Cabane de l'Embernard

  • Type : Bivouac
  • Altitude : 2100 m
  • Adresse : 38 Venosc
  • Nb de places : 2
  • Date d'ouverture : toute l'année

Description

Petit abri admirablement situé : présence écrasante de l'Aiguille de Venosc et vue magnifique du massif du Rochail à Belledonne. De nombreux chamois fréquentent le secteur.
Le mobilier est réduit à deux couchettes superposées, avec en bonus de très vieux matelas.

Situation



Photos

Commentaires

Itinéraires recommandés

Du parking, monter au Lauvitel par l'un de ses chemins d'accès surfréquentés. Puis grimper un sentier ("GR 54 variante") partant à proximité des cabanes des Selles (1505 m). Vers 2020 m, quand il rencontre le ruisseau de l'Embernard et part ensuite en crochet sur la gauche, le quitter pour suivre l'ancien tracé du GR traversant le cours d'eau. La sente, mal tracée au départ, rejoint un replat où est niché la cabane de l'Embernard (2100 m). Longer ensuite par la droite des dalles que l'on finit par franchir. On pénètre ainsi dans le petit labyrinthe rocheux de la Draye de l'Embernard dont les marques rouges et blanches et les cairns évitent de nous égarer. On retrouve l'itinéraire classique à proximité du col du Vallon que l'on rejoint (2531 m).Suivre alors la crête vers le nord par des traces. Elles disparaissent après le col 2536 m où une croupe prend le relais pour nous mener au départ de l'arête rocheuse. On rencontre par la suite une brèche et quelques ressauts rocheux assez faciles. Au-dessus d'une seconde brèche, un cairn nous invite à le rejoindre sur le flanc droit. Un peu plus loin, on retrouve la crête légèrement au nord de l'antécime 2778 m. Et d'abord horizontale, elle devient raide et très délicate sur quelques mètres.C'est là que les choses se compliquent : le plus simple est d'affronter cet obstacle par la droite pour retrouver l'arête toujours aérienne mais de nouveau plus abordable. Mais peu après, elle s'incline franchement sur une hauteur d'une dizaine de mètres. Partir alors sur le flanc est au pied de la pente abrupte. Puis escalader des gradins assez impressionnants tout de suite après avoir traversé un couloir étroit (attention aux chutes de pierres!!!). On rejoint ce dernier dans sa partie supérieure pour regagner rapidement l'arête qu'il suffit de suivre jusqu'à son terme (deux croix en bois et cairn au sommet).De retour au col du Vallon, retrouver la Danchère par le GR 54 puis de nouveau par l'un des chemins du Lauvitel.. Remarque :Vu le dénivelé, il est franchement conseillé d'étaler cette course en deux jours, en bivouaquant par exemple au bord du Lauvitel ou en dormant à la petite cabane de l'Embernard.On peut également prendre trois jours pour coupler l'ascencion de l'Aiguille de Venosc avec celle de la Tête de la Muraillette (cf. topos www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1535&id_sport=2 et www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1732&id_sport=2). Puis pourquoi pas ensuite redescendre côté Muzelle pour passer une nuit aux abords du lac.

Venosc
1950m R4 icone randonnee

Les itinéraires à proximité dans un rayon de 5 km

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media