

Situation





Itinéraire ou itinéraires? C’est au pluriel que nous allons écrire ce petit mot, car Belledonne en propose tout simplement une combinaison infinie. Etalez les cartes dans votre salon, plongez-vous dans les ouvrages, et vous découvrirez alors la complexité de ce massif et la multiplicité des traces possibles. ‘Belledonne, écrit Bernard Amy, constitue au milieu des Alpes un miracle, une sorte d’île aux trésors’. Alors à vous de faire jouer votre tête afin que le chemin soit une belle chasse aux trésors.Nombreuses vont être les questions lorsque vous allez vous engager dans ce périple, et nombreuses également seront les données à prendre à compte. Une belle chute de neige quelques jours avant le jour J par exemple exigera de remettre à plus tard votre projet. Hé oui, s’il y a mille et un trésor, il y a aussi mille et un danger. ‘Belledonne est un vrai paradoxe raconte Mario Colonel. A quelques kilomètres de Grenoble, pas très haut en altitude, ce massif a le redoutable privilège d’être rude, sauvage et même un peu dangereux. Ce n’est qu’un mélange savant de pentes raides, de couloirs à avalanches et de barres rocheuses judicieusement placées’.Mon dieu mais quel labyrinthe!Alors… où, quand, comment? Quand la nivologie offrira son petit créneau, et la météo quelques jours de beau, il ne vous restera plus qu’à préparer votre sac et à embarquer pour ce beau voyage. Si le matériel classique de skieur-alpiniste est de rigueur, il vous faudra réfléchir ensuite aux nombres d’étapes, à l’autonomie ou non au cours de cette traversée. Partir pour cinq jours de raid en autonomie totale ne demande pas la même préparation qu’un ‘non-stop Chamrousse-Gleyzin’ en moins de vingt-quatre heures…En effet, si Volodia Shahshahani a fait une traversée coquine qu’il intitule "Haute route sur autoroute" dans son Toponeige, nombreux sont les randonneurs qui s’embarquent dans ses traces pour trois ou quatre jours, tandis que d’autres prolongeront d’une à deux journées cette chevauchée jusqu’à Saint Hugon ou Saint Rémy de Maurienne.Bref, quoiqu’il en soit, et vous l’avez donc compris, il existe une multitude d’itinéraires. A vous d’ouvrir les cartes, de choisir votre point de départ, celui d’arrivée, et la chasse aux trésors peut commencer…Biblio . . . . AlpiRando, n°141, article de Mario Colonel.. Montagnes Magazine, février 2000, article de Jean-René Minelli.. Alpinisme et Randonnée, mars 2004, article de Julien Schmitz.. Montagnes Magazine, octobre 1998. Article de Bernard Amy.. Toponeige Belledonne, Volodia Shahshahani , ‘Haute route sur autoroute’, pp 286/287.. Ski de randonnée, Cabeau et Galley, page 208.. Traversée non stop de Pierre Gignoux, Olivier Meynet, Samuel Equy le 12 avril 2015. À lire sur le site de s296355242.onlinehome.fr/News/un-8000-a-deux-pas-de-la-capitale-des-alpes/.

Allemond
6550m D/S5 - 4.1/2Phys/Tech icone ski de rando

L'Echappée Belle c'est... une belle échappée dans Belledonne : relier Vizille à Aiguebelle, une traversée sud-nord par les sommets, les cols, les crêtes, les lacs... Trois parcours sont disponibles où 1500 coureurs vont y courir, marcher, suer... et paradoxalement s’enivrer de toute la beauté de Belledonne!Il y a donc trois parcours, avec des kilométrages et des dénivelées indécents mais... c'est le jeu! Toutes les infos et les détails se trouvent sur le site web de www.lechappeebelledonne.com/index.php?l_idpa=174.

Vif
47km 2770m R2Phys/Tech icone randonnee

De Chamrousse rejoindre les lacs Roberts par la brèche Sud. Traverser les lacs et rejoindre la combe de Jasse Bralard puis le refuge de la Pra. Passer au col du Pra et monter au lacs du Doménon. Du lac du Gd Doménon rejoindre le point haut de la traversée : le col de Freydane (2645m). Descendre sur le lac Blanc, à ce dernier prendre le chemin qui passe dans les barres pour gagner au plus court la combe permettant d’accéder au col de la Mine de Fer (2400m). Du col partir au NE pour rejoindre la brèche de Roche Fendue. Ensuite faire une grande traversée hors sentier sous les Ferrouillets - Sciallet et Sifflet pour rejoindre le pas de la Coche (1989m). De nouveau faire une traversée en arc de cercle sous le Pic du Pin, le fond de Belle * et la crête des Ilettes pour passer le col de la Vache. Descendre sur le lac de Cos et prendre plein N en longeant les diff. lacs pour rejoindre Fond de France. De fond de France gagner le hameau de la Martinette puis celui du Cley. Monter aux chalets de la petite Valloire puis ceux de Tigneux en traversant la montagne de Tigneux. Au Crêt du Tambour, plein N pour rejoindre le lac de Léat puis le Chalet du Bout. Puis descendre sur le hameau du Gleyzin (Bourgeat Noire). Monter au chalet de l'Aup Bernard puis au "sommet" du Praillet. Descendre dans le vallon du Veyton, suivre la piste jusqu'au point 1094m. Prendre la piste de droite pour atteindre le refuge de la Pierre du Carre puis le col de Claran. Descendre sur le ref. du même nom puis trouver le sentier (plein Est) menant au ref. des Férices en passant par le chalet de Pré Nouveau. Du ref. des Férices s'orienter plein N pour gagner le col d'Arpingon, la Pte de la Frêche et le col éponyme. Descendre sur le ref. de la Perrière. Du Ref. monter au col de la Perrière puis descendre la combe de l'Arbet Neuf jusqu'aux sources du Gargoton. Le col de la Perche vous permettra de basculer sur celui de l'Arbaretan. Monter aux 3 Mollards puis au Grand Chat avant de redescendre sur le col du Champet. La descente de la Richesse vous mènera au village de La Table

Chamrousse
97km 7700m R2Phys/Tech icone randonnee

De Chamrousse rejoindre les lacs Roberts par la brèche Sud. Traverser les lacs et rejoindre la combe de Jasse Bralard puis le refuge de la Pra. Passer au col du Pra et monter au lacs du Doménon. Du lac du Gd Doménon rejoindre le point haut de la traversée : le col de Freydane (2645m). Descendre sur le lac Blanc, à ce dernier prendre le chemin qui passe dans les barres pour gagner au plus court la combe permettant d’accéder au col de la Mine de Fer (2400m).Du col partir au NE pour rejoindre la brèche de Roche Fendue. Ensuite faire une grande traversée hors sentier sous les Ferrouillets - Sciallet et Sifflet pour rejoindre le pas de la Coche (1989m).De nouveau faire une traversée en arc de cercle sous le Pic du Pin, le fond de Belle * et la crête des Ilettes pour passer le col de la Vache.Descendre sur le lac de Cos et prendre plein N en longeant les diff. lacs pour rejoindre Fond de France.De fond de France gagner le hameau de la Martinette puis celui du Cley. Monter aux chalets de la petite Valloire puis ceux de Tigneux en traversant la montagne de Tigneux.Au Crêt du Tambour, plein N pour rejoindre le lac de Léat puis le Chalet du Bout. Puis descendre sur le hameau du Gleyzin (Bourgeat Noire). Monter au chalet de l'Aup Bernard puis au "sommet" du Praillet. Descendre dans le vallon du Veyton, suivre la piste jusqu'au point 1094m. Prendre la piste de droite pour atteindre le refuge de la Pierre du Carre puis le col de Claran. Descendre sur le ref. du même nom puis trouver le sentier (plein Est) menant au ref. des Férices en passant par le chalet de Pré Nouveau.Du ref. des Férices s'orienter plein N pour gagner le col d'Arpingon, la Pte de la Frêche et le col éponyme. Descendre sur le ref. de la Perrière. Du Ref. monter au col de la Perrière puis descendre la combe de l'Arbet Neuf jusqu'aux sources du Gargoton.Le col de la Perche vous permettra de basculer sur celui de l'Arbaretan. Monter aux 3 Mollards puis au Grand Chat avant de redescendre sur le col du Champet.La descente de la Richesse vous mènera au village de La Table

Chamrousse
90km 7500m R2Phys/Tech icone randonnee

Etape 1 :Les Seiglières au refuge de La Pra - via la cascade OursièreEtape 2 :Refuge de la Pra au refuge Jean Collet - via le col et glacier de FreydaneEtape 3 :Refuge Jean Collet au Rivier d'Allemont. Possibilité de passer par la brèche de la roche fendue si la visibilité est bonne.Etape 4 :Rivier d'Allemont au refuge des 7 LauxEtape 5 :Refuge des 7 Laux à Allevard

CHAMROUSSE
66km 5900m R2Phys/Tech icone randonnee

La traversée de Belledonne, c’est une combinaison infinie de possibilités.Chaque randonneur peut suivant le temps, son planning, ses envies, ses propres capacités choisir un itinéraire à chaque fois différent.Nous avons opté pour l’option « station à station » : Prapoutel – Chamrousse.Jour 1 :Station de Prapoutel – Habert de Muret (bivouac)Carte IGN TOP 25 3335 ET Le Bourg d’Oisans – Alpes d’HuezJour 2 :Bivouac au-dessus du Habert de Muret – Grand lac du Domeynon (Bivouac à 2440m)Carte IGN TOP 25 3335 OT Grenoble – Chamrousse - BelledonneJour 3 :Grand lac du Doménon – Chamrousse (Recoin)Carte IGN TOP 25 3335 OT Grenoble – Chamrousse - Belledonne

Prapoutel
3470m R2Phys/Tech icone randonnee

Freydières > Lac du Crozet > Col du Loup > Col de la grande Sitre > habert du Mousset > refuge Jean Collet > Col de la mine de fer > Lac de Crop > Pont de la Betta

Revel
1800m R1Phys/Tech icone randonnee

1 er jour: montée au Refuge de l'Oule, suivre le chemin bien balisé qui mène au refuge en 2 heures2 ème jour: cols de Comberousse (2669 m) et de la Valloire (2751 m), puis col de 'dArguille (2755 m). Refuge de la Combe Madame.Prendre le chemin qui s'élève derrière le refuge, passer un premier verrou , atteindre un replat (le plateau des Motteux), remonter une longue moraine, prendre pied sur ce qui reste du glacier de Gleyzin (attention quelques petites crevasses) ou le longer par la droite toujours sur la moraine, accèder au col de Comberousse sans difficulté. La belle face nord du Puy Gris est devant vous, la "Selle" immédiatement à droite, le col de la Valloire encore un peu à droite, facilement accessible en 15 mn.Pour escalader le Puy Gris: accèder à la Selle (crampons). Suivre l'arête en contournant les 2 gendarmes qui constituent la difficulté du parcours (encordement nécessaire R5)Redescendre la Grande Valloire en passant au Lac Glacé (d'un beau vert laiteux quand il est dégelé), puis le lac Noir (2268 m) que l'on contourne par la droite.Remonter vers le sud en direction du col d'Arguille: d'abord sur une moraine sans difficulté mais pénible puis sur le "glacier" d'Arguille, dont la rive gauche (à droite en montant) est en glace noire en fin de saison,,très exposée aux chutes de pierre venant du rocher d'Arguille; la partie entre 2450 et 2600 m est la plus étroite, et raide, la plus exposée; la sortie au col d'Arguille (2755 m) est moins pentue.Pour les plus expérimentés, l'ascencion du Rocher d'Arguille, en arller-retour, se fait par l'arête venant du col (R5 encordement nécessaire) Redescendre sud-ouest la Plagne Vaumard (facile) jusqu'au refuge de la Combe Madame (1784 m).3 ème jour: Rocher Blanc, les Sept Laux.Du refuge, remonter sud-est, la Vallée de Combe Madame; à l'altitude 2400 m laisser le chemin du col de la Croix et obliquer sud-ouest toujours dans le fond du vallon de Combe Madame, laisser le col du même nom à votre gauche pour remonter les pentes faciles des névés puis du "glacier" du Rocher Blanc dont on atteind le sommet sans difficultés (2928 m).Redescendre plein sud un pierrier, contourner l'arrête de l'Amiante par un névé versant est (ou suivre le fil de l'arête avec un pas d'escalade nécessitant de la prudence). Du col de l'Amiante (2810 m) descendre plein ouest (pierriers et névés, un peu raides sur le 50 premiers mètres, piolet éventuellment crampons selon les conditions, ou dans des éboulis instables) jusqu'au lac Blanc puis le refuge des Sept Laux.Variante plus courte par le col de Mouchillon.Du refuge de Combe Madame remonter (sud-ouest) un pierrier raide mais facile, passant sous les beaux à Pic de Badon, atteignant un relatif replat, "le Cul du Pet"! avant de s'élever par des névés en début de saison, toujours par des pierriers plus tard, vers le col de Mouchillon (2516 m).Descente évidente sur les Sept Laux.4 ème jour: Pic de la Belle Etoile, le Pleynet, Fond de France.En quittant le refuge, repasser sur les 2 barrages du lac Cootepens,prendre le chemin du col des Sept Laux en contournant le lac Cottepens; au barrage du lac du Cos (2182 m), remonter ouest, les pentes herbeuses par un chemin mal tracé mais bien balisé par de nombreux cairns, passant par les lacs de la Belle Etoile; atteindre le col des Mottes puis le Pic de la Belle Etoile sans aucune difficulté (2718 m).Redescendre vers le col des Mottes; un peu avant le col, une trace s'engage versant pleynet, dans des pierriers raides vers la combe orientée nord passant sous le rocher de l'Evèque que l'on coutourne par un pente garnie de vernes pour rejoindre le chalet du Pra (fermé, bergerie privée), puis la station de ski du Pleynet. Un chemin quitte le parking sur la droite pour rejoindre le Fond de France en 30 à 45 mn. (1087 m)

ALLEVARD
3000m R4Phys/Tech icone randonnee

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net