Pyrénées Centrales ou Hautes-Pyrenees

Situation

Les topos de Ski de rando dans le massif Pyrénées Centrales ou Hautes-Pyrenees

Filtres
   Dénivelé m    Orientation
Intéressant en raquettes     avec des enfants     à cheval    Dans tous les sports
Classement

La HRP n'est pas figée. Au fil du temps son cheminement a évolué et il existe certainement autant de parcours différents que de personnalités de randonneurs. On peut donc y faire preuve d'originalité mais la ligne conductrice, référence historique et pratique, est celle décrite dans les éditions successives www.montagne-cool.com/librairie/detail-livre-publication-revue-montagne.php?num_librairie=225&titre=HRP,%20Haute%20Randonn%C3%A9e%20Pyr%C3%A9n%C3%A9enne&topoguide=oui.La traversée présentée ici s'inspire des éditions 1988 et 2003, avec l'intention de gravir quelques sommets emblématiques et de parcourir les montagnes ariègeoises encore bien sauvages. Elle se déroule depuis Hendaye (PA) jusqu'à Banyuls (PO), soit environ 45000 m de dénivelée positive sur 800 km de long.Principales variantes par rapport à l'itinéraire classique du Véron 2003 :Pyrénées Atlantiques:- entre Elizondo et Roncesvalles, cheminement plus au sud en suivant globalement la Senda ( GR11 espagnol )- de Belagua au cirque d'Ansabère, shunt de la Pierre-St-Martin en restant coté espagnol sur la zone karstique de la Table des Trois RoisParc National des Pyrénées :- après Bayssellance et jusqu'à Barroude, ne descend pas à Gavarnie mais garde le sud espagnol par la Brèche de Roland, le col du Cylindre et le Chemin des Mines- de Barroude à Viados : anciennes étapes de la HRP88 au nord de l'itinéraire actuel, par les crêtes et RioumajouHautes Pyrénées/Maladeta :- plutôt que de suivre le tracé classique qui passe au nord par le col de Mulleres la variante traverse le massif de la Maladeta en gravissant l'AnetoAriège :- du Port de la Bonaigua à l'Hospitalet-près-l'Andorre passage au nord par les anciennes étapes de la HRP88, peut être les plus sauvages des PyrénéesL'itinéraire a été décrit et illustré de manière plus détaillée dans les liens suivants :- www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=7242- pagesperso-orange.fr/cirque.de.barrosa/pagechemindesmines.htm- www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=4357- psouvion1.free.fr/photos/index.php?/category/71

Hendaye
~800 kmkm 45000m R5 icone randonnee

De l'Hospice passer un ruisseau ; tout droit vers le sud et suivre le balisage bleu.On attaque des lacets à flanc de montagne pour arriver à un faux col puis rapidement au Port d' Ourdissetou

Tramezaïgues
8km 840m R1 icone randonnee

Traverser le ruisseau et monter dans les pelouses avant d' atteindre la sapinière . ensuite le sentier traverse un ravin et au dessus on longe une belle cascade ; on remonte vers l' entrée du cirque et on arrive au lac de Catchet

Aragnouet
3km 450m R2 icone randonnee

Traverser la digue du barrage d'Aubert vers le sud puis on atteint des dalles granitiques ou on se dirige a droite en direction de la Bréque de Barris .Suivre la banquette en direction de la brèche de Chausenquepuis se diriger vers le sud-ouest sur des névés ; une rampe cheminée et une escalade facile ménent au sommet

Fabian
6km 950m R3 icone randonnee

Au bout du barrage suivre le sentier qui attaque raide tout de suite en suivant les cairns pour arriver au Pas du Gat . Descente plein nord vers le lac d'Aubert puis partir à droite au bout du barrage en direction des Laquettes. On arrive au parking du Lac d' Oredon ,on suit la route et dans le premier lacet on file tout droit en suivant la rive droite du lac .Le sentier serpente sous le barrage pour arriver au parking

Fabian
5,5km 300m R2 icone randonnee

Du hameau suivre le sentier qui remonte sur le flanc nord de la vallée. Laissez à droite le sentier qui monte à l'Arbizon ( panneau) dans un petit bois. Peu après, on traverse le torrent, le chemin suit sa rive gauche jusqu'à la cabane. 

Aulon
3km 450m R1 icone randonnee

depuis le Plan d'estan, monter au refuge de Rencluse (1/2 heure) - Gagner le portillon supérieur (environ 2900m) et le franchir - Gagner le col de Coroné par une longue et grande traversée - Du col, ascension jusqu'au sommet par le pas de Mahomet (Aérien)Hébergement : Refuge de Rencluse (sur le parcour)

BENASQUE

J1 : D'Etsaut, suivre la direction du chemin de la Mâture, atteint en 30min environ, par le GR10. Le suivre ensuite en direction du www.bivouak.net/gps/waypoint.php?id_wpt=6277&id_sport=2. Si on a eu la chance d'avoir une place au refuge d'Ayous, passer le col et l'atteindre ; dans le cas contraire, descendre un peu avant le col d'Ayous versant SO vers le refuge de Larry (non gardé, 8places tout confort).J2 : Rejoindre le refuge d'Ayous et son lac si on vient du refuge de Larry. Remonter alors S jusqu'au lac Bersau et descendre vers le lac Castérau puis aux cabanes de cap de Pount. De là, repérer une sente bien marquée qui part sur la droite (NE) vers un éperon rocheux. Peu après la cabane de Peyreget, rejoindre le chemin menant au refuge de Pombie par le col de Peyreget (pierrier à partir du lac de Peyreget et descente légèrement délicate). Poursuivre ensuite vers la vallée du col du Pourtalet, que l'on atteint au niveau de Soques. Longer ensuite la vallée jusqu'à Fabrèges.J3 : Commencer tranquillement la journée en empruntant les télécabines puis le petit train d'Artouste jusqu'au lac du même nom (environ 1h30 de trajet). De l'arrivée du train, rejoindre et traverser le barrage vers l'E. Juste après le barrage, partir sur la droite (SE) en passant sous une construction. Le chemin large semble être en sans issu ; lorsque l'on rencontre une grille protégeant une arrivée d'eau dans le lac, prendre une petite sente peu visible sur la gauche qui remonte à flanc.Atteindre au bout de quelques minutes les lacs de Batboucou. Les contourner par la rive gauche (droite dans le sens de la montée) contrairement à ce qu'indique la carte IGN. De là, s'attaque à la montée raide, plutôt par la gauche (rive droite) puis en traversant vers la droite. D'abord petites, les pierres se font de plus en plus imposantes et les mains sont fort utiles dans le haut.Du col de la Lie, les vraies difficultés commencent. La descente vers le lac de Batbielh est très raide. Le couloir le plus au N passe avec certitude, bien qu'impressionnant. Quelques dizaines de mètres en contrebas, traverser vers le SE sous l'éperon rocheux qu'on longe depuis le col. Il faut alors repérer le passage dans le cirque jusqu'au col 2429 sur la carte IGN. Si on passe par le couloir le plus au S, on tombe directement sur le balisage du passage). La traversée du cirque se fait par des vires et des grosses dalles. Terrain sec impératif.Du col 2429 descendre vers l'E. Le marquage est d'abord en rive gauche, puis passe en rive droite au niveau d'un rétrécissement bien identifiable après un court replat. La descente vers les lacs Batcrabères s'effectue sur un sentier peu marqué, avec de grosses marches. Remonter ensuite une cinquantaine de mètres pour basculer vers le refuge de Larribet.J4 : Descendre du refuge de Larribet jusqu'à Doumblas (1550m). Remonter alors vers le S, d'abord par un sentier en rive gauche, puis sur le chemin de St Jacques de Compostelle, jusq'au Par de la Peyre St Martin (2295m). Si les conditions sont bonnes (absences de névés), possibilité de repartir NE vers le col (2706m) et les lac de Cambalès. Dans le cas contraire, descendre versant espagnol vers un replat et son lac. De là, partir vers la gauche (E) et remonter péniblement jusqu'au col de la Fache (2664m). Descendre enfin versant français vers le refuge Wallon ou Marcadau.J5 : Traversée refuge Wallon - refuge des Oulettes de Gaube par les cols d'Arratille et des Mulets, sans difficulté sur l'itinéraire. La descente finale est délicate (pierrier peu stable). Vue imprenable sur la face N du massif du Vignemale.J6 : Descente du refuge des Oulettes de Gaube vers le lac de Gaube et sa foule de touristes, puis le pont d'Espagne et Cauterets par le GR10, sans difficulté d'itinéraire. De là, rejoindre Oloron par bus/train/train en 3h environ.

Etsaut
6000m R4 icone randonnee

traversée d' Hendaye à Banyuls par ma HRP

Hendaye
700km 45000m R4 icone randonnee

De l'atterrissage, monter à Gaillagos, puis Arcizans, longer le ruisseau aux 22 moulins suivre la piste jusqu'au col de Liar. La suite se déroule vers ouest sur la crête. Le sommet est le premier de la crête sommitale qui va vers Couraduque 

Arcizans dessus
4km 700m D1/V1/A1 icone parapente

Du pont romain que l'on traverse, suivre le gros sentier puis rapidement tourner à droite. Suivre les lacets rapide jusqu'à la prairie sommitale 

Arrens
3km 450m D1/V1/A1 icone parapente

Suivre le sentier qui traverse le ruisseau puis remonter les gorges sur la rive droite du torrent.Panneaux indicateurs + blisage jaune/blanc + balisage réfléchissant rouge jusqu'au refuge Angel Orus.Du refuge, prendre le pentes de droite sous la crête du Forcau pendant environ 1 km. Puis traverser sur la droite en direction d'une combe bien marquée. La remonter, passer par un léger ressau puis remonter la combe supérieure. en haut, prendre les pentes sur la doites et remonter jusqu'en haut de l'arrête sommitale. Suivant l'enneigement, rejoindre le sommet à skis ou à pieds.Hébergement : Refuge Angel Orus (2092 m). Gradé toute l'année

Eriste
1875m PD+/S3 - 2.3 icone ski de rando

De l'entrée du tunnel d'Aragnouet, s'élever au SSE le long du torrent par sa rive gauche et longer les cascades de glace. Poursuivre sans difficultés le vallon en direction du S. A la cote 2269 m à la bifurcation du vallon qui monte au port de Bielsa. Se diriger à flanc vers le N.E. Contourner une croupe, laisser en face le port de Bataillence (2465 m) et remonter le vallon vers le S. La pente se redresse en approchant de la crête.A la Crête frontière : belle vue. Et remonter vers l'E jusqu'au sommet du Pic de Bataillence (2604 m). Très beau panorama.Commencer la descente par l'itinéraire de montée.Hébergement : -

aragnouet

Remonter un long couloir situé à gauche de l'entrée du tunnel (France).puis suivre le plateau orienté NE, puis remonter une combe située derrière une barre rocheuse bien visible du haut du plateau. Enfin remonter jusqu'au sommetHébergement :

tunnel de Bielsa

A partir de la cabane de Milhas (1680 m) prendre la piste direction le barrage d'Ossoue en suivant le GR 10. On reste sur la rive gauche du lac sur un parcours quasiment plat. On longe le ruisseau des Oulettes jusqu'a un torrent. Remonter une pente courte mais raide, prendre le sentier d'été pour contourner la cacade. On remonte un petit vallon étroit, attention aux avalanches sur les flancs ensoleilles et aux ponts de neige fragiles sur le ruisseau.On arrive dans la zone du barranco d'Ossoue (2200 m), virer a gauche vers une combe raide (35 degrés) orientee nord-ouest. Remonter cette pente (couteaux) pour l'éviter prendre la voie normale, qui est plus longues, par le refuge Baysselance.On rejoint le glacier vers 2600m le pente est plus douce, remonte le glacier sur la rive droite pour eviter des crevasses. Au fond de la vallée on a le choix entre le Cerbillona en face et le Vignemale a droite.Hébergement : Cabane de Milhas (4-6 peut dormir), possibilité de camper a cote. Cheminee mas il faut cherche du bois en bas. Refuge de Baysselance (refuge du CAF, gardien Didier Lacaze) Tél. 05.62.92.40.25. Le refuge est actuellement en travaux, ouverture prévue mi-juin 2003.

Gavarnie
1561m PD/S3 - 2.2 icone ski de rando

A partir cabane de Milhas (1680 m) prendre la piste direction le barrage d'Ossoue en suivant le GR 10. Apres un petit butte au milieu de vallee traverse l'Ossoue pour montee le vallée de la Canau. Sur un replat a 2200 mètres il y a une cabane (possibilité de refuge/dormir). Le parcours est une série de lacets. Tourner vers le nord pour passer entre le Pic Rond et le Pic Pointu (a gauche), puis virer vers le ouest vers les lacs du Montferrat (petit descente). Le chemin monte dans un vallée raide et étroite avant de sortie sur un replat. Un dernier pente raide mène a un combe, remonte les flancs a droite et enfin un arête mène au sommet.Hébergement : Cabane de Milhas (4-6 peut dormir), possibilité de camper a cote. Cheminee mas il faut cherche du bois en bas. Refuge de Baysselance (refuge du CAF, gardien Didier Lacaze) Tél. 05.62.92.40.25

Gavarnie
1464m PD/S3 - 2.2 icone ski de rando

Du parking, remonter le long du téléski de la Carrière vers le Sud.En haut du téléski, s'élever au SE, puis au SO vers un genre de col situé à droite du Pain de Sucre.Au fond de ce petit replat, remonter sur la droite (Ouest) un ressaut raide. (Attention par neige instable). Piquet métallique en haut du ressaut. Se diriger au Sud et franchir un autre ressaut raide. Traverser à flanc, le long de la crête de droite vers le col visible sur la crête entre le Quatre-Termes et le Teste-Guilhem. (Attention par neige dure ou instable)A ce Col (2600 m), déchausser et remonter à pied l'arête Est jusqu'au sommet.Trés belle vue. Descente par le même itinéraire. Hébergement :

la mongie

Départ du parking de la Mongie, remonter les pentes à gauche du télésiège du Sud. On rentre dans un grand couloir avec des paravalanches. Au col, traverser le coume lonque en direction du sud pour remonter le Taoulet direct en face.Hébergement : Plusieurs hotels a Barèges

la Mongie

Du parking de la station, remonter le vallon vers l'O. Après le télésiège du pic des Tantes, le vallon s'oriente S.O. A la côte 2087 m, continuer en direction sud.Au Col des Tantes (2208 m), continuer sur l'ancienne route.Au Col de Boucharo (2270 m), poursuivre horizontalement au Sud Est le long des murailles du Taillon. (Attention par mauvaises conditions, le passage peut être avalancheux). Après un dernier ressaut (col des Sarradets 2589 m), on arrive au refuge de la brèche.Au Refuge des Sarradets (2587 m). S'élever au S.S.O en direction de la Brèche de Roland (2807 m) bien visible. Les derniers mètres peuvent nécessiter l'utilisation des crampons suivant les conditions.Descendre au S.O dans un vallon, puis obliquer au N.O en direction du sommet.Descente par le même itinéraire.Hébergement : Refuge des sarradets

gavarnie
1288m PD/S3 - 2.2 icone ski de rando

Du barrage, suivre le GR10 pendant environ 2h jusqu'au niveau des grottes de bellevue (sur la droite du sentier). Trouver un embranchement proche : à droite (épingle) le GR10 continue vers le refuge de Baysselance (30min) ; tout droit, on attaque la remontée vers le glacier d'Ossoue.Suivre alors une sente cairnée, qui va nous faire rejoindre, longer puis traverser le torrent. À partir de là, suivre les cairns n'est pas toujours évident, mais ça passe partout du moment que l'on suit le cap : on vise le sommet du Montferrat. On remonte ainsi les pentes rocheuses jusque vers 2850m.De là, on prend pied sur le glacier. On a évité la zone de crevasse qui se situe surtout en rive gauche dans la partie basse. Effectuer alors une traversée ascendante en visant la Pique Longue. Ôter les crampons et mettre le casque pour la partie terminale.Retour par le même itinéraire, en faisant un petit détour pour apercevoir de plus près les grottes de Russell.

Gavarnie
12km 1500m R5 icone randonnee

montée courte mais plutôt raide car la piste de débardage a été tracée dré dans l'pentu

aspet
600m R2 icone randonnee

Depuis le col de Borderès, prendre le chemin horizontal plein nord et 300 m plus loin tourner à droite. Ne surtout pas suivre le file de l'arête qui monte au Pic de Pan mais plutôt le sentier plus étroit qui monte en diagonale sur le versant sud du pic. Ce sentier n'est pas sur le fond ign. Sans faire de lacets ce chemin abouti sur l'arête faîtière du pic Arrouy, suivre la crête jusqu'au point culminant. 

Arrens
2km 300m D2/V1/A1 icone parapente

Du parking prendre la route goudronnée (elle est fermée par de rochers) qui mène à la frontière espagnole, au Port de Boucharo. Le panneau indique sur la gauche Refuge de la Brèche de Roland. Suivre ce bon sentier, puis attaquer le passage délicat du col des Sarradets (le sentier se mélange au torrent), s'aider des cables pour atteindre le col et le refuge. Prendre alors la moraine puis traverser le petit névé et finir par deux pas de semblant d'escalade pour parvenir à la brèche.

Gavarnie
14km 650m R2 icone randonnee

0.00: Du lac d'Orédon (1856 m), remonter quelques lacets sur la route du lac d'Aubert. A la côte 2000 m, dans un lacet, prendre le sentier à gauche.0.35: Les Laquettes (2080 m). Les longer sur la droite et poursuivre le vallon vers l'Ouest.1.00: Barrage du lac d'Aubert (2148 m). Remonter le vallon au S.O jusqu'à la côte 2277 m. Bifurquer vers le nord Ouest.1.45: Breque de Barris (2439 m). Il peut être nécessaire de déchausser pour traverser. Le passage peut être délicat, si la pente est verglacé. Si diriger vers l'Ouest en direction de la brêche de Chaussenque bien visible.2.45: A la côte 2668 m remonter le vallon vers le Sud Ouest, jusqu'aux premiers rochers de l'arête Nord. Déchausser, et finir l'ascension à pied en suivant l'arête Nord. 4.00: Néouvielle (3091 m). Belle vue sur le Ramougn (3011 m) et le Campbieil (3173 m). Retour par le même itinéraire.Hébergement : Un refuge au lac d'Aubert

Saint-Lary-Soulan
1235m PD/S3 - 2.2 icone ski de rando

De l'entrée du tunnel d'Aragnouet, s'élever au SSE le long du torrent par sa rive gauche et longer les cascades de glace. Poursuivre sans difficultés le vallon en direction du S.A la côte 2269 m, remonter le vallon qui monte au port de Bielsa.Au Port de Bielsa (2429 m). Déchausser pour suivre vers le N.O la crête du Pic Marioules. Après quelques mètres raides, la pente s'adoucit et l'on parvient sans difficulté au sommet.Descente : Revenir sur ses pas. Par bon enneigement et bonnes conditions la descente est possible dans un petit vallon nord qui conduit directement à la combe de montée.Hébergement : -

Aragnouet
1100m AD/S4 - 3.2 icone ski de rando

Suivre le sentier vers le nord-ouest et aprés avoir traverser un ruisseau prendre à droite à une bifurcation 1560m ;On passe une cabane ensuite des ravinements et on arrive à la fontaine de Coulariot .Suivre les cairns droit au dessus puis le sentier arrive à un petit col 2295 m; de là remonter un éboulis à gauche en visant la brèche en traversant 30m en dessous ;suivre ensuite la crête ou legerement en dessous pour atteindre le sommet 2831 m

Aulon
5km 1431m R3 icone randonnee

Prendre la direction du Refuge de cuello de Arenas. Un peu Avant, prendre la crête de gauche qui remonte jusqu'au sommet du Mondicieto. Le sommet est symbolisé par une superbe antenne de télécommunication.

Nerin

de la voiture prend un vallon est ouest pour remonter en bordure du canyon d'Ordessa en passant au pied du Mondicieto. arrivé au col (on peut pas aller plus loin sous peine de faire un petit saut de bien 800 m...). on prend à flanc sur notre droite en direction du refuge de Goriz bien visible. Attention pentes avalancheuses au-dessus du Canyon (on peut prendre la crète).Du refuge remonter les pentes juste au dessus jusqu'au lac Glacé. Remonter le vallon entre les 2 barres rocheuses (on à le Pic du Marboré dans le dos). la pente se redresse et arrive au couloir final (laisser les skis en bas si la neige n'est pas correcte et continuer en crampons)en haut du couloir remonter légèrement sur la droite jusqu'au sommetHébergement : Refuge de Goriz, Gardé toute l'année. Possibilité pension ou gestion libre.

Parc d'Ordessa
1755m AD/S4 - 3.2 icone ski de rando

De Payolle remonter sur la route de la hourquette d'Ancizan.Aux Granges de Camoudiet (1438 m), monter vers le Sud Ouest pour s'engager dans le vallon au pied des contreforts du Coste Oueillére.Laisser en face de soi la voie normale de montée (ressaut raide du Clot det Mail), et se diriger vers l'Ouest pour atteindre la crête de Baniba vers la côte 2100 m.Suivre la crête vers le sud jusqu'au sommet. Quelques passages raides demandent de l'attention, surtout si la neige est dure.La descente s'effectue dans le joli vallon au Nord Est. Vers 1850 m on retrouve la trace de montée. Retour par le même itinéraire.Hébergement :

payolle
1350m PD/S3 - 2.2 icone ski de rando

Parking inférieur de Piau. Longer la vallée du Badet jusqu'à la cote 2135.Gagner les plateaux supérieurs et se diriger vers la Hourquette d'Héas (exposé par neige instable).Hourquette d'Héas (2608 m) Longer l'arête durant 200 à 300 mètres environ. Par une succession de vallons, descendre jusqu'au plateau de la Géla (2325 m). A partir de là, remonter en louvoyant dans de petits vallons, la vallée de la Géla jusqu'au col (2706 m).Du col, monter vers le Nord à pied ou à ski selon les conditions (quelques passages où il faut mettre les mains vers la fin) jusqu'au sommet. Descente : A partir de cet endroit, la descente s'avère exposée aux avalanches et à la présence de barres en contrebas. S'engager prudemment dans la descente sous le sommet (versant nord). Au premier replat, traverser vers la droite et entamer une seconde portion tout aussi exposée. De cet endroit, se diriger vers la Hourquette de Chermentas ou vers un large couloir à gauche (selon les conditions). On retombe par ces deux itinéraires vers le plateau du Badet et sa cabane. Longer la vallée et retrouver l'itinéraire de montée. Hébergement : -

Aragnouet
1200m AD/S4 - 3.2 icone ski de rando

Du parking inférieur, s'engager dans le vallon de Badet au pied du télésiège de Mouscades. Remonter le large vallon vers le S.O, en se tenant bien au creux du vallon.Passer prés des Lacs de Badet (2084 m). Continuer au S.S.E par la côte 2135, puis obliquer au S.E pour atteindre la Hourquette de Chermentas (2439 m). Bien visible.Descente par le même itinéraire Hébergement :

Aragnouet
640m F/S1 - 1.2 icone ski de rando

Suivre la piste enneigée jusqu'au Col de Plana Canal. Remonter la Pente SW. Et suivre la crête jusqu'au sommet du Basones.

Escaloña

En forêt suivre la piste enneigée puis aller à la cabane pastorale.De la cabane faire une traversée ascendente en direction d'une arrête visible que l'on remonte jusqu'au sommetSi la neige est stable et par beau temps, l'espace est assez large pour faire son itinéraire

Sireix
1120m F/S2 - 1.2/3 icone ski de rando

Du parking revenir au pont le traverser et prendre N pour rejoindre le sentier, prendre à droite et par ce large sentier passer au dessus de la prise d'eau des Touyères. Grimper jusqu'à la cabane des Aires, puis à plat rejoindre les lacs des Aires. Les contourner et prendre plein W le sentier qui amène au parking de la route à péage. Descendre alors en coupnat les lacets de la route jusq'à l'Hotellerie du Maillet puis au parking du bas.

Gèdre
13km 600m R1 icone randonnee

De la barrière prendre la route goudronnée qui dessert le barrage des Gloriettes. Traverser le barrage et prendre S la direction du fond du cirque d'Estaubé. Rester rive gauche du Gave d'Estaubé pour monter lentement jusqu'aux ruines de la cabane de Labassa. Le sentier s'élève alors plus fortement, rester à droite au carrefour de la brèche de Turquerouye pour atteindre l'Hourquette d'Alans. Basculer alors dans le cirque de Gavarnie, passer au refuge des Espuguettes et par la forêt rejoindre Gavarnie.

Gèdre
17km 1000m R1 icone randonnee

Du pont suivre le sentier rive gauche du torrent pour arriver à un ressaut à 2230m. se diriger vers le col d' Esparagne et aprés des gros blocs granitiques partir à gauche en direction du sommet .On atteint une petite barre rocheusequi donne accés à la crête nord et au Pic d'Eparagne . L'autre Pic est au sud-ouest ,descendre à un petit col pour suivre une sente raide dans les éboulis qui mene au sommet .Descente coté Cap de Long ;long vallon puis on longe le lac pour arriver au parking et la route jusqu'au petit pont

Fabian
10km 1100m R3 icone randonnee

Du parking prendre le sentier PR (panneau Pic du Midi), rejoindre le GR10c prendre alors à droite ce GR jusq'au lac d'Oncet. Parvenir sur la piste de desserte du Pic du Midi et la suivre jusqu'à l'Hostellerie des Laquets. Là un fléchage blanc trés visible vous guide jusqu'au sommet.Retour par le même itinéraire en restant sur la piste jusqu'au col du Tourmalet puis par le route rejoindre le parking.

Barèges
16km 932m R1 icone randonnee

Du parking prendre le GR10 direction plateau de Saugué. Laisser le GR au premier carrefour pour prendre à droite direction lac de Cestrède. Traverser le ruisseau de l'Oule (passerelle) le sentier s'élève lentement avant de devenir plus pentu. Passer par une large ouverture avant d'entamer une traversée précédant la dernière montée au lac de Cestède. Longer le lac puis prendre à droite, passer à la cabane ouverte de Cestrède. Continuer plein E pour parvenir au lac d'Antarouyes.Retour par le même itinéraire.

Gèdre
10km 600m R1 icone randonnee

Remonter la piste vers le lac de l'Oule 1819m puis traverser le barrage et suivre sa rive est jusqu'à l 'intersection avec le Gr10 .Le suivre jusqu'à la cabane de Bastan puis le quitter 300m apres en direction du nord-est et du lac inferieur 2141m puis poursuivre vers le refuge de Bastan en passant au lac du milieu.On peut continuer jusqu'au col de Bastanet à 2507 m

Fabian
8km 2250m R1 icone randonnee

Du parking prendre plein S la large piste qui supporte le GR10. Au carrefour laisser le GR qui monte au col de Madamète pour prendre à droite le sentier qui par de grands lacets atteint la Cabane et le Lac Dets Coubous. Traverser le barrage, longer les lacs supérieurs (Blanc, Nère, Estagnol) et par une dernière montée sèche atteindre l'Hourquette d'Aubert.retour par le même itinéraire.

Barèges
15km 960m R1 icone randonnee

Le point de départ se situe sur la petite route qui part de Sarrancolin, en direction du col d'Estivère à l'altitude 960, juste avant que la route ne devienne piste.Suivre cette piste qui conduit, après un lacet dans le sous-bois, sur le sentier montant au "pic", vers le sud. On sort du bois à 1350 m. Le Pic est au bout de la longue bavante plein sud qui passe par une cabane. (2:30 du point de départ).Vue sur le Pic du Midi de Bigorre et l'Arbizon à l'ouest et Valier et Maubermé à l'Est.A l'ouest et au sud, le Signal de Bassia, le Casque de Léris et le Pic du Thou, le Mont Né, la Montagne d'Areng.

Sarrancolin
800m R1 icone randonnee

Depuis le grand champ au pied l´épaule le prendre la petite route qui même au départ du sentier. Ce beau sentier vous mènera à une prise d'eau de conduite forcée altitude 1100. La suite est simple il faut suivre la crête au mieux en passant par une belle petite grange. il existe un itineraire plus cool, il suffit de suivre vers l'Ouest le gr10 sur 3,5 bornes, jusqu'au dessus du col du soulor et prendre à gauche un chemin qui vous ramène à l'est au pic de Surgatte.

Arrens
4km 900m D1/V1/A1 icone parapente

Des de Sallent de Gállego pujem per la carretera de la Sarra i deixem el cotxe al pantà de la Sarra (1500) Pujem fins al refugi de Respomuso (2200) pel GR i just al refugi agafem el camí que puja fins a la Bretxa Latour. La Bretxa se supera per una canal amb un parell de passos de IIº i unes "clavijas" o petita ferrata. A partir d'octubre o novembre podem trobar neu o gel que dificulten l'ascensió per la bretxa. Els últims metres fins al cim són per unes pendents sense cap dificultat tècnica.

Sallent de Gállego
1850m R3 icone randonnee

0H00 Parking du Plan d'Estan 1890 m. C'est sur un beau sentier bien tracé, balisé en jaune et blanc que l'on se dirige vers le refuge de la Rencluse. Vers le début, par endroit, des portions sont même pavés façon voie romaine.0H40 Refuge de la Rencluse 2140 m. Ne pas traverser le ruisseau par les 2 passerelles sur la droite.En laissant le refuge les difficultés vont commencer. En effet, le sentier se perd vite dans une zone de gros éboulis. Les nombreux cairns présents vous aideront un peu à trouver la voie parmi les gros rochers, même si on constate qu'ils ne signalent plus de sentier mais plutôt une orientation à prendre. Aussi, à vous de faire votre passage en sachant qu'il vous faut remonter le long de la crête des Portillons au Sud-est. En se rapprochant du pic de la Rencluse (sur votre gauche) la pente se redresse fortement. La neige restante en début de saison peut s'avérer comme une aide dans l'ascension. De façon générale se rapprocher des parois de gauche de sorte que progressivement on va se mettre à les longer.3H00 Vers 2850 m les traces vont se rapprocher de la crête pour trouver la brèche du Portillon Supérieur qui ne se laisse découvrir qu'au dernier moment. Le pluviomètre que l'on aperçoit au-dessus vous aidera à la trouver, sachant que l'on doit le laisser sur la droite en surplomb, sous peine de se retrouver au bord de la crête infranchissable. Attention des cairns mal placés peuvent vous induire en erreur.Variante : passer par le portillon inférieur et rejoindre le portillon supérieur par l'autre côté de la crête. En été, on doit franchir de très gros blocs de granite qui ralentissent fortement la progression.3H00 Portillon Supérieur 2908 m.Le franchissement de la brèche se fait par une petite descente sans difficulté pour rejoindre le glacier de l'Aneto. L'objectif est en vue!De là, plus aucun doute sur la direction à prendre tant les traces et les processions de randonneurs vous montrent la voie (Sud-Ouest). Attention ! En été, le pied du glacier se situe beaucoup plus haut. Il faut alors traverser une longue étendue de blocs de granite de toutes tailles. Ajouter au moins une heure à la progression dans ce cas. Avec un bon enneigement de début de saison la progression sur le glacier est assez facile. Il est indispensable d'appliquer les consignes de sécurité pour toute évolution sur un glacier. C'est à dire le port de crampons (utile par neige dure), d'un piolet (sécurise l'équilibre) et bien évidement l'encordage est obligatoire. A vous de faire votre choix entre inconscience et raison. L'inclinaison du glacier que l'on remonte à flanc n'est pas très élevée.5H30 Col de Coronas 3198 m. Si vous arrivez ici exténué faites une pause pour admirer le petit lac du col ainsi que la vue sur l'autre versant du massif. Vous pourrez peut-être apercevoir des randonneurs qui arrivent par le col depuis le départ de la vallée de Ballibierna, cette autre voie pour gravir le sommet.En laissant le col sur la droite, le pourcentage de la montée finale vers le sommet s'accentue franchement. Le souffle se fait court chez les personnes sensibles à l'altitude...On arrive à la dernière difficulté de cette randonnée s'il en est, le Pas de Mahomet. 5H50 Passage de Mahomet : il s'agit d'une courte arête aérienne (côté niveau II) de gros blocs d'excellent granit de 20 m de long environ. Pour un randonneur habitué son franchissement ne pose aucun problème, mais pour les personnes ayant le vertige il vaut mieux en rester là (ce qui serait dommage si près du but ) ou alors se faire sécuriser par une personne habituée.C'est au début avec le passage d'un bloc transversal que l'on rencontre la plus grande difficulté. Par la suite cela devient plus facile même si parfois on se retrouve sur des blocs très exposés avec un vide plutôt impressionnant.6H00 Pic d'Aneto 3404 m. Le sommet est parsemé de diverses reliques dont la grande croix qui a été coupé à sa base puis tant bien que mal redressée et calée dans des blocs.

Benasque
1600m R5 icone randonnee

Depuis la place du village, longer la belle église jaune et blanche et remonter la petite route en direction du décollage. Dépasser les derniers champs plats et attaquer la montée qui ne devrait pas durer des heures. Le chemin tire un peu à droite, monte droit dans la pente avant de virer a gauche pour attraper la crête nord de la colline. La suite est très simple, il suffit de suivre cette épaule jusqu’au sommet.Depuis le sommet, une éclaircie dans les feuilles de chênes à l’ouest permet de redescendre sur le décollage qui n’est qu’à 50 mètres. 

Roquefort sur Garonne
250m D1/V1/A1 icone parapente

Légende

icone refuge Refuge
icone sommet Sommet
icone col Col

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net