Bauges

Situation

Les topos de Ski de rando dans le massif Bauges

Filtres
   Dénivelé m    Orientation
Intéressant en raquettes     avec des enfants     à cheval    Dans tous les sports
Classement

La seule difficulté de la sortie est de trouver le départ. Ensuite c'est une balade très plaisante dans la forêt quasiment tout le long et surtout très peu fréquentée (je n'ai croisé absolument personne de la journée hormis à la Croix du Nivolet).Cela commence par une montée tout droit en direction de la falaise du Peney jusqu'à couper un chemin plus imposant qui part sur la droite. On commence alors la montée du "Tour du Mont Peney", compter environs 1h, montée régulière assez pentue mais agréable dans la forêt.Au passage de la Dorette, prendre à gauche direction les crêtes du Mont Peney (ou sentier de la falaise). On passe au Passage de la Féclaz, puis on arrive peu après au Mont Peney (1354m). 1h30 se sont écoulées depuis mon départ.On descend ensuite sur le Col de la Doria, puis on prend la direction de la Croix du Nivolet. On débouche dans un champ, qu'il faut longer environs 400m puis prendre sur la gauche (balisage jaune, ne pas suivre les points orange). Lors de la montée, petit détour de 10' possible par le rocher de Charvetan, joli petit point de vue très tranquille.On reprend la montée vers la Croix du Nivolet atteinte vers 12h30. (environ 2h depuis le col de la Doria) On ne s'attarde pas (trop de monde), on commence par suivre la direction du Sire mais à peine 100m après la croix prendre sur la gauche, "la cheminée du Nivolet". Le passage n'est pas difficile, et il n'y a pas d'échelles.On croise en bas un chemin, prendre à gauche et traverser l'alpage du Nivolet.Au croisement avec le chemin des barres du Nivolet, prendre sur la droite et entamer une petite descente direction la cascade de la Doriaz. (2h depuis la Croix du Nivolet)Juste après la passerelle de la Doriaz, prendre à droite direction Saint Jean d'Arvey, passage à proximité de la passerelle de Lovettaz, puis à Lanceney. On empreinte le parcours découverte et on arrive rapidement à la sortie de Saint Jean d'Arvey, il ne reste plus qu'à traverser les champs sur 400m jusqu'au parking. (1h depuis la cascade).

saint jean d'arvey
12km 1100m R2 icone randonnee

Départ de la rando dans le dernier virage à gauche; derrière le tas de bois, une route goudronnée démarre et se transforme vite en piste forestière. De 750m jusqu'au chalet de la Figlia, cette piste est très pittoresque puisqu'elle est pavée de grosses pierres. Sur un replat vers 1200 m, on passe à côté de chalets et d'une petite chapelle en bois. Aprés une lègère descente de quelques mêtres, on arrive à un croisement (1284m). Prendre le sentier qui monte à droite. On monte encore à travers la forêt de feuillus jusqu'à 1400m où l'on arrive dans une grande clairière. Suivre le sentier à gauche jusqu'à sortir dans les alpages. On aperçoit à gauche les chalets de Gruffy. Continuer encore vers le Nord Est jusqu'à apercevoir dans l'axe du chemin un petit sommet, le Crêt de l'Aigle qui domine quelques chalets; une dernière petite pente herbeuse permet d'y accèder. Retour par le même chemin jusqu'au croisement à 1284m. Prendre ensuite à droite le sentier qui descend par les Granges du Perchet jusqu'au point de départ.

Alléves
1000m R1 icone randonnee

C'est l'itinéraire vol de Michel Pila :https://www.bivouak.net/topos/topo-3808-pointe-de-la-sambuy-par-les-chalets-de-la-bouchasse-depuis-l-abbaye-de-tamie-sport-16.html   

Plancherine
1400m R1 icone randonnee

Monter à Mt Derrière et suivre le GR jusqu'à Précheret.Prendre le sentier à droite, passer sous le Crêt du Char, passer aux chalets du Mollard, puis au col de la Bornette.De là suivre "La Combe".Au Chalets de la Combe suivre "Pointe de Banc Plat".Retour par le même itinéraire jusqu'au col de la Bornette, puis descendre au "Reposoir", puis à Mont Devant et au parking.

Bellecombe En Bauges
1200m R1 icone randonnee

Du parking, partir vers le Sud. Sans prendre beaucoup de dénivelé, on longe d'abord le haut des prés de Lancheron (parcs à moutons) puis le sentier s'élève davantage quand l'on remonte le Creux du Cayon. Le suivre jusqu'au col (1722m). Prendre alors à gauche (à droite, c'est la direction de la Dent de Cons); la pente se redresse fortement (passages câblés) avant d'atteindre la crête sommitale.Retour par le même itinéraire.

Marthod
630m R3 icone randonnee

Prendre le GR qui monte au Trélod, en passant sous la Dent des Portes jusqu'au Chalet du Chardonnet. Au niveau de celui-ci ne pas continuer vers le Sud mais aller à gauche vers l'Est en restant à la même altitude pour contourner les rochers qui surplombent le chalet. Aller jusqu'au replat côté 1823 m. Se diriger ensuite vers l'Est en direction du sommet; atteindre une petite faille entre un bloc rocheux à gauche et un ressaut mi-rocheux mi-herbeux à droite. Gravir ce dernier par le versant Nord (passage R3).Revenir par le même itinéraire.

La Compôte
810m R3 icone randonnee

Départ depuis Arvey. Passage à côté de la cabane de la Souéta où il y a quelques petite attentions laissées pour le promeneur.On suit ensuite tout droit le chemin "Fort pourcentage", qui n'est pas difficile, et on laisse sur la droite le chemin "Faible pourcentage".Ensuite on prend sur la gauche direction le col de la Combe Sauverne. La montée est plaisante par un chemin large avec quelques points de vue sur le Marcocaz et la Chartreuse. Compter 2h depuis Arvey.Lorsque la piste forestière fait une épingle à droite, continuer tout droit sur un chemin un peu moins large. Ensuite on croit arriver à un cul de sac, mais le chemin continu, très petit cependant. Je décide de ne pas le suivre et prend à droite tout droit dans la montée. En 15' on arrive au col de la Buffaz.Sur le chemin, prendre à droite direction la pointe de la Galoppaz. On l'atteint 3h30 après le départ d'Arvey.Superbe point de vue sur les Bauges et la vallée.Ensuite on descend à travers le paturage en direction du col de la Galoppaz mais au lieu de prendre à droite en direction d'Arvey, on poursuit tout droit à travers l'alpage en direction du Pic de la Sauge. Au bout du champ, on retrouve un chemin, balisage jaune, qui monte à travers la forêt. On arrive rapidement à la croix du Pic de la Sauge. (20')On poursuit ensuite en suivant le balisage jaune qui part en direction du lac de la Thuile, duquel on a quelques magnifiques point de vue durant la descente. Une fois les barres rocheuses passées, je décide de prendre à droite par la forêt de la Combe Noire. 2h d'hors piste, tout droit jusqu'à retomber sur le chemin "Faible pourcentage" de la ponte de la Galoppaz. On poursuit donc sur la gauche, il ne reste plus que 20' de descente pour arriver à Arvey.

Puygros
11,5km 1000m R2 icone randonnee

Prendre la piste à côté du four à pain. Remonter la piste. Celle-ci traverse le ruisseau de la Rongère. Quitter la piste pour prendre un sentier qui monte direction ouest. Vers 1100 m, il part à plat (sentier taillé dans la terre) vers le sud-ouest puis à nouveau vers l’ouest pour contourner la base des Rochers de Bevereau. Etre vigilant car arrivé au niveau d’une petite clairière, il faut prendre à droite (direction nord), un petit sentier bien marqué et balisé avec de la peinture jaune. Ce sentier nous offre au passage de très beaux points de vue sur le Lac de la Thuile et continue de contourner les barres rocheuses. On arrive ainsi au pied de la barre rocheuse que l’on longe par la droite ; un passage assez raide nous permet ainsi d’accéder aux Rochers de Bevereau où l’on profite à nouveau d’un joli point de vue sur le Lac de la Thuile. Le sentier marqué également par des cairns nous permet d’atteindre le sommet du Pic de la Sauge (1612 m). Continuer ensuite vers le nord en restant assez près de la crête (on descend d’environ 150 m) pour attendre le Col de la Galoppaz. Remonter ensuite la pente herbeuse jusqu’à rejoindre la crête qui permet d’atteindre le sommet de la Pointe de la Galoppaz (1681 m).Pour descendre, poursuivre vers le nord en passant ou pas par la Petite Galoppaz. Descendre jusqu’au Col de la Buffaz. Quitter le sentier pour descendre dans la prairie à droite (direction est). On récupère un bon sentier en forêt qui nous descend jusqu’à une piste. Prendre celle-ci vers le sud (légère remontée) pour atteindre le Col du Lindar. Continuer vers le sud par la piste jusqu’au Col de Marocaz ? Il reste 1,5 km de route avant de rejoindre le parking du départ.

La Thuile
1000m R2 icone randonnee

du parking suivre le chemin évident qui part à droite

la Compôte
700m R1 icone randonnee

Du parking, prendre la route goudronnée qui monte à la Chapelle de Bellevaux. Après la traversée de la passerelle, prendre à droite le sentier qui monte au Col de l’Arclusaz. Après la montée en forêt, on rejoint une piste carrossable que l’on remonte jusqu’aux Chalets du Praz , puis ceux des Arbets. Repérer vers la droite en direction de la dent, une épaule herbeuse. La remonter en restant le plus souvent sur le long de la ligne de crête. On arrive sur un replat herbeux vers 1750m. Continuer à monter légèrement sur une centaine de mêtres en prenant une direction Sud de manière à éviter une grande faille qui descend de la crête. Monter alors au milieu des rochers et de l’herbe en direction de la crête. 50m sous celle-ci, on récupère une trace qui nous mène au Col de la Cochette, en évitant une petite faille par la gauche. Du col, on récupère un sentier qui part vers le Sud sous la ligne de crête (passages câblés) pour atteindre le sommet et sa croix.Descente sous la croix versant Est dans un couloir sur une centaine de mêtres. On continue ensuite à descendre en prenant une direction plus orientée Sud en direction du Col de l’Arclusaz.2 options : si l’on veut rejoindre le col, rester sous la ligne de crête en contournant par le haut et la droite une zone recouverte d’aulnes.Si l’on ne souhaite pas passer par le col, éviter cette zone d’aulnes en descendant plein Est dans les près pour rejoindre le sentier qui ramène aux Chalets des Arbets. On récupère ainsi l’itinéraire de montée.

le Chatelard
1180m R3 icone randonnee

Depuis le parking 3 chemins sont possibles. Prendre le chemin qui part en face de vous quand vous etes aux panneaux. le sentiers monte dans la foret de chevron. La direction de la belle étoile est très bien indiqué à ce niveau. Ont arrive à la croix de périllet (1710m). Le chemin deviens d'ici plus escarpé pour monter jusqu'à la table d'orientation de la belle étoile ou la vue est splendide sur toutes les alpes.Le retour se fait soit en revenant sur l'itinéraire de départ et en bifurcant par le sentier dit 'des bois', soit ont continue sur la crête (pas de l'ane) ou l'on peut apercevoir avec de la chance quelques chamoix sur les contre-forts coté albertville. Le chemin passe par quelques passage de mini via-ferratta pour redescendre ensuite vers le col de l'alpette (1580m). Une variante permet en rajoutant 45min/1h de monté au sommet se trouvant 200m au dessus en face de vous sur le roc rouge (1720m).Ont redescent ensuite sur un sentier plus ou moins marqué qui une fois passé le chalet (vente de fromage !!!), deviens chaotique. Le sentier large et marqué disparait sur un chemin très (peut emprunté) sur la gauche avec pour seul indication un panneaux "ramaz". Le chemin remonte largement et arrivé sur le replat les difficultés commence. Ont choisira le replat tous droit plutot que le sentier ou de nombreux éboulies sont présent et qui fini en cul de sac. Au bout du replat (30metres) un mini sentié redescent sur la partie droite dans la foret. Etant tres peut marqué, ca glisse sévère avec la pente donc attention aux chevilles !, ont saute un petit ruisseau et un peut plus loin ont rejoint le chemin largement tracé du sentié des bois qui nous permet de redesncedre jusqu'au parking.

Albertville
1000m R3 icone randonnee

Du parking de l'Eglise prendre la rue qui longe l'église à gauche (autre parking possible là)Suivre "grotte de ND du lac.Juste avant la grotte un panneau invite à monter à gauche sur la crête du Taillefer.Suivre ensuite la crête jusqu'à la bifurc (panneau) qui fait descendre au hameau des Maisons.Traverser la route et prendre en face le sentier "col de la Cochette".Monter vers la crête puis le long de la crête jusque sous le rocher sommital;Un AR escalade facile pour la croix du sommet.Continuer le sentier de crête jusqu'au col de la Cochette.Descendre à gauche le sentier amenant à Entrevernes.traverser la route et prendre en face le sentier (panneau "Taillefer").Remonter sur la crête et la suivre jusqu'à Duingt.

Duingt
1250m R1 icone randonnee

Du parking, rejoindre l'abbaye. Suivre ensuite les balises jaunes, direction "chalet du Drison", en empruntant pistes et sentiers. Vers 1140 m (panneau), prendre l'embranchement de gauche.Arrivé au gîte d'alpage du Drison (1640 m), gagner la longue crête orientale de Chaurionde. Après une montée soutenue, on atteint la pointe du même nom garnie d'une croix (2173 m).Emprunter la crête Nord délicate jusqu'au pied de la paroi Sud de la Sambuy. La longer vers l'Est puis le Nord-Est en suivant des traces de chamois. Elles dominent de très raides pentes herbeuses et gradins rocheux. Arrivé dans un chaos de roches, remonter vers l'Ouest afin d'atteindre facilement la large et belle brèche de la Fenêtre Supérieure de la Sambuy (1992 m).Sur l'autre versant, partir à flanc sur la gauche et en légère descente entre de gros blocs. On rejoint ainsi un bon sentier grimpant à la croix sommitale de la Pointe de la Sambuy.Redescendre par le même chemin puis suivre une piste menant au gîte d'alpage de la Bouchasse (1700 m – fontaine). Emprunter alors en-dessous du chalet, un joli sentier en balcon. Peu après l'inscription "Drison" peinte sur le rocher, laisser la branche remontant à droite pour descendre longuement en forêt. Ce chemin retrouve l'itinéraire de l'aller à la bifurcation à 1140 m.. Remarque :Les randonneurs confirmés peuvent gravir directement la Pointe de la Sambuy par son arête Sud : cotation R5 – corde indispensable.Ainsi, arrivé au pied de la paroi Sud depuis la crête aérienne de Chaurionde, longer la falaise quelques mètres vers l'Est. Trouver alors un passage très délicat rocheux et herbeux. Tirer ensuite sur la gauche sur un semblant de vire afin d'atteindre une brèche remarquable au niveau de l'arête. Escalader celle-ci en prenant soin de ses prises (le rocher n'étant pas de première qualité).

Plancherine
1650m R4 icone randonnee

Petite balade sympathique au milieu de la forêt, puis au milieu des paturages et de ses vaches.Très belle vue sur les Bauges.

jarsy
670m R1 icone randonnee

Itinéraire plus qu'évident: il s'agit de suivre un chemin agricole "goudronné".interdit à la circulation. La montée est régulière alternant prés et forêt, sans difficultés. Au niveau des chalets remonter la petite crête pour profiter de la vue (Lac d'Annecy:massif des Bauges).Retour même itinéraire.

Le Mont Derrière
440m R1 icone randonnee

Face au parking prendre le large chemin qui dessert les maisons du haut ce chemin devient sentier dès la lisière de la forêt. Ce sentier grimpe séchement jusqu'à Pré Penet (panneau sur le rocher). Il atteint ensuite le Creux du Lac puis sur la gauche le col de Rossane et encore à gauche la Croix bien visible alors.Pas de problême au retour, prendre l'itinéraire aller.

Aillon le Vieux
11km 945m R1 icone randonnee

De la route, prendre le chemin montant aux maisons baujues. Suivre la piste en direction du nord pour pénétrer en sous-bois. Prendre à droite le bon sentier menant aux falaises pour trouver l'entrée de la grotte. Débute alors une descente progressive sur 600 m. La progression est facilitée par quelques marches et une échelle métallique. Le terminus se situe au petit lac souterrain. Pour le retour, dans la grande salle prendre le boyau de droite puis passer en reptation l'étroiture qui permet de déboucher dans un couloir plus vaste qui ramène à la l'entrée annexe du réseau.http://jm.pouy.perso.neuf.fr/randonnees.html

Allèves
170m R1 icone randonnee

D'Arbin, suivre tranquillement les pancartes. La première indique 3h de montée, ne vous fiez pas à l'horaire, Cinq cent mètres plus loin une seconde indique 1h30!Le sentier passe par la Vierge noire, toute blanche, au milieu des Vignes. Et très vite, on quitte cette fournaise pour suivre un petit sentier emmitouflé dans les buis, les chênes. Quelques portions plates, agrémentées de bonne montées, font que ça avance sévère! Au col du Mont, une petite prairie sur la gauche, premier plat depuis Arbin! Une belle aire de pique-nique... On poursuit le sentier en direction "Sur le Mont" sur deux cent mètres environ où, une pancarte "Col de Marocaz / Le Lac" vous fera tourner à droite. On suit cette piste, et sente sur 500 mètres où de vastes prairies vous accueillent et là, sur la droite, entouré de barbelé, www.bivouak.net/gps/waypoint.php?id_wpt=4143&id_sport=16... à se demander s'il existait! Peut-être d'ailleurs le déco le plus méridional des Bauges?Le tour de la propriété est vite effectué. Trois lignes de barbelés, deux biroutes, et peut-être deux cent mètres carrés de pelouse. Bein voilà, y'à plus qu'à! Et si y'a foule, vous pourrez patientez par une belle sieste dans la prairie derrière...

Arbin
760m R1 icone randonnee

Suivre le chemin forestier qui remonte en direction du Nord. A 1200 mètres, prendre plein Ouest et sortir de la forêt par un bref raidillon. A 1460 m, rejoindre l'arête que l'on suit jusqu'au sommet.

Arvey
850m R1 icone randonnee

Depuis le parking d'Arvey, prendre en face un chemin qui monte droit dans le sous bois, rejoindre une piste (à droite au croisement) puis vers 1200m quitter la piste et prendre à droite un chemin qui monte raide. Arrivé dans le pré sommital, soit on rejoint l'arrête N-S que l'on suit jusqu'à un col, soit on prend droit dans le pré en direction du sommet et on traverse à droite à hauteur du col (sentes). Du col on peut faire un A/R au sommet en 20mn

Arvey
830m D1/V2/A2 icone parapente

Départ depuis Challes-les-eaux, monté en forets sur la majorité du parcourt. Bien balisé celui ci ne necessite que très peu de problèmes si ce n'est un passage ensoleillé et pentu au 1/3 du parcourt. S'ensuie un passage dans des prairies où l'ont peut croiser quelques vaches. Une fontaine est présente en milieu de parcourt. Cet itinéraire peut aussi se pratiquer en vtt avec un peu d'entrainement.Retour par le meme chemin ou via une boucle en redescendant sur la commune de st joire pieuré via une descente très raide et retour sur challes-les-eaux par la route (moins agréable)

Challes-les-eaux
600m R1 icone randonnee

Au-dessus du parking, prendre la rue de droite. A 380 m, en suivre une nouvelle à droite passant à proximité d'une belle chapelle. A une nouvelle bifurcation, prendre à gauche jusqu'à trouver le départ d'un chemin (vieille flèche jaune sur un mur). Il s'élève en lacets à travers des vignes pour trouver le départ d'un sentier (balise jaune sur un arbre). Celui-ci démarre raide puis s'élève en lacets dans les buis. A 700 m, en laisser un autre qui descend sur la droite. A un croisement à 860m (panneaux), prendre main gauche puis laisser de nouveau à droite un itinéraire menant à la grotte de l’Ermite.Notre sentier, un peu abimé, traverse deux combes séparées par une jolie clairière, avant de se perdre dans un pré en balcon (banc en bois). Remonter alors un chemin jusqu’à un collet vers 1020m.Quand celui-ci se met à descendre au hameau de Montgelas, le quitter pour un autre partant à droite. Montant d’abord plein est, il bascule ensuite en écharpe vers le sud tout en devenant sentier. A noter, dès son départ, qu’il est curieusement balisé de rubalises jaunes accrochées aux arbres. Le tracé finissant par disparaitre, le balisage nous invite à grimper droit dans la pente du bois de la Mègne. Un final raide et terreux et nous arrivons sur un nouveau sentier venant du hameau de Montgelas.En le suivant à droite, on gagne la crête débonnaire de Roche Blanche où se dresse la croix de Chignin (1240m). Continuer par la suite toujours vers le sud sur cet étroit plateau boisé, suspendu entre la cluse de Chambéry et la Thuile. A un replat (point 1156m), virer à gauche (nord-est). Le sentier dévale alors sec une combe avant de repartir en balcon vers le sud pour aboutir sur celui de la grotte de l’Ermite (accessible en 30mn aller-retour).En l’empruntant à gauche, tout en côtoyant de belles clairières, on retrouve rapidement le passage du Trou de Chignin vers 1030m. Descendre alors à droite pour une longue traversée dans les buis avant de récupérer celui de l’aller à 860m. . En faire moins : Boucle depuis le hameau de Montgelas en se fiant aux topos d’www.sentier-nature.com/montagne/public/topos-salvant/bauges/05bis-roche-blanche.pdf et de www.sentier-nature.com/montagne/post/2013/04/26/roche-blanche-croix-chignin-montgelas. . En faire plus :Du trou de Chignin, on peut entreprendre un petit crochet par le Roc de Tormery, en redescendant ensuite par le passage original des Echelles. Compter alors sur 100m de dénivelée et 1h30 de temps supplémentaires.Mais il est surtout conseillé pour les plus endurants de poursuivre vers www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2021&id_sport=2, pour enfin descendre sur Montmélian par le sentier des buis. 1400m de dénivelée et 7h de marche sont nécessaires pour la totalité de la traversée.

Chignin
950m R2 icone randonnee

Itinéraire décrit et réalisé en raquettes.Traverser la D 911 et emprunter le sentier du tour des Bauges. Ce sentier prend une direction Ouest pendant enviro 300 m puis monte dans les bois avec une direction Nord Ouest pendant 900m environ. Après une épingle le sentier change d'orientation et suit le crête direction Sud Ouest pendant 3 km environ avant d'atteindre l'objectif. L'itinéraire peut être prolongé jusqu'au Mont Colombier (pour une randonnée estivale par exemple). Une pause pique nique est envisageable à la chapelle Saint Bernard, une table sommaire en bois est installée à cet endroit.

Ecole
4,4km 676m R1 icone randonnee

On rejoint le hameau des Caillets. A la sortie du hameau, on contourne un relais, le chemin n'est pas évident à trouver. Il monte très fort. Lorsqu'il devient relativement plat, il est encore moins évident à trouver, il faut rejoindre une piste forestière et suivre la bonne. Vers 1350m, la piste devient chemin, on le suit jusqu'au sommet du télésiège de la Sambuy où se trouve le déco. On peut monter plus haut sur la petite Sambuy.

Seythenex
?km 1100m D1/V2/A2 icone parapente

Du parking de l'atterrissage, traverser le ruisseau par une passerelle (poteau électrique !!!), prendre la piste qui passe sous la voie ferrée. A la route goudronnée, direction Grenoble et prendre la route à droite qui traverse le hameau de la Ravoire. Traverser les vignes et rejoindre le hameau de Cruet-Ferroux. Le chemin menant à Montlambert débute au sommet du hameau vers un panneau indicateur de chemins, mais qui n'indique pas celui qui monte à Montlamb !!! Plus haut un bifurcation en patte d'oie, c'est à droite vers les bois.Rejoindre le hameau de Montlambert par une grande traversée ascendante vers la droite et aller au déco parapente par la piste bien connue.

St Jean de la Porte
?km 620m D1/V1/A1 icone parapente

du parking, traverser le ruisseau par passerelle (poteau éléctrique !!!). passer sous la voie férrée et monter à travers les vignes. Traverser la route et rejoindre le hameau de Cruet-Féroux. De là débute le chemin montant à Montlambert. A Montlambert, prendre le chemin passant entre un gros mur d'une maison. Un tout petit peu plus haut, le chemin se divise en "Y", prendre celui de gauche qui mène juqu'aux prés du Mont Charvet. On peut décoller en Est , Sud ou Ouest

St Jean de la Porte
1165m R1 icone randonnee

Du parking, redescendre la route sur 500m jusqu'au hameau de Magnoux et prendre un chemin goudronné qui monte plein E. Le chemin rentre dans la forêt. Continuer à monter tout droit (plein Est et fléchage "rose") jusquà sortir de la forêt. Le chemin traverse un pierrier, redescend un peu et s'oriente Sud pour se diriger franchement vers les rochers. Là, il suit une corniche (aérien), franchit la cascade de Pleuven et monte dans la barre rocheuse pour déboucher dans les pré en forme d'entonnoir sous le col de Pleuven. Du col prendre à gauche en direction du Trélod, monter sur la première bosse (1830m).

La Chapelle en Bauges
900m R2 icone randonnee

Du parking, suivre les pancartes "Pécloz-Armène". Très bien fait. Un effort a également été fait avec une pause "culturelle" au niveau de la Chapelle (ruines) à 1030m où après avoir appuyé sur un petit bouton, un monsieur vous racontera l'histoire de ce vallon. Un peu plus haut, piste forestière toute droite, vous laisserez la piste pour vous engager sur un petit sentier sur la droite en direction du Chalet Bottier (1430m).Au chalet, on poursuit sur la piste sur 300m environ, et on monte tout droit dans les alpages le long de la crête qui se raidit au fur et à mesure. Un petit sentier est là...A 1961m on débouche sur une belle croupe qui s'affine au fil du dénivelé. A 2020m, sur une vingtaine de mètres vous pourrez vous retrouver à califourchon sur l'arête. Brrr... (présence d'un spit-clou). On retrouve ensuite le p'tit sentier qui flirte avec faces E et W. Joli sommet avec des ingrédients de "de la haute"!

Ecole
1170m R3 icone randonnee

Du parking, suivre les pancartes. Très bien fait. Un effort a également été fait avec une pause "culturelle" au niveau de la Chapelle (ruines) à 1030m où après avoir appuyé sur un petit bouton, un monsieur vous racontera l'histoire de ce vallon.Au col (2010m), emprunter le sentier qui s'engouffre dans cette arête Est, et suivre quelques losanges jaune en guise de signalisation et des cairns fraichement refaits. Un bref passsage où l'on met les mains. Attention, attention, glissade interdite.Descente : idem. On peut enchainer sur le www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1631&id_sport=2 une fois revenu au col 2010. Jolie variante.

Ecole
1300m R3 icone randonnee

Du parking, suivre les pancartes "Pécloz-Armène". Très bien fait. Un effort a également été fait avec une pause "culturelle" au niveau de la Chapelle (ruines) à 1030m où après avoir appuyé sur un petit bouton, un monsieur vous racontera l'histoire de ce vallon. Poursuivre le sentier jusqu'au Chalet d'Armène (cabane du Berger). Derrière la cabane, prendre plein sud sur la croupe, dans les pentes herbeuses, verneuses puis re-herbeuse. Un semblant de sentier apparait de temps en temps.Beau sommet effilé.Descente par le même itinéraire ou poursuivre en traversée SW en direction de la Pointe des Arlicots (cf ce topo).

Ecole
1200m R2 icone randonnee

De Saint Gingolf, prendre le joli petit sentier qui part plein sud à flanc de montagne. Il faut garder le ruisseau à main droite et ne jamais le traverser... c'est farci de pistes forestières qui partent ailleurs. vers 800m on retrouve le parking (qui peut être un départ également).A partir de là c'est plus simple. un beau sentier monte en cinq lacets jusqu'au rocher blanc à travers des pentes raides. Au Rocher Blanc, changement de décor, les premières prairies apparaissent. suivre le doux vallon plein sud jusqu'au chalet de la motte. Tourner à droite sur une large piste et suivre la longue crête par une belle piste. passer auparavant devant le pylône et admirer le lac d'Annecy au nord miroitant de mille feux.Suivre la belle piste qui passe devant deux pièces d'eau et un monument à la gloire de la famille Calfi, des chasseurs de pères en fils il me semble. La piste bascule au sud avant de redescendre légèrement sur le chalet Servoz, splendide gite au milieu de l'alpage éponyme.La suite est simple, c'est la grande pente au dessus, on voit d'ailleurs la croix depuis le chalet. il monte assez bien et la trace est bonne sauf dans une traversée de dalle où l'attention est de mise. On rejoint la molle arête nord, elle vous montera facilement à l'antécime et sa croix. Le vrai sommet est un peu plus à l'ouest.

Giez
1300m D2/V2/A1 icone parapente

Remonter la rue à droite de l'église de Lathuile. Longer un beau ruisseau. Le traverser au dessus du village vers un réservoir d'eau. Arrivé sur le plateau, prendre une sente qui longe la falaise. Pas évident a repérer par moment mais on arrive directement sur le déco.

Lathuile
?km 850m D3/V1/A1 icone parapente

Descendre le chemin agricole et traverser la Reysse puis suivre à droite la piste qui monte vers les chalets des Côtes Geulets. La prendre à Gauche celui qui monte vers les chalets de la Buffaz. continuer la crête vers le SW, passer le col de la Buffaz et rejoindre un petit col au pied de l'arrête sommitale.

Thoiry
550m D2/V1/A2 icone parapente

Du parking de la salle des fêtes descendre au hameau de NécuidetDans le hameau trouver un chemin qui monte droit dans les bois. Dans l'alpage passer derriere le chalet puis suivre le balisage Roche du guet ou Tapin. Atteindre le Tapin, la roche du guet et le Rocher de Manettaz. Prendre la direction du Col du Mont et ensuite celle de la Thuile pour revenir au pointe de départ.

La Thuile
375m R2 icone randonnee

du parking des Cornas : 2 options - soit suivre le chemin jusqu'au golet de Doucy puis chemin à droite qui passe au chalet du Golet - soit sentier direct à travers la forêt qui rejoint sous la Dent de Porte suivre le sentier jusqu'à 1880 qui redescend sur le chalet de Charbonnet 1840 puis poursuit jusqu'au sommet du Trélod 2180

La Compote
1080m R2 icone randonnee

itinéraire du trelot (mais en plus court)Le départ se fait directement sur le sentier qui part a droite avant l'entrée du chemin forestier. Ca monte sec au départ mais le sentier est constant et bien tracé tous du long.La monté débouche sous la Dent des portes a 1932m.De la le chemin longe la falaise par le dessus pour rejoindre le petit chalet du charbonnet se trouvant sur l'autre versant un peu plus bas. La vue est ici féérique sur le trelot en fin de journée.Du chalet le sentier non balisé continue jsuqu'a rejoindre la dent largement visible.Le sentier continue pour monté jusqu'au mont trelot a 2181m si le temps est disponible.Au retour ont peut opter pour un retour par le chalet du goulet ou les long du chemin forestier ont peut découvrir de nombreux coin a champignons !!

doucy-en-bauges
600m R1 icone randonnee

Du parking des Cornes prendre le sentierplein Est qui démarre dans l'alpage. En forêt le balisage vert fluo cotoie le sentier et se termine carrefour du sentier montant du chalet de Golet (pancarte). Suivre alors le sentier balisé jaune jusqu'au chalet du Charbonnet. Là une pancarte signale "accés réservé aux randonneurs confirmés et bien équipés" suivre le bon sentier jusqu'au sommet.Retour par le même itinéraire jusq'au col au dessus du Charbonnet, prendre alors le sentier à droite et par la crête atteindre la Dent des Portes, redescendre alors au carrefour du Golet prendre à droite passer au chalet et par la piste forestière rejoindre le parking.

La Compote
10km 1199m R1 icone randonnee

Prendre la rue montant à côté d'une fontaine, au sommet de la rue le chemin est indiqué, prendre la première rue à gauche, le chemin démarre au sommet de cette rue. Suivre le bon panneautage par la suite

Méry
?km 1150m R2 icone randonnee

Du parking de Montlambert, prendre un chemin à côté d'un bassin, longer une maison et bifurqué sur le chemin de gauche tout de suite après. Continuer le chemin principal jusqu'au déco dans un pré (face Est) ou le déco côté S, SW

St Jean de la Porte
?km 600m R1 icone randonnee

Du parking, prendre la piste qui monte dans les vignes derrière le cimetière, lorsqu'elle tourne sur la gauche (à l'angle du cimetière, 100 m après le parking) prendre le sentier qui monte à droite, laisser un sentier sur votre droite qui descend, pour monter et passer sur le piège a cailloux (digue) avant de déboucher sur une piste. Monter à gauche, puis après une épingle à droite de la piste et un peu avant le belvédère prendre le sentier qui part main gauche. Passer le portillon et continuer à monter. Apres qq lacets bien dégagés le chemin entre dans les buis. Le sentier monte ensuite en lacets jusque vers 915m (replat) avant de prendre la direction nord-est s'en suit une courte descente, puis une traversée à flan (passerelle) avant de sortir sur le plateau vers 1070m et de redescendre légèrement au col du Mont.A la sortie vous pouvez continuer sur le rocher du Guet.Du col vous pouvez rejoindre le lac de la Thuile.La descente peu se faire soit par le chemin de droite au col du Mont (boucle des buis) soit par la "Savoyarde" et le trou de Chingnin à l'ouest.

MONTMELIAN
5kmkm 820m R1 icone randonnee

Du parking de Pragondran, suivre le balisage Nivolet jusqu'à une prairie carrefour.A droite c'est l'itinéraire par la cheminée cablée et échelonnée et tout droit, en ligne directe, la montée par la cheminée non equipée.quand on sort de la cheminée la croix est à droite.pour la descente onpeut faire le tour par le pas du croc qui ramène tranquillement à Pragondran.

Pragondran
900m R3 icone randonnee

Du village de Pragondran 820 m suivre l'itinéraire balisé du sire. Prendre un premier sentier à droite vers 850 m puis peu avant le Malpassant encore à droite le sentier qui monte en lacets jusqu'au chalet du Sire. De suivre le sentier à droite et monter plein S vers le décollage de Pré à max orienté W-NW. Si ce n'est pas la bonne orientation du vent poursuivre par la crête jusqu'au Sire proprement dit : décollage S.

Verel-pragondran
700m R1 icone randonnee

Du parking revenir vers le hameau du Raffort et prendre à droite la piste NW, puis le sentier qui lui fait suite. Entamer alors la montée, d'abord sévère puis plus calme. Par de nombreux lacets atteindre les 2 chalets forestiers de la Balme. Continuer plein N et par quelques lacets parvenir au col.Descente par le même itinéraire.

Frontenex
970m R1 icone randonnee

Prendre la piste indiqué " Les Martyrs de la Frasse". arrivée à un grand replat (830m), une première patte d'oie, prendre le chemin plus étroit de gauche puis une centaine de mètre plus loin à un autre carrefour, celui de droite en bien meilleur état.Remonter encore longuement le versant ombragé sans trop de virages jusqu'au fond du vallon. Puis par une dernière pente ensoleillée et quelques lacets, atteindre le col de la Sciaz (1338m) au milieu de la forêt. Vous aurez ici une petite indication du vent local.A la croix du col de la Sciaz, prendre plein nord et remonter la piste de ski par un large chemin jusqu'au sommet.

St Pierre d'Albigny
?km 962m R1 icone randonnee

Sentier tres bien balisé vous passerez par le village de Monterminod puis Lovettaz (possibilité de démarrer la rando d'ici), les fourneaux, les grands prés. Passer le pas de l'echelle. C'est la seule difficulté de la rando : échelle + cable sont présents. Ca dure une centaine de métres mais ca passe tranquille malgré tout. J'ai opté pour la descente par un retour par Pragondran. C'est un peu plus long mais c'est plus sympa ça permet de faire une boucle. Pour cela il faut bifurquer sur la gauche 200 ou 300 mètres apres le pas de l'echelle.

St Alban Leysse
16.5km 1300m R3 icone randonnee

Se garer juste apres St Jean d'Arvey (200 m environ). La rando démarre ici. Le départ est mal indiqué. il faut resté vigilant. C'est une petite route qui part sur la gauche. Par la suite le sentier est bien balisé. Ca monte assez fort jusqu'au passage de la Dorette. Apres c'est tranquille on se ballade sur la crete et c'est plat. La vue est magnifique sur le bassin Chamberien, Chartreuse et un bout des Bauges. J'ai choisi de redescendre de l'autre coté. C'est plus sympa car ca permet de faire une boucle (mais c'est un peu plus long).

St Jean d'Arvey
9,2km 950m R2 icone randonnee

Du parking prendre la piste menant au gros Fayard. on a le choix entre plusieurs chemins mais celui monte à l'ombre le matin. Il est bien balisé, pas raide du tout.Suivre ensuite Pierre Besse jusqu'au alpages sous la dent d'Arclusaz

St Pierre d'Albigny
?km 1110m R1 icone randonnee

De Tamié suivre le sentier menant aux chalets de Drison , sentier évident puis rejoindre l'arête au dessus de ces derniers et ne plus la quitter jusqu'au sommet.

Faverges
6km 1300m D3/V1/A1 icone parapente

Départ dans une épingle en montant au col de Tamié juste après "sous le col".Prendre le chemin forestier evident qui pénètre dans la foret.Il commence à monter après le passage d'un chalet en devenant de plus en plus étroit mais reste très visible jusqu'au col du haut du four. Passer au dessus des chalets en restant le plus possible sur l'arrete au début dans la forèt choisir au mieux son chemin s'il n'y a pas de trace puis marcher a vu jusqu'au sommet.

Albertville
10.5kmkm 1000m R2 icone randonnee

Du col de Rossanaz, atteint soit au départ d'Aillons le Vieux (voir topo 3271) ou au départ de Montlardier (voir topo 3558), gravir la pente orientée ouest qui fait face à la dent de Rossanaz. L'itinéraire se déroule dans une pente d'hrebe sans trace, mais aussi sans difficulté ni danger. Cette pente se redresse un peu aux niveau d'un bosquet. au sortir de ce bosquet, on débouche sur l'arète que l'on suit à droite pour s'arrêter à un des pointements rocheux qui la jalonnent.Descente par le même cheminement.Remarque:On peut atteindre le col de Rossanaz à partir de Montlardier en remontant la combe de l'Illette. Pour cela, prendre,à partir du hameau, le sentier qui part au sud (panneau) et remonte la forêt qui couvre le versant nord. Vers 1400m, on passe une petite barre rocheuse (bien tirer à main droite, pour ne pas s'engager sous la barre rocheuse) et déboucher dans la combe de l'Illette que l'on remonte jusqu'au col.

Aillons le Vieux
170m R2 icone randonnee

Du parking du col de Marocaz emprunter la piste qui monte au col du Lindar. Au col partir Est pour rejoindre le chalet Ducrey. Le chemin continue en ascendance SE. Au carrefour (rond point du Lindar) rester sur la piste (légère descente) qui mène au col du Pré du tour. Peu avant un chemin balisé rose vous mènera au sommet du Mont Charvet.Pour la descente traversée N-S en suivant le balisage serré rose. Le chemin s'affole et une belle descente vous emporte à Montlambert.Pour rejoindre le parking de départ, prendre la 1ere piste S (main droite) et remonter + de 200m D+, passer le couloir des cendres et continuer votre progression sur un petit single.Au carrefour prendre la direction du Col (peinture Marocaz sur un arbre) et se laisser aller jusqu'à l'abri sous roc. De là rejoindre la piste du Lindar jusqu'au parking

La Thuile
13km 900m R1 icone randonnee

Du parking, soit prendre la route qui part en face du parking et qui monte jusqu'au reposoir ( bout de la route), soit prendre la route qui continue sud-est après Le Mont vers le gite d'étape; après celui-ci à gauche, prendre un chemin qui monte au reposoir.Du parking du reposoir, prendre le sentier qui monte au Col de Bornette. Prendre ensuite la direction Nord-Est, passer aux chalets du Crêt du Char, puis le sentier fait quelques zig zag en forêt avant de déboucher sur le Crêt du Char ( point de vue ). Prendre un sentier (direction Nord), qui devient plus rocheux. Arrivé sur la crête ( 1615m ), continuer jusqu'à une croix où l'on bénéficie d'une superbe vue sur le Lac d'Annecy entre autre.Pour le retour, revenir jusqu'au Crêt du Char. Puis prendre le sentier qui descend coté Ouest sur les chalets de Pécheret, puis jusqu'à Mont-derrière. Rejoindre Mont-devant par la route.

Bellecombe-en-Bauges
700m R1 icone randonnee

" Au pied des pentes, au sud des Bauges, la Leysse déroule son lit dans un sombre canyon boisé avant d’entrer dans le bassin chambérien. A partir du lieu-dit, on découvre le Bout du monde. Les vieux et nouveaux sentiers, récemment aménagés, permettent la découverte des merveilleux sites que sont le sentier des Vignes, le trou de l’Enfer et sa passerelle, le vieux pont du Sordet et sa forêt pleine d’un profond silence, malgré la proximité de la ville. Certains passages de cette boucle ne sont pas encore repris par l’Institut National Géographique. Description de l'itinéraire sur : "Voir aussi cette vidéo d'www.matvpratique.com/video/5593-trou-de-l-enfer-bauges.

Saint-Alban-Leysse
650m R1 icone randonnee

Du hameau du carin, suivre le seul chemin partant plein Est. Après quelques lacets au coeur de la forêt, on débouche sous la falaise. Faire une traversée des "cascades" et déboucher sur le plateau que l'on aperçoit du parking. Laisser la dent de Pleuven sur votre droite et gagner la ligne de crête (sud > nord) qui vous mènera jusqu'à la falaise. Des marques jaunes vous guideront au sommet.Du sommet repérer le sentier qui vous emmenera à la Dent des Portes. Le départ du sentier est en contre bas du sommet. A la descente, il n'est pas utile de passer au chalet, préférez donc la ligne de crête et ce jusqu'au col. De là gagner rapidement le sommet de la Dent des Portes.Rejoindre le col et enprunter le sentier qui mène au parking des Cornes. Deux options s'offrent à vous, soit la route (à pieds ou en auto-stop), soit par le sentier qui passe au cul du Bois

Doucy en Bauges
1400m R2 icone randonnee

Du parking, remonter le vallon de Bellevaux par la route quelques dizaines de mètres, traverser le torrent par un petit pont et prendre le bon chemin qui monte vers le Col de la Fougère. Il est tracé sur la carte IGN.Au Col de la Fougère, admirer la ligne de crête au sud qui passe par Le Mont Fougère, Chamosseran, Armenaz et Pecloz : le trajet à suivre est clair ! Il n'y a qu'à suivre le petit chemin (par endroit très exposé) sur le fil de la crête jusqu'à Armenaz. Les petits passages d'escalade sont de niveau II et peuvent même rassurer car on pose enfin les mains sur quelque chose de solide!Du sommet de l'Armenaz, on retrouve un chemin (R3 pour la remontée au Pecloz) plus facile et parcouru qui mène au Pecloz en passant par le col de l'Armenaz.Du sommet du Pecloz, descendre par l'arête Ouest (R3 - quelques passages de désescalade en II) jusqu'à la route : attention dans le bas, il existe de nouvelles routes carrossables non tracées sur la carte...l'une d'elles descend sur 400m puis s'arrête au beau milieu des bois! Dès lors, il faut y aller à l'instinct : au premier croisement d'un large chemin, on a le choix gauche ou droite; prendre à droite. Au second croisement d'une très bonne route carrossable, prendre à gauche puis ne pas prendre à droite une route carrossable qui serait tentante. Plus bas, laisser à gauche une route carrossable qui mène à l'abbaye de Bellevaux (panneau). On finit par arriver sur la route de l'abbaye qui se jette un peu plus bas dans la route du vallon de Bellevaux.Remonter cette route sur 2,5 km jusqu'au parking.

Ecole
15km 1500m R4 icone randonnee

Remonter plein Sud par un beau chemin, pour rejoindre la combe de l'Illette. suivre toujours plein sud jusqu'au col de Rossanaz. Prendre a gauche a flanc sous les barre dans une traversée ascendante pour atteindre l'arête à l'altitude 1925. Changement de direction, c'est plein Nord a toute crête jusqu'au sommet. Continuer 300 mètres avant de redescendre sur le col de Rossanaz. partir plein nord a flanc descendant pour rejoindre le Golet de Pâchu (panneau). suivre les marques rouges qui descendent d'abord en traversée a droite puis direct dans un pierrier jusqu'au chalet Chaffard. Attention prendre plutôt le chemin au sud du chalet qui descend de la croix du plane.suivre le sentier puis la piste qui vous ramène au point de départ.

Montlardier
1250m R2 icone randonnee

Du parking, descendre légérement pour rejoindre les chalets de l'Allier. Prendre le sentier de gauche (panneau) et par le bois et de nombreux Z atteindre les gros chalets de Buffaz puis le col de même nom. Là entreprendre la sèche mais rapide montée qui mène au sommet de la Pointe de la Galoppaz.Revenir alors sur vos pas pour prendre à droite sur la crète. Descendre vers le chalet de Galoppaz, prendre à droite le sentier (GRP) qui rejoint la piste du Col de Serenne. Prendre à droite pour ce col, puis direction NE jusqu'au chalet des Côtes de Marles puis le parking.

Thoiry
738m R1 icone randonnee

Emprunter le large chemin qui part SE avant de rentrer dans le bois et de s'orienter NE. Passer aux chalets de Chargieu puis plein N filer sur Allant, sa croix et ses chalets. Continuer NNE pour atteindre le large plateau du Plan de la Limace.Retour par le même chemin jusqu'au carrefour de la pierre (plaque) descendre alors N le large chemin desservant Précherel et au carrefour prendre la direction Le Coudray (panneau). rejoindre alors le sentier de montée pour finir la balade.

Coudray
12km 800m R1 icone randonnee

Du hameau de Lovettaz partir plein N par le large sentier puis la piste forestière jusqu'au carrefour de la cascde. Prendre à gauche pour passer aux chalets de Nivolet, puis par le bon sentier en sous bois, puis en alpage rejoindre la cheminée. La gravir, cotation R3, passage court et bien équipé, prendre à gauche et parvenir à la croix. Retour par le col de la Doriaz (panneau, balisage PR), au col descendre à droite le rapide sentier qui mène à la cascade puis au carrefour précité et retour au parking.

Saint Jean d'Arvey
12km 857m R1 icone randonnee

Du cimetière remonter le chemin en contrebas du nouveau bout de route puis peu après la traverser pour continuer le chemin vers le nord.Suivre le balisage vert-jaune jusqu'au premier carrefour à panneaux. Prendre à gauche le chemin des buis et le remonter jusqu'à 1080m au carrefour du Gros Mollard prendre à gauche jusqu'au sommet de la Roche du Guet 1208mRedescendre au Gros Mollard et prendre direction rocher de manettaz, puis col du Mont,puis descendre vers Arbin. A la vierge des vignes au dessus d'Arbin prendre à droite le sentier des buis qui par quelques remontées redescend ensuite à Montmélian en passant devant un point de vue puis la bifurcation du matin.

Montmélian
1050m R1 icone randonnee

Montée par la route au Château (d'où part un chemin de chasseurs dans ce qui semble être au départ le lit d'un torrent à sec mais qui monte vers le col des Sausses) puis à Planvillard. De Planvillard, un chemin large prend le relais et monte en zigzags à travers bois jusqu'à une maison isolée dans un pré, à l'altitude 770m.De là, un chemin se dirige droit vers la montée puis traverse sur la droite. Le départ chemin qui repart sur la gauche n'est pas bien visible. Si on ne le trouve pas, il est possible de le rattraper plus haut en remontant la croupe qui descend du point 1006m. En tout état de cause, mieux vaut rester bien en dessous de la clairière visible sur la carte, qui est un réalité une grande dalle rocheuse raide et délicate. Le chemin zigzague gentiment jusqu'à l'altitude 1170m, petite clairière où se trouvent un abri en métal vert kaki et un tonneau en plastique bleu (pour mettre du maïs pour les sangliers ?). La trace est moins évidente, mais monte sur la droite et continue en petits lacets raides, avant de traverser sur la gauche une cinquantaine de mètres sous une falaise. Elle rejoint une croupe qu'elle emprunte, puis passe en versant sud. La trace se perd sur la carte et sur le terrain, mais il faut continuer à suivre de loin cette croupe, rocheuse par endroits, pour passer au-dessus des falaises longées précédemment. On sort de la forêt et rejoint à travers les herbes hautes, les framboisiers et les épicéas l'arête qui permet de rejoindre le chemin principal à 1591m.Descente. La traversée en direction du col des Sausses, un peu exposée par endroits est rendue délicate par les éboulements au bien nommé « le Pierreux » qui ont rendu le terrain instable. Le chemin en versant Sud du col des Sausses semble à l'abandon. Il y a des arbres couchés en travers du chemin.Les traversées des gorges situées aux altitudes 1220m et 1120m sont rendues très délicates. Un névé et un éboulement ont emporté câbles et cordes qui sécurisaient la traversée dans un terrain instable. Descendre de 30m et remonter de l'autre côté semble le moins dangereux. Le reste de l'itinéraire est sans difficulté. A 640m d'altitude, à un embranchement, deux directions sont fléchées Grésy sur Aix. Prendre à gauche. La descente devient plus raide. Après quelques brefs lacets, nouvel embranchement à l'altitude 520m. Prendre de nouveau à gauche. On traverse le ruisseau des Lavanches redvenu sage. Une large piste en pente douce ramène à Montailloset. Heureusement, la suite de la descente se passe sans encombre, même si nous sommes surpris de rencontrer encore d'autres blocs de glace de 1m de haut dans un gorge à 1070m d'altitude, un 31 août.Brève pause à la table de pique-nique du Mont de Grésy avant de descendre et d'arriver à 19h45 à Montailloset.

Montailleur
1250m R4 icone randonnee

Départ devant le Chalet de l'Aurore, à côté du petit téléskis, aucunes indications pour les départ de circuits raquettes.Le but est de rejoindre les chalets de Glaise, pour cela 2 possibilités:-Soit par le goudron, suivre les panneaux et marques jaunes en prenant la D206a direction parking Doriaz, et bifurquer vers la route qui mène aux chalets de Glaise après la village nordique. On pourra chausser dès la fin de la route ouverte à la circulation.-Soit pour éviter le goudron, chausser à coté du Chalet de l'Aurore, et remonter le long de la piste de luge pour contourner le village nordique et ces jolies petites maisons en bois. Passer entre les 2 dernières maisons, puis continuer à faire le tour du village.On arrive en face de la montée qui monte au Sire d'où nous descendrons au retour, en prenant à gauche on rejoint les Chalets de Glaise.De là suivre les clôtures puis filez Sud/Sud-Ouest vers la forêt.A partir de là il suffit de suivre le balisage. A travers les bois on fait les montagnes russes pour atteindre la crête au panneau 1513m où l'on partira plein Sud pour faire l'aller-retour à la croix.Pour le retour, on retourne à l'intersection 1513m mais plutôt que de redescendre par le même itinéraire on peut faire la boucle en partant vers le Nord faire le même yoyo sur la crête direction le Sire.On atteindra 1550m d'altitude avant de redescendre à 1500 puis remonter au point culminant du parcours: Le carin du Sire à 1558m d'altitude. Alors que le chemin été contourne cette butte, les traces nous font monter au sommet (voir si ça passe en courbe de niveau?), car pour redescendre de l'autre côté de la butte direction les chalets du Sire, c'est un peu raide et si la neige est bien dure, sans couteaux ça peut tendu. Ici pas vu de balisage, mais ce cairn est sympa, jolie vue avec des bancs.Une fois aux chalets du Sire, soit on part vers le parking du Sire mais si la route est ouverte ça fera beaucoup de gourdon pour redescendre vers notre parking, prendre à droite vers l'est pour redescendre derrière le village nordique. La descente est d'abord raide dans les bois, mais avec les raquettes il suffit de se laissé descendre puis de descendre sur une piste régulière et agréable. Le temps indiqué de 1h10 est très exagéré en descente raquettes.Mêmes 2 options qu'à l'aller pour retourner au parking.Compter environ 1h30 pour monter et 1h30 pour redescendre par le Sire, ou un peu moins (J'ai mis 1h15 chaussage compris pour monter, et 1h25 pour descendre avec nombreux arrêts épingles de suretés pour le pantalon déchiré).

Les Déserts
?km 450m R1 icone randonnee

Depuis le parking, prendre tout de suite à droite, sur une piste, on coupe bientôt un single qu'il ne faut plus quitter. Laisser la piste de la cascade du trou de l'enfer et prendre le sentier des lapiaz, il monte en face Est, il n'est pas indiqué sur les vieilles cartes, mais en rouge sur www.geoportail.gouv.fr/accueil?c=6.208608867869188,45.74877222544797&z=0.00004459308181838157&l=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS$GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1)&l=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.3D$GEOPORTAIL:OGC:WMTS@aggregate(1)&permalink=yes. Passer devant la source de la Bonne Eau qui gicle directement de la roche !. Juste après, un embranchement... Prendre à gauche mais l'autre sentier y arrive aussi... Après une série de lacets, par une grande traversée légèrement descendante rejoindre la pointe nord de la montagne et retrouver une piste forestière(1250m). Ne suivez pas les cairns montants à gauche, c'est à droite direction plein sud pendant un bon moment. On rejoint d'ailleurs une piste encore plus grosse. Après une coupe à blanc, il y a un vieux chemin de tirage qui part à gauche dans la même direction, vous pouvez le prendre (ou le rater, c'est pas grave la piste du bas y arrive aussi), il va couper un peu plus haut le sentier historique qui monte sur le plateau. Par de larges lacets, monter en direction de la falaise, il va falloir traverser cette obstacle colossale par une faiblesse naturelle que les hommes auront exploitée en creusant un sentier en encorbellement, c'est facile dans ces conditions.On débouche sur un plateau, d'abord arboré puis une prairie, c'est plein sud, on passe à la ferme de la Combe, une plaine isolée, puis un petit col taillé dans la roche. A droite toute ! Suivre le sentier pour monter sur les dernières croupes avant le sommet.

Chevaline
1300m D1/V2/A2 icone parapente

Prendre la piste 4x4 au bout du parking. Puis suivre panneaux "Pas de l'Ours-chalet de la Bouchasse".Panneau signalant le petit sentier du Pas de l'Ours (cheminée en descente). Suivre le sentier qui conduit ensuite à une piste  qu'on monte à droite. Elle conduit à un chemin qui permet de contourner de grandes barres rocheuses (panneau "sommet station par Sous Grand Rocher") et d'accéder à un chemin "sentier botanique et géologique"  qui mène au sommet du télésiège (table d'orientation).Prendre le sentier de la combe de la Sambuy qui conduit au sommet de la pointe de la Sambuy.Redescendre jusque vers le sommet du télésiège. Prendre la direction du "Chalet de la Bouchasse". Sentier sous une falaise, qui remonte un peu jusqu'à un épaulement qui permet de passer face sud (chalet).Au chalet prendre la direction du chalet du Drison. Le sentier fait une grande traversée sous la Sambuy. A la première intersection ne pas continuer vers le Drison mais descendre vers le chalet du Plan du Tour. Puis route forestière vers abbaye de Tamié.

Seythenex
13km 1200m R3 icone randonnee

Au hameau, à un carrefour (panneau), suivre un large chemin qui part vers le sud (direction "Mont Julioz"). Il passe devant un gite d'étape et traverse des champs. A une intersection (1150 m), prendre le chemin de droite. A 1250 m, emprunter un sentier indiqué à son départ par un cairn et un panneau.Il monte en sous-bois pour rejoindre une barre rocheuse (site d'escalade). Il la longe par la gauche et se termine en trouvant un chemin balisé en jaune. Le suivre à droite pour atteindre l'arête sud du Mt Julioz puis le sommet (inscriptions à la peinture sur le rocher).Emprunter sur le flanc est une sente indiquée par une flèche jaune assez discrète. Elle rejoint l'antécime nord (1662 m) dans un relief tourmenté. Elle continue sur l'arête nord qui s'élargit peu à peu.A une intersection, laisser à droite l'itinéraire qui descend au Golet pour continuer à suivre la crête par un chemin assez raide et glissant. Il tombe sur une piste forestière que l'on suit à gauche. Elle en rejoint une autre (GR 96) au bois d'Enfer.Suivre alors à gauche le balisage blanc/rouge en passant par le col du Plane, pour retrouver les Garins.Remarque : le sentier-raccourci indiqué sur la carte IGN, montant des Garins et partant plein est jusqu'à 1250 m, n'existe plus.

Le Châtelard
650m R3 icone randonnee

Traverser le hameau du Crozet et juste après le four à pain, prendre la piste forestière qui monte à gauche (plein Est) en direction de la crête. A l’altitude de 1050m, la piste se divise en deux ; prendre à gauche pour atteindre la crête (point 1088m). Prendre alors à droite ; on récupère une sente pour suivre la ligne de crête jusqu’au sommet du Margériaz. Sur les deux premiers quarts du parcours, la sente en forêt est assez bien marquée (le plus souvent en versant Est de la ligne de crête. Le 3ème quart, la sente, toujours en forêt, est moins présente mais on suit toujours assez facilement la crête. Le dernier quart du parcours (on est sorti de la forêt) se fait en bordure de falaise jusqu’au sommet du Margériaz (1845m).Pour la descente, continuer vers le Sud (piste carrossable) en suivant de loin la falaise. On tourne à gauche pour passer au-dessus de la gare d’arrivée du télésiège. On récupère ensuite une portion du sentier des tannes et glacières, puis on la quitte pour une autre sente (toujours en bordure de falaise au niveau de la Couleuvre) jusqu’au Col de la Verne. Descendre par le Gr jusqu’aux Chavonnes. Prendre alors la piste qui part à droite ; piste d’abord plate puis qui remonte (environ 120 à 130m de remontée) jusqu’à la Labiaz. Prendre enfin à gauche pour rejoindre le hameau de la Combe.

Lescheraines
1250m R2 icone randonnee

Se garer en haut du lotissement de La Manse. suivre le large chemin sur environ 200m puis prendre à gauche un sentier pour rejoindre le GR 96 (tour des Bauges); le quitter par la gauche à 1300m pour suivre des traces bleues un peu effacées dans la forêt. Le sentier devient mieux tracé dans les alpages. Poursuivre jusqu'au sommet.La descente pat la crête nord n'est pas dangereuse, contrairement à l'indication du panneau du sommet, mais un peu impressionnante sur un pas. Rejoindre le col de cochette, puis redescendre à droite et revenir par le GR 96.

Aillon station
810m R2 icone randonnee

Ce circuit consiste à enchainer le Mont Péclot, le Mont d'Armenaz, la Pointe des Arces et la Pointe des Arlicots. Un dénivelé positif de 2200m qui vous mènera dans des paysages à vous couper le souffle. Et l'on est dans les Bauges, montagne à vaches qu'ils disaient? Non, non et non, plutôt à chamois Du parking, prendre la piste de la Sainte Chapelle (950m) où vous remplirez vos gourdes d'une eau aux pouvoirs miraculeux contre les douleurs du corps. Poursuivre sur le hameau en ruine de La Chapelle (1050m), toujours par une large piste qui se transforme à 1250m en sentier pour randonneurs. Le suivre jusqu'au replat sous le chalet de l'Armène (cabane du berger).De là, on s'engage dans la grande pente sud jusqu'au col 2010m où l'on prendra le petit sentier escarpé qui mène au www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=4760&id_sport=2.De retour au col, on enchaine donc sur le www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1631&id_sport=2, sans omettre de pencher la tête dans les pentes nord afin de regarder la belle architecture calcaire qui y est sculptée. C'est magnifique. Du sommet, on poursuit en traversée en descendant par la croupe sud jusqu'au passage de l'Armène.La www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1711&id_sport=2 peut-elle s'atttaquer par l'arête SW au départ du passage de l'Armène? Mystère... Je suis redescendu au Chalet d'Armène, puis ai pris plein sud dans les pentes herbeuses, verneuses et enfin la petite sente sur l'arête sommitale qui mène aux Arces. Du sommet, poursuivre SW sur l'arête, vers 1980m, j'ai laissé tomber cette arête (trop expo en ce qui me concerne, peut-être à deux avec une corde ce serait mieux, quoiqu'il en soit cela parait plutôt scabreux...) pour attaquer une descente dans les pentes raides /herbeuses jusqu'à l'altitude 1750m environ. Un piolet m'aurait été bel et bien utile.On file alors dans le fond du vallon, et l'on remonte un éboulis de grosses pierres, de vraies marches, jusqu'à 1850m environ. On rejoint transversalement le point côté 1961m, dans des pentes raides herbeuses aux pierres qui tiennent pas bien. Terrain à chamois. Attention!Sur la croupe, tranquille, plein sud en direction de la Pointe des Arlicots. A 2020m la croupe se rétrécit au point qu'on puisse faire du califourchon sur l'arête sur une vingtaine de mètres (présence d'un vieux spit). On retrouve ensuite une sente de chamois qui mène à la Pointe en flirtant avec les faces Est et Ouest. Attention, attention!On attaque la descente par l'itinéraire classique de montée à la www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1712&id_sport=2. Donc, re-flirtage avec le vide puis à 1961m plongeon dans la face NW jusqu'à la piste (1420m). A droite toute, pour rejoindre le Chalet Bottier où l'on retrouve un panneau et un petit sentier en forêt qui vous ramènera à la piste du hameau de La Chapelle.A faire en une ou deux journées. Pensez à votre ravitaillement en eau, pas vu de source entre les Arces et Arlicots...

Ecole
2230m R4 icone randonnee

Dans St Pierre d'Albigny suivre "cimetière". Remonter la rue qui vire ensuite à droite et arrive à un croisement (sens interdit en face). Prendre à gauche jusqu'au rond point (monument aux morts). prendre à droite direction "le Péchet, les Garniers", puis plus haut toujours "le Péchet, les Garniers". Arriver à un carrefour à gauche,à gauche "Chez les Gex", en face "Roissarve", à droite "les Allues Dessus". Se garer là, à 480m,le sentier balisé démarre au carrefour.On peut aussi se garer au terminus de la route direction Roissarve.Suivre le sentier balisé.Il croise 1 fois la route avant un parking en bout de route goudronnée (Roissarve) avec panneau ( les Frasses..)... de toute façon c'est le seul sentier balisé;le suivre jusqu'au col de la Sciaz, puis remonter la piste de ski jusqu'aux 2 sommets côte à côte.

St Pierre d'Albigny
1100m R1 icone randonnee

De Jarsy, descendre 100m sur la route avant de prendre un chemin qui coupe en balcon à travers prés; le sentier rejoint la route au Carlet, pour remonter immédiatement au hameau de Tré Roche. De là, suivre le sentier en balcon qui passe un petit col avant de redescendre en pente très douce sur la route forestière, que l'on poursuit jusqu'au Parking de Nant Fourchu.Au Parking, prendre le gros chemin qui monte plein nord vers Orgeval.--A suivre--

Jarsy
26km 1400m R2 icone randonnee

Du parking suivre la large piste forestière que l'on quitte dans le premier virage pour un chemin qui part sur la droite. On poursuit alors ce chemin jusqu'à l'aup de Seythenex qui est le bienvenu pour un premier arrêt.Après l'aup de Seythenex on poursuit le chemin jusqu'à une bifurcation, à droite vers le col d'Orgeval, à gauche vers la pointe de Chaurionde que l'on atteint alors en moins d'une heure. Au sommet on jouit d'un magnifique panorama : Arcalod, Pécloz, massif du Mont-Blanc, Beaufortain, glaciers de la Vanoise (avec la Grande Casse, merveilleux sommet), Belledonne ... la liste est longue !Puis c'est la redescente vers le chalet du Drison.Après celui-ci on part alors plein nord en direction du refuge de Bouchasse par un petit chemin assez gras qui passe en forêt avec quelques passages exposés où il faut bien prendre garde à là où on met les pieds pour éviter les mauvaises chutes. Au sortir de la forêt on en profite pour faire une petite pause au soleil avant de reprendre la route.Passé le refuge de la Bouchasse suivre impérativement la piste direction ouest jusqu'à atteindre le sommet du télésiège de la Sambuy. Ici la vue est imprenable d'une part sur la Sambuy, d'autre part sur le lac d'Annecy.On regagne le parking en suivant la piste de ski qui serpente sous le télésiège.

Seythenex
16km 1193m R2 icone randonnee

Modifications apportées au topo d'Antoine Salvi : suivre la route forestière jusqu' à son terminus à 1000m, puis alors seulement suivre le sentier. Balisage orange et blanc (surtout orange entre 1470 et 1780 m ; cable pour surmonter la première barre rocheuse à 1470 m).

St Pierre d'albigny
1400m R4 icone randonnee

De la Combe, emprunter au mieux des petits chemins qui croisent la route de temps en temps jusqu'à une grande ferme au lieu dit La Labiaz (panneau) après être passé par le hameau des Mermets. Au panneau à la Labiaz(ait. 1060m) laisser le sentier qui va vers le col de Plainpalais et prendre celui qui rejoint Les Chavonnes. Ce sentier traverse un grand champ au départ puis est bien marqué ensuite. Attention, il descend sur 150m de dénivelée.Arrivé au Chavonnes, il suffît de suivre le sentier jusqu'au Col de la Verne très bien entretenu et balisé. Du col, suivre une sente qui serpente sur la longue crête qui très vite rejoint le haut des pistes de ski pour atteindre finalement un premier gros cairn. Rester sur la crête autant que possible et on arrive à la borne IGN. Le point culminant de la crête n'est plus très loin : une légère descente et une petite remontée et sur votre gauche guetter un balisage flèches bleues qui vous permet de gravir les rochers sommitaux.Du sommet, prendre tout de suite sur votre gauche un petit goulet puis deux larges fissures (flèche bleue a nouveau). Le terrain est assez instable, raide et humide donc prendre son temps. Vous êtes dans le Golet de L'Agneau. Continuer à descendre pour arriver à la fameuse échelle qui permet de franchir un passage verticale. La suite est évidente il suffit de suivre la sente qui vous fait perdre rapidement de la dénivelée pour atteindre un plateau duquel on peut admirer les falaises impressionnantes du Roc de Margériaz. En contrebas de ce plateau, on rejoint le sentier du Col de Plainpalais. Emprunter alors à gauche le sentier qui ramène à La Labiaz puis à la Combe.

La Combe
1050m R3 icone randonnee

Du parking du gymnase remonter le chemin des Aubépines, traverser la route puis 150m plus loin prendre une route à Gauche (horizontale).Prendre le sentier entre la maison et la grange et descendre au ruisseau du Gargot, le traverser puis tout droit. Suivre la piste qui coupe les vignes. On rejoint la route et prendre la direction de "chez les gex". Dans cette traversée, un panneau "col de la SCiaz" vous indiquera le chemin à prendre (impression de rentrer chez un particulier). Au carrefour des 4 chemins, prendre le sentier de gauche derrière le garage. On croise la route de Roissarvaz (alt. 529), prendre tout droit (point eau) pour rejoindre une nouvelle fois la rte Roissarvaz (parking). De là c'est tout droit jusqu'au col de la Sciaz. Au col prendre N la piste de ski pour gagner le sommet du Pelat puis E pour le Morbié.La descente se fait sur la crête SE jusqu'à Pré Pignon. 2 gros amas de pierres vous indique qu'il faut maintenant descendre sur la Cornue. A cette ferme partir en diagonale SE pour reprendre une piste qu'il faut suivre jusqu'au col du Frêne. Une pseudo piste part au sud de la croix. Montée de 30m+ puis avant le pré, un single part sur votre droite, le début du bonheur, un joli sentier ouvert par l'assos "des chemins de traverses" vous mènera à la grange Barton (en descente, 1 ère épingle). Descendre dans la combe sous la ligne. La suite se trouve derrière la glissière de sécurité (si vous êtes à la cabane des cantonniers, remonter de 100m de dist). Le chemin plonge sur st Pierre et les ruines de la grange Colon. A celle-ci à gauche toute pour rejoindre la route du col. Quitter la route immédiatement à droite pour le sentier (3 marches). On retrouve la route, la suivre sur 300m puis une balise jaune/verte vous emmènera vers les Neples puis on retombe sur le chemin du début. Descendre au ruisseau, remonter et c'est tout bon jusqu'au parking du gymnase.Topo livré par Luc - membres des chemins de traverses.

St Pierre D'Albigny
17km 1200m R2 icone randonnee

Laisser la voiture au parking de l'abbaye de Tamié et poursuivre la route d'abord goudronnée. Quand elle fait des lacets, vous pouvez les couper par un sentier plus raide. Après quelques zig-zags, on recoupe le goudron qu'il faut alors suivre pour rejoindre le fond du vallon. Montez par une piste de terre assez raide au chalet du plan du tour, attention ne loupez pas l'embranchement à gauche avant ce chalet. Suivre encore le vallon sur cette piste avant de partir à droite sur un petit sentier A la sortie de la forêt, faire une grande traversée horizontale vers le nord pour atteindre les chalets de la Bouchasse, c'est moche comme nom mais les chalets, au milieu de l'alpage, sont magnifiques. Après une traversée descendante rejoindre un beau vallon parsemé de grands sapins . Arrivée sur la crête, à droite le vilain télésiège apparaît. Il faut prendre un sentier juste avant la crête à gauche et remontez plein sud vers le sommet. Une fois sur un dôme recouvert d'une belle pelouse, poser le sac et faite un aller retour au sommet. En effet le décollage de la cime est impossible sauf pour un kamikaze. Le final est ludique avec une échelle de barreaux et des vires aériennes.

Faverge
1400m D1/V2/A1 icone parapente

Nous sommes parti par le hameau de Précherel par un piste qui monte jusqu'à la Croix d'Allant. De là suivre une sente sur la crète, tout d'abord plate puis de plus en plus raide avec un passage un peu exposé.Le chemin partant du hameau du Coudray semble plus interressant. Tous les 2 menent à la Croix d'Allant (autre lieu de déco)

Jarsy
?km 1100m R3 icone randonnee

du Hameau du Coudray prendre la piste menant au déco de la Croix D'Allant

Jarsy
?km 760m D1/V1/A1 icone parapente

Du parking de Bellevaux, prendre le sentier en direction du Pecloz et de l'Armène. On passe devant la Chapelle de Bellevaux puis le sentier rejoint une belle piste forestière. Au moment ou celle-ci se termine , quitter le sentier qui mène au Pecloz pour prendre celui qui part à droite en direction du Chalet Bottier. Arrivé au niveau des chalets, monter derrière ceux-ci en passant à coté d'une croix jusqu'à une réserve d'eau. Repèrer et prendre un sentier qui monte de droite à gauche sous le Beau Mollard en direction de l'arête ( balisage avec des points rouges ). Une sente rejoint une belle croupe à 1961m. L'arête devient plus fine ( c'est la traversée de cette crête qui explique la cotation R3) et exposée jusqu'au point 2060m.Pour le retour, revenir au point 1961m et descendre par la crête Ouest jusqu'à la piste forestière qui permet de rejoindre le Chalet Bottier et le chemin pris à la montée.

Ecole
1250m R3 icone randonnee

Du parking allez jusqu'a la chapelle de Belvaux puis aux ruines la chapelle au niveau du bassin prendre le chemin partant à gauche...Un sentier part à droite serpentant dans la forêt puis va droit dans les prés jusqu'au sommet..

Aix les bains
12km 1329m R3 icone randonnee

Du hameau prendre un sentier qui monte plein E jusqu'aux chalets de la Bottière (1450m). De à 2 possibilités: rejoindre le col de la Cochette et le sommet par l'arrête S (raide) ou rejoindre les Chalets de Rossane, le col du colombier puis le sommet par l'arrête Nord Ouest.

Le Bottière
1115m D2/V1/A2 icone parapente

Du parking en bordure de route partir plein W un panneau GR indique la direction. Monter rapidement dans le bois jusqu'à un premier carrefour, prendre à gauche la large sente. Rejoindre un second carrefour (panneaux Replat et Col de la Verne) prendre à droite vers le col de la Verne. Le sentier couvert de feuille se devine aisément, le fléchage vous accompagne et vous mène à un gouffre équipé pour la spéléo, puis au col de la Verne.Prendre alors à droite le GR qui mène au stade de ski de la Margeriaz, au carrefour de la côte 1580 prendre à droite le GR (plaques sentier des Tannes et Glacières) rejoindre la place à Baban (refuge ouvert). Rejoindre le parking par le gr à gauche de la piste desservant la grotte aux Fées.

Aillon le Jeune
9km 670m R1 icone randonnee

PARKING dans le centre d'Aillon le Vieux près de l'Eglise, peu de place, mais quand même quelques autres possibilités dans le hameau.On monte direct vers le panneau informatif, ensuite on évite les lacets goudronnés en passant dans l'herbe le long des maisons, plusieurs panneaux mais le balisage est caché par les fleurs. Ensuite à droite on monte 5 minutes dans un chemin agricole avant d'attaquer la montée sur le sentier dans la forêt.Aucun soucis le balisage est là, il suffit de suivre le sentier, d'abord dans la forêt dense, humide et fraiche, puis avec des pierriers et des zones clairsemées, avant de sortir pour de bon au soleil au point coté du creux du lac. Le sommet est maintenant visible, prendre à droite pour rejoindre rapidement le col du colombier 100m plus haut, puis à ce col à gauche pour monter droit dans la pente herbeuse jusqu'au sommet.Ne pas oublier la carte pour dissiper les doutes car les 2 derniers panneaux sont cassés mais par beau temps pas de doute possible.Retour par le même chemin, assez délicat par endroit, avec possibilité de détour par La Croix de Rossane (voir topo de Bernard Roque) au niveau du panneau du creux du lac.

Aillon le Vieux
10km 1120m R1 icone randonnee

Prendre la route forestière qui part direction Sud-Est. Dans la partie haute de cette route, un sentier ( balisé avec des points orange ) permet de couper certains virages. Une fois sorti de la forêt se diriger vers le Sud, passer par le Chalet Bosson, puis rejoindre la Croix du Plane. Monter ensuite en direction la falaise ( direction Ouest ) puis rejoindre une trace ( direction Nord-Ouest ) qui passe sur une vire herbeuse en direction de la Combe de l'Illette. Après la partie herbeuse, la trace traverse un pierrier; suivre des flèches rouges qui permettent par un passage entre les rochers de rejoindre la Combe de l'Ilette. Retrouver le GR qui monte de Montlardier, pour rejoindre le sommet en passant par le Col de RossanazRetour et descente par le GR qui descend directement sur Montlardier

lescheraines
1200m R3 icone randonnee

Du parking prendre le chemin principal vers le Nord et à 50m, tourner à droite pour prendre le petit chemin qui monte (un petit panneau est là pour vous indiquer le Mont Trelod).Le chemin monte directement relativement fort (pour bien couper les jambes) à travers la forêt pendant environ 1/2h. Ensuite il serpente sous la Dent de Portes à découvert. La montée est alors plus régulière et facile. On atteint le plateau et à partir de ce moment, c'est quasiment plein sud vers le Trelod (repérable par son chapeau pointu : 4 piquets de feraille de 3m en forme de tente).Là c'est à peu prés plat, on descend même un peu au niveau du chalet du Charbonnet qu'on laisse à gauche, et on attaque la montée finale. Un peu plus pentu, ça serpente, et parfois le chemin est dans une pente assez raide. On arrive en haut dans un paysage un peu lunaire avec de gros blocs de pierres. Descente par le même itinéraire.Apparement, il est posible de descendre par le sud et d'arriver sur Doucy, mais je n'ai pas essayé. Cet itinéraire est décrit www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1598&id_sport=2.

Doucy-en-Bauges
1100m R2 icone randonnee

Véniper>Pré curtet>point IGN 1082 m>Jardin d'altitude>Le Revard.

trévignin
3.5km 740m R1 icone randonnee

Du parking de Chauffardon, remonter à pieds la petite route interdite effectuant un lacet à droite tout droit jusqu'au panneau “propriété privée”. Prendre le chemin à gauche, le suivre un bon moment jusqu'à retrouver le chemin montant de Saint-Jean-d'Arvey dans le bois des Rocs. Une pancarte indique peintures rupestres : ces dernières se trouvent sous une voûte au pied de la paroi du Mont Peney. Du site, descendre quelques mètres, prendre à gauche dans un pierrier raide et s'engager dans la faille. On trouve les premiers câbles quelques mètres au-dessus. Un passage surplombant équipé de crampons permet de le passer, débouchant dans un couloir pierreux. Attention aux chutes de pierres. Puis, par de petits ressauts et passages aériens faciles, on surmonte une dalle et par des vires toujours équipées on accède au plateau du bois du Peney. Passage de la Féclaz : suivre l'arête sur la gauche.On peut descendre sur le Col de la Doria en 2 h 3O. Et du col, 2 possibilités :1) partir sur la droite vers la grange de la Paleu. Un peu avant, prendre sur la gauche le chemin balisé vert et rouge montant à la Croix du Nivolet.2) rejoindre la via ferrata de la Grotte à Carret : du col, descendre jusqu'au Pont de la Doria que l'on traverse. Suivre le chemin sur 250 m jusqu'à l'embranchement de la petite route forestière venant de Lovettaz à la Croix du Nivolet.3). En sortant de la faille, suivre sur la droite le magnifique sentier en crète (marques jaunes) puis prendre à droite direction saint Jean d'Arvey, et encore à droite aux deux intersections suivantes.

Saint jean d'Arvey
723m R5 icone randonnee

Du parking, prendre la route direction Nord. Prendre la piste qui part à gauche et qui monte au Chalets des Chausses. Après, il n'y a plus de sentier. Monter au mieux dans la forêt, direction Sud-Ouest, jusqu'à rejoindre la crête sur laquelle on vient buter. On la suit alors jusqu'au sommet (en longeant la falaise à gauche) en suivant assez souvent une sente plus ou moins marquée; le cheminement reste facile cependant. On arrive ainsi au Roc de la Croix de Fer et au Mont de la Croix juste après 1614m), partie dégagée où l'on voit bien le versant Sud du Margériaz et les Couleuvres.Pour le retour, ne pas descendre au Col de la Verne mais au niveau du Mont de la Croix, on découvre une clairière en versant Est. On trouve alors un balisage jaune sur fond vert qu'il nous reste à suivre jusqu'à la route du Col des Prés; ce sentier traverse l'arête rocheuse du Grand Roc de l'Abbé et passe au Replat. De la route, il reste deux bons kms à faire pour rejoindre la voiture.

Thoiry
670m R2 icone randonnee

Se garer au parking de Nant Fourchu. suivre le chéran, puis prendre le sentier de la Fougère qui monte en lacets dans la forêt. Arrivé à la crête dominant la vallée de l'isère (1685 m), descendre en direction du haut du four; le quitter dès que possible par la droite, traverser un ébouli, franchir deux petits ressauts rocheux et remonter l'alpage raide qui fait suite (jonquilles au printemps!). Rejoindre la crête nord au point 1804 et atteindre le sommet. Pour la descente, suivre la crête nord jusqu'au chalet du haut du four et poursuivre en direction de Nant Fourchu.

Ecole en Bauges
920m R2 icone randonnee

Prendre le large chemin qui part au-dessus du parking (pancarte : chalet de l'Aup). Peu après (le Vargnoz) laisser à gauche celui qui rejoint la piste de ski pour prendre le large chemin montant.On traverse au bout d'un moment le Nant Sec sur un pont. Après un court lacet le chemin débouche dans les alpages. Encore un autre court lacet un peu plus haut, et lorsque le chemin entame un long lacet vers la droite (altitude 1600m) prendre à gauche, dans la prairie avec quelques bosquets d'arbres, des traces qui rejoignent le ruisseau, qu'on traverse. A partir de là il n'y a plus ni sentier, ni balisage, ni cairns. Observer alors l'accès au banc de la Linguale. La Linguale est la grande vire qui se trouve sous les falaises de la Petite Sambuy et qui remonte en écharpe à droite jusqu'à la Grande Sambuy. La barre qui soutient la Linguale présente une faiblesse , quasiment au milieu entre les 2 branches d'un large Y formé par des pierriers qui proviennent de la vire et descendent dans la raide prairie. C'est là que se trouve le passage : à l'altitude 1780 (estimé sur IGN Rando au point N 456956, E 062614).Remonter à vue la prairie jusqu'à ce point, en passant près d'un arbre mort couché, qui peut servir de point de repère : le passage de la barre n'est pas le couloir pierreux situé juste au dessus (branche de gauche de l'Y) mais plus haut et plus à droite. On trouve des traces de chamois un peu partout, mais surtout là où il faut franchir la barre !Quelques marches rocheuses faciles à grimper, et on aboutit sur une zone de gradins herbeux avec quelques pins, pentus et un peu en dévers, coincée entre la barre qu'on vient de franchir et une ultime marche plus petite au dessus, qui donne accès aux grands pierriers de la Linguale. Les pierriers étant assez instables, remonter de préférence les zones d'herbe, où on peut suivre un semblant de trace non continue. C'est raide et un peu exposé au-dessus de la barre. Après une centaine de mètres de dénivelé, le banc en dévers devient une combe qu'on remonte au mieux, de plus en plus vers son centre qui devient plus praticable. Tout en haut, juste avant que le couloir ne tourne à gauche, on retrouve une sente mieux marquée. La grande barre qui bouche le haut de la combe se contourne facilement par la gauche, sur cette sente dans une pente herbeuse raide.On débouche au col entre la petite et la grande Sambuy, sur le sentier, qu'on n'a plus qu'à poursuivre jusqu'au sommet (équipé de marches, poignées et corde fixe à quelques endroits).Descente par le sentier de la voie classique balisée et la piste du télésiège.

Seythenex
10kmkm 1048m R3 icone randonnee

De la station de la Sambuy (lieu-dit le Vargnoz) suivre le large chemin forestier qui mène à l'aulp de Seythenex. Arrivé à l'alpage, la Petite Chaurionde se découvre : c'est la pointe entre Sambuy et Chaurionde (également connue sous le nom d'arrête des Bassins). Il faut ensuite monter à travers l'alpage au col entre Sambuy et Petite Chaurionde (pas de sentier) : un itinéraire bien connu des skieurs de rando l'hiver !

Seythenex
980m D2/V2/A1 icone parapente

On démarre par la piste jusqu'au Pont du Leyat. Après le pont, deux possibilités: la piste ou la vieille piste, plus directe, jusqu'au Col de Chérel (1495m). Du col, prendre une sente direction Sud-Est qui contourne des pentes herbeuses par le Sud. On marche ensuite en direction de l'Arcalod pour arriver dans un cirque que l'on traverse vers la droite pour atteindre le Passage de Massoly. Monter sur la butte à droite (1728m,petite croix en fer).Pour le retour, on suit la butte vers le Sud-Est (direction Précherel). On descend la croupe herbeuse puis forestière jusqu'aux Granges de sur les Plans. On poursuit ensuite vers le Sud pour traverser le Ruisseau des Farnels. Remonter de quelques mêtres pour récupérer une ancienne piste (sente). Après avoir sur sa partie haute surplomber une belle cascade, elle nous ramène sur la piste du départ.

Jarsy
740m R3 icone randonnee

Départ juste après "le couvent" (suivant l'enneigement la route peut ètre ouverte plus haut) suivre d'abord la route puis prendre a gauche un sentier dans des prés jusqu'au départ du sentier d'été qui retrouve la route puis continuer sur un sentier evident et balisé jusqu'au col de la cochette. De la, longer la crete en restant bien sur la gauche jusqu'au sommet.

aix les bains
9kmkm 1010m R3 icone randonnee

Du parking, revenir vers le hameau du Raffort. Prendre la piste à droite qui monte direction NW. Dans le premier virage, un sentier démarre. Le monter; il est tout d'abord assez raide puis la pente s'adoucit. Ce sont ensuite de nombreux lacets jusqu'à la sortie de la forêt où l'on atteint les 2 chalets de la Balme. Continuer vers le Nord. Après quelques lacets, on arrive au Col de la Fougère. Du col, prendre la trace qui descend Nord en direction du Haut du Four. Assez vite, on traverse un éboulis. remonter le long de celui-ci pour accèder au pied de la barre rocheuse. Franchir un premier ressaut (corde), suivre une petite vire pour accèder au second ressaut qui se franchit plus facilement. Rejoindre la crête par une grande pente herbeuse puis rejoindre le sommet.Retour: suivre la crête vers le Nord. Dès que la crête descend, une trace part à droite (vers l'Est). La prendre pour passer aux Chalets d'Orizan. Le sentier est ensuite bien marqué et balisé jusqu'au parking du départ.

Frontenex
1150m R2 icone randonnee

Au terminus de la route (ne pas prendre à mi chemin, point coté 1198m, la route qui part sur la gauche, avec panneaux, car le sentier qui mène alors au Colombier est une petite piste qui peut etre empruntée par des 4x4), suivre le sentier qui part en foret et amène au Col de la Fullie.Poursuivre Ouest sur les Chalets de la Fullie, puis le Col de la Cochette.Au col de la Cochette, remonter plein nord par la crete qui mène au sommet.Superbe panorama qui embrase les Alpes : Vercors, Chartreuse, Belledonne, Oisans, Mont-Blanc et Bauges...

Aillon-le-Jeune
900m R1 icone randonnee

Après 50 m de marche, prendre à gauche le Gr qui monte en forêt aux chalets de la Fullie. Continuer ensuite toujours en forêt en direction du Col de la Cochette. Pour accéder au Col de Poyez qui se situe au Nord du Colombier, deux options:- quitter le sentier au niveau du point 1609. Remonter la croupe herbeuse (Nord-Ouest en direction du sommet ), puis infléchir vers le Nord pour traverser plusieurs ravins puis un large pierrier, puis une dernière pente mi-herbeuse-mi pierreuse pour arriver au pied du couloir d'accès au Col du Poyez. C'est l'option que nous avons prise.- je pense qu'il est peut-être mieux de quitter le sentier un peu plus bas au niveau du virage (altitude environ 1570m). Traverser les ravins puis le pierrier direction Nord-Ouest en direction du couloir, plus directement.Remonter le couloir en restant sur la gauche; trace que l'on remonte presque jusqu'en haut. 20 m avant le haut du couloir, repérer une vire (trace), que l'on prend pour rejoindre la crête. Redescendre versant Ouest de quelques mètres pour récupérer une trace qui part à gauche en direction du Colombier. Cette trace rejoint à nouveau la ligne de crête pour attaquer la dernière partie Nord plus raide. Pour la remonter, l'itinéraire suit la crête pour contourner d'abord par la gauche quelques blocs rocheux ou s'éloigne un peu de quelques mètres avant d'atteindre le sommet (2045m).Descente par l'arête Sud en direction du Col de la Cochette. Au col, prendre à gauche la piste carrossable que l'on descend jusqu'à rejoindre une route goudronnée; on peut couper certaines portions de la piste, en suivant toujours la direction Aillon-station. Prendre la route goudronnée à gauche pour rejoindre l'embranchement (1198m), puis à nouveau à gauche pour retrouver le parking.

Aillon-le-Jeune
890m R3 icone randonnee

En remontant le hameau de la Fougère, il y a une grande courbe à gauche, juste après celle ci prendre un chemin horizontal et 100 plus loin prendre à gauche un chemin descendant. Il rejoint un fond de vallon, traverse un ruisseau et attaque raide en face, et puis il prend une croupe boisée plein Est. Passer par la maison des Teppes (drapeaux à prière tibétains) et tirer à gauche puis à droite en fond de vallon pour rejoindre les Chavonnes.Au Chavonnes ça redevient plus simple, le sentier est balisé, il opère une immense traversée ascendante, une série de lacets, une autre traversée toujours vers le nord et fini par franchir la muraille dans son point faible. Le col des Vernes 1517m. Là, descendre quelques dizaines de mètres avant de prendre à gauche un sentier qui monte à travers bois, On émerge vite de la forêt pour finir dans les pâturages. La suite est simple, suivre les panneaux « danger falaise » à l'usage des skieurs. Plus sérieusement, le sentier longe la falaise à distance respectable du trou heureusement, rien de difficile.

Thoiry
1100m D3/V1/A2 icone parapente

Du col du Frêne où l'on se gare, prendre le sentier indiqué "Dent d'Arclusaz". Il chemine initialement en suivant une crête boisée puis des alpages jusqu'au Chalet de Potat (1382 m) puis redescent légèrement pour atteindre le Col de Potat (1351 m). La pente devient notablement plus forte, mais le chemin reste bien tracé, zigzagant dans cet alpage raide (le Planelin), où l'on devine de beaux couloirs d'avalanche en hiver; une traversée à gauche mène au dernier ressaut rocheux qui permet d'atteindre le col de Cochette, belle brèche surmontée d'un petite croix; mais en fait la sortie est un peu plus à droite de cette brèche: en montant suivre les marques jaunes qui conduisent à un passage sécurisé par quelques mètres de cable. Remonter à droite (plein sud) l'arrête facile munie de quelques passages cablés sans réelles difficultés.Descente:-par le même itinéraire,-sur les chalets des Arbets: du sommet, retournez sur vos pas, une vingtaine de mètres après la croix, un sentier raide et mal tracé permet de rejoindre en un vingtaine de minutes le fond du vallon. En un petit quart d'heure non obligatoire on fait un crochet au col d'Arclusaz. La decente du vallon, permet d'atteindre en 2 heures et sans aucune difficulté, le "parking du Couvent" à proximité de la Chappelle de Bellevaux qui n'est pas sur notre itinéraire. Il n'y a plus qu'à rejoindre le col du Frêne par la route... en stop par exemple...et dans ces lieux sauvages les automobilistes randonneurs sympathiques ne manquent pas.

Saint-Pierre d'Albigny
1091m R3 icone randonnee

Pour la montée jusqu'à la prairie sommitale, je ne peux que suggérer de se reporter à www.sentier-nature.com/paroles/images/topos-salvant/bauges/13-mont-charvet.pdf d'Antoine Salvi.Ensuite, poursuivre la crête au sud avec toujours ce sentier balisé en orange. Après la traversée d'une clairière, il descend flanc est pour trouver le haut du Pré Ravier. Il est alors conseillé de gagner hors trace un col (abri précaire à proximité) puis une petite butte bien visible, offrant un beau panorama.De retour au col, descendre la combe à droite, plus précisément par son flanc gauche moins envahi par la végétation. On retrouve rapidement un beau sentier en sous-bois (mais avec toujours ces abominables marques orange) qui nous ramène à Montlambert.

Saint-Jean-la-Porte
720m R1 icone randonnee

Pour compléter le topo d'Antoine, il est possible de rejoindre la Tour de l'Angle Est (1562m) depuis le départ de la descente du chemin de la crémaillère (1487m). Ainsi, en 15mn par une piste de ski, on découvre un magnifique panorama à (presque) 360°.

Pugny-Chatenod
820m R2 icone randonnee

Emprunter le sentier partant du lacet de la piste forestière. Après une longue traversée, il déploie ses lacets dans le bois Travers afin de nous amener tranquillement au chalet (fermé) et au pré du Mont Grésy *.Continuer vers le nord, à flanc des pentes des Grands Nants. Si la traversée d'une première ravine ne pose pas de problème particulier, la seconde risque de laisser sceptique les plus sensibles au vertige. Après la troisième également délicate mais plus courte, notre sentier longe un ravin assez spectaculaire au pied de Roche Torse. Puis il dévie sur la gauche en sortant des bois pour aboutir au col des Sausses. De là, on peut monter un peu à gauche sur une crête pour un meilleur panorama sur la vallée de l'Isère.Retour par le même itinéraire.* A un virage vers 800m, un court détour permet de gagner le belvédère de Champ Poulet où la vue sur la vallée est bien belle.

Grésy-sur-Isère
1100m R3 icone randonnee

On démarre la rando par la piste. Dans la première épingle à gauche , la quitter pour prendre la direction Nord et le Gr 96 du Tour des Bauges. Celui-ci monte tout droit pour rejoindre la crête. On prend alors la direction Sud (que l'on suivra jusqu'au Morbié). Le Gr 96 nous fait passer par la Chapelle St Bernard pour nous amener au Col de la Fullie (1338m) sans passer par les chalets de la Fullie. On continue vers le Sud. On redescend d'une centaine de mêtres pour passer au chalets de La Cha avant de remonter pour passer au Mont de la Vierge. On alterne alors passages en forêt ou en prairies pour rejoindre le Mont Pelat et le Mont Morbié (1542m).Pour le retour, revenir au collet entre le Mont Morbié et le Mont Pelat et descendre dans la combe Nord pour contourner le petit bois. Prendre ensuite dans la prairie versant Est pour récupérer une piste qui descend jusqu'à Routhennes; quelques portions de sentier permettent de couper cette piste.

Ecole
990m R1 icone randonnee

De Montlardier, prendre la vieille piste qui monte à coté du ruisseau. Vers 850m, une patte d'oie se présente, c'est à gauche. Puis la piste empierrée devient plus étroite. Attention à un moment – vers 950m - il faut la quitter, alors qu'on a la montagne à main gauche, pour un single étroit qui part sur la gauche. Ça commence par une grande traversée vers la gauche avant une longue série de lacets sur un sentier parfois bien abimé. On passe à travers une petite barre sans difficulté puis on bascule sur le charmant vallon suspendu de l'Ilette. La pente est faible, il faut remonter au mieux tout le vallon à la végétation fournie sur un sentier presque invisible pour atteindre le col de Rossanaz (1782m). Au col, en fonction du vent, la destination est différente: Par vent du nord c'est le Roc du Poyey, sinon il faut voir derrière le col vers le roc de Rossanaz (ou pousser jusqu'au Colombier).Pour le Roc de Poyez objet de ce topo, il faut remonter les grandes pentes herbeuses faciles vers l'est et franchir un petit ressaut herbu avant de tomber sur le l'antécime nord 1935m et son décollage Nord-Ouest.

Chatelard
1200m D2/V2/A1 icone parapente

Depuis le parking de l'église de Méry, partir plein Est, puis suivre le tracé jaune et les panneaux indicateurs. Facile, y a qu'à suivre. On passe, après une bonne montée au Passage câblé du Malpassant, puis on débouche sur le beau plateau de Pragondran. Ici, on dirait un décor de cinéma avec une belle prairie. Depuis la piste, bien tourner à gauche où un très petit écriteau indique "Le Sire".On s’élève rapidement pour passer le Passage du Croc, où sur la gauche le vide se fait sentir, les arbres sécurisent, mais c'est très facile à monter et il n'y a pas d'appréhension du vide.On débouche enfin sur le plateau de la Féclaz au niveau des chalets de Sire. Là, à une portée de main, il y a des voitures, le bar et les tentes indiennes. Prendre le creux du vallon en direction du sud, puis sur la crête herbeuse, se diriger vers la vieille maison du Sire et ensuite suivre tranquillement le sentier qui vous conduit en légère montée jusqu'à la brèche dite de la Cheminée et en quelques minutes jusqu'à la Croix du Nivolet (1547 m).Le retour se fait par le même itinéraire.

Méry
16km 1270m R2 icone randonnee

Suivre le chemin partant au-dessus du parking. A une fourche (poteau indicateur), prendre la branche de gauche (pour le retour, c’est celle de droite). Ce sentier balisé en bleu, très agréable, dessine de nombreux lacets, croise une piste forestière et côtoie une zone de coupes de bois. Débouchant à l’aire de pique-nique de « la table ronde » (panneau), monter à droite le chemin issu de la chapelle St-Victor. Un peu plus haut, il en trouve un autre (panneau - 1004m) que l’on emprunte pour une traversée au sud . Arrivé au carrefour 1060m (panneau), poursuivre à gauche le chemin du Pertuiset. Il faudra le quitter au deuxième lacet, matérialisé par un gros cairn au niveau d’une croupe.Grimper alors sur la gauche pour rejoindre au mieux un couloir raide et encombré d’arbres morts. Ces obstacles disparaissent assez rapidement mais la pente reste toujours bien redressée. Arrivé au pied des falaises du Revard, une premier câble équipe une petite barre rocheuse délicate. Un peu plus haut, un autre câble aide à surmonter un ressaut plus facile, puis un court virage nous amène au pied d’une belle arche. Peu après l’avoir traversé, un troisième câble facilite de nouveau le franchissement d’un raidillon. Ensuite, un court détour sur la gauche nous amène à une vire exposée montante sur la droite et nous ramenant au fond du couloir. Un dernier passage rocheux câblé puis une sortie facile par la droite marquent la fin du pas du Rebollion et l’arrivée au plateau du Mont Revard.A proximité à l’est se trouve une clairière. Suivre sa lisière sur la gauche pour ensuite pénétrer dans un épais sous-bois. Peu de mètres après on trouve un belvédère sur Aix-les-Bains et le lac du Bourget accessible par une bonne sente. Mais un peu plus au nord, un autre promontoire offre une vue plus panoramique. Emprunter la sente dernièrement citée pour vite trouver un nouveau chemin (panneau « le Rebollion »). A droite, il passe à la base d’une butte puis au-dessus d’une cuvette dégagée. En repérer un autre dans le fond d’une clairière (où une clôture délimite le Parc Aventure Forestier de la Féclaz) que l’on rejoint par un sentier-raccourci. Se dirigeant au nord-ouest, il traverse le col de Pertuiset puis descend en lacets dans son beau cirque. Puis une traversée nous ramène au carrefour 1060m de l’aller. Prendre alors à gauche à l’horizontale sur 200m où l’on trouve un nouveau panneau. Dévaler alors à droite le sentier du Montatant. Il passe un court défilé rocheux puis le lit d’un torrent à sec jusqu’à une nouvelle fourche (panneau indiquant la fausse altitude de 640m). Continuer alors à descendre main droite pour revenir rapidement au point de départ.

Mouxy
770m R3 icone randonnee

Aprés Ecole prendre la route forestiere direction "Chapelle de Bellevaux". Laisser la voiture au parking à la bifurcation menant à la chapelle.L'itinéraire commence par un bout de route goudronnée et se prolonge par un chemin jusqu'a la Chapelle. Continuer par un bon sentier qui longe le torrent et s'éléve progressivement jusqu'au alpages. Un panneau propose d'accéder au sommet par 2 itinéraires, choisir le passage d'Arméne, qui se situe vers 1841 m. A ce moment bifurquer direction nord en suivant l'aréte qui conduit sans effort et sans risque au sommet. Descendre par le versant opposé vers le col séparant le Pécloz de l’Armenaz puis direction sud ouest, le sentier arrive prés dupanneau que l'on a laissé à la montée.

Ecole
7.3 kmkm 1288m R1 icone randonnee

De Coudray, passer près de la fontaine et suivre la piste forestière. Celle-ci s'élève rapidement dans les bois.Vers 1240m, prendre la piste de gauche, puis couper dans un talweg pour rejoindre la maison sur la crête ; on peut aussi suivre la piste.Remonter la large crête d'abord sur la piste, puis celle-ci devient sentier. Atteindre le plan de la limace (amas rocheux, ruine). Poursuivre sur la crête puis sur le flan est lorsque la pente se raidit (premier passage délicat). Rejoindre un col vers 1810m.Suivre ensuite le fil de la crête jusqu'au pied de falaises, que l'on contourne par la droite (deuxième passage délicat). Rejoindre le Col 1985m et profiter de la vue sur le Mont-Blanc.Monter plein Est la pente raide sommitale. Descente par le même itinéraire.

Ecole
1040m R3 icone randonnee

Prendre le sentier indiqué juste après le passage à gué, joindre le Col du Potat, alt 1351m. Cette première partie se déroule tout en forêt.Ensuite continuer le sentier qui grimpe assez durement en direction de la Dent.Le passage pour changer de versant est assez aérien et glissant, le passage câblé pour atteindre la croix du sommet est glissant lui aussi.

St Pierre d'Albigny
17.5km 1450m R3 icone randonnee

Juste à la sortie de Doucy le haut, en direction de la Chapelle, passez un pont et garez vous. En effet il n’y a aucun parking plus haut. Un chemin démarre à droite au lieux dit Magnoux après une croix de pierre, ce chemin serpente dans un vallon. Restez dessus quand bien même il ne colle pas exactement au dessin sur la carte. Il monte le long du ruisseau et reste en rive droite. Après un raidillon, le chemin devient plat subitement. Le suivre 100m vers le nord avant de tomber sur un embranchement multiple. Prendre le seul chemin qui monte. Aucune signalisation jusque là. Plus haut vous aurez plusieurs inscriptions Pleuven (plutôt bretonnant comme nom !), le chemin reste toujours en rive droite du grand vallon et fait de grands lacets. Sous la falaise (1427m), le chemin effectue une grande traversée ascendante vers le sud et passe au travers la paroi par un système de vires. Tard en automne, il arrive que la glace des cascades empêche tout passage (j’en ai fait les frais). Après quelques lacets dans l’entonnoir on débouche sur l’alpage de Pleuven. A droite l’aiguille du même nom, à gauche le Trélod. Suivre le chemin qui monte globalement direction Nord Est pour atteindre la crête. Il faudra remonter cette crête ronde et verte plein nord jusqu’au point 2040. Puis piquer plein est vers le sommet sud du Trélod. Un premier passage raide demande de l’attention. La dernière partie du parcours se passe à cheval sur une arête tantôt large tantôt exigue. Un court passage réclamera encore toute votre attention, un espèce de dièdre couché, bien fourni en prises heureusement. Au sommet vous trouverez croix et repère géodésique.

Doucy en Bauges
1300m D3/V1/A2 icone parapente

Du parking, prendre la route goudronnée en direction de la chapelle. Au niveau de la croix, franchir le pont et prendre la piste forestière qui part à droite. Après 200 m, la piste commence à descendre; à ce niveau, prendre à gauche le sentier qui monte au vallon de l'Arclusaz. A la sortie de la forêt, continuer jusqu'au Chalet du Praz. On quitte le sentier. Monter à droite vers l'Ouest dans les prés jusqu'à un replat. Monter ensuite jusqu'au sommet en restant à gauche de la forêt. Repèrer le sommet qui est un bout de crête à gauche (au Sud) de la forêt. Pas de cairn, ni de repère au sommet; juste quelques pins et un arbre sec.retour par le même itinéraire.

Le Châtelard
950m R2 icone randonnee

De la chapelle Des Combes, monter plein Est et prendre le sentier montant au col de l'alpette (Chalet de l'alpette). Le Compter environ 2h. Attention durant cette montée le sentier sur la carte ne suit pas celui du terrain, mais il y a peu de risque de se perdre, il est balisé.Prendre le sentier qui passe derrière le chalet (laisser sur votre droite le sentier qui mène au Roc rouge). A un petit collet, il y a un petit panneau d'avertissement qui indique les crêtes. à partir de là, il n'y a qu'à suivre la sente. Globalement elle reste bien sur la crête. Comme le dit le panneau d'avertissement, il y a des passages aériens et exposés. Certains passages sont équipés de câbles (ce qui facilite la progression, mais n'enlève rien à l'exposition). Tout le long la crête demande de l'attention, sans pour autant être difficile. Il faudra compter environ 2h30 pour rejoindre la dent de cons, mais je pense que cela peut être variable selon le niveau des participants.Descente:Poursuivre l'arête sur le sentier bien tracé. Vers 1400m, au dessus des chalets de l'alpettaz, tourner à gauche sur lesentier descendant vers Cons-Sainte-Colombe. Il effectue une longue traversée un forêt. On gardera ce sentier un long moment, mais attention à ne pas le perdre, il coupe plusieurs fois des pistes forestières. Il est balisé d'un triangle vert. Quand on arrive sur la terrasse du refuge Saint-Hubert, le sentier continue derrière, passe à côté d'une petite fontaine, et traverse une grande ravine, où il y a un câble (vers 1200m). C'est peu après avoir traversé cette ravine que l'on quitte le sentier qui mène à Cons-Sainte-colombe qui lui se met à descendre à droite. Nous on continue dans la même direction. On rejoins d'autres sentiers, il suffit de prendre la branche descendante, on fini par aboutir sur une piste qui nous ramène au parking du planet (Frontenex route forestière), où on a laissé un 2ème véhicule.

Les combes
1222m R4 icone randonnee

Itinéraire: Du parking, continuer en remontant vers le sud sur 100m. La route effectue un premier lacet (Le Martinet – alt. 780m). Poursuivre celle-ci en direction : Les Repleins, Chalet d'Eau froide pour arriver à un second lacet. Trouver dans celui-ci face à soit une piste forestière peu entretenue et un sentier à sa droite (Fontaine Guebey – alt. 790m), sur votre carte l'altitude est différente (796). Poursuivre par un magnifique sentier en lacets à pente régulière, traverser 2 pistes forestières vers 885m et continuer jusqu'à un bloc rocheux gravé (alt. 975 avec un losange jaune). De celui-ci, être vigilant jusqu'à la fin de la longue traversée "délimitée" par un lacet vers 1110m, car le sentier est étroit et glissant à cause des feuilles automnales (croisement difficile) car tracé sur des pentes souvent très abruptes. Par la suite, le sentier devient plus soft. Il faudra traverser à nouveau des pistes forestières vers 1165, 1235 et 1270m pour trouver plus haut un planeau vers 1298m avec une piste arrivant sur la gauche (panneaux Eau froide – Les Repleins), malheureusement cloués sur un sapin. Poursuivre dans cette direction en forêt par une sente parallèle à la piste (balisage triangle vert) et rejoindre plus haut un nouveau carrefour de pistes avec sur la droite un poteau (balisage jaune rouge). Partir à gauche, sur une piste à plat jusqu'à une bifurcation : (Sur les Repleins – alt. 1310m). D'ici, prendre la direction Plan de France. La piste, par des passages souvent soutenus, rejoint en partie haute, un point de vue sur le Trélod, puis redescend légèrement au lieu dit : Chalet des Deux Barbus. Continuer face à soit (bachats-abreuvoirs sur la gauche). La piste se redresse à nouveau et sort du milieu forestier pour déboucher dans les alpages sous la Pointe de Vélan. Derrière nous magnifique vue sur le lac d'Annecy et la chaine des Bornes. Par la suite, arrivée sur le planeau des Chalets d'Eau Froide 1620m. Panorama du S vers l'O sur, la Pointe des Auges, l'Arcalod, le Trélod, la Dent des Portes, Banc plat, etc... Si vous faîte demi-tour, vers le N, hormis le lac, l'on aperçoit, les Monts Veyrier et Baron, les Dents de Lanfon, le Parmelan, Roche Murraz, le Roc Lancrenaz, le col de l'Aulp, la Tournette, etc... Des Chalets, poursuivre vers le S, direction Plan de France, pour atteindre après une légère depression un "col" vers 1625m (sur la gauche, actuellement au sol, pancarte "le Velan"). Monter sur la croupe de gauche, rejoindre la base d'un bosquet forestier et gravir petit à petit (de gauche à droite), la prairie assez raide, issue de la face S.O de la Pointe de Vélan. Trouver alors une sente peu marquée, avec un balisage rouge peu visible, conduisant au pied d'un vaste rocher (1690m), sur lequel figure une flèche rouge ascendante vers la gauche. La sente rentre en sous-bois, passage soutenu et glissant, couvert de racines, pour passer sur la droite d'une clairière en partie recouverte d'un clapier rocheux ''cairns''. Ne pas se diriger sur ceux-ci, mais poursuivre la sente initiale vers la crête dominant le vallon de St Ruph (1710m). Dès lors, remonter celle-ci, d'abord en prairie, puis par un ressaut redressé semi-rocheux, pour arriver sur ''l'arête'' terminale, peu aérienne et en vue du sommet. Attention sur cette dernière, bien en prendre le fil et rejoindre le sentier final qui conduit à la Pointe de Vélan 1784m, puis plus loin à la croix 1766m d'où l'on domine les Chalets de la Serve (Servaz). A vous de découvrir le panorama en toute quiétude. Retour par le même itinéraire ou par celui décrit en dessous par les Chalets de Serve (Servaz) et des Deux Barbus. Partir sur la crête N à droite de la croix sur une sente étroite et pentue jusqu'à l'orée de la forêt. Celle-ci serpente à l'intérieur par des passages souvent glissants entre bosquets et clairières jusqu'à 1660m. Ici, elle tourne franchement sur la droite dans le versant N.E de la Pointe de Vélan. La sente, en amont des Chalets de la Serve, est tracée dans des alpages à moutons où quelques traversées étroites sont montantes et ascendantes. Ici, il faudra rester quelque peut vigilant. La sente ressemblent plus à un chemin pour ovins qu'à un sentier (magnifique coup d'oeil sur la chaîne du Mont Blanc et le versant N du col d'Orgeval). Vers 1600m, elle repart brusquement à contre-sens pour arriver par une descente ''abrupte'' vers un bosquet d'épicéas, puis une piste d'alpage. Prendre celle-ci vers la gauche et après un virage franchement sur la droite l'on aperçoit les Chalet de la Serve (Servaz). Avant celui-ci, un panneau directionnel (Chalet de la Servaz – alt. 1440), indique Chalet des Deux Barbus. La sente peu définie, qui se rend à ces chalets, part N.O dans la prairie sous forme de sente à bovins, pour rejoindre un sentier mieux tracé, franchissant un ancien portillon d'alpage. Par la suite, elle traverse plusieurs ravines, souvent glissantes et atteint la lisière forestière. Le cheminement dès lors est évident et le sentier se transforme en piste juste avant la clairière où se situent les Chalets des Deux Barbus que l'on apercevra sur la droite. Prendre légèrement sur la gauche la piste qui descend la prairie pour rejoindre celle monté précédemment qui nous conduisait aux Chalets des Eaux Froides. Delà, tourner à droite pour retourner au point de départ de notre randonnée.

Doussard
14.600 kmkm 1114m R2 icone randonnee

Du parking, prendre la route qui monte à Orgeval. Vers 1050 m, dans la première épingle à gauche, quitter la route et prendre la piste forestière qui traverse le ruisseau. Vers 1100 m dans une épingle à droite, quitter la piste pour prendre un sentier balisé (direction Nord Ouest) menant aux Chalets du Haut du Four. On sort de la forêt vers 1500 m en arrivant aux chalets. Prendre alors la direction Nord pour atteindre le Col de Drison; le sentier passe dans la pente Sud sous le Parc du Mouton. On remonte ensuite la crête herbeuse jusqu'au sommet.Pour le retour, redescendre sur le même itinéraire de 50 m sur la crête Sud, puis continuer vers le Sud puis vers le Sud Est jusqu'à la Maison forestière de Coutarse. De la Maison forestière, le plus facile est alors de continuer sur la piste forestière jusqu'au parking. Une autre solution consiste à prendre plein Sud dans la forêt; une trace bien marquée rejoint au plus direct la piste forestière goudronnée vers 1220m.

Ecole
1200m R2 icone randonnee

Du parking prendre le boulevard des italiens et tourner à gauche au niveau du lavoir.Le sentier commence sur une portion goudronné pour s'enfoncer dans la foret. A l intersection avec la piste forestière continuer à monter jusqu à un croisement.Prendre à gauche direction l'alpage (indication du panneau Croix du nivolet par échelles).Aux chalets continuer remonter l'alpage par la foret (chemin tracé).Au croisement situé en haut de l'alpage, continuer à monter en direction de la falaise, suivre le passage cablé et monter l'échelle. A la sortie de l'echelle, prendre à gauche sans perdre de dénivelé pour arriver à la croix.

St Alban Leysse
857m R3 icone randonnee

Première étape :Départ matinal, malgré une nuit courte (fin des concerts tardifs + fiesta au camping). J'ai profité la veille de la dernière douche froide, peut-être avant longtemps.La traversée d'Aix-les-Bains (240 m) jusqu'à Mouxy permet de se mettre en jambe avant les choses sérieuses Je ne souhaite pas prendre le sentier classique du topoguide, je prendrai donc beaucoup de liberté sur le parcours proposé. Après le hameau des Mentens, je commence tranquillement la montée pour rejoindre la très sobre chapelle Saint-Victor . La suite du chemin fait cap au sud entre les deux barres rocheuses en sous bois. Au croisement du Malpassant, je bifurque à gauche pour entamer le gros de l'ascension. La montée difficile associée à mon petit déjeuner un peu frugal, me donne des signes d'hypoglycémie, mais j'arrive à terminer au passage du Croc sur les rotules.Le chalet du Sire à l'arrivée sera une parfaite pause pour goutter quelques spécialités savoyardes. Après un bon repas (diots grillés et glace maison), c'est reparti pour rejoindre l'impressionnante croix du Nivolet (1547 m) surplombant la vallée du Bourget. Malgré une brume de beau temps, le paysage est splendide à 360°, les parapentes et les planeurs faisant le spectacle.C'est ensuite la descente avec une question en tête : Où vais-je bivouaquer ce soir ? J'entame la descente jusqu'au col de la Doriaz où je rejoins le GR 96. Je le suis jusqu'à « la Combe » (900m) de la commune des Déserts surplombé par le Mont Margériaz que je monterais demain. Je quitte alors le GR pour me mettre en direction du col de l'agneau qui me permettra d'attendre ce prochain objectif. Fatigué, j'installe mon premier bivouac (1050 m) au dessus de la vallée de Plainpalais.Deuxième étape : sur www.envirando.free.fr

Aix-les-Bains
7250m R4 icone randonnee

Du parking de Nant Fourchu, poursuivre 200m sur la route forestière. Prendre à gauche le chemin du Tour de l'Arcalod qui s'élève raidement et plein nord vers les chalets d'Orgeval. Peu après l'écurie (1400m), à la sortie de la forêt, remonter Ouest la combe herbeuse qui mène au faux col côté 1778m. On aboutit à un le vallon suspendu. Viser ensuite Sud-Ouest un petit col entre le Mont de la Coche et le point côté 2035m (belle dalle de calcaire canelé) puis remonter vers l'Est l'arête herbeuse et raide jusqu'au sommet coiffé d'une petite croix.

Ecole
?km 1100m R2 icone randonnee

Du parking du Martinet, prendre la route goudronnée qui monte au Col de Chérel. Après une petite heure de marche sur cette route, la quitter juste avant une épingle à gauche pour prendre à droite un sentier bien marqué qui remonte la forêt du Chatroux. On le suit assez bien jusqu'à la sortie de la forêt car ensuite il est moins évident à repèrer dans les herbes plus ou moins hautes. Rejoindre au mieux le crête de Tête Noire que l'on remonte jusqu'au Pas de L'Ours. Celui-ci franchi, continuer vers le Sud à gauche, pour rejoindre le pied du Bonnet de Tirebras. Gravir le ressaut sommital par son versant Nord (mi-rocheux, mi-herbeux).Pour la descente, récupérer le sentier qui emprunte le vallon entre le Bonnet de Tirebras et la Dent des Portes, vallon occupé par  le Ruisseau du Planet. On descend d'abord en rive droite puis on le traverse (alt environ 1420) avant de rejoindre (le sentier remonte d'une cinquantaine de mêtres) les chalets du Rosay. Descendre ensuite par la piste (quelques portions de chemin peuvent la couper) le parking du départ en passant par la Fontaine du Fayard (balisage).

Doussard
1150m R3 icone randonnee

Du parking de Bellevaux, prendre la direction de l'itinéraire armène pécloz, après le pont prendre à droite puis à gauche un peu plus loin direction chalets du praz. Après ceux-ci tirer tout droit dans la pente vers le sommet du gd parra et ensuite suivre les arêtes successives pour redescendre sur le chalet BottierItinéraire décrits dans Montagnes magazine d'octobre 2005 ( les 14 "2000" des Bauges)

Ecole
12,5km 1300m R4 icone randonnee

Au-dessus du parking, prendre la rue de droite. A 380 m, en suivre une nouvelle à droite passant à proximité d'une belle chapelle. A une nouvelle bifurcation, prendre à gauche jusqu'à trouver le départ d'un chemin (vieille flèche jaune sur un mur).Il s'élève en lacets à travers des vignes pour trouver le départ d'un sentier (cairn). Celui-ci démarre raide puis s'élève en lacets dans les buis. A 700 m, en laisser un autre qui descend sur la droite et à un nouveau croisement (860 m - panneau), continuer tout droit.Au lieu-dit "Trou de Chignin" (980 m - panneau), suivre à droite une sente passant sous un bel encorbellement et menant au pas de l'Echelle. Après l'avoir franchi, on débouche sur la crête.La suivre alors à droite par un bon sentier, en passant par le Roc de Tormery (1135 m), le Tapin (1202 m) et la Roche du Guet (1209 m - tables d'orientation).A une intersection (1060 m - panneau), emprunter le bien-nommé sentier des Buis qui se termine au parking de Beauvoir à Montmélian.De là, deux possibilités : - soit on aura laissé au préalable un véhicule à ce parking. - soit on rejoint Chignin en passant par le hameau de Tormery. Compter 1 h supplémentaire pour ce retour sur pistes et petites routes.

Chignin
950m R2 icone randonnee

Au départ de la Compôte, passer à côté puis derrière le petit bistrot, suivre la petite voie communale sur quelques centaines de mètres puis prendre le chemin qui traverse un petit ruisseau sur la gauche et qui s'enfonce dans la forêt.Ce chemin agricole, à forte dénivelée, est aussi emprunté par des engins forestiers il est donc bien, trassé mais peut être boueux.La sortie de la Forêt se fait quelques mètres au dessus de la Chapelle St Bernard, sur le sentier des Bauges.Prendre à droite au croisement avec ce sentier (GR 96).Après quelques efforts encore sous les bois, vous arrivez aux Chalets de la Fullie, un magnifique Alpage, d'où l'on peut admirer la Face Sud Est du Mont Colombier.Passer à droite des Chalets, un remplissage des gourdes est possible aux chalets puisqu'un robinet protégé des animaux se trouve à disposition des randonneurs quelques mètres à côté des chalets (robient indiqué par des panneaux).Le chemin s'élargit entre des arbres plus espacés, redevient plus raide aussi. Arrivé au Col de Cochette on peut observer au Nord le Chalet de Rossane, occupé par des Alpagistes l'été donc possibilité de se faire un petit ravitaillement fromage.A partir du Col de Cochette le sentier fait une longue traversée au pied du Mont Colombier jusqu'au Chalet de Rossanaz (Alt. 1738).Dépasser le Chalet et monter dans l'alpage en amont jusqu'au Col du Colombier. D'ici part le sentier qui va au sommet du Mont Colombier.Une fois le Col passé, petite descente suivie de petite montée pour atteindre le Col de Rossanaz.Ici ça se complique un peu puisque le chemin n'est plus vraiment visible.Rester le plus au fond possible de la Combe de l'Illette au risque de se retrouver coincé au dessus de petites barres rocheuses.Vers le milieu de la combe le sentier est de nouveau bien visible.A partir de là commence une longue et (presque) ennuyeuse descente dans les bois jusqu'à Montlardier.

La Compôte
12.5km 1276m R1 icone randonnee

Du parking prendre plein sud le large chemin horizontal et prendre rapidement à droite pour rejoindre la grande combe nord dénommée, le creux du Cayon. Le sentier grimpe fort jusqu'au col de Sellive, grande selle perchée sur la face Est de la Dent. Vous verrez ici s'il y a du vent météo. La suite se déroule sur la face orientale escarpée de la Dent. On commence par une traversée ascendante et puis, quand on traverse une plaque de rocher, prendre un autre traversée très ascendante. Bien suivre les marques car il y a plein de sentiers qui partent en tout sens. Par une succession de vires on arrive sur l'arête, ouf, c'était raide ! Le sentier balisé arrive sur l'arête plus au sud que le sentier de la carte (qui semble exister également). Il faut alors rejoindre le sommet par une arête peu ascendante vers le nord. Suivre la crête débonnaire par un sentier bien marqué. Après un premier sommet, une pente moins raide se dévoile, c'est un décollage possible (Sud). Continuer encore sur la croupe pour déboucher sur un petit plateau. Juste avant ce plateau, se trouve le sommet d'où l'on décollera tout à l'heure, le sommet est la croupe suivante.En cas de vol impossible, il faudra continuer l'arête descendante vers le nord et retrouver un gros sentier qui rejoint Raffort.

Marthod
1200m D3/V2/A2 icone parapente

Continuer la route sur quelques metres puis prendre le chemin forestier qui monte assez raide sur la gauche >> passer les chalets d'Orgeval et continuer le sentier jusqu'au col d'Orgeval >> prendre à gauche le sentier en direction d'un petit col et commencer l'ascension sur la falaise assez bien balisé jusqu'au sommet...

Ecole
6.185km 1272m R3 icone randonnee

Légende

icone refuge Refuge
icone sommet Sommet
icone col Col

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net